Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions


NextG recrute les ex-Exalty
2982 1

En juillet dernier, Pierre "YouKnow" Marco et ses partenaires se retrouvaient sans structure avec le départ d'Exalty mais gardaient l'envie de jouer et de construire avec ce cinq difficilement formé au cours de la 37ème saison ESEA.

Finalement, le jour de leur troisième match en Intermediate, Rayan "Yeneurs" Admi a annoncé qu'il allait faire une pause, étant forcément suivi, une fois la carte jouée, par son acolyte Maxime "maxez" Le Baut. Déjà présent en tant que stand-in de Charbel "BouLy" Naoum, en vacances, Mohamed "hawk" El Kbiach a permis, avec PUNSHED, d'éviter un forfait mais pas la défaite du match en question.

Ces changements dans l'équipe ont d'ailleurs repoussé l'annonce de NextG Esports qui était sur le point de la recruter. Heureusement pour les anciens Exalty, la structure ne s'est pas désistée et a tout simplement attendu que les remplaçants soient trouvés, ou presque.

Déjà connu de YouKnow, qui était son coach sur la 35ème saison ESEA, Husain "EmPeRa" Chehab a été le premier à venir renforcer le groupe dans son habituel rôle de sniper. Récemment, le Libanais a été aperçu à l'AFTI-LAN 21.1 avec tfou 3lik et brièvement en ESEA Open pour last chez Fragbox Female. Avant ça, ce globe-trotter a montré toute sa puissance de feu de l'Intermediate à l'Advanced avec notamment trois saisons en Main dont la 36ème avec Yalla Esports.

Pour la dernière place dans le cinq, quelques tests ont été effectués et beaucoup de questions se sont posées, que ce soit dans l'équipe ou chez les suiveurs. Le Belge, hawk, allait-il revenir durablement sous le lead de Pierre ? T0MRROW passerait-il cette phase de tests pour une première expérience en équipe ?

Finalement, la réponse est venue du Main et plus particulièrement d'UBITEAM, dont l'investissement des joueurs commençait à se raréfier, mugiwara allant même jusqu'à effectuer des qualifications pour le NumberOne avec un mix plutôt qu'avec sa formation. Dans cette situation, Noah "Nono2k" Padovan a souhaité retrouver, chez NextG, une équipe motivée à travailler et s'investir sur le jeu pour progresser et gravir les échelons, un sentiment que l'on peut comprendre pour quelqu'un qui a été testé par DBL PONEY. Le coprésident de NextG nous a donnés plus d'informations sur le processus de recrutement :

Comment vous êtes-vous rapprochés des ex-Exalty ?

Après notre communiqué, ils nous ont envoyé un message sur Twitter, tout simplement. On a commencé à avoir des discussions très simples sur Twitter, ils recherchaient un projet vraiment humain, avec des gens qui les suivent, avec des échanges entre le staff et les joueurs. Chez NextG, c'est vraiment notre vision d'être au soin des joueurs, du coach – que l'on recherche encore – et du manager. On essaie de faire le maximum pour eux, même si actuellement on ne peut pas faire énormément, mais on fait avec nos moyens.

Ils ont aimé ça, ce contact direct, ce rapport humain, dont ils avaient besoin et qu'on a réussi à apporter surtout avec Guillaume qui est le directeur esport et président de la structure. Cela s'est fait petit à petit et au final ce qu'on leur a proposé, ils l'ont accepté, ce à quoi on ne s'attendait pas mais voilà, finalement ça a été lancé. 

Est-ce que tu pourrais nous en dire un peu plus sur ce qu'apporte une structure comme la vôtre à une équipe comme celle-ci, qui vise le Main et participe aux ECN ?

Actuellement, je ne peux pas tout dire, mais déjà tout ce qui est classique comme les abonnements ESEA, les serveurs, les inscriptions à d'autres compétitions en ligne et, si possible, les déplacements en lan.

Imposez-vous des objectifs aux joueurs ?

Comme dit plus haut, nous souhaitons un vrai rapport humain et donc de la stabilité. Les résultats jouent, mais on va dire qu'on n'est pas là pour leur mettre la pression. Ils savent ce qu'ils ont à faire et, de toute façon, c'est pour eux, pour leur avenir. On ne met donc pas spécialement de pression sur CS.

On recherche surtout du sérieux, des joueurs qui donnent une belle image de la structure. On veut qu'il y ait de la coopération entre les joueurs, le staff et la structure. C'est ça le plus gros point dans la structure, une belle image qui pourrait amener une sorte de fanbase, un peu comme le système que la KCorp a.

Aviez-vous suivi l'équipe avant que ce contact ait été pris ?

Du tout, je connaissais les noms, bien sûr, beaucoup plus BouLy. J'ai suivi les quelques résultats car on regardait un peu ce qu'il se passait pour les Français, car il faut quand même soutenir la scène française, mais pas spécialement car on ne s'attendait pas à un tel contact.

Après que notre précédente équipe se soit séparée, on n'était pas sûr de se relancer sur CS:GO car on est un peu déçu de la scène française. Elle est instable, après c'est mon point de vue mais elle est très compliquée. Comme on souhaite vraiment de la stabilité, du long terme, on ne savait pas vraiment si on allait se relancer sur CS. Finalement, avec la discussion qu'on a eue avec les joueurs, qui s'est très bien passée, on a vu qu'on était vraiment sur la même longueur d'ondes et ça nous a motivés à reprendre avec eux.

Je te laisse l'habituel mot de la fin de VaKarM.

Déjà, on va remercier les joueurs et le manager de nous faire confiance. Vraiment, c'est un grand privilège pour nous, il faut le dire, car on vient de nulle part et on arrive à avoir ça. Après, remercier les membres fondateurs de NextG : Geoffrey, Charly et Guillaume, qui font 95 % du boulot chez NextG car moi je suis beaucoup pris. Aussi remercier le staff NextG, la communication, le graphiste. Et puis, merci VaKarM pour cette interview et la visibilité.

Brice, Co-Président de la structure

Avec ce cinq, il ne fait quasi aucun doute que NextG Esports devrait monter d'Intermediate à Main cette saison, même si l'objectif pourrait-être de pousser jusqu'à la finale pour jouer la place directe en Advanced. On retrouvera également l'équipe dès cette semaine en ECN et en Kayzr League où elle évoluera donc avec les joueurs suivants :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles