Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Astralis se sépare de blameF

5469 4

Quelques jours après la débâcle de Bucarest, Astralis a déjà attaqué sa remise en question en plaçant Benjamin "blameF" Bremer sur le banc et en avançant l'arrivée de Casper "ruggah" Due, initialement prévue après le PGL Major Copenhague.

Attendant justement de son investissement pour recruter Martin "stavn" Lund et Jakob "jabbi" Nygaard qu'il la replace au sommet de la scène compétitive, la structure quatre fois sacrée en Major ratera bien plus que son troisième Major de suite. Elle qui a écrit les plus belles lignes de la scène danoise et sûrement participé à ce qu'un de ces évènements soit enfin organisé sur son sol, elle ne pourra s'y rendre qu'en spectatrice et pourrait même y suivre Lukas "gla1ve" Rossander, actuellement en train de relancer la scène polonaise chez ENCE.

Le début d'année d'Astralis ayant oscillé entre le bon, avec cette qualification pour les finales BLAST Spring, et le moins bon, avec cette élimination du Play-In des IEM Katowice après deux défaites contre Heroic puis ENCE, on ne s'attendait pourtant pas à voir ce cinq autant à la peine durant ce RMR. En Roumanie, et c'est là où l'ironie est belle, Astralis a de nouveau perdu la bataille des ex de manière assez sèche. Une fois en 2-3, les regards bien bas, il était difficile d'imaginer l'équipe relever la tête pour retourner au combat dès le lendemain, alors que 9 Pandas n'attendait que ça depuis plusieurs jours.


blameF bientôt 27 ans et une seule participation au Major au compteur

Résultat ? Aucune carte marquée face aux Russes et un visage bien pâle sur le serveur avec des décisions, ou plutôt des absences de décisions, qui laissaient transparaître que l'équipe était loin d'en être une. N'oublions pas non plus le tweet de Nicolai "device" Reedtz, en plein RMR, partageant sa déception et sa tristesse de ne pas performer car ne prenant aucun plaisir à jouer pour le moment. Ambiance.

Pour couronner le tout, on se souviendra encore longtemps qu'une fois l'équipe éliminée de la course au Major, ce n'est pas son leader et capitaine que nous avons vu s'avancer vers les caméras de PGL pour répondre à l'interview d'après-match de Banks mais bien Victor "Staehr" Staehr, le plus jeune joueur du cinq. Félicitations à lui au passage.

Face à ce manque de répères et de caractère, ruggah aura donc un peu plus d'un mois pour officialiser un nouveau leader et pour préparer Astralis à ses futures échéances, qui passeront d'abord par les IEM Chengdu, puis par l'ESL Pro League et enfin les Finales BLAST Spring, avant que les vacances ne fassent du bien à tout le monde, déjà.

En attendant de connaître le nouveau capitaine d'Astralis, l'équipe est toujours composée des quatre joueurs suivants :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles