WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Valve assouplit ses règles sur les VAC BAN

5638 47

Alors que la communauté se déchaîne sur le cas Kyojin, recruté par Vitality alors qu'il traîne derrière lui une potentielle histoire d'anciens comptes VAC BAN, Valve vient, chose rare, assouplir ses règles concernant ces mêmes bans infligés par son anti-cheat.

Jusqu'à aujourd'hui, si un joueur avait un VAC BAN sur son compte actuel ou sur un ancien compte, il ne pouvait participer à aucun tournoi sponsorisé par l'éditeur du jeu, c'est-à-dire les Majors. À partir d'aujourd'hui, le règlement devient un peu plus laxiste. Un joueur sera désormais interdit de compétition uniquement dans deux cas de figure :

  • si son VAC BAN a eu lieu il y a moins de cinq ans
  • si son VAC BAN a eu lieu alors qu'il avait déjà participé à un tournoi sponsorisé par Valve (Major, Minor, tournoi qualificatif pour un Major)

Si l'on prend l'exemple de KQLY et Sf, ils pourraient revenir si seule la première règle existait, puisque leur ban s'est déroulé en 2014. Mais la deuxième les en empêche, étant donné qu'ils avaient déjà participé à plusieurs Majors lorsque le couperet est tombé.


Les supporters de KQLY peuvent retourner dormir

Cette modification pourrait donner une nouvelle perspective à tous les joueurs qui n'ont jamais pu percer en raison d'un VAC BAN reçu lorsqu'ils étaient plus jeunes, parfois de lointaines années en arrière. Certains apprécieront le geste. D'autres critiqueront Valve pour une vision qui leur semble laxiste. Sur la triche, il est difficile de débattre dans la demi-mesure.

Ce changement n'est en tout cas pas sans rappeler celui d'ESL qui, depuis 2017, autorise les joueurs ayant reçu un VAC BAN datant d'au moins deux ans à participer à ses tournois.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles