Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Et le L4pin tira sa révérence

14201 107

C'est un tournant que souhaite aujourd'hui officialiser l'association VaKarM.net. Son rédacteur en chef depuis 2009 devenu président en 2014, Romain "L4p" Faucher, a décidé de quitter son poste pour prendre une retraite bien méritée. Du haut de ses deux mètres soixante dix-huit au garrot, il a veillé pendant plus de onze ans à ce que l'association se porte du mieux possible tout en respectant les valeurs qui nous animent encore aujourd'hui et qui nous permettent d'être fiers du travail accompli. 

Alors forcément, ce genre d'articles, nous préfèrerions ne jamais les écrire et bien que nous n'ayons pas pour habitude de mettre nos membres trop en avant, nous avons pensé que si un gars méritait bien un article consacré à sa personne, c'était bel et bien L4p. Il faut dire que les news, il sait ce que c'est. Avant l'obtention de son CAP Dégradé Magique (Bac -5), il fut un brillant rédacteur dont l'apogée restera sa 25ème place au Oxmoze Ranking de l'impassible Gogeta.

L4p, c'est avant tout un auvergnat des plus fidèles. Le genre à rouler avec des pneus Michelin et à boire des bières en regardant Clermont à la conquête du Brennus (chaud pour cette année). Fier de sa région dont la SNCF ne soupçonne visiblement pas l'existence et en tant que meneur d'hommes hors-pair, il a pris ses responsabilités à chaque édition du championnat de France des régions en amenant son équipe en finale lors de la première année (jamais jouée). Les SmithZz, L0rdZz et autres légendes vulcaniennes lui doivent beaucoup.

Le dicton veut que les rédacteurs esport soient des PGM ratés. Ce n'est pas faux. L4p aura pourtant essayé avec des équipes reconnues comme "Gang Of Raclette" dont le top 16 à la PxL 20 restera comme un succès retentissant. Sa spécialité, c'était plutôt l'aim_map. Ah, il en a fait rager plus d'un avec son aim mythique et plus particulièrement une fille...  A chaque pick-up, il battait le record de temps pour rejoindre ce putain de serveur. "Et qui c'est qu'on attend encore ?!". Le poids des années sans doute. 

On ne va pas se mentir, derrière sa rigueur déontologique à toute épreuve, se cache un déconneur. Autant dire que monsieur n'a jamais autant d'imagination que lorsqu'il faut partir en roue libre. Bizarrement, ses compétences sur Photoshop s'accroient instantanément dans ces moments-là. Ces jours où tu as fini d'écrire ton article et tu t'aperçois que tu n'as pas de bannières pour la publier. Alors quand, sorti de nulle part, l'ami L4p te dit "qu'il a un peu de temps et qu'il va essayer de te faire un truc", tu sens déjà les frissons remonter le long de tes bras. A grands coups de tractopelles, il a marqué les annales du web-design. 

Des Lan79 en 2008 à la DreamHack Winter en 2012, il en a vu des lans. A 3h du matin, affamé et fatigué, il était du genre à s'en foutre de la grande finale et ne voyait pas de problème à rester seul en salle de presse pour confectionner un GIF. Durant tous ces coverages, nous aurons essayé mais le bougre ne sera jamais passé devant la caméra. L4p, c'est aussi ça. Un mec qui préfére rester dans l'ombre, abattant un travail invisible monstrueux sans gagner le moindre centime et préférant jouer la carte de la modestie productive quand la plupart des gens jouerait celle de la prétention mal placée. 

Si durant une époque que les moins de vingt ans n'ont pas connu, nous parlions de "zumonades", il nous faut aujourd'hui inventer le concept de "L4pinades". Les channels IRC d'autrefois ou les Discord d'aujourd'hui ont été les théâtres de punchlines et autres craquages dont il est désormais temps de vous dévoiler un petit extrait. Histoire de vous donner un aperçu de ce que le staff a subi durant plus d'une décennie. 

00:55:33 @VaKarM|L4p • putain jsuis trop un geek
00:55:46 @VaKarM|L4p • je viens de taper "will smithzz" pour trouver une photo de will smith sur google image
00:55:47 @VaKarM|L4p • :O

 

[15:12:37] rukkia : je peux m'affiché autant ke je veux
[15:12:40] rukkia : osef :)
[15:12:45] rukkia : irl c'est mieu perso
[15:12:55] L4p : le truc c'est qu'il faut bcp de patafix

 

[16:19] deepsee : son pseudo c'est DX
[16:20] L4p : il est quel level ?


[15:27:24] VaKarM`SekYo : tu sais quel age il a ?
[15:27:33] L4p : mon age
[15:27:37] L4p : 87
[15:27:49] L4p : enfin, il est de 1987 quoi

L'ensemble du staff souhaite te remercier L4p, pour ton travail gargantuesque réalisé au sein de l'association. Nous sommes désormais plus que jamais motivés à continuer ton oeuvre et faire que tes milliers d'heures passées bénévolement à contribuer au succès de VaKarM permettent au site de s'améliorer chaque jour un peu plus. Tu peux être fier d'avoir été un véritable pilier d'une communauté pas toujours facile à appréhender et tu auras évidémment toujours ta place ici. 

Merci pour tout président !


"Terminé bonsoir"

Après un peu plus de 11 ans, j'ai décidé de me retirer du staff VaKarM et de démissionner de mon rôle de président. Place aux jeunes, et aux moins jeunes. J'essaierai d'être succinct sur cette décision, et même si je n'aime pas vraiment être dans la lumière, je me devais d'écrire quelques mots.

J'ai découvert Counter-Strike et le sport électronique un peu par hasard, en 2005, puis intégré VaKarM en 2007 pour y écrire des articles paraphrasés de Vossey ou aAa. Allez, il y a prescription, et on a tous été jeune et con un jour !

Le site VaKarM n'en était alors qu'à ses débuts, des articles assez pauvres en contenu, pas vraiment de quoi attirer les foules. Mais un point important a joué son rôle : le site est devenu mono-jeu, tout le monde pouvait se retrouver là pour parler de CS (Source, à l'époque). Petit à petit, sans trop d'objectif précis, sans trop d'organisation carrée non plus, nous avons réussi à faire notre place. Les sujets de fond se sont vus plus nombreux, les formats de diffusion aussi. Les vidéos se sont améliorées, notre pôle traduction a grandi et nos réseaux sociaux jouent maintenant un rôle très important.

Des projets sont nés, ont réussi, ont marqué. Pour n'en citer que quelques-uns : les VaKarM Awards, les bus pour Cologne, les coverages aux quatre coins du monde, le documentaire sur shox... D'autres ont échoué : la webtv n'a pas résisté sur la durée, mais a tout de même été novatrice et avant-gardiste à mes yeux. J’ai vu des projets réussir alors qu’ils étaient basés sur des idées folles à la base. 

Quoi qu'il arrive, l'intention première du staff dirigeant a toujours été de respecter les valeurs auxquelles on croit : une éthique dans nos choix de sponsors, une volonté de faire les choses dans les règles, une détermination à produire du contenu utile à l’internaute. L'argent n'a jamais été un but, il doit simplement être là pour mettre en place des projets réalisables à notre échelle.

J'ai rencontré chez VaKarM de belles personnes, à qui je pourrais aujourd'hui faire confiance les yeux fermés, pour n'importe quoi. D'autres moins belles, sur lesquelles il ne faut pas s'attarder. J'ai aussi perdu patience, de nombreuses fois. Le travail de l'ombre est éreintant, encadrer au quotidien un staff n'est clairement pas de tout repos. J'ai vécu des émotions fortes, j’ai appris sur le côté humain, plus que je ne le pensais.

Aujourd'hui, le temps me manque, la passion n'est plus vraiment là, la patience non plus. Quelques aspects dans le sport électronique actuel m'agacent aussi, l'égocentrisme de certains acteurs du milieu me fatigue. Hélas, trop rares sont ceux que j'admire pour leur modestie. Mais c'est sans doute là le vieux con que je deviens qui parle. Malgré tout, garder le goût pour ce jeu autant d'années me semble déjà être un miracle. Le bon moment pour tourner la page est venu.

Impossible de remercier tout le monde, mais je souhaite quand même citer quelques pseudos historiques dans mon parcours et celui de VaKarM :

- PouaZz & stark, merci d’être venus me chercher au fin fond d’un site nuked klan pour venir écrire chez VaKarM

- SekYo, merci pour ta grande sagesse, ton intelligence et ta capacité à nous (re)mettre sur les bons rails à de nombreuses reprises

- MsTsN, merci pour tes millions d’heures passées sur Vegas et tes movies qui ont grandement contribué à la notoriété de VaKarM, mais aussi pour ton état d’esprit et ta dose de fun

- deStrO, merci pour ta passion, tes heures passés à développer pour nous, tes compétences techniques, ta grande gentillesse.

Et enfin merci à ceux à qui je laisse les rênes, mais qui sauront très bien les tenir :

- Gubbs, merci pour ta longévité, ta patience, ton dévouement et ta capacité à apaiser les tensions

- Dorian, merci pour ton expertise du milieu eSport, ton éthique abusive mais nécessaire, ta vision, tes craquages aussi insupportables que légendaires

- Cerogrimm, merci pour ton investissement, ton sérieux, ta productivité, ton talent, ton accent, tes insultes

- MilkaFun, merci pour ton état d’esprit, ton sérieux, ta justesse, ta qualité de rédaction si rare et précieuse

Merci à tous les autres, ayant un jour fait partie du staff. Vous avez, peu importe le temps passé et votre investissement, tous contribué à faire de ce site une référence.

Cette asso VaKarM est un superbe exemple de ce qu'on peut faire avec des bénévoles passionnés qui se serrent les coudes. Se retourner pour voir le chemin parcouru aujourd'hui me rend fier, mais c'est surtout VaKarM, l'entité, qui doit l'être. C'est cette entité qui doit rester au-dessus de tout pour bien se porter.

A la communauté : merci pour votre fidélité incroyable. Vous êtes exigeants, et c’est un compliment. Les critiques sont parfois injustifiées et dures à encaisser, mais lorsque les félicitations et commentaires positifs pleuvent, il n’y a rien de plus gratifiant et motivant. Sachez-le.

Au staff actuel : continuez de faire ce que vous faites, gardez les pieds sur terre tout en étant conscients que VaKarM a une part de responsabilité dans la réussite de CS en France depuis toutes ces années. Ces mêmes années qui ont permis d'acquérir une crédibilité, qui peut pourtant s'effriter voire disparaître du jour au lendemain. Ne l'oubliez pas. Enfin, ignorez ceux qui vous provoquent ou vous mettent des bâtons dans les roues. Leur répondre serait leur donner trop de crédit. 

Communauté et staff réunis, vous faites vivre ce jeu. Si unique, pour bien des raisons.

Longue vie à VaKarM

L4p

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles