WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Sept ans de finales EPS

8600 81

Lancés initialement en Allemagne, berceau de l'ESL, les ESL Pro Series sont arrivés en France courant 2004. Cette compétition n'a pas eu le même impact sur la scène 1.6 et Source. Déjà dotée d'une Coupe de France (ESWC.fr) et de WCG.fr, la première avait clairement moins de place pour une nouvelle compétition nationale que la deuxième. Dans les deux cas, ce fut le moyen de percer de plusieurs équipes profitant de cette exposition pour se faire connaitre et se réveler au grand jour. 

A l'aube de la conclusion de la onzième saison, retour sur les grandes finales 1.6 et Source des dix premières saisons qui se sont étalées du 13 septembre 2004 au 30 juin 2011. Sept années où les meilleures équipes se sont affrontées lors d'un championnat en ligne avant que les quatre premières se qualifient pour des finales en lan. Sept années durant lesquelles L'ESL France a parcouru la région parisienne et parfois plus pour trouver différents lieux capables de regrouper de tels événements. Du Palais des Congrès à la Japan Expo en passant par le Karé Magik. 

EPS I
30 octobre 2004 - Palais des Congrès - Paris



 GoodGame : 750 €  HQ.Generation : 550 €  oXp : 350 €

GoodGame
(Issam, DIm2k, Oligan, Baldours, YoRLiN) 
16-02
HQ.Generation
(bisou, falco*, Geno, XpReS, curiel) 

La scène française est à l'époque dominée de long en large par GoodGame. Qualifiés à l'ESWC et aux WCG Monde, les hommes de Dim2k n'ont esquissé aucune défaite durant cette première saison des EPS.fr. Au Palais des Congrès, la donne n'a pas changé et ils ont écrasé JaS en demi-finale puis une première fois les HQ.Generation de falco* en finale winner bracket. Ces derniers justement sont leurs principaux rivaux sur un plan national mais restent un ton en dessous. Les hommes de Geno ont également vécu une saison régulière tranquille avec une seule défaite contre GG. En demie, ils ont sorti les ownage eXperience. Rebelote en finale du lower bracket. 

Comme vous le voyez, la grande finale n'a connu qu'un sens et les GoodGame ont ainsi facilement remporté la première saison des ESL Pro Series français devant les spectateurs sur place mais également les auditeurs de NetG-Radio dont les archives sont désormais introuvables. 


Baldours et Issam, premiers vainqueurs des EPS avec GG


EPS II
18 septembre 2005 - Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris



 *aAa*: 1 000 €  Net.Gen : 700 €  Phenomen: 400 €

*aAa*
(RoScO, KaRa, Xc!t3R, ScariuM, MaT) 
22-18    Net.Gen
(ReL, DeluxeN, blacknight, liH, sM) 

Avec les abandons de GoodGame et Bizounours, les *aAa* victimes de plusieurs changements courant 2005 étaient les favoris de cette deuxième saison des ESL Pro Series. En demi-finale, KaRa et ses coéquipiers ont écarté les petits poucets de shock.fx avant de réaliser un match de folie contre les surprenants Net.Gen, certainement l'une des révélations de cette année avec plusieurs grosses performances. 25-23, c'est le score de cette demie qui a finalement penché en faveur de la triple voyelle. 

De l'autre côté, les Net.Gen ont battu Phenomen une première fois avant de devoir s'employer une seconde fois pour se qualifier en grande finale où les attendaient *aAa*. Même scénario qu'en finale du winner bracket avec un match dingue cette fois-ci sur de_inferno. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup mais encore une fois les *aAa* s'en sont le mieux sortis en accrochant la victoire dans cette seconde saison des ESL Pro Series. Une compétition qui prend de l'ampleur malgré les différents problèmes avec un cashprize augmentant d'année en année. 


EPS III
29 juin 2007 - CyberCafé Milk - Paris



 atlanteam: 2 000 €  emuLate : 1 250 €  GoodGame : 750 €

atlanteam
(ferg, MonsteR, Xp3, TDSI, Geno) 
16-05
emuLate
(R!Go, HaRts, mSx, MaT, ioRek) 

Une troisièmes saison des plus intéressantes malgré l'écart entre la fin de la saison régulière et ses finales (environ six mois). Le gratin français s'est affronté et les quatre meilleures équipes de France se sont qualifiées pour la phase finale. Une phase finale qui a été dominée de bout en bout par les atlanteam de Xp3. Les troisièmes de la saison régulière ont en effet montré un niveau de jeu impressionant roulant sur les futurs vainqueurs des WCG une première fois en demie, puis sur GoodGame, premier du classement général.

Un parcours de folie qui a connu son apothéose dans une grande finale retransmise sur GameOne face aux emuLate. 16-05, c'est bien le score infligé par les atlanteam aux hommes de HaRts qui se consoleront quelques mois plus tard à Seattle. Atlanteam s'imposait ainsi dans cette troisième saison des ESL Pro Series au terme d'une performance exceptionnelle. 


EPS IV
23 mars 2008 - Palais des Congrès du Futuroscope - Poitiers



 emuLate : 4 000 €  *aAa*: 1 250 €  atlanteam : 750 €

emuLate
(R!Go, HaRts, mSx, MaT, ioRek) 
16-07
*aAa*
(Xp3, falco*, TDSI, YanK, Geno) 


mSx juste avant la grande finale

Champions des WCG 2007, les emuLate sont à l'époque sans conteste possible la meilleure équipe de France. Néanmoins, ils ont lâché un match en saison régulière face aux D4, anciennement GoodGame. Une défaite qui leur a valu de commencer leurs finales EPS par un match contre *aAa*. Et cela avait pu leur couter cher. Les deux équipes se sont en effet séparées sur le plus petit des scores. De l'autre côté, les D4 sont sur la pente descendante et les alteanteam en profitent pour gagner leur place en finale du winner bracket. Beaucoup plus à l'aise que contre YanK et ses coéquipiers, les emL ont déroulé et ont accédé à leur deuxième grande finale d'affilée. 

Tombé dans le lower bracket, *aAa* a battu successivement D4 Gaming et atlanteam pour obtenir son match revanche, cette fois-ci pour le titre. La magie de la demi-finale n'a plus fait effet et en grands favoris, les emuLate ont continué leur série de victoires en accrochant cette quatrième saison  des ESL Pro Series. 



 Creativ : 1 400 €  BiGGER : 500 €  Epsilon : 300 €

Creativ
(RegnaM, AsP-, mateOo-, flex0r, shox)
16-12
BiGGER
 (spl4sh, TiTaN_KaRa, sp4rt, tommy, RpK) 

En marge du tournoi 1.6, l'ESL France accueillait pour la première fois la version Source dans sa compétition phare. Une première édition dite "Supported" mais tout de même dotée de 2 200 €. Ainsi, les meilleures équipes de France ont pu s'affronter sur internet. Creativ` était la formation en forme de l'époque et n'a fait qu'une bouchée de BiGGER, petit poucet de ces finales (bizarre de dire ça pour une équipe où évoluait RpK !). C'est la finale du winner bracket opposant les Epsilon d'Ex6TenZ aux Creativ qui a marqué ces finales avec une rencontre tendue qui s'est terminée sur un overtime... en faveur des Creativ`d'AsP. 

Personne n'avait vu venir une telle performance des BiGGER qui ont éliminé WebOne puis Epsilon au bout de deux matchs de haute volée. C'est donc dans une grande finale totalement inattendue qui s'est déroulée le dimanche soir que les BiGGER ont tout donné pour faire tomber Creativ, sans succès. Creativ restera comme la seule équipe autre que VeryGames a remporté une saison EPS sur CS:Source. 


Creativ` à jamais les premiers


EPS V
8 février 2009 - Karé Magik - Paris



 Millenium : 5 500 €  emuLate : 2 000 €  dRu :1 000 €

Millenium
(Ozstrik3r, SIXER, Yoshi, MAJ3R, SofianH) 
16-12
16-06

(VOD)
emuLate
(R!Go, HaRts, mSx, MaT, ioRek)

La nouvelle génération menée par Oztsrik3r commençait à faire du bruit sur la scène française. Confrontés aux dRu en demie, ils n'ont pas fait dans la dentelle et ont facilement remporté leur place pour la grande finale. De l'autre côté, les emuLate restaient des valeurs sûres et ont également accédé à la grande finale en battant les D4 Gaming, deux cartes à zéro. 

Cette première finale EPS pour Oztsrik3r et ses poulains constituait un des premiers grands résultats qu'ils allaient accomplir par la suite. La jeunesse et le skill impressionnant de ses coéquipiers ont vite dépassé les anciens champions de France qui se sont inclinés assez lourdement. 



 VeryGames : 4 000 €  redLine : 1 750 €  WeTrust : 750 €

VeryGames
(RegnaM, mateOo, RpK, krL, SmithZz)
05-16
16-09
16-08

(VOD)
redLine
 (Ex6TenZ, AsP, shox, flex0r, mK)) 

L'une des premières pierres de la rivalité naissante entre redLine et VeryGames. Qualifiés facilement en battant respectivement Ubiteam et Wetrust, VeryGames et redLine étaient les deux meilleures équipes de France. La logique a été respectée jusqu'en grande finale et VeryGames s'est imposé au bout d'un match en trois cartes. L'affiche redLine - VeryGames reviendra souvent dans les finales de compétitions françaises dont les ESL Pro Series, un championnat qui lors de cette cinquième saison a pris une autre dimension avec des cashprize super attractifs. 


EPS VI
26/27 septembre 2009 - Online



 Millenium : 1 000 €  oXmoze   D4 Gaming

Millenium
(Ozstrik3r, SIXER, Yoshi, MAJ3R, Geno) 
16-11
16-13
oXmoze
(R!Go, HaRts, mSx, MaT, ioRek)

La crise a également touché l'ESL qui a effectué une saison de transition avec sa sixième édition. Dans l'impossibilité économique de trouver une salle convenable pour héberger ses finales, l'ESL a pris la décision de les organiser en ligne et de revoir largement ses cashprize à la baisse. 

La célèbre affaire Diodel a précédé les finales. Joueur chez iGamerz, le badboy de la scène française 1.6 a utilisé un logiciel tiers durant un tournoi parallèle aux EPS. Détecté par Aequitas, le joueur a été banni et son équipe disqualifiée de la saison en cours alors qu'elle avait sa place pour les finales. 

Millenium a confirmé qu'elle était la meilleure équipe de France en 2009 et l'a encore prouvé cette saison. Pourtant, tout n'avait pas si bien commencé avec une demie qui a bien failli tourner à l'avantage des D4 Gaming. Ce ne fut qu'au bout d'une troisième carte endiablée que Geno et ses coéquipiers l'ont emporté et rejoint les anciens emuLate devenus oXmoze dans la même grande finale que la saison précédente. Une même affiche qui s'est soldée sur un score similaire toujours en faveur des [M], rois de France. 



 VeryGames : 1 000 €  redLine  UBITEAM

VeryGames
(RegnaM, mateOo, RpK, krL, SmithZz)
16-11
16-12
redLine
(crZ, shokkk, Ex6TenZ, EMSTQD, victorztw) 

Meilleure équipe d'Europe et championne de France en titre, VeryGames était plus que jamais favori pour cette troisième saison sur CS:Source. Malgré une qualification difficile face aux UBITEAM, les hommes de krL ont réussi à rejoindre leurs rivaux de la ligne rouge en grande finale. La formation redLine a été remaniée quelques semaines avant cet événement et cela s'est ressenti dans le jeu. Cette grande finale est une nouvelle fois tombée dans les filets des VG.

Cette sixième saison des ESL Pro Series sur CS:Source restera gravée dans les annales pas tant pour le sport mais pour le scandale qui a éclaté quelques jours après cette grande finale. Un scandale qui a mis fin à la génération krL chez VeryGames, rien que cela. Les faits sont : durant la demie et la petite finale, krL et RegnaM ont remplacé illégalement HysokA de l'équipe essentiaL en utilisant le compte steam de ce dernier, alors indisponible ce week-end. Rattrapés par leur adresse IP, la supercherie a été dévoilée et a coûté la disqualification du slot Essential ainsi que trois matchs de suspensions pour krL et RegnaM. 


EPS VII
20 décembre 2009 - Espace Reuilly - Paris



 Millenium : 1 500 €  eSport-Eu : 1 000 €  D4 Gaming : 500 €

Millenium
(Ozstrik3r, SIXER, Yoshi, MAJ3R, Geno) 
10-16
16-02
16-13
eSport-Eu
(instanz, HeukA, faculty, eternalz, atLaNtis)

Sans oXmoze dans les parages, Millenium a aisément écopé du statut de grand favori pour ses troisièmes finales d'affilée. Les double tenants du titre ont explosé D4 Gaming en demi-finale. Même tarif pour les Se7en United face aux eSport-eu d'HeukA. Une grande finale logique où ces derniers ne sont pas passés loin de l'exploit en remportant la première carte puis accrochant sévèrement Oz et ses camarades sur la troisième carte décisive. 

Troisième titre d'affilée pour les Millenium qui confirmaient une fois de plus leur statut de numéro uns français. 


Vidéo d'ambiance des finales 1.6 par aAa



 VeryGames : 1 500 €  Dreamrar : 1 000 €  Inter-Médias : 500 €

VeryGames
(Ex6tenZ, RegnaM, crZ, EMSTQD, Shokkk)
16-02
16-03
Dreamrar
(fRoyGe, AZ, eSprex, NBK, Tonuz) 

Côté Source, les néo-VeryGames ont eu le champs libre avec la disqualification de ROCCAT. Le fossé était grand entre VeryGames et ses concurrents. Cette saison EPS décimée par les disqualifications a permis à certaines équipes de pouvoir participer à un événement très en vue. C'est le cas des Dreamrar emmenés par fRoyGe qui après une victoire sur dRu en demie se sont retrouvés en grande finale contre les bigboss du moment. Bien sûr, une surprise était difficile face à VeryGames et les cinq rounds inscrits au total en ont été la preuve. 

Vidéo d'ambiance CS:Source

Le point à retenir de cette septième saison sur Source ? Sûrement la révélation d'un jeune joueur en la personne de NBK... 


EPS VIII
4 Juillet 2010 - Japan Expo - Paris



 *aAa* : 4 000 €  BURNING! : 1 500 €  D4 Gaming : 1 000 €

*aAa*
(instanz, HeukA, faculty, eternalz, atLaNtis) 
06-16
16-06
16-13

BURNING!
(SIXER, Yoshi, MAJ3R, Geno, Rara)


La nouvelle génération *aAa* en action

Les choses ont changé courant 2010. SIXER et compagnie ont quitté Ozsttrik3r et Millenium, *aAa* a fait son retour sur 1.6 avec la recrue des eSport-Eu et la formation oXmoze a explosé. Les BURNING! et les Mojawi se sont imposés comme les deux meilleures équipes de la saison régulière. Derrière *aAa* et D4 Gaming en se déplaçant à la Japan Expo n'avaient pas grand chose à perdre. 

La demi-finale *aAa* - Mojawi était interdite aux cardiaques. Il a fallu un overtime sur les deux cartes pour que *aAa* réalise une petite sensation en éliminant Mojawi et le trio mythique mSx - MaT - RiGo. De l'autre côté, les BURNING ont logiquement marché sur D4 Gaming pour rejoindre des *aAa* qu'ils connaissaient bien. Tout simplement le match retour de la grande finale de la saison précédente sans Ozstrik3r. Là encore, ce fut trois cartes qui ont été nécessaires pour séparer les deux finalistes et cette fois-ci, ce fut HeukA et ses coéquipiers qui l'ont emporté prenant une belle revanche sur les ex-Millenium. 



 VeryGames : 4 000 €  redLine : 2 000 €  D4 Gaming : 1 000 €

VeryGames
(Ex6tenZ, NBK, RegnaM, RpK, Shokkk)
16-06 
16-13
redLine
EMSTQD, Rodo, ScreaM, Soulm8, Uzzziii 

Du drama, encore et encore ! Cette huitième saison a vu une nouvelle fois un joueur remplacer illégalement un autre. Cette fois-ci c'est shox qui a "aidé" Roccat en remplaçant secrètement mateOo. Encore une fois, la supercherie a été démasquée et ROCCAT fut disqualifié de la saison en cours. HF.Mother ayant forfait ces finales, c'est D4 Gaming qui a pris la dernière place qualificative derrière VeryGames, redface et redLine. 

Un nouveau scandale qui a bien fait les affaires de VeryGames dont la voie vers un quatrième titre était toute tracée. 16-11 contre D4 en demi-finale puis deux cartes expédiées en finale contre les redLine 2.0. Aucune frayeur pour Ex6TenZ et ses hommes, encore une fois victorieux. 

NBK, Ex6TenZ, RpK, RegnaM et Shokkk


EPS IX
30 octobre 2010 - Paris Games Week - Paris



 FACE2FACE : 3 000 €  Millenium : 1 000 €  Team-LDLC : 750 €

FACE2FACE
(SIXER, Yoshi, MAJ3R, Geno, Rara) 
21-16
16-04
Millenium
(R!Go, HaRts, mSx, drizzer, ioRek)

La scène française 1.6 commençait à s'éteindre peu à peu et ce fut tout simplement la dernière saison EPS sur l'ainé des CS. Pour cette dernière, seules trois équipes ont fait le déplacement au Paris Games Week. Ainsi, c'est une poule de trois qui a été jouée et les premiers de cette poule ont été désignés champions des EPS IX. FACE2FACE et Millenium ont tout deux battu Team-LDLC, anciennement D4 Gaming. Ainsi, la rencontre entre ces deux équipes était la dernière grande finale 1.6 des ESL Pro Series.

Une affiche intéressante qui a opposé, les anciens Millenium aux nouveaux. Des nouveaux dont le quatuor de base arrivait tout droit de l'époque emuLate 2007. Les anciennes gloires françaises ont en effet souhaité se donner une seconde chance et cela a bien failli évoluer en retour gagnant sur la première carte de cette grande finale. Mais arrivés à l'overtime, HaRts et ses coéquipiers de toujours ont craqué et laissé FACE2FACE s'envoler. Le trio SIXER - Yoshi - MAJ3R a remporté par la même occasion son quatrième titre EPS. 



 VeryGames : 4 500 €  LORD: 1 500 €  Nitrose : 1 000 €

VeryGames
(Ex6tenZ, NBK, RegnaM, RpK, Shokkk)
16-06
16-06

LORD
(enk1or, killou, ScreaM, Uzzziii, Krumpze)

Avant la formation de 3DMAX qui causera quelques problèmes en 2011 aux VeryGames, ces derniers étaient littéralement tous seuls au sommet de l'Hexagone. La saison régulière n'a connu qu'un accroc contre LORD, a.k.a à l'époque "l'équipe de netteux par excellence". Pourtant, c'est bien cette équipe qui est parvenue à se hisser en grande finale de ces EPS IX pour une revanche.. en lan. Et la chanson n'a pas vraiment été la même puisque RpK et ses acolytes ont redémarré le rouleau-compresseur, bien chaud de la demi-finale. Un score sans appel, encore. 


EPS X
30 juin 2011 - Japan Expo - Paris



 VeryGames : 4 000 €  Sypher : 2 000 €  Nitrose : 1 000 €

VeryGames
(Ex6TenZ, shox, NBK, RpK, SmithZz) 
16-01
16-09
Sypher
(mateOo, mK, janssen, luMpy, MAS)

Ils ne le savaient pas à l'époque mais cette dixième saison allait être la dernière saison sur CS:Source, et la dernière tout court avant le retour des EPS sur CS:GO en septembre 2013. Battre VeryGames n'importe quelle version s'avérait déjà assez ardue alors battre VeryGames version dreamteam, c'était mission impossible. Cette formation qui quatre mois plus tard allait être sacrée championne du monde était simplement intouchable à l'époque. Sypher et Nitrose, ses deux seuls adversaires dans ces finales EPS au format similaire à la neuvième édition sur 1.6, l'ont rapidement compris. 

Six participations, six victoires. VeryGames n'a que trop rarement était inquiété durant ses différentes conquêtes. Symbole de sa suprématie nationale durant toutes ces années. 


L'homme au cinq titre EPS au micro d'Asuka, commentateur star des EPS

Après cette dixième saison, l'ESL France suspendra durant deux ans les ESL Pro Series ainsi que les Amateur Series. Les objectifs de Turtle Entertainment France ont été repositionnés et ce championnat n'a plus été une priorité économiquement parlant. 

Source : Team-aAa.com, eSportsfrance.com, ESL.fr

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles