Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Fin de cycle pour maLeK

6167 21

Le PGL Major Stockholm terminé, les changements vont bon train et n'épargnent pas les Français, encore moins les coachs. Après Rémy "XTQZZZ" Quoniam qui pourrait être remplacé chez Vitality début 2022, c'est au tour de Damien "maLeK" Marcel de perdre sa place de 6ème homme chez G2 Esports.

Arrivé en 2018 dans l'organisation espagnole, l'ancien EnVy était le dernier survivant de cette époque, kennyS étant maintenant sur le banc, shox chez les abeilles, bodyy à dos de poney et Ex6TenZ et SmithZz loin de la compétition CS:GO. D'abord à l'essai, puis confirmé, maLeK a participé au renouveau de la scène francophone en s'appuyant sur son passage chez 3DMAX pour recruter Lucky et JaCkz, puis AmaNEk plus tard chez LDLC.

C'est avec ce cinq renouvelé que G2 a fait vibrer la France une première fois à Montpellier lors des Finales de l'ESL Pro League saison 9. Avec, pour conclusion, une défaite en finale qui, déjà, nous faisait prendre l'ascenseur émotionnel sur ce 1 contre 3 remporté par un Twistzz à 1hp. Quelques mois plus tard, l'échec au Major berlinois poussera maLeK à coacher en anglais suite aux arrivées de nexa et huNter.

De ce passage à l'international, il faut retenir une réussite certaine de la part d'un coach connu pour sa sympathie et ses facultés à manager un groupe. Entre l'adaptation à une communication dans une autre langue, l'alchimie à créer entre des joueurs avec des cultures différentes, l'arrivée d'un des meilleurs joueurs du monde, NiKo, les essais pour connaître le Français qui ne ferait pas partie de l'aventure et les rôles peu mis en avant de JaCkz et AmaNEk, maLeK a eu fort à faire pour que son groupe reste soudé.

G2 Esports s'est petit à petit affirmée comme l'une des meilleures équipes du deuxième trimestre de 2021 avec quatre podiums de suite, six si l'on compte les qualifications, la première place lui échappant pourtant à chaque fois. Après quelques mois plus délicats, maLeK n'aurait pu espérer meilleure fin que d'ainsi vibrer avec ses partenaires, ses proches et son public en Suède. Certes, la place de second n'est pas la plus haute, mais le parcours a été beau et a ravivé la flamme de 2015 dans le coeur des Français. Un Legends Stage réussi, une équipe locale sèchement battue, un scénario accroché face aux voisins danois et enfin du combat et de l'espoir face au maître des lieux, s1mple, en prenant un peu de recul, c'est franchement pas mal.

Comme le dit maLeK dans son tweet, il savait déjà à ce moment que c'était la fin de son aventure avec G2 et il n'a pas manqué de nous partager ses émotions à deux reprises, suite au quart de finale puis une fois la place en finale acquise. Une belle conclusion à ces trois années partagées avec la structure, avec ses joueurs ainsi que NiaK, manager devant l'éternel.

Il y a quelques années, quand l'histoire avec EnVyUs s'est terminée, maLeK n'a pas hésité à apporter son expérience à une équipe en devenir, 3DMAX. Quand sera-t-il aujourd'hui ? Pourrait-il reprendre le même chemin en épaulant DBL PONEY ou LDLC, ou se destine-t-il à confirmer son expérience à l'international et sa place de finaliste de Major dans une autre équipe du top monde ?

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles