Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



16-0 en lan, c'est rare... mais ça arrive !

10999 12

Quelle plus grande humiliation pour une équipe professionnelle et ses joueurs que d'encaisser un 16-0 en lan ? Quoi de pire que de devoir aller serrer la main d'un adversaire qui vient de faire de vous la risée de tous ? Aucun refuge possible, le désarroi du regard de ses coéquipiers est la seule perspective envisageable.

Bref, le 16-0 ça pique, mais ça arrive, même aux meilleurs. Alors qu'ils s'en seraient parfois bien passés. FaZe, qui en a tout récemment subi un sévère, pourrait en témoigner. Petite compilation des 16-0 marquants ayant eu lieu en lan sur CS:GO, entre trashtalks regrettables et formidable prétexte à une vengeance future.

Des 16-0 pour l'histoire

Août 2012
SteelSeries GO
Ninjas in Pyjamas (friberg, f0rest, Xizt, Fifflaren, GeT_RiGhT) 16 (15CT, 1T) Dust2
E-Srael (Mouse, Mod, TyresoGnagare, Sempa, lzPeN) 00 (0T, 0CT)

Un premier 16-0 dès 2012, ce qui n'est pas si étonnant quand le match oppose cinq Suédois déjà bien chauds sur ce nouvel opus à cinq de leurs compatriotes complètement amateurs. Mais il est symbolique puisqu'après cette carte, NiP en gagnera 86 autres en lan, sans en perdre une. Ce qui lui permettra de remporter 10 tournois consécutifs. Ce 16-0 constitue donc le point de départ des ninjas lors de leur fabuleux 87-0.

Novembre 2015
Finales 3 FACEIT
League
 fnatic (JW, flusha, olofmeister, KRiMZ, dennis) 16 (15CT, 1T) Dust2
 Luminosity (FalleN, fer, coldzera, TACO, fnx) 00 (0T, 0CT)

Devenue Légende lors de l'ESL One Katowice, premier Major de 2015, gardant ensuite ce statut lors des deux autres échéances similaires de l'année, Luminosity grimpe doucement les échelons de la hiérarchie mondiale. Mais l'équipe brésilienne ne se satisfait pas de cette progression et écarte Steel et boltz au profit de TACO et fnx. Pour sa première sortie en lan quelques jours plus tard, ce nouveau cinq va se faire déchirer par des fnatic jouant à domicile. Impossible de faire départ plus calamiteux.

Ce 16-0 va pourtant le transformer. Luminosity va réussir une suite de tournoi exceptionnelle, éliminant tour à tour EnVy, NiP puis TSM, sans jamais avoir été favorite, pour retrouver fnatic en finale. Et perdre de nouveau, mais cette fois avec mérite, 1-2, en prenant toutefois bien soin de bannir Dust2. Cette line-up a prouvé qu'elle valait beaucoup mieux que son résultat inaugural. Sa future double victoire en Major en sera plus tard la meilleure des preuves.

Juillet 2014
DreamHack Valencia
 Epsilon (shox, kioShiMa, GMX, Sf, mistou) 16 (15T, 1CT) Dust2
 HellRaisers (ANGE1, kucher, Dosia, markeloff, ANGE1) 00 (0CT, 0T)

Y a-t-il déjà eu meilleure performance d'un joueur français que celle de shox dans ce match contre HellRaisers ? 30-3, des ouvertures en veux-tu en voilà, deux 1vs1 remportés, aucune mort à partir du round 9 et un 14-0 au scoreboard sur ces sept derniers rounds. Bref, une démonstration de skill en terro sur Dust2 et le parfait mode d'emploi pour apprendre à se servir d'un AK-47. Pour l'anecdote, ANGE1 avait fait encore mieux plus tôt dans la compétition en demeurant immortel lors du match HellRaisers - Anima, gagné 16-2 par les premiers. Le leader ukrainien avait terminé la partie à 26-0.


shox n'aura pas porté le maillot Epsilon longtemps, mais son niveau lors de cette DH Valencia...

Mars 2019
Finales WESG 2018
 AGO (Furlan, GruBy, phr, SPZERO, Kap3r) 16 (15T, 1CT) Inferno
 fnatic (JW, KRiMZ, Xizt, twist, Brollan) 00 (0CT, 0T)

Peut-être le 16-0 le plus inattendu de cette liste. Certes, AGO est une bonne équipe, mais était clairement outsider dans son duel contre fnatic en demi-finale des Finales WESG 2018. C'est d'ailleurs les Suédois qui choisissent la première carte, Inferno. Ils débutent même en CT, le side le plus favorable. Et malgré tout cela, ils vont se révéler incapables d'inscrire le moindre round. Une défaillance collective incroyable, qui leur sera fatale puisqu'ils perdront au final la rencontre 1-2.

Septembre 2017
Cross Border Esport
 ARES (Fuks, MAIDHEN, matHEND, LOGAN, YOUYOU) 32 (16T, 16CT) Cache, Cobblestone
 Nova (ROMMEL, turbotroel, teqh, ZLN, CheiHay) 00 (0CT, 0T)

Que dire ? Que les poules de cette Cross Border Esport allaient forcément mener à une boucherie tant l'écart de niveau entre des équipes semi-pros voire pros et des amateurs est immense ? Qu'on ne pouvait pas s'attendre à grand-chose d'autre dans un tournoi ouvert à beaucoup de monde ? Que faire jouer les matchs décisifs en Bo3 dans un tel contexte n'avait pas vraiment de sens ? Que ne pas mettre un seul round en deux maps, faut quand même y aller ? Que le nom choisi par l'équipe qui a subi cette totale déconvenue est peut-être inspiré du grade de ses joueurs en MM ? On ne sait pas. À vous de voir. Mais choisissez bien parce qu'un 32-0, en lan, internationale qui plus est, c'est d'une rareté indescriptible.

Des 16-0 pour l'histoire... façon Astralis

Septembre 2018
FACEIT Major
 Astralis (device, dupreeh, Xyp9x, gla1ve, Magisk) 16 (15CT, 1T) Dust2
Made in Brazil (FalleN, fer, coldzera, Stewie2k, tarik) 00 (0T, 0CT)

Il aura fallu attendre le 13ème Major pour qu'enfin, un 16-0 fasse son apparition dans le plus prestigieux des tournois. Et le fait que ce soit MiBR qui l'encaisse, alors que tous ses joueurs ont au moins gagné un Major dans leur carrière, rend la chose encore plus piquante. Mais Astralis était au-dessus du monde en cette seconde partie de saison 2018.

Février 2019
IEM Katowice
 Astralis (device, dupreeh, Xyp9x, gla1ve, Magisk) 16 (15CT, 1T) Train
Cloud9 (autimatic, RUSH, kioShiMa, flusha, Zellsis) 00 (0T, 0CT)

Et il ne faudra attendre que six mois de plus pour voir un deuxième 16-0 en Major. Toujours de la part d'Astralis, cette fois-ci contre Cloud9 sur Train. Les Danois passeront même tout près d'en coller un autre, le premier en play-offs, à NiP quelques jours plus tard, après avoir gagné leur premier side sur Mirage 15-0. Mais les Suédois sauveront l'honneur grâce à l'habileté de REZ et ne perdront "que" 2-16.

"Ni'mporte quelle autre map on leur aurait mis 16-0. GGWP, des timings malchanceux à tous les rounds".
La réaction de flusha après cette fessée. Le second degré reste la meilleure arme pour conserver un peu de fierté !

Novembre 2019
IEM Beijing
 Astralis (device, dupreeh, Xyp9x, gla1ve, Magisk) 16 (15CT, 1T) Dust2
 FaZe Clan (rain, NiKo, olofmeister, coldzera, broky) 00 (0T, 0CT)

Tant que l'on est dans les grandes oeuvres d'Astralis, poursuivons avec cette piquette infligée toute récemment à FaZe Clan aux IEM Beijing. Une semaine plus tôt, les Danois s'étaient fait humilier chez eux, 2-16, lors de la BLAST Pro Copenhague. Ils vont donc se venger de la plus belle des façons avec ce 16-0, et même faire encore mieux en remportant la seconde carte de leur Bo3 16-2. Ce qui fait donc 32-2 au total. La plus grosse déculotée jamais infligée en demi-finale d'un événement de ce calibre. Non, vraiment, les Astralis, faut pas les chercher.

Un 16-0 c'est déjà drôle, avec le contexte approprié, encore plus

Juin 2015
Finales 2 FACEIT
League
 Team Kinguin (Maikelele, rain, ScreaM, fox, dennis) 16 (15CT, 1T) Cache
 Virtus.pro (pasha, NEO, TaZ, Snax, byali) 00 (0T, 0CT)

"Kinguin ? No chance !" Les mots de pasha sont restés dans les mémoires, mais le Polonais aurait sans doute bien aimé que ce ne soit pas le cas. Loin d'être optimiste sur cette nouvelle line-up européenne fraîchement créée, il la rencontre pourtant en juin 2015 à Valence, lors de la seconde étape des finales FACEIT League. Mais malheureusement pour lui, Kinguin sera très en forme ce jour-là, collant une pastille à Virtus.pro sur la dernière map de leur Bo3. Pour redorer un peu le blason de pasha, il faut toutefois préciser qu'entre son "No chance" et ce match, Kinguin a déjà effectué un changement en remplaçant SKYTTEN par dennis. Mais ça n'enlève pas grand-chose au cocasse de la situation.

Novembre 2015
iBUYPOWER Cup
Luminosity (FalleN, fer, coldzera, Steel, boltz) 16 (15T, 1CT) Cobblestone
 Renegades (SPUNJ, jks, yam, Havoc, AZR) 00 (0CT, 0T)

Capitaine de Renegades, SPUNJ en a assez que sa formation soit rabaissée face aux équipes américaines, qui participent à plus de tournois et bénéficient d'un bien meilleur environnement de travail que ces Australiens débarqués de leur pays natal. Il assure que lui et les siens peuvent sortir en tête de leur poule puis gagner cette iBUYPOWER Cup. La journée du lendemain ne pouvait pas davantage lui donner tort. 0-16 contre Luminosity puis 10-16 contre CLG pour une élimination et un retour rapide à la réalité, le leader va devoir retourner travailler avant de donner des leçons.

Novembre 2016
iBUYPOWER Masters
 Cloud9 (n0thing, shroud, Skadoodle, Stewie2k, autimatic) 16 (15T, 1CT) Dust2
 TyLoo (AttackeR, DD, Mo, Summer, somebody) 00 (0CT, 0T)

Un joueur Cloud9 a oublié sa souris à l'hôtel. Il part la chercher mais, forcément, le début du match prend du retard. Les Américains sont donc pénalisés : ils perdent une pause tactique et, surtout, laissent TyLoo décider du side sur lequel commencer. Les Chinois choisissent la défense. Ils ne gagneront aucun round.

Septembre 2018
DreamHack Masters
Stockholm
mousesports (chrisJ, oskar, ropz, suNny, Snax) 16 (15T, 1CT) Dust2
North (MSL, aizy, valde, Kjaerbye, niko) 00 (0CT, 0T)

Ce 16-0 n'est intéressant qu'une fois remis dans son contexte. Lors la DH Masters Stockholm, mousesports affronte FaZe en quart de finale. Elle choisit Cache en map 1 et se fait détruire dessus, 1-16. Mais elle va ensuite parvenir à répliquer sur Dust2, choisie par son adversaire, 16-11, puis rééditer cette performance sur Train, 16-11 aussi. La voilà en demi-finale.

Le lendemain, elle y affronte North. Et cette fois, les rôles s'inversent. mouz sort une Dust2 parfaite et entame sa rencontre de la meilleure des manières, 16-0. Puis fait les mêmes erreurs que FaZe la veille et ne parvient pas à faire fructifier ce résultat brillant, perdant les deux autres cartes 14-16 / 12-16.

C'est donc North qui file en finale et va, à son tour... pulvériser son opposant, Astralis, sur la première map, Dust2, 16-1. La même carte où elle avait pris 0-16 une poignée d'heures auparavant. La suite va toutefois différer du scénario du quart et de la demi-finale. Astralis s'empare certes de la map 2, mais North ne craque pas et en remet un coup sur la troisième pour s'octroyer le titre. Deux leçons à tirer de cette histoire : il est possible de gagner un grand tournoi même après avoir commencé le dimanche décisif par un 0-16 ; ne jamais se dire qu'un Bo3 est déjà plié parce que la première map a été un carnage.


Dimanche, 14h : North prend un 0-16 et est menée 0-1 dans sa demi-finale face à mouz
Dimanche, 21h : North remporte cette DH Masters après avoir remonté son retard contre mouz puis battu Astralis

Et les Français dans tout ça ?

Octobre 2014
ESWC 2014
 Team-LDLC (NBK, shox, kioShiMa, SmithZz, Happy) 16 (15CT, 1T) Inferno
 Virtual Impact (kriSSh, Snrlx, dnm, Zilk, MAD.) 00 (0T, 0CT)
Mars 2019
Finales WESG 2018
G2 (bodyy, kennyS, shox, JaCkz, Lucky) 16 (15CT, 1T) Dust2
Revolution (Rambutan, hoag, jaybK, Tee, Fog) 00 (0T, 0CT)

Les compétitions internationales regroupant un grand nombre de participants au niveau très hétérogène sont l'occasion idéale de voir des 16-0. Les Indiens de Virtual Impact n'avaient pas fait le poids contre Team-LDLC à l'ESWC 2014, et encaisseront d'ailleurs le même tarif contre Virtus.pro. 16-0 également pour G2 face aux Vietnamiens de Revolution lors des Finales WESG 2018. Ces derniers se reprendront sur la seconde carte en inscrivant... un round.

Novembre 2014
Finales Fragbite
Masters S3
 Team-LDLC (NBK, shox, kioShiMa, SmithZz, Happy) 16 (15CT, 1T) Inferno
 Virtus.pro (pasha, NEO, TaZ, Snax, byali) 00 (0T, 0CT)

10 jours après avoir étrillé Virtual Impact sur Inferno, LDLC met la même à un adversaire d'un calibre bien supérieur, Virtus.pro. Les Français confirmaient ainsi qu'ils étaient bien parmi les deux ou trois meilleures équipes du monde sur Inferno à cette époque. Ce sera d'ailleurs la seule carte qu'ils gagneront ensuite contre fnatic en finale de ces Finales Fragbite, 19-16. Ils en perdront trois autres et laisseront donc, logiquement, la coupe filer entre leurs doigts.

Janvier 2015
Assembly Winter
 Titan (Ex6TenZ, kennyS, apEX, Maniac, RpK) 16 (15CT, 1T) Inferno
PENTA (kRYSTAL, Spiidi, denis, nex, strux1) 00 (0T, 0CT)

Première sortie en lan pour Titan depuis le VAC BAN de KQLY et le retour de RpK. Inferno semble déjà plutôt bien maîtrisée, au moins sur le side défensif. Affecté aux appartements et au pit, Maniac n'a pourtant pas dû passer la meilleure rencontre de sa vie tant personne ne vint le déranger. Il finira sur un improbable score de 5-5, loin des 26 et 23 kills d'apEX et de kennyS. Ainsi va la dure vie de fixe quand toute l'action se déroule sur d'autres parties de la carte.

Octobre 2016
EPICENTER
SK Gaming (FalleN, fer, coldzera, TACO, fnx) 16 (15CT, 1T) Train
G2 (shox, SmithZz, RpK, ScreaM, bodyy) 00 (0T, 0CT)

Déjà peu en confiance en cette seconde moitié de saison 2016, G2 ne va pas arranger son cas en dévissant complètement sur Train contre SK lors de l'EPICENTER. Les faiblesses tactiques de la line-up française n'auront jamais été aussi criantes. Elle se reprendra sur Dust2, 16-10, mais s'inclinera aussi sur Cobblestone, 11-16, et cèdera donc le Bo3.

Si vous vous souvenez d'autres 16-0 inscrits en lan, n'hésitez pas à les mettre en commentaires !

Merci à Cerogrimm et à Hubert Bonisseur de La Bath pour les bannières.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles