Brèves

WebTV
Road to Global

Actualité de la scène

Compétitions



Coaching bug : les joueurs d'Heroic blanchis

2688 13

Suite et fin de l'affaire du coaching bug ! Exploité par plusieurs entraîneurs dont celui d’Heroic, Nicolai "HUNDEN" Petersen, qui après avoir été banni deux ans par l’ESIC (Esports Integrity Commission) avait décidé d’entraîner dans sa chute les joueurs de son ex-équipe en avouant qu'ils étaient au courant de la tricherie.

L'absence de complicité pour quatre des joueurs

Dans son rapport d’enquête publié le 18 octobre, la commission pour l’intégrité de l’esport détaille les conclusions sur les allégations de complicité. Rene "TeSeS" Madsen, Casper "cadiaN" Moller, Johannes "b0RUP" Borup et Martin "stavn"Lund sont déclarés non complices et donc innocents. L’ESIC précise que le fait qu’HUNDEN ait demandé à TeSeS qu'il le booste à des positions particulières pendant les échauffements, afin d'accéder à des points vue spécifiques ensuite, ne pouvait pas suffire à faire de lui un complice. 

Des circonstances exceptionnelles pour niko

Dans le dernier cas, celui de Nikolaj "niko" Kristensen, les justifications du rapport sont plus élaborées. Ce dernier a admis sa complicité avec son ex-coach et est donc sanctionné par une réprimande publique, un avertissement, des sessions de formation avec un membre de l’ESIC ainsi que des rapports tous les mois pendant six mois. Mais aucune sanction tel qu'un bannissement de compétitions, même temporaire, comme a pu subir HUNDEN. Par rapport à son ex-coach, la sanction du joueur danois paraît très faible.

La raison à cette timide punition est expliquée par des "circonstances exceptionnelles" : niko a un trouble du déficit de l’attention (TDAH) et le syndrome d’Asperger. L’actuel joueur d’OG est de ce fait "naïf" et a fait confiance à son entraîneur qui l'a manipulé lors d'échanges de messages et de la conversation téléphonique publiés par HUNDEN lorsqu'il voulait incriminer ses anciens coéquipiers. De plus, niko n’aurait pas eu conscience de la gravité du coaching bug et pensait que ses coéquipiers étaient tout aussi complices que lui car c'était un sujet fréquent de blagues au sein de l'équipe.

Cette longue affaire se finit donc ici avec un seul coupable et l'équipe d'Heroic qui ne se trouve pas privée de Major. Chacun se fera ensuite son opinion sur la valeur du jugement final.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles