Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Ils vont faire leur grand retour en Major

9159 17

Si le Royaume-Uni (avec smooya et dephh), la Jordanie (avec ISSAA), Rogue ou Team Spirit vont découvrir le Major, d'autres vont fêter leur grand retour dans ce type de compétition à l'occasion du FACEIT Major. Tombés dans un quasi-oubli pour certains, revenus après un simple passage à vide pour d'autres, ce tournoi sera peut-être le point de départ d'un nouvel élan donné à leur carrière. Ou pas. Mais dans tous les cas, ils sont sans doute tous ravis d'être à nouveau au coeur du plus prestigieux des rendez-vous de la scène Counter-Strike.

Ex6TenZ Dernière apparition en Major : MLG Colombus 2016

Précédents résultats en Major :

3/4. DreamHack Winter 2013
9/12. EMS Katowice 2014
9/12. ESL One Cologne 2014
13/16. ESL One Katowice 2015
13/16. ESL One Cologne 2015
9/12. DreamHack Cluj-Napoca 2015
9/12. MLG Colombus 2016

Il revient en Major, et ça ne va pas lui rappeler que des bons souvenirs. À une exception près, la DH Winter 2013, Ex6TenZ n'a jamais réussi à faire triompher ses équipes dans la plus grosse compétition. Sorties en poules répétées étaient son quotidien, avec une disqualification à la DH Winter 2014 suite au VAC BAN de KQLY en guise de cerise sur le gâteau.

Mais cette fois, la situation est différente. Depuis la MLG Colombus, son dernier Major, disputé en mars 2016, le Belge est tombé bas, très bas, plus bas qu'il n'avait jamais été sur CS:GO. Deux ans de purgatoire dans le subtop français et européen, à essayer de faire grimper une équipe de jeunes talents. Un sacré retour sur terre pour celui qui n'avait plus quitté le top national depuis de nombreuses années. Rappelé par shox en juin dernier pour prendre les rênes d'une formation de G2 en plein doute, Ex6TenZ fait son retour en Major par la grande porte, en tant que membre d'une équipe Légende. De quoi exorciser ses vieux démons dans ce tournoi et montrer à tous que ses échecs appartiennent au passé.

Hiko
Dernière apparition en Major : ELEAGUE Major 2017

Précédents résultats en Major :

3/4. DreamHack Winter 2013
5/8. EMS Katowice 2014
5/8. ESL One Cologne 2014
9/12. DreamHack Winter 2014
9/12. DreamHack Cluj-Napoca 2015
3/4. MLG Colombus 2016
ESL One Cologne 2016
9/11. ELEAGUE Major 2017

À croire qu'Hiko aime les traversées du désert. Considéré pendant longtemps comme le meilleur joueur américain sur CS:GO, il était retombé dans les tréfonds de sa scène après son éviction de chez Cloud9 fin 2014. Mais c'était sans compter sur sa persévérance qui lui avait permis de réaliser un retour en grâce avec Team Liquid. À Cologne 2016, il était tout proche d'un exploit monumental mais devait finalement s'incliner en finale contre SK Gaming. Une superbe performance qui n'en entraînera pas d'autres et verra Hiko retomber, quelques mois plus tard, dans les limbes de l'Amérique.

Mais il s'est à nouveau relevé. Après un essai raté chez OpTic, il se relance chez Rogue mi-2017, change à nouveau la face de cette équipe assez quelconque et l'emmène, un an plus tard, jusqu'au Minor. Une épreuve brillamment passée qui offre une nouvelle chance à Hiko en Major. Cette fois, il n'y aura pas de s1mple pour tout casser comme à Cologne, mais l'Américain peut toujours croire en sa bonne étoile pour tenter d'aller le plus loin possible.

jkaem
Dernière apparition en Major : ESL One Cologne 2016

Précédents résultats en Major :

9/12. ESL One Katowice 2015
3/4. DreamHack Cluj-Napoca 2015
9/12. MLG Colombus 2016
9/12. ESL One Cologne 2016

Impossible de parler de jkaem sans évoquer la DreamHack Cluj-Napoca, septième Major de l'histoire de CS:GO ayant eu lieu fin octobre 2015. Le Norvégien, arrivé chez G2 un petit mois avant le début du tournoi, réalisa une excellente compétition, participant pour beaucoup au superbe parcours de son équipe, vaincue en demi-finale par EnVyUs après un match complètement fou où les Français sauvèrent trois rounds de match.

Passé au niveau supérieur, jkaem allait ensuite être du transfert de la line-up vers chez FaZe Clan, mais aussi des premiers mois balbutiants de l'organisation américaine sur Counter-Strike. Résultats en dents de scie, éliminations prématurées, pas grand-chose ne va et jkaem est loin d'évoluer au niveau vu en Roumanie. Écarté fin 2016, il passe 2017 à galérer avec dignitas tandis que son compatriote rain connaît le succès avec FaZe. Au moment où l'on pensait les meilleurs moments de sa carrière derrière lui, Renegades fait office de défibrillateur et vient le chercher alors que personne ne s'y attendait. jkaem s'exile aux États-Unis, retrouve du niveau et participe à la victoire au Minor asiatique en mai 2018, synonyme de qualification pour le prochain Major. De quoi définitivement repartir du bon pied ?

Ninjas in Pyjamas
Dernière apparition en Major : ESL One Cologne 2016

Précédents résultats en Major :

 DreamHack Winter 2013
 EMS Katowice 2014
 ESL One Cologne 2014
 DreamHack Winter 2014
ESL One Katowice 2015
5/8. ESL One Cologne 2015
3/4. DreamHack Cluj-Napoca 2015
5/8. MLG Colombus 2016
9/12. ESL One Cologne 2016

Pendant un an et demi, il était impossible de voir un Major sans que NiP ne soit présent jusqu'au bout. Cinq finales consécutives, pour une seule victoire certes, mais qui illustre bien le succès que rencontraient les Suédois lors de ces tournois. Et puis le niveau de la scène a augmenté, celui des NiP a sans doute un peu baissé, et tout s'est enrayé. Des éliminations en quart, en demi, et même dès les poules à Cologne 2016 après une défaite inattendue contre FlipSid3. Un passage raté par la (feu) qualification Major plus tard, entâchée d'un revers 2-16 contre Vega Squadron, et NiP disparaissait du paysage des Majors pour quasiment deux ans.

Incapables de se qualifier ne serait-ce que pour le Minor, défaits en ligne par du subtop européen, les ninjas ont connu un véritable cauchemar, bien loin de leur gloire passée. Après avoir finalement réussi à obtenir leur place pour le Minor de 2018, ils devaient y disputer et y remporter trois matchs cruciaux, où le perdant était éliminé (face à Red Reserve, Sprout puis ENCE), pour enfin retrouver le Major. Ne reste plus qu'à au moins passer la première phase pour ne pas devoir refaire tout le chemin la prochaine fois.

compLexity
Dernière apparition en Major : EMS One Katowice 2014

Précédents résultats en Major :

3/4. DreamHack Winter 2013
5/8. EMS Katowice 2014

Voilà une structure que peu de monde voyait revenir à un tel niveau. Depuis la vente de ses joueurs (à l'époque les meilleurs d'outre-Atlantique) à Cloud9 à l'été 2014, compLexity végétait dans le subtop américain, enchaînant les rosters moyens et les résultats mitigés. Mais l'arrivée de stanislaw et ShahZaM plus tôt cette année a donné un second souffle à l'organisation. Qualifiée pour le Minor américain sans perdre une seule carte en ligne, elle se faisait une frayeur en s'inclinant contre Rogue lors du tournoi final, mais assurait ensuite contre eUnited pour valider sa place au Major. Les amateurs de stickers pourront désormais avoir ceux de compLexity version 2013, et ceux de compLexity version 2018.

 

D'autres joueurs ou structures vont effectuer leur grand en retour en Major à l'occasion de ce FACEIT Major. On peut notamment penser à SmithZz, présent en tant que coach lors des dernières éditions mais qui revient cette fois-ci comme joueur. C'est aussi le cas de Xizt qui, comme ses anciens compères de NiP, retrouve cette compétition suite à son transfert chez fnatic. cadiaN, que l'on n'a plus vu en Major depuis la DreamHack Winter 2014, fait également son grand retour sous les couleurs de Rogue. Même chose pour son coéquipier Rickeh, dont la dernière apparition remontait à l'ESL One Cologne 2015. Après avoir raté l'ELEAGUE en début d'année, Magisk revient de son côté avec Astralis, qui fera partie des équipes favorites. Enfin, du côté des organisations, OpTic Gaming et HellRaisers, absentes des derniers Majors, vont cette fois-ci bien pouvoir compter sur l'argent des stickers.

Début du Major mercredi 05/09, 11h – Les matchs du Challengers Stage

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles