Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Bonne année !

3618 30

2023 s'achève (déjà ?) et Counter-Strike: Global Offensive est mort. Et oui, l'année écoulée aura surtout été marquée par un changement de jeu, le premier depuis 2012. Un jour de mars, Valve a sorti de son chapeau Counter-Strike 2, une belle beta qui laissera la place, six mois plus tard, à une nouvelle version officielle enterrant CS:GO. Le roi est mort, vive le r... enfin presque.

Presque, parce qu'après avoir passé plus d'une décennie à polir Global Offensive, Valve a jeté son ancien bébé et toute l'eau du bain avec. Certes, CS2 est beau, certes, ses smokes sont superbes, certes, le nouveau ranking fait plaisir. Mais que d'incompréhensions face à certaines décisions de notre éditeur chéri ! Quasiment tous les modes de jeux en dehors du compétitif/Premier ont disparu, certaines fonctionnalités historiques ne sont plus là (impossible de passer l'arme à gauche, un comble dans un jeu où l'on meurt à chaque round), le MR12 est revenu de nulle part. Bref, comme d'habitude, Valve fait sa sauce et tant pis si la communauté devra patienter plusieurs mois (années ?) avant de s'y retrouver.

Mais cessons ces complaintes, c'est la nouvelle année, soyons positifs que diable. La France a accueilli un Major pour la première fois de son histoire et ses deux seuls représentants, apEX et ZywOo avec leur beau maillot Vitality, y ont soulevé le trophée (désolé Keoz, la Belgique ne goûtera pas au titre suprême), kennyS a eu droit à une dernière belle ovation avant la retraite, RpK a regoûté aux plaisirs d'une grande scène. Après des mois de recherche, Looking4Org a enfin trouvé une structure, un nom familier qui plus est, rebonjour 3DMAX. Cela compense un peu le départ de LDLC, qui s'est mis en retrait de l'esport après plus de dix années de présence continue sur la scène CS tricolore. Ah, et bodyy et afro nous obligent maintenant à supporter fnatic alors qu'on les haïssait consciencieusement depuis un sacré moment. Quelle époque.

En sortant un peu de nos frontières, 2023, ça a aussi été la pause de la légende s1mple, l'éternelle jeunesse de FaZe Clan, les premiers gros trophées de G2 depuis 2017, l'internationalisation de NAVI, le délitement d'Heroic, le si décrié nouveau projet de Falcons, l'émergence de siuhy, donk, w0nderful ou Jimpphat. Bref, on n'aura pas eu le temps de s'ennuyer, une fois de plus. Et avec la fin des compétitions franchisées ordonnée par Valve d'ici 2025, ce qui va obliger ESL et BLAST à réinventer leur modèle, la fête n'est sans doute pas encore finie.

Et VaKarM dans tout ça ? Cette année encore, le subtop français a beaucoup occupé l'attention, que ce soit au travers de multiples interviews, coverages de lans ou de compétitions en ligne, afin de suivre autant que possible l'évolution des jeunots de notre scène. Puisque le haut niveau ne nous sourit plus trop, il faut bien reporter notre attention quelque part.

À part ça, il va sans dire que chaque année qui passe pèse un peu plus sur les épaules de ce vieux site. La V5 est un projet colossal, sans doute trop gros pour des bénévoles bien mal organisés comme nous, mais il serait idiot de ne même pas essayer. Un jour, quelqu'un écrira dans cette traditionnelle news de bonne année que ça y est, VaKarM a fait peau neuve. Ou peut-être que ça n'arrivera jamais. Ce n'est pas grave. La vie continuera.

En attendant, VaKarM est toujours là, bon an mal an, parce que TarTiNe accomplit un travail immense, mais aussi parce que des habitués ont encore, des années après, le réflexe de cliquer sur ce favori poussiéreux dès qu'ils lancent leur navigateur. Certains ne jouent même plus à Counter-Strike, d'autres ont arrêté de regarder tout match il y a belle lurette. Mais de temps en temps, ils commentent encore pour dire qu'ils ne nous oublient pas. Ça fait sacrément plaisir. Et tant pis pour les historiens du futur, qui se demanderont en quoi le retour de Thomas chez Into The Breach était assez intéressant pour générer 42 commentaires.

Allez, il est temps de conclure cet article avec les statistiques annuelles habituelles (Google Analytics ayant récemment modifié sa manière de comptabiliser les pages et "événements", la comparaison avec les données de l'année dernière n'est plus très pertinente ; elle reprendra l'an prochain, en se basant sur ces nouvelles statistiques) :

Nombre de pages vues : 3 595 982
Nombre de visites : 993 956
Temps moyen passé sur le site par visite : 2min01
Nombre de news :
172
Nombre de news de coverage : 253
Nombre de brèves : 94
Nombre de matchs : 3 794
Nombre de commentaires : 3 519
News la plus lue : BLAST Paris Major : Qualifications pour le RMR terminées -  84 832 vues
News la plus commentée : shox annonce son équipe avec SmithZz - 95 commentaires
Match le plus commenté : Vitality - GamerLegion, BLAST Paris Major - 99 commentaires

Nombre de vidéos Youtube publiées : 86
Nombre de vues Youtube : 267 996 vues -23 %
Meilleure journée d'audience Youtube : 25 363 vues le 21 mai (Finale du BLAST Paris Major)
Temps de visionnage des vidéos Youtube : 22 906 heures visionnées
L'audience Youtube : 99,3 % d'hommes et 0,7 % de femmes 

Top 5 des vidéos les plus regardées en 2023 :

- apEX (Vitality) : "Je n'ai pas pu retenir mes larmes" : 18 100 vues
- shox, interview autour de Nakama et son avenir : 12 784 vues
- ZywOo (Vitality) : "Tu profites vraiment du public au moment de l'entrée" : 9 490 vues
- zonic (Vitality) "Maintenant, je sais que je n'aurais pas pu avoir meilleur coach assistant
que MaT"
: 8 208 vues
- ZywOo (Vitality) : "J'ai envie de plus, ce qui reste en mémoire ce sont les trophées" : 7 780 vues

 Top 5 des rédacteurs en 2023 :

- LaTarTiNe avec 375 articles
- MilkaFun avec 115 articles
- Dorian avec 11 articles
- diditeterara avec 9 articles
- MrHusse avec 7 articles

Top 5 des membres du forum les plus actifs en 2023, par nombre de messages non modérés et sur des topics non lockés :

- flingueur - 76 messages
- daos - 40 messages
- SirO - 39 messages
- lao - 31 messages
- Blizzard - 25 messages

Bonne année 2024 à tous, et merci !

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles