WebTV
Breves
15/09/2013 :: Et à la fin, c'est NiP qui gagne
15/09/2013 :: 15 à 4... 11 rounds de matchs pour NiP,...
15/09/2013 :: C'est quasi fini pour les Lemondogs,...
15/09/2013 :: Lemondogs qui nous fait une NiP et achète...
15/09/2013 :: Et GR remporté par NiP, il va falloir un...
15/09/2013 :: 11 à 4, trop d'erreurs cotés...
15/09/2013 :: NiP trop solide en B, 9 à 4
15/09/2013 :: Stop rush éco B sans problème pour les...
15/09/2013 :: Nouvelle éco perdue pour LD... (avec un awp...
15/09/2013 :: 5 à 4, LD s'accroche
15/09/2013 :: Les lemondogs qui se font écoriser, 5 à 2


fnatic clôt la polémique

6475 30

"Aucun respect", c'est par ces mots qu'a débuté sur notre forum, la polémique sur le refus des joueurs fnatic à saluer leurs opposants après leur victoire. Les dix protagonistes de ce match de poule de la Dreamhack Bucarest étaient suédois, c'était donc une sorte de classico avant l'heure et la tension était clairement palpable.

Pour ceux qui n'auraient pas suivis ce non-évènement, les fnatic se sont imposés en overtime face aux Ninjas in Pyjamas. Durant cet overtime les spectateurs et nos commentateurs ont tous remarqué que les NiP ont joué leurs économies pour un overtime en MR3. Deux raisons valables à ce choix des NiP, la première est que c'est bien en MR3 que se jouaient les overtimes des précédentes Dreamhack, la seconde est qu'un MR3 est souvent en 10 000 $ de startmoney (ce qui était le cas ici) et un MR5 en 16 000 $.

Les ninjas se sont donc retrouvés sans argent pour acheter convenablement au 4ème round de cet overtime et après la défaite, ils ont décidé de contester le choix des admins d'avoir mis un MR5 à 10 000 $. Ces derniers ont reconnu leur tort et ont décidé de faire rejouer l'overtime, en MR3 cette fois-ci et de laisser les 3 premiers rounds remportés aux fnatic. Tout s'est à nouveau bien terminé pour les coéquipiers de schneider puisqu'ils ont à nouveau réussi à gagner mais MODIII a alors pris la contestation comme un "soufflet", en refusant la traditionnelle poignée de main et en insultant ouvertement ses adversaires, la preuve ici en vidéo.

C'est le responsable de la section CSGO au sein de la structure, Patrik "cArn" Sättermon, qui a décidé de s'exprimer sur le site officiel des fnatic. Voici la traduction de son communiqué, par SicknesS :

Après un week-end agité pour l'équipe Fnatic CS:GO à la Dreamhack Bucarest, nous - la direction de Fnatic, sommes prêts à revenir sur la polémique liée à notre match contre les NiP en phase de poules.

Naturellement, notre réaction face à cette malencontreuse situation a été d'arranger immédiatement (et en privé) la relation endommagée entre Fnatic, NiP et la Dreamhack plutôt que de publier une déclaration officielle dans la précipitation.

En parallèle, nous avons discuté avec les joueurs Fnatic concernés et avons pris les dispositions nécessaires afin de s'assurer qu'une situation similaire ne se reproduise jamais. La teneur de ces sanctions ne vous sera pas révélé, mais nous pouvons vous assurer que cet incident a été pris très au sérieux et traité en grande priorité. En effet, nous avons conscience qu'à notre statut de structure eSport internationale s'accompagne une grande responsabilité envers le sport et nos fans.

De la part de la structure Fnatic et des joueurs concernés, j'adresse par la présente nos excuses les plus sincères à la communauté eSport et à l'équipe affectée par le comportement de nos joueurs. Dans l'avenir, nous ferons de notre mieux pour combiner régularité et professionnalisme.

Je voudrais  également appeler la communauté à prendre du recul quant à ses réactions à propos de cet incident. Les athlètes de notre sport sont des être humains qui ont des émotions comme vous et moi. Nous faisons tous des erreurs et décevons de temps en temps, les joueurs Fnatic CS:GO ne font pas exception à la règle. Après voir dû rejouer leur overtime contre NiP et emporter la victoire une seconde foi, ils ont été incapables de garder leur sang-froid. Cela a résulté en un regrettable comportement antisportif.

Nous trouvons inapproprié que l'origine du conflit lié au match soit complètement oublié à cause de la situation qui en a découlé. Nous tenons à maintenir officiellement notre position. Nous trouvons la décision des admins de la Dreamhack non appropriée. Elle était en dessous des attentes professionnelles que nous avons d'organisateurs de tournois de ce standard. Cela n'explique ni ne justifie en rien notre comportement, mais afin que quelque chose de positif découle de cette débâcle, nous aimerions voir un règlement amélioré et une approche plus proactive des admins lan pendant les matchs.

Enfin, notre odyssée vers la perfection va maintenant continuer et nous allons tirer des enseignements de nos erreurs et déceptions afin de trouver la recette pour nous améliorer continuellement.

Des semi-excuses en sommes de le part de cArn, qui reconnait que son équipe est aller trop loin mais reproche à la fois à la communautée l'ampleur de la polémique et aux administrateurs de la Dreamhack d'avoir pris la décision de faire rejouer l'overtime. Mais les joueurs fnatic se sont excusés de ce comportement à de multiples reprises et notamment en répondant aux questions de binet.


DreamHack Bucharest 2013 : Interview Devilwalk par RedacVaKarM;

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles