Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Fifflaren se retire de NiP

17229 301

Depuis la formation de Ninjas In Pyjamas, jamais l'équipe n'a semblé aussi faible qu'aujourd'hui. Après un départ canon entré dans l'histoire de Counter Strike avec 87 maps consécutives remportées en lan et 8 mois d'une domination sans partage, les Ninjas ont connu pour la première fois la défaite face aux anciens Virtus.pro lors des finales Starladder V en avril 2013.

Le règne ne s'est pourtant pas arrêté avec ce léger contre-temps. Pendant les mois suivants, NiP a continué cette domination certes moins nette mais toujours impressionnante. Continuellement placé dans le top 3 et souvent vainqueurs, les Suédois n'ont pas quitté ce podium avant l'ESWC 2013 et un top 4 tout relatif, GeT_RiGhT étant malade lors de la compétition. Alors certes, la suite est moins glorieuse, les NiP échouant deux fois en finale major et fréquentant plus rarement la plus haute marche. Néanmoins à l'époque NiP reste un top 1 naturel de par son passé et est toujours respecté.

Il faut ensuite se projeter aux finales ESEA XVI pour les voir sortir du top 4, soit deux ans sans quitter le sommet, là encore un record. Malgré cette déception, ils atteignent enfin leur objectif utime et remportent un major, les ESL One Cologne. NiP est enfin le roi de son royaume. Mais depuis cette victoire qui est alors une véritable délivrance, plus rien ne va. La domination semble bien loin et les joueurs de HeatoN ne font plus peur. Les joueurs manquent des finales lan, échouant en qualification online, perdent même en poule de "leur" DreamHack Invitational face aux Français.

Une composition dans la légende

Le coup de sifflet final retenti lors des ESWC 2014 lorsque Platinium, toujours considéré comme équipe du subtop français, bat NiP en poule, les entrainant dans l'un de leur plus gros échec lors d'une compétition importante. L'équipe semble sur la fin et celui qui cristallise cette chute a un nom et sa tête est reclamée depuis le début, même lorsque la formation était inarrêtable. Ce nom vous le connaissez, il s'agit de Robin "Fifflaren" Johansson et il n'est aujourd'hui plus un Ninja.

Ce changement, qui est en réalité forcé, met fin à 27 mois de stabilité dans le cinq majeur, chose unique sur Global Offensive et très rare sur Counter Strike (3 ans et demi environ pour Na'Vi et les deux version du Golden five 2006-2009 & 2010-2013).

La décision a été prise par Fifflaren lui-même, le sniper ayant tout simplement décidé de se retirer de la scène professionnelle. Voici ce qu'il a déclaré : 

Ces deux dernières années furent l'expérience d'une vie entière, j'ai tellement appris, voyagé dans le monde entier et j'ai eu la chance de connaître quatre personnes incroyables dont je suis fier de dire qu'ils sont mes amis. Ce sont des souvenirs que je garderai pour le reste de ma vie. En plus de ça, nous avons reconstruit la légendaire structure NiP et c'est l'héritage que nous laissons derrière nous qui nous permettra de réaliser nos rêves.

Peu importe la personne qui me remplacera, j'espère sincèrement que l'équipe va produire du beau jeu et gagner, ce qui a toujours été notre but ultime et ils le méritent. Je souhaite remercier mes anciens coéquipiers, le staff NiP qui a rendu tout cela possible et un grand remerciement à tous mes fans pour leur amour et le soutien.

Fifflaren n'a peut être pas quitté le monde de l'eSport pour autant, le désormais ex-joueur ayant reçu une offre pour intégrer la structure NiP. Les Ninjas In Pyjamas ne sont donc plus que quatre :

Traduction par DAYVZ

Source : aftonbladet.se

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles