Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Astralis recrute Lucky et prolonge gla1ve

5182 4

Astralis serait-elle en train de préparer ce nouveau chapitre qui semble l'attendre après le départ de Nicolai "device" Reedtz, mais aussi avec les fins de contrat de trois de ses légendes en fin d'année ?

Si Lukas "gla1ve" Rossander vient de prolonger pour trois ans, ce n'est toujours pas le cas de ses trois historiques coéquipiers. Surtout, quelques rumeurs lancées par un Twitter danois envoient Emil "Magisk" Reif vers Complexity, Peter "dupreeh" Rasmussen retrouver device et Andreas "Xyp9x" Hojsleth direction FaZe. Bien entendu, ce ne sont que des rumeurs et l'organisation danoise pourrait tout à fait trouver les arguments pour prolonger tout ou partie de ces joueurs, si toutefois elle en a l'envie. 

En effet, le départ de device pour NiP n'était pas uniquement lié aux performances plus difficiles de l'équipe mais bien à une motivation à retrouver, un nouveau défi auquel faire face après avoir tout remporté - sauf le titre de joueur de l'année. Cette quête individuelle pourrait donner des idées à ses anciens coéquipiers comme à Astralis, qui pourrait y voir une occasion de rafraîchir et de relancer un groupe qui, en plus des résultats en berne, a connu des périodes compliquées au travers d'une grosse fatigue mentale. 

Lukas "gla1ve" Rossander au sujet du premier semestre :

Quand on joue ensemble depuis aussi longtemps que nous, il y a toujours des émotions à gérer. En même temps, nous avons dû trouver de nouvelles solutions dans notre façon de jouer et sur cette base, je pense qu'il y a beaucoup de bonnes raisons pour que tout le monde dans et autour de l'équipe garde la tête haute. Surtout après les IEM Cologne, où nous avons prouvé à quel point nous pouvons être performants dans le bon élément (en lan), et quand nous donnons le meilleur de nous-mêmes. 

Cette pause arrive au bon moment pour nous, mais je suis déjà impatient de revenir et de travailler sur tout ce qu'il y a à reconstruire. Chez Astralis, nous avons l'habitude de ne jamais rester passifs, et l'objectif est toujours le même : nous voulons aller de l'avant et nous cherchons constamment à développer l'équipe et notre façon de jouer, à court et à long terme. 

Concernant sa prolongation :

Je suis un joueur d'Astralis de cœur et peu importe comment je vois les choses, je me sens chez moi ici. C'est une organisation qui s'efforce toujours de développer le jeu et les joueurs, et c'est ancré en chacun de nous que nous nous battons pour gagner les plus grands titres.

Pour moi, il s'agit d'être dans un endroit où je peux me voir progresser en tant que joueur, tout en étant entouré de personnes ayant de grandes ambitions et de collègues professionnels. J'ai beaucoup parlé avec Kasper Hvidt (ndlr : directeur des sports chez Astralis) de l'avenir et du développement de l'équipe et de moi-même, et je suis sûr que nous allons laisser marquer l'histoire de Counter-Strike pendant de nombreuses années.

En même temps, j'attends un enfant avec ma petite amie cet automne et quand je regarde autour de moi, je ne vois pas d'autre endroit où je pourrais avoir la même sécurité et la même flexibilité à cet égard.

Cela signifie beaucoup pour moi et je suis enthousiaste pour les trois années à venir où nous soulèverons beaucoup plus de trophées.

En attendant de connaître les réponses à ces interrogations contractuelles, le quator est toujours en place et aura à coeur de se relancer après un premier semestre tout aussi compliqué à gérer sur le serveur qu'en dehors. Après une seconde place derrière NAVI lors des Finales BLAST Premier 2020, les étoiles danoises ont connu de longs mois de disette où elles n'ont jamais atteint le top 4.

Heureusement, le retour en lan - presque comme avant - grâce aux IEM Cologne a rappelé au grand public ô combien ces joueurs ont un mental d'acier quand il s'agit de faire face à leurs adversaires en offline. Après avoir atteint les quarts de l'évènement, ils auraient pu s'arrêter là et, encore, tomber aux portes du top 4, mais non ! Moins facilement qu'à Berlin lors de leur dernier triomphe en %ajor, ils sont venus à bout de Virtus.pro pour rejoindre G2 Esports en demi-finale et n'y lâcher le match qu'en bout de troisième carte (14-16).

De quoi (enfin) installer un cinq avec Lucas "Bubzkji" Andersen ?

Pas si sûr !

Aujourd'hui, Astralis vient d'annoncer le recrutement de Philip "Lucky" Ewald, retournant ainsi sur un roster à six joueurs. Un ajout qui était cependant prévisible tant aucun joueur ne semblait capable de tenir le rôle d'AWP sur la durée sans perdre au change. Entre un gla1ve que l'on n'a jamais vraiment vu fusil vert en main et un dupreeh si impactant à l'AK, même s'il sait aussi tirer profit du sniper, ce recrutement paraissait indispensable pour l'avenir. 

En quelques mois chez Tricked, le tout jeune Lucky (18 ans) s'est montré à son avantage individuellement dans des compétitions plutôt axées vers le subtop européen. Malgré des résultats en équipe plutôt mitigés, il a donc attiré les regards vers lui et beaucoup y ont vu le futur du Danemark au rôle d'AWP. Reste à savoir s'il sera capable de reproduire les mêmes performances au plus haut niveau tout en se faisant au jeu de sa nouvelle équipe.

Chez Astralis, nous construisons pour l'avenir. Nous travaillons constamment au développement des joueurs et des équipes dans le seul but de continuellement progresser. L'ajout à notre équipe d'un jeune joueur, énergique et extrêmement compétent comme Philip fait partie de cette stratégie.

Philip est un jeune joueur qui a montré un immense potentiel. Il n'a pas encore été testé à haut niveau, il ne serait donc pas juste pour lui ou pour l'équipe de le comparer à quelqu'un d'autre, mais il a beaucoup de ce que nous recherchons et nous sommes convaincus qu'il va démontrer ses compétences dès le départ.

Je m'attends à ce que Philip soit une partie active du roster dès le premier jour, et avec Lukas 'gla1ve' Rossander sur le point de devenir père à l'automne, avoir six joueurs pourrait s'avérer avantageux. Même sans tenir compte de la pause potentielle de Lukas, j'attends de Lucky qu'il contribue et qu'il prouve pourquoi nous l'avons recruté.

Kasper Hvidt
Directeur des sports d'Astralis

Pour l'instant, aucune précision n'a été faite concernant l'ESL Pro League S14 qui débutera le 16 août prochain mais il se pourrait que gla1ve s'absente plus tard dans la saison pour profiter de son nouveau-né, auquel cas le roster à six prendra encore tout son sens.

Astralis est donc maintenant composée des six joueurs suivants :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles