Brèves

WebTV

Compétitions



Le point à la mi-saison : Elles sont sorties du top 30 (1/4)

5342 12

Quel jour sommes-nous ? Quelle heure est-il ? Le soleil éclairant la chambre au travers des volets et le bruit dans la maison laissent à penser que nous attaquons le week-end et que l'après-midi doit être entamée tant nous avons consolé notre manque de compétitions par des matchmakings nocturnes. C'est donc parti pour la routine estivale avec comme premier point d'allumer l'ordinateur pour faire le tour de n'importe quelle information CS:GO, ce qui ne manque d'ailleurs pas entre l'ajout d'animaux dans nos ranks en Danger Zone, RFRSH et Astralis qui se séparent, des changements  chez BIG ou LDLC, et la suite annoncé de l'article de présentation de la mini-série sur l'évolution du top 30 monde entre fin 2018 et aujourd'hui.

Nous allons parler aujourd'hui des dix équipes qui ont subi les difficultés de la scène et sont sorties du top 30 tant le niveau est de plus en plus homogène, mais aussi que la loi des petits, comme dans tous sports, est parfois de grandir en formant des joueurs qui sont ensuite amenés à rejoindre les équipes d'un niveau au-dessus.

x6tence Galaxy

31 décembre 2018

 

29 juillet 2019

28ème /
Inactive

Résultats 2018

Nordic Championship S4
3/4. DH Open Winter
3/4. LOOT.BET Cup #3
NoxFire League S1
WINNERS League S1
Rivalry.gg Rising Stars

Les résultats en italique ont été obtenus en ligne

BARBARR
Bååten
ZINKEN
nawwk
Plopski

rdl

   
    /

Résultats 2019

/

Début septembre 2018, x6tence, une structure espagnole, se décide à monter une équipe d'un monde bien plus frais puisqu'à l'accent suédois. x6tence Galaxy voit donc le jour autour d'un joueur ayant roulé sa bosse qui prendra le lead, BARBARR, et de quelques-uns des nombreux jeunes joueurs du subtop scandinave avec l'équipe que vous trouverez ci-dessus (ad3m a débuté l'aventure puis fut remplacé par ZINKEN mi-octobre). Qui dit jeunes pousses dit généralement une faculté à cliquer des têtes et à fraguer, ce que nawwk va très vite montrer en se distinguant régulièrement de ses coéquipiers qui peinent un peu plus à la tâche. Les premiers matchs de l'équipe se passent en ESEA MDL et sont logiquement poussifs face à toutes ces équipes déjà en place (3DMAX, OpTic, Fragsters). Malgré un petit résultat en Nordic Championship, ZINKEN vient remplacer ad3m et crée quelques espoirs avec de belles performances pour ses premiers matchs.

Entre l'ESEA MDL et quelques compétitions en ligne, les Suédois s'offrent une belle performance en remportant la qualification européenne pour la DH Open Winter grâce à un nawwk toujours aussi dominant et régulier. Lors de la lan, iIls réussissent même à sortir de leur poule en seconde position en l'emportant 2-0 face à LDLC (équipe d'ALEX à l'époque) et Complexity, après avoir perdu le premier match. Bravado stoppe leurs espoirs lors des demi-finales. Cette performance permet de donner espoir à la structure espagnole quant à la suite, mais aussi d'intégrer le top 30 avec les bonnes prestations en ligne qui ont suivi.

L'année 2019 ne répond pas aux attentes puisque nawwk est toujours au-dessus du lot mais que les autres joueurs continuent de peiner, de ne performer que de manière irrégulière. Là où on aurait pu croire à un rebond en ESEA MDL face aux équipes du niveau de la DH Winter, il n'y a qu'une continuité avec les difficultés de 2018. Les premiers remous appararaîssent alors sous la forme de tensions internes qui poussent d'abord l'organisation à avoir recours à deux stand-ins (freddieb et RuStY) pour prendre les places de ZINKEN et Bååten, avant de mettre un terme définitif à cette line-up en mars dernier. Seuls nawwk et Plopski sont gardés pour leur valeur marchande avant de respectivement être cédés à GamerLegion et NiP. ZINKEN est depuis sans équipe, Bååten toujours dans le subtop suédois chez Chaos et BARBARR est devenu coach d'une équipe en forme que nous verrons dans deux jours : Ancient.


nawwk s'est fait repérer chez x6tence Galaxy

 

Bravado

31 décembre 2018



29 juillet 2019

25ème /
Inactive

Résultats 2018

ESEA MDL S28 NA
DH Open Winter
DH Mumbaï

Detrony
ELUSIVE
Sonic
Fadey
JT

T.C



/

Résultats 2019

/

Bravado, première équipe sud-africaine quasi-indétrônable dont l'histoire aurait pu être si belle.

Début 2018, l'organisation décide de s'installer aux États-Unis à la fois afin de s'offrir de plus grandes opportunités en terme d'installations, mais aussi pour affronter des équipes d'un niveau supérieur. Malgré des débuts un peu compliqués où les Sud-Africains peinent à passer les qualifications de plusieurs gros événements, le choix s'avère payant à partir de la fin 2018. C'est en se qualifiant à la DH Winter que les hommes de Detrony vont se lancer. Ils y font tomber plusieurs équipes reconnues, Luminosity durant la qualif' puis G2 et OpTic dans les poules du tournoi, ce qui leur permet de rejoindre les play-offs. Ils accèdent ensuite à la finale de l'événement en battant x6tence Galaxy mais sont battus par la line-up montante du moment, ENCE. À la différence des Suédois d'x6tence, bien que Sonic soit capable de grosses performances, ses coéquipiers se veulent également impactants. Ils terminent l'année 2018 en se qualifiant au Minor américain, aux WESG 2018 et en remportant une DH de faible niveau à Mumbai. On a alors l'envie de les voir pousser plus loin, peut-être jusqu'au Major de Londres...

Cependant, le rêve américain se complique puisque Bravado n'a en réserve plus qu'un tiers des 30 000 $ nécessaires pour rester trois mois de plus. La communauté essaie même de les aider avec, par exemple, FalleN qui organise un stream afin de leur faire gagner quelques fonds supplémentaires par le biais des viewers. De leur côté, les joueurs espèrent un bon résultat au Minor qui pourrait motiver des sponsors, mais ce dernier ne vient pas et ils terminent sur une faible 5/6ème place. Hormis le capitaine Detrony, tous les joueurs ainsi que le coach T.C sont en fin de contrat et vont décider de retourner en Afrique du Sud chez Denial eSports. Depuis, JT et Fadey ont rejoint ATK pour poursuivre le rêve américain, ELUSIVE est sans équipe et Sonic a aussi réussi à rester aux États-Unis chez Envy. Detrony est lui prêté à Goliath Gaming.

 

 Ghost

31 décembre 2018



29 juillet 2019

21ème / Inactive

Résultats 2018

3/4. ZOTAC Cup Masters
3/4. DH Atlanta

WARDELL
steel

Subroza
koosta
neptune

JamezIRL



WARDELL  

Résultats 2019

3/4. iBUYPOWER Masters IV

Jusqu'à l'été 2018, la line-up de Ghost est surtout composée de membres peu connus du subtop américain. Elle ne performe d'ailleurs pas énormément puisqu'elle ne passe pas les qualifications auxquels elle participe. C'est à partir de juin, avec un recrutement massif chez Torqued (steel, koosta, Pollo et le coach JamezIRL) que les performances vont évoluer. Même si l'ajout du leader canadien bloque l'accès au Major, il est très bénéfique tant steel est reconnu pour son rôle d'IGL sur la scène nord-américaine. Ajoutez à cela deux jeunes skillés avec le sniper WARDELL et le polyvalent koosta, et vous obtenez une belle équipe américo-canadienne, certes loin des Cloud9 (de l'époque), Liquid ou même NRG mais capable de rivaliser avec le reste de cette scène.

Rapidement, cette line-up ira chercher une qualification à la DH Masters Stockholm en prenant le dessus sur des formations comme Complexity, Rogue ou eUnited avec un impact collectif. Elle gagne ensuite sa place en ZOTAC Cup Masters aux dépens de FURIA qui n'étaient pas encore les Brésiliens que l'on connait aujourd'hui. À ce moment, Ghost peut espérer être sur la bonne voie mais la fin de l'été va être moins aboutie avec des qualifications et une DH Mastars Stockholm ratés, ainsi qu'une décevante 3/4ème place en ZOTAC où elle est éliminée en demie par Kinguin.

Pour ces tournois, l'équipe a évolué avec kRYSTAL en stand-in suite au départ de Pollo, et avant le recrutement de neptune. Ce dernier arrive pour la saison ESL Pro League où, pour débuter, Ghost fait tomber MiBR sur les deux maps jouées. Les joueurs nord-américains terminent la saison en seconde position derrière les Brésiliens. Encore une fois, la confirmation ne vient pas et Ghost ne fait qu'une petite 3/4ème place à la DH Atlanta puis mousesports et Na'Vi mettent fin à son parcours lors des finales ESL Pro League. C'est ainsi que se termine 2018 pour cette équipe, de belles prédispositions face au subtop et même parfois face à des équipes de niveau supérieur mais des difficultés à le faire de manière régulière.

Elle débute 2019 en remplaçant Subroza par freakazoid. Un changement porteur d'espoirs avec un top 3/4 place à l'iBUYPOWER Masters IV où Ghost sort des poules aux dépens de FaZe avant de tomber face au grand Astralis en demi-finales. Toutefois, les performances qui suivent ne répondent plus du tout aux attentes puisque les qualifications ne sont plus passées et que le peu de compétitions auxquelles l'équipe participe sont ratées. Début juin, un an après le début de l'ère steel, les contrats arrivent à leur terme et l'organisation en profite pour annoncer l'arrêt du roster, en gardant tout de même WARDELL sous contrat puisqu'il avait négocié une prolongation en fin 2018. A l'heure actuelle, steel, freakazoid et neptune sont toujours sans contrat alors que koosta fait partie du nouveau roster de Cloud9.

Team-LDLC

31 décembre 2018



29 juillet 2019

17ème -60 77ème

Résultats 2018

PMU Challenge
 ESL Pro European
     Championship

AmaNEk
devoduvek
LOGAN
to1nou

Ozstrik3r



Happy
SIXER
MAJ3R

Ozstrik3r

Résultats 2019

ECN S7

Début 2018, LDLC va réaliser un changement retentissant en mettant Ex6TenZ sur le banc après presque deux ans de collaboration. Maniac mettra ensuite un terme à sa carrière et DEVIL sera lui aussi remercié. Dans le sens des arrivées, la structure se renforce avec l'arrivée d'Ozstrik3r en coach, RegnaM en manager, du jeune LOGAN mais aussi de deux Français sortants d'une belle aventure américaine chez Misfits, devoduvek et AmaNEk. Krav ne garde donc que la casquette d'analyste. En plus d'ALEX et to1nou encore présents, l'équipe est donc prometteuse sur le papier.

Ses débuts sont globalement bons puisqu'elle gagne divers tournois en ligne et se qualifie pour les ECS S6. Elle échoue ensuite dans le bourbier des qualifications ouvertes pour le Minor européen Londres avant de l'emporter côté français lors de l'ESL Championnat National Winter. Les résultats sont donc mitigés mais la formation baigne dans l'espoir tant on sent des joueurs comme AmaNEk et ALEX monter en puissance. Cela se confirme aux IEM Chicago où après un premier match perdu 14-16 face à FaZe, les Français viennent à bout du loser bracket pour s'offrir une place en quart de finale. Liquid met un terme à leur parcours, 2-1. Après une année bien terne, le public tricolore se remet à vibrer. À ce moment, la line-up est étouffée par un planning surchargé par les ECS, l'ESEA MDL, l'United Masters League mais arrive tout de même à valider sa place pour la qualification fermée au Minor Europe Katowice lors du dernier open qualifier (avec Vitality). Mais face à un plateau plutôt relevé, elle ne parvient pas à tirer son épingle du jeu et tombe face à Valiance puis ENCE. Le rêve de Major est terminé.

Après cette fin d'année haute en émotions, l'attente est forte concernant 2019 mais ce sera sans compter sur Vitality et G2 qui vont se renforcer en recrutant des valeurs montantes, ALEX et AmaNEk. Choix payants tant ces deux-là apportent des solutions en termes de lead. Les chaises musicales ne sont pas terminées puisque LOGAN s'en va chez 3DMAX qui vient de perdre JaCkz et Lucky, eux aussi partis chez G2. Ne reste ainsi que to1nou et devoduvek.

LDLC fait alors le choix de repartir de zéro en poussant les deux survivants vers la sortie. Pour se relancer, la structure se tourne vers trois anciens, Happy, MAJ3R et SIXER avec, pour les accompagner, xms et rodeN. Bien que les noms donnent envie d'y croire, il faut garder en tête que plusieurs de ces joueurs sortent d'une grosse période sans jouer au haut niveau et que la scène n'attend pas. Sans surprise donc, les débuts sont compliqués avec de lourds échecs en qualifications ouvertes au Minor Europe Berlin, malgré un rayon de soleil grâce à la victoire aux ECN Summer. SIXER semble répondre présent et s'affûte de jour en jour mais il est bien seul. La structure décide donc de mettre xms et rodeN sur le banc. En attendant de voir qui complètera son cinq, nous espérons voir des choses meilleures en seconde partie d'année pour cette équipe aux noms historiques pour la scène française.


La victoire de LDLC aux EPEC, dernier trophée pour l'ancienne line-up de la structure

 

Vega Squadron

31 décembre 2018



29 juillet 2019

23ème -44 67ème

Résultats 2018

SL i-League S6
Bucharest Gaming Week Invitational

jR
crush
tonyblack
chopper
hutji

Fierce



jR
crush
seized
Dima
scoobyxie

Fierce
Vidoq

Résultats 2019

WePlay! Forge
of Masters S1
OGA Counter PIT S3

Vega Squadron, une équipe spécialisée dans... les Majors. À côté de ça, elle n'a pas pour habitude de beaucoup se montrer. Après avoir réussi à se qualifier au Major Cracovie de 2017, la line-up CIS n'a plus lâché son slot jusqu'au dernier Major de Katowice. Seuls trois joueurs ont participé aux quatre Majors : jR, chopper et crush. Les Russes mir et keshandr ont joué les deux premiers avant de laisser leurs places à tonyblack et hutji. Vega Squadron est alors connue en Major pour être une équipe qui clique vite sur les têtes et qui fait mal en BO1. Un gun round dans la poche, un petit achat qui retourne la tendance, tout est possible avec ce genre de joueurs et surtout tout va très vite quand seulement 30 rounds sont en jeu.

À côté des Majors, la seule performance notable est une belle seconde place aux StarSeries i-League S6 fin 2018 où la finale face à ENCE fut serrée (défaite 2-3) à l'image de la première carte, Train, où les Finlandais l'ont seulement emporté 16-14. Le dernier Major à Katowice fut plus compliqué avec des résultats serrés ne tournant pas en leur faveur (contre G2 ou NiP en match éliminatoire) mais surtout avec des performances bien en deça de la part de chopper et hutji, plutôt connus pour leur propension à fraguer. La perte du slot Major entraîna alors des changements avec les remplacements de tonyblack, chopper et hutji par seized, Dima et scoobyxie. Un nouveau coach fut également recruté, Vidoq.

Pour cette seconde partie de 2019, Vega Squadron devra faire sans Major puisqu'elle a échoué lors de la qualification fermée pour le Minor de sa région CIS. Entre la relative réussite de 2018 et les échecs de 2019, on comprend bien la descente des joueurs de l'Est et on peut se poser la question d'un retour sur les devants de la scène tant seized semble maintenant peiner au haut niveau.

 

Sharks

31 décembre 2018



29 juillet 2019

27ème -18 45ème

Résultats 2018

3/4. ZOTAC Cup Masters
Familicão Extreme
     Gaming
OMEN Eurogamer
     Challenge Porto
3/4. PLG Grand Slam

jnt
exit
leo_druNky
RCF
nak

coachi



jnt
exit
leo_druNky

    coachi

Résultats 2019

DH Rio de Janeiro

Équipe reconnue du subtop brésilien, les Sharks ont réalisé une année 2018 plutôt correcte même s'ils ont surtout brillé sur des compétitions locales et qu'ils sont venus à bout de qualifications où l'on ne trouvait pas les formations fortes du Brésil. L'organisation étant portugaise, ce qui permet aux joueurs de séjourner en Europe, ces derniers ont facilement gagné l'OMEN Eurogamer Challenge Porto puis le Familicão Extreme Gaming courant octobre. Côté brésilien, ils étaient venus à bout de FURIA lors de la finale de l'ESL Pro League Amérique du Sud S7. Hormis ces résultats, leur top 3/4 au PLG Grand Slam et à la ZOTAC Cup Masters et quelques qualifications de-ci de-là, rien à se mettre sous la dent. Pas de Major ni même une petite DH à grignoter.

Pour 2019, l'équipe n'a donc pas eu de voyage du côté de Katowice et n'a eu que pour bonne place un top 3/4 à la DH Rio de Janeiro. À côté de ça, elle n'a pas performé et est tombée aux portes du Major en terminant 4ème (première place non qualificative) du Minor américain. Ce résultat aura raison du leader, nak, et de RCF. Juste avant ce changement, l'organisation a recruté un analyste, Peu, qui pourra apporter son aide afin de trouver les bons remplaçants mais devra essayer de relancer les siens au niveau national. La scène brésilienne tournant un peu en rond concernant les joueurs du top niveau (un peu comme la France il y a peu), on ne serait pas contre voir les grosses structures donner leur chance à de jeunes joueurs aux dents longues.


L'échec au dernier Minor aura eu raison de nak

 

Luminosity

31 décembre 2018



29 juillet 2019

22ème -22 44ème

Résultats 2018

DH Atlanta
DH Valencia

Steel
HEN1 
boltz
NEKIZ
LUCAS1


zakk


Steel
HEN1 
boltz
NEKIZ
felps


zakk

Résultats 2019

/

Luminosity ou Immortals 2017 ? Avec les changements apportés à l'équipe de début 2018, le doute pourrait se justifier. En effet, Immortals, organisation maintenant propriétaire des MiBR, s'est d'abord retirée après divers problèmes avec kNg puis les jumeaux HEN1 et LUCAS1. Après que chacun se soit essayé à ses propres projets – Liquid pour steel et 100Thieves pour les autres – Luminosity s'est laissée tenter par l'opportunité d'enrôler l'ancienne line-up n°2 du Brésil. Ses performances jusqu'alors n'avaient rien de notable, ce qui a amené à remplacer chelo, PKL, SHOOWTiME et le coach Apoka par les anciens Immortals que sont steel, HEN1, LUCAS1 et zakk, coach. Accompagnés de NEKIZ et yeL, ils sont rapidement allés chercher une seconde place à la DH Valencia puis, en octobre, à la DH Atlanta. Hormis ces résultats, pas grand-chose si ce n'est quelques bonnes places dans des qualifications diverses. Ils ont terminé l'année par un échec lors de la qualification fermée du Minor américain pour Katowice, ce qui poussa l'organisation à remplacer yeL par boltz, encore un ancien Immortals.

L'année 2019 ne sera guère plus belle car hormis quelques qualifications, la line-up n'a performé dans aucune compétition majeure et ratera surtout encore le prochain Major de Berlin. Pour finir, elle a perdu LUCAS1, échangé avec felps chez MiBR. Arrivera-t-elle à se relancer avec ce changement et à retrouver les résultats que l'on attend pour de tels joueurs ? Rien n'est moins sûr mais plus la scène brésilienne sera compétitive, mieux ce sera pour le spectacle.

 

TYLOO

31 décembre 2018



29 juillet 2019

26ème -7 33ème

Résultats 2018

StarLadder & ImbaTV
     Invitational Chongqing
IEM Shanghai

Mo
DD
somebody
BnTeT
xccurate



  somebody
BnTeT
Summer
Attacker

Freeman

DANK1NG

Résultats 2019

Minor Asie Berlin

Qui ne connait pas TYLOO en 2018 ? Equipe sûrement la plus en vogue du côté asiatique avec notamment les stars BnTeT et Mo, elle fait son plus gros coup de l'an passé au Major de Londres en gardant un slot en Challengers Stage pour Katowice. À côté de ce résultat, lson année est surtout marquée par des bons résultats régionaux que ce soit en qualifications ou sur des tournois en LAN, mais elle réussit également à performer face à des équipes internationales. Par exemple, les joueurs remportent le StarLadder & ImbaTV Invitational Chongqing et terminent second des IEM Shanghai, compétition où l'on retrouvait NRG ou des équipes de second rang comme AGO, Spirit, etc. Hormis ce bon résultat londonien, la fin d'année est plus terne et les Chinois ne performent pas sur leurs autres compétitions internationales.

Le début de l'année 2019 est marqué par le kick de Mo et DD pour intégrer Summer et Attacker. Ces changements sont suivis par une continuité côté asiatique mais le Major suivant ne se passera pas aussi bien. En effet, après avoir très bien démarré en BO1 face à Vitality et Cloud9, les Asiatiques étaient dans la position parfaite pour se qualifier au Legends Stage. Cependant, les BO3 face à NRG, AVANGAR et G2 auront raison de leurs espoirs et confirmeront que la line-up peut mettre à mal n'importe quelle équipe sur une carte mais que son map pool est un peu faible pour espérer régulièrement venir à bout des Bo3. Quelques mois après cette déception, xccurate est remplacé par Freeman et DANK1NG (6ème homme). Le premier tournoi du nouveau cinq, aux finales ESL Pro League de Montpellier, est très bref (top 13/16,) mais il  assure ensuite sa place à Berlin en terminant deuxième du Minor Asie. Attention donc à ceux qui le croiseront à Berlin après un mois à travailler en cachette, de quoi, peut-être, vaincre en BO3.

 

HellRaisers

31 décembre 2018



29 juillet 2019

15ème -17 32ème

Résultats 2018

V4 Festival
Bets.net Masters S1
Minor CIS Londres

ANGE1
ISSAA
woxic
DeadFox
Hobbit

ami


ANGE1
ISSAA
nukkye
oskar
loWel

lmbt

Résultats 2019

WePlay! Lock and Load
WePlay! Forge
of Masters S1

HellRaisers, la troisième équipe internationale derrière FaZe et mousesports. Portée par ANGE1 depuis 2014, la line-up a permis à beaucoup de joueurs de se faire un nom (STYKO, oskar, woxic). Sur de solides bases suivant le leader-fraggueur de l'Ukrainien, HellRaisers a toujours cherché à intégrer en son sein des joueurs très skillés. Lors de l'année 2018, elle possède déjà deux jeunes dont le potentiel est confirmé, woxic et ISSAA. Elle en a également testé un troisième fin 2017, FejtZ, avec qui la greffe ne prendra pas. bondik reprendra alors sa place dans le roster après son prêt en chine chez TYLOO. Ce beau mélange de skill et de support parviendra à se qualifier à plusieurs gros événements durant l'année avec en point d'orgue le Major de Londres. Cependant, une fois les qualifications passées, l'équipe peine à performer pour attraper de beaux résultats. Les anciens peinent un peu par rapport aux deux jeunes aux dents acérées mais ceci n'empêche pas d'accrocher une belle 5/8ème place à Londres synonyme de statut de Légende pour Katowice, Major suivant. Suite à ça, HellRaisers fera deux mauvais résultats aux StarSeries i-League S6 et à l'EPICENTER, ce qui poussera à changer bondik par Hobbit, en attente sur le banc de Gambit.

Sur le papier, la balance de ce recrutement semble positive mais les résultats ne suivent pas. Les joueurs de l'Est arrivent tout de même à se maintenir en Major en gardant un slot en Challengers Stage mais l'élimination dès la ronde suisse reste un échec. Ceci associé au recrutement de woxic par mousesports courant mars motivera l'organisation à changer quelques têtes. Le Turque est remplacé par oskar, Hobbit par nukkye et DeadFox par loWel, ancien mousesports également. Du côté des coachs, ami, qui avait remplacé Johnta fin décembre, est remercié pour le coach, là aussi, de mousesports, lmbt. Deux tiers de l'équipe ont donc changé et on sent qu'il faudra du temps pour que la mayonnaise prenne puisqu'à titre d'exemple, oskar n'était pas tant motivé à l'idée de retourner chez HellRaisers. Hormis une interrogation pesant sur loWel, le reste de l'équipe est connu pour être skillé et c'est avec impatience que nous attendons de les retrouver au Challengers Stage du Major Berlin après avoir eu plus d'un mois de travail en quasi sous-marin.


Fidèle à HellRaisers depuis cinq ans, ANGE1 parviendra-t-il à retrouver les sommets ?

 

AVANGAR

31 décembre 2018



29 juillet 2019

20ème -11 31ème

Résultats 2018

Adrenaline Cyber
     League
MSI Gaming Arena
Hellcase Cup #7
3/4. EPICENTER
Bucharest Gaming Week Invitational

buster
qikert
Jame
KrizzeN
fitch

dasten


buster
qikert
Jame
SANJI
AdreN

dasten

Résultats 2019

Minor CIS Katowice
DH Rio de Janeiro
WePlay! Forge
of Masters S1

2017, le Kazakhstan monte sur la plus haute marche du Major de Cracovie grâce à Gambit. Derrière, AVANGAR s'avance comme seconde équipe nationale mais au moment où Zeus et ses coéquipiers soulèvent leur trophée, personne ne pensait que ce constat allait être aussi vite bouleversé. Pourtant, s'est passé ce que nous savons pour Gambit et les joueurs de Jame ne se sont pas fait prier pour prendre le relais. Certes, ils n'ont pas gardé leur slot en Major suite à leur participation à l'ELEAGUE Boston Major, mais cela ne les empêche pas de remporter un grand nombre de tournois en ligne. dimasick a été remplacé en juillet 2018 par fitch, les ligues en ligne s'enchaînent mais ils pêchent sur le tournoi plus important : le Minor CIS pour Londres, échouant à la 4ème place. Malgré cet échec, rien ne change dans cette équipe tournée autour de son sniper russe et ceci va porter ses fruits avec (encore) des tournois en ligne et surtout une qualification au Minor CIS du Major Katowice.

Début 2019, AVANGAR valide sa place en Pologne dont elle repartira avec un slot pour le Challengers Stage du Major de Berlin. En mars, KrizzeN est remplacé par SANJI pour des raisons de santé, ce qui permet d'enfin performer au-delà de ces tournois en ligne avec une victoire à la DH de Rio de Janeiro. AVANGAR termine ensuite première du WePlay! Forge Of Masters S1 avant de peiner en échouant aux qualifications pour l'ESL One Cologne, pour les IEM Chicago et en réalisant deux faibles DreamHack à Tours et à Jönköping, pour l'édition Summer. Une opportunité du marché pousse alors l'organisation à mettre fitch sur le banc avant de résilier son contrat et le remplacer par le MVP du Major de Cracovie, AdreN, dont le stand-in avec FaZe a pris fin. Si l'équipe est sortie du top 30, c'est aussi car elle n'a pas eu à participer aux Minors contrairement aux équipes qui lui sont passées devant. L'apport d'AdreN, connu pour son skill mais aussi pour son expérience, permettra à la line-up de se détacher un peu de Jame pour que tout le monde participe au scoreboard et au jeu, ce qui ne pourra que la rendre plus régulière.

Suite des articles, sur les équipes faisant partie du top 30, à venir dans la semaine !

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles