Brèves

WebTV
HyperX Pulsefire FPS

Actualité de la scène

Compétitions



87-0

11612 43

On dit que les records sont faits pour être battus, mais celui-là ne le sera probablement jamais. 87 cartes d'affilée gagnées en lan, une telle statistique semble complètement irréelle aujourd'hui. Pourtant, c'est bien ce qu'ont réalisé f0rest, GeT_RiGhT, Xizt, Fifflaren et friberg sous les couleurs de Ninjas in Pyjamas entre 2012 et 2013. Le niveau n'était pas le même qu'à l'heure actuelle, la scène pas aussi développée, les prétendants au trône bien moins nombreux, le map pool pas aussi étoffé, mais ne pas lâcher ne serait-ce qu'une seule carte en dix lans disputées reste exceptionnel.

La série s'arrêtera le 5 avril 2013, en Ukraine, à Kiev. Il y a cinq ans jour pour jour. Après huit mois de domination totale.

SteelSeries GO – ~ 4 540 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
25/08/2012   E-Srael (Mouse, Mod, TyresoGnagare, Sempa, lzPeN)   Phase de poules
  Dust2
  16-00
25/08/2012   VBY (Hakan, Harlyz, juice, remixes, lomp)
  Phase de poules   Nuke
  16-02
25/08/2012   Lemondogs (niwen, barsiC, cubeR, pascal, Maxaki)
  Phase de poules   Inferno
  16-08  
26/08/2012   Madzone (veetic, Chooki, Othiss, davvelito, trizato)
  Demi-finale
  Nuke
  16-01
26/08/2012   Madzone (veetic, Chooki, Othiss, davvelito, trizato)   Demi-finale
  Dust2
  16-01
26/08/2012   BuggIT (berg, twist, cype, nahoy, mugg)
  Finale
  Dust2   16-12
26/08/2012   BuggIT (berg, twist, cype, nahoy, mugg)   Finale
  Train
  16-10

Le tournoi : Quatre jours à peine après la sortie officielle de CS:GO, un tournoi local a lieu à Stockholm, au cyber-café Inferno Online, qui accueillera plus tard d'autres compétitions plus cotées comme l'IOS Pantamera en 2015. Pour leur sortie inaugurale, les ninjas n'ont que du menu fretin à se mettre sous la dent. Seule BuggIT, avec twist et cype, futurs demi-finalistes de Major aux EMS Katowice 2014, parviendra à atteindre les deux chiffres dans son score. NiP déroule et remporte, tranquillement, le premier titre de son histoire sur CS:GO.   

La carte à retenir : 16-00 sur Dust2 contre E-Srael. La toute première carte de la série sera aussi la plus violente, la seule à se finir sur un fanny pour l'adversaire. Il faut dire qu'en face, les pseudos sont tous ceux d'illustres inconnus, qui auront toutefois leur petite place dans l'histoire pour avoir été les premières victimes de la meilleure équipe de son époque. Pour l'anecdote, Mod est le seul dont le nom est devenu plus ou moins célèbre, étant donné qu'il travaille aujourd'hui dans la division CS:GO de la DreamHack.


Une victoire tout en sobriété pour la première. Dans le public, on reconnaîtra bien sûr HeatoN ainsi que le papa de GeT_RiGhT, en chemise bordeaux avec les lunettes


DreamHack Valencia – 5 000 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
21/09/2012
  34United (BuDu, Geck0, Lujuria, MeLViN, SKeLA)
  Phase de poules   Dust2   16-02
22/09/2012   BEMYFRAG (BromaS, cHor, DriD, HeLBeR, kamy)
  Phase de poules   Mirage
  16-01
22/09/2012   x6tence (akri, FlipiN, oFF, xikii, Yaba)
  Phase de poules   Nuke
  16-07
23/09/2012   k1ck (fox, MUTiRiS, n3w, fyx, iNsideR)
  Demi-finale   Inferno
  16-09
23/09/2012   k1ck (fox, MUTiRiS, n3w, fyx, iNsideR)   Demi-finale   Nuke
  16-04
23/09/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)
  Finale   Nuke
  16-10
23/09/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale   Train
  16-12

Le tournoi : Le niveau monte d'un cran avec la première lan internationale ayant eu lieu sur CS:GO, la DreamHack Valencia 2012. Mais ce n'est pas vraiment ça qui va inquiéter les NiP, d'autant plus que le subtop espagnol présent à cette occasion ne se montre pas franchement dangereux. Il faudra attendre la finale pour que l'opposition se montre un peu plus coriace en la présence de VeryGames mais là encore, les Suédois sont un cran au-dessus. Ils gagnent, toujours assez sereinement, leur deuxième lan de suite.

La carte à retenir : 16-12 sur Train contre  VeryGames. En tête 8-7 après son side de défense grâce à un clutch de kennyS en 1vs3, VG ne tient pas le rythme en attaque. Malgré une petite remontée de 9-14 à 12-14, les Franco-Belges laissent filer NiP vers la victoire finale et perdent ici leur premier Bo3 et leur seconde map contre leurs futurs ennemis jurés. Beaucoup d'autres suivront...


La DreamHack Valencia, premier succès à l'international


ESWC – 22 000 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
02/11/2012
  LowLandLions (chrisJ, gerrah, ferrid, Spartacus, stefan)
  Phase de poules
  Nuke
  16-09
02/11/2012   TargeTDown (Steel, cogu, zqk, zakk, rkz)
  Phase de poules   Nuke
  16-13
02/11/2012   Area51 (DaZeD, sgares, Hiko, semphis, tck)
  Phase de poules   Inferno
  16-10
03/11/2012   mousesports.de (nex, troubley, strux1, stavrox, approx)
  Phase de poules   Dust2
  16-05
03/11/2012   n!faculty (disruptor, Kirby, smn, asmo, qk-Mantis)
  Demi-finale
  Nuke
  16-07
03/11/2012   n!faculty (disruptor, Kirby, smn, asmo, qk-Mantis)   Demi-finale
  Train
  16-05
04/11/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Dust2
  16-03
04/11/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Train
  16-14

Le tournoi : Le titre de champion du monde peut-il échapper à NiP ? Eh bien, oui, puisqu'à ce moment-là les ninjas n'ont encore remporté qu'une seule autre lan internationale, ne se sont jamais confrontés aux Américains et, même s'ils font partie des favoris, n'ont pas encore la réputation d'être imbattables. Mais ils vont s'en rapprocher encore un peu plus lors de cet ESWC. Plus disputée qu'à l'habitude, la phase de poules se passe finalement sans encombres et l'arbre sera même plus simple. Devant son public, VeryGames se fait rouster sur la première carte de la finale avant de réagir sur la seconde, en vain. L'équipe d'Ex6TenZ, revenue de 10-15 pour échouer à 14-16, est tout de même la première à pousser NiP au bout des 30 rounds sur une carte.

La carte à retenir : 16-13 (Nuke) contre TargeTDown. C'est la première fois que les Suédois se font vraiment peur. Ils maîtrisent pourtant leur match face aux Brésiliens de TargeTDown et mènent 15-9, mais jouent en attaque sur Nuke et n'arrivent pas à franchir une dernière fois la défense. Il n'y a pas de prolongations durant les poules, autant dire qu'à 15-15, le match se termine sur un nul et la série de victoires s'arrête. Ce sera finalement une dernière attaque en A qui offrira la victoire aux Scandinaves, 16-13.


Derrière un kennyS maussade, cinq Suédois deviennent champions du monde (crédit photo : ESWC)


DreamHack Winter – ~ 45 275 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
22/11/2012
  fnatic (karrigan, MODDII, Friis, trace, Rytter)
  Phase de poules   Nuke
  16-06
22/11/2012   mousesports (RattlensK, pt, Mx, stingeR, prb)
  Phase de poules   Mirage
  16-14
22/11/2012   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)
  Phase de poules   Nuke
  16-10
23/11/2012   TargeTDown (Steel, cogu, zqk, zakk, rkz)   Quart de finale
  Mirage
  16-05
23/11/2012   TargeTDown (Steel, cogu, zqk, zakk, rkz)   Quart de finale
  Inferno
  16-10
24/11/2012   mousesports (RattlensK, pt, Mx, stingeR, prb)   Demi-finale
  Dust2
  16-14
24/11/2012   mousesports (RattlensK, pt, Mx, stingeR, prb)   Demi-finale   Nuke
  16-05
24/11/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Dust2
  16-09
24/11/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Inferno
  16-01

Le tournoi : S'il faudra attendre 2013 pour que la DH Winter soit un Major, l'édition 2012 est déjà un événement phare de la scène avec ses 45 000 $ de cashprize. En fait, il s'agit même du tournoi le mieux doté de l'époque, et de loin. Chez eux, les NiP ont donc un joli jackpot à gagner et ils ne vont pas se rater. Cette fois, le danger s'appelle mousesports, version britannico-norvégienne (oui, à un moment, les Anglais étaient forts sur ce jeu). Par deux fois, la bande de RattlesnK pousse les NiP au bord de la défaite mais les ninjas s'en sortent à chaque fois sur un 16-14, en poule comme en demi-finale. Lors de l'ultime match, VeryGames n'y arrive toujours pas et cède une nouvelle fois 2-0, encaissant un 16-01 assez piquant sur Inferno pour conclure.

La carte à retenir : 16-14 (Dust2) contre mousesports. Contrairement aux fois précédentes où NiP peinait à conclure et laissait ses adversaires remonter, c'est cette fois mousesports qui calera au plus mauvais moment. L'équipe d'outre-Manche mène 12-9 en défense sur Dust2 mais les ninjas poussent en attaque et reviennent au score à 13 partout. Trois des quatre derniers rounds tournent finalement à leur avantage et ils se sortent une nouvelle fois de justesse du piège tendu par les deux Norvégiens stingeR et prb et leurs acolytes anglais.


Toute la famille Ninjas in Pyjamas réunie pour ce succès à domicile


Esports Heaven : Prague – 20 000 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
01/12/2012   zNation (kibaken, AERO, evil, fabi, wAke)
  Phase de poules   Train
  16-04
01/12/2012   Brussels Guardians (MetaL, Dono, Sad, Hrdz, qDR)
  Phase de poules   Mirage
  16-01
01/12/2012   Buykey (ScreaM, NpK, malikinovic, Niko, Shyne)
  Phase de poules   Mirage
  16-10
01/12/2012   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Phase de poules   Train
  16-12
02/12/2012   eXtensive (Happy, apEX, Maniac, GMX, mshz)
  Quart de finale   Inferno
  16-07
02/12/2012   eXtensive (Happy, apEX, Maniac, GMX, mshz)   Quart de finale   Dust2
  16-08
02/12/2012   Buykey (ScreaM, NpK, malikinovic, Niko, Shyne)   Demi-finale   Nuke
  16-08
02/12/2012   Buykey (ScreaM, NpK, malikinovic, Niko, Shyne)   Demi-finale   Dust2
  16-06
02/12/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Nuke
  16-09
02/12/2012   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, RpK, kennyS)   Finale
  Inferno
  16-11

Le tournoi : Direction la République Tchèque et Prague pour ce cinquième tournoi. NiP n'a toujours pas perdu mais une horde d'équipes françaises et belges se dresse sur la route du trophée de l'Esports Heaven. Qu'à cela ne tienne, les Suédois sortent le gros jeu et enchaînent les victoires, laissant derrière eux les cadavres encore frétillants de Brussels Guardians, Buykey, eXtensive et VeryGames. À noter aussi le premier affrontement face aux Polonais de chez ESC Gaming, alors en version Golden Five V2, et dont le trio TaZ - NEO - pasha sera la base de la future line-up Virtus.pro.

La carte à retenir : 16-01 (Mirage) contre  Brussels Guardians. Il faudra demander à MetaL, aujourd'hui chez *aAa*, s'il se souvient de cette lourde défaite encaissée à cette époque-là. Le tournoi sera compliqué pour les gardiens bruxellois avec quatre revers en autant de rencontres et une élimination dès la première phase de poules. Ce 16-1 mis par NiP fait partie des six cartes, sur les 87 de la série, à s'être terminées sur ce score. 


3 minutes de NiP-VeryGames derrière les joueurs suédois et franco-belges. À l'époque, les deux équipes jouaient littéralement à un mètre l'une de l'autre, sans séparation ni rien


Thor Open – ~ 19 428 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
08/12/2012   Curse.fi (ScurK, naSu, allu, natu, REFLEX)
  Phase de poules   Nuke
  16-06
08/12/2012   CPH Wolves (gla1ve, HUNDEN, Nico, Herden, smF)
  Phase de poules   Nuke
  16-07
08/12/2012   gosu (snokz, hoddi, cayzer, major, tinka)
  Phase de poules   Dust2
  16-11
09/12/2012   Lemondogs (twist, berg, Spitfire, cype, Zajp)
  Demi-finale   Nuke
  16-09
09/12/2012   Lemondogs (twist, berg, Spitfire, cype, Zajp)   Demi-finale   Dust2
  16-06
09/12/2012   Curse.fi (ScurK, naSu, allu, natu, REFLEX)   Finale   Nuke
  16-13
09/12/2012   Curse.fi (ScurK, naSu, allu, natu, REFLEX)   Finale   Dust2
  16-10

Le tournoi : Retour en Suède pour le Thor Open, une compétition mettant aux prises uniquement des équipes nordiques. À ce petit jeu, ce sont les Finlandais de Curse, avec le futur ninja allu dans leurs rangs, qui donneront le plus de fil à retordre aux NiP, particulièrement en finale où ils atteindront les deux chiffres lors des deux cartes disputées. Le reste du tournoi se passera sans encombres, les CPH Wolves de gla1ve tout comme gosu et Lemondogs ne faisant pas le poids. Encore une fois, les ninjas restent invaincus et repartent avec le trophée sous le bras.

La carte à retenir : 16-13 (Nuke) contre  Curse.fi. Une nouvelle fois après mousesports à la DH Winter, les Suédois vont devoir s'arracher pour ne pas laisser une carte en cours de route. À égalité 11-11 alors qu'ils sont terroristes sur Nuke, ils montrent leur excellente maîtrise de la carte en passant devant 14-11 malgré le désavantage du side avant de conclure quelques rounds plus tard. Mais ce fut loin d'être de tout repos.


Les maîtres incontestés de la Scandinavie


Northcon – ~ 11 845 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
14/12/2012   LowLandLions (chrisJ, gerrah, ferrid, Spartacus, stefan)   Phase de poules - 1
  Nuke
  16-09
14/12/2012   MaxFloPlay (peet, Hyper, prv, DEJV, Adamsk1)
  Phase de poules - 1
  Nuke
  16-03
14/12/2012   COREPLAY (Xyp9x, rejin, fiskusplanten, ANKK, kaspeR)
  Phase de poules - 1
  Nuke
  16-03
15/12/2012   Absolute Legends (pronax, schneider, lidde, zneel, rdl)
  Phase de poules - 2
  Nuke
  16-02
15/12/2012   gamed!de (Yannick, r0b, stavros, dynrmight, cLy)
  Phase de poules - 2
  Nuke
  16-05
15/12/2012   MaxFloPlay (peet, Hyper, prv, DEJV, Adamsk1)   Phase de poules - 2
  Nuke
  16-04
15/12/2012   COREPLAY (Xyp9x, rejin, fiskusplanten, ANKK, kaspeR)   Demi-finale
  Inferno
  16-07
15/12/2012   COREPLAY (Xyp9x, rejin, fiskusplanten, ANKK, kaspeR)   Demi-finale
  Nuke
  16-02
16/12/2012   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Finale
  Train
  16-03
16/12/2012   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Finale
  Mirage
  16-06

Le tournoi : Les allergiques à Nuke ont bien failli y rester ce week-end là. Pour le dernier tournoi de l'année, les ninjas jouent Nuke à sept reprises sur dix cartes disputées au total ! Le score le plus serré ? 16-9 face aux LowLandLions de chrisJ. Preuve que la centrale nucléaire est une seconde maison pour eux, et surtout que cette Northcon sera bien facile à remporter puisque ce 16-9 sera le match le plus disputé de la compétition de leur côté. En demie puis en finale, NiP encaisse 4,5 rounds de moyenne et roule sur les Polonais d'ESC pour finir 2012 en beauté, toujours invaincu.

La carte à retenir : 16-09 (Nuke) contre  LowLandLions. Pour leur match d'ouverture, les Suédois retrouvent une équipe qu'ils ont déjà battu à l'ESWC, sur... Nuke, sur un score de... 16-09. Bis repetita, et ce malgré la perte des deux pistols rounds. Parce que même en commençant avec trois rounds de retard sur chaque side, NiP n'en lâche pas plus de neuf sur l'ensemble du match.


Les ninjas finissent 2012 invaincus...


Esports Heaven : Vienne – ~ 13 190 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
23/02/2013   Nostalgia (Dosia, ANGE1, hooch, ed1k, Overdrive)
  Phase de poules   Dust2
  16-08
23/02/2013   TCM Gaming (strux1, stavros, fl0w, TORNADOTONI, cLy)
  Phase de poules   Inferno
  16-05
23/02/2013   Imaginary (shox, MAJ3R, Ozstriker, Uzzziii, mshz)
  Phase de poules   Dust2
  16-09
24/02/2013   Nostalgia (Dosia, ANGE1, hooch, ed1k, Overdrive)   Quart de finale   Nuke
  16-02
24/02/2013   Nostalgia (Dosia, ANGE1, hooch, ed1k, Overdrive)   Quart de finale   Dust2
  16-05
24/02/2013   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Demi-finale
  Dust2
  16-08
24/02/2013   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Demi-finale
  Inferno
  16-12
24/02/2013   Anexis (MSL, gla1ve, Pimp, Nico, Nille)
  Finale
  Nuke   16-13
24/02/2013   Anexis (MSL, gla1ve, Pimp, Nico, Nille)   Finale
  Inferno
  16-05

Le tournoi : De nouveaux adversaires intéressants font leur apparition à Vienne : Dosia et ANGE1 chez Nostalgia, qui iront ensuite chez Virtus.pro, et les Danois d'Anexis, destinés à devenir les Western Wolves quelques semaines plus tard. Mais tout cela ne change pas grand-chose pour les ninjas qui continuent 2013 comme ils ont fini 2012 : en gagnant. Les Français d'Imaginary passent à la moulinette suédoise pour la première défaite de shox en lan contre NiP. Les Polonais d'ESC commencent à avoir l'habitude de voir leur parcours s'arrêter quand ils rencontrent les cinq Nordiques. Enfin, Anexis ne peut lutter que sur une seule carte lors de la finale. Et de huit trophées dans la poche. 

La carte à retenir : 16-13 (Nuke) contre  Anexis. Tout se déroule à merveille, les ninjas mènent 13-4, Xizt fait le boucher, GeT_RiGhT rentre des 1vs3 et rend même hommage à son compatriote Helblinde et son fameux "What the fuck are you gonna do". Mais un grain de sable vient enrayer l'attaque et plus grand-chose ne passe. Le draw est décroché à 15-8 mais il faudra attendre encore six rounds pour que la défense danoise lâche enfin la carte et ne craque 16-13. 


... et repartent sur le même rythme en 2013


TECHLABS Cup Moscou – 15 000 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
23/03/2013
  Na'Vi (Zeus, Edward, markeloff, starix, ceh9)
  Demi-finale WB
  Train
  16-05
23/03/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)
  Finale WB
  Inferno
  16-12
23/03/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale
  Dust2
  16-10

Le tournoi : Un centre commercial, quatre équipes, une journée de compétition, 15 000 $ à se partager : voilà le principe de la TECHLABS Cup Moscou. Invités, les ninjas ne sont pas là pour faire du shopping et ne feront qu'une bouchée de Na'Vi avant, malgré un peu plus de résistance, d'écarter Virtus.pro par deux fois pour priver les Russes d'un gros coup chez eux. Les Suédois se permettent même de montrer qu'ils ont le rythme dans la peau à quelques secondes d'entrer sur scène.

La carte à retenir : 16-12 (Inferno) contre  Virtus.pro. Cette carte est intéressante puisque c'est la première fois que (attention, spoiler) NiP rencontre en lan son futur bourreau. Et déjà, VP lui pose des problèmes : l'équipe russe mène 11-10 alors qu'elle joue en défense sur Inferno, soit le side le plus favorable. Les ninjas renverseront tant bien que mal la situation pour finalement s'échapper vers la victoire alors que le score était à 12-12.


Une lan dans un centre commercial ? C'est normal en Russie


Copenhagen Games – ~ 42 314 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
29/03/2013
  EYES ON U (TENZKI, Inzta, Disko, crell, whammy)
  Phase de poules
  Train   16-03
29/03/2013
  EYES ON U (TENZKI, Inzta, Disko, crell, whammy)   Phase de poules
  Inferno
  16-12
29/03/2013   myRevenge (KS, kaspeR, Rejin, ANKK, zn0pe)
  Phase de poules   Nuke
  16-01
29/03/2013   myRevenge (KS, kaspeR, Rejin, ANKK, zn0pe)   Phase de poules   Inferno
  16-05
29/03/2013   Curse.fi (ScurK, allu, natu, REFLEX, KHRN)   Phase de poules   Dust2
  16-04
29/03/2013   Curse.fi (ScurK, allu, natu, REFLEX, KHRN)   Phase de poules   Nuke
  16-02
30/03/2013   CPH Wolves (dupreeh, cajunb, FeTiSh, wantz, 3k2)
  Huitièmes de finale WB
  Nuke
  16-10
30/03/2013   CPH Wolves (dupreeh, cajunb, FeTiSh, wantz, 3k2)   Huitièmes de finale WB
  Dust2
  16-10
30/03/2013   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, ScreaM, kennyS)   Quart de finale WB
  Inferno   16-11
30/03/2013   VeryGames (Ex6TenZ, SmithZz, NBK, ScreaM, kennyS)   Quart de finale WB
  Mirage
  16-02
30/03/2013   fnatic (Xyp9x, MODDII, Friis, trace, stingeR)
  Demi-finale WB
  Nuke
  16-04
30/03/2013   fnatic (Xyp9x, MODDII, Friis, trace, stingeR)   Demi-finale WB
  Dust2
  16-08
30/03/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale WB
  Dust2
  16-13
30/03/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale WB
  Nuke
  16-11
31/03/2013   Western Wolves (gla1ve, MSL, Pimp, Nico, Nille)
  Finale
  Train
  16-02

Le tournoi : Venir à bout de la CPH Games, de ses poules et de son arbre à double bracket sans perdre une seule carte, il fallait le faire : les NiP n'ont pas tremblé. Malgré une première nuit bien courte en raison des nombreux matchs à effectuer, ils battront cinq équipes danoises chez elles pour aller soulever le trophée, le tout entrecoupé de succès sur Curse, VeryGames et Virtus.pro. Avec 15 cartes jouées, et donc gagnées, il s'agit du tournoi le plus long remporté par les ninjas durant cette série de 87 cartes.

La carte à retenir : 16-02 (Train) contre Western Wolves. Portés par tout un public présent juste derrière les joueurs, revenus de l'enfer du loser bracket en enchaînant cinq matchs gagnés dont plusieurs en tant qu'outsiders, les Western Wolves arrivent en grande finale après un parcours d'anthologie. Chez eux, ils veulent être les premiers à trancher la tête des Suédois. Résultat ? L'affaire est bouclée en moins de 25 minutes après un side défensif béton des NiP sur Train, 13-2. Comme match final, on a déjà vu mieux.


Un succès de haute volée en terres danoises... Le dernier !


Finales StarLadder StarSeries V – 13 500 $

Date   Adversaire   Tour   Map   Score
04/04/2013
  ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Demi-finale WB
  Nuke
  16-08
04/04/2013   ESC Gaming (TaZ, NEO, pasha, Loord, kuben)   Demi-finale WB
  Dust2
  16-07

Le tournoi : Ninjas in Pyjamas arrive à Kiev en avril avec la ferme intention de soulever le trophée des StarLadder StarSeries, l'un des rares qui manque encore à son palmarès. L'équipe n'avait en effet pas disputé la saison précédente, toute première à se dérouler sur CS:GO. Cette fois-ci, elle est bien là, a terminé la phase en ligne en tête et compte bien continuer sa série pour se rapprocher des 100 cartes remportées de suite. Tout commence pour le mieux avec un affrontement parfaitement négocié contre ESC.

05/04/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale WB   Mirage   14-16

Et là... C'est le drame ! Virtus.pro s'était déjà inclinée à quatre reprises contre NiP précédemment, mais toujours sur des scores serrés, avec au moins 10 rounds inscrits côté russe. Ce cinquième affrontement fut le bon. VP vire en tête 8-7 à la pause sur Mirage après un bon side terroriste, rattrape ensuite les Suédois qui avaient inscrit les quatre premiers rounds de la seconde moitié, et se montre la plus forte dans le money-time pour, enfin, faire tomber une équipe qui n'avait plus connu la défaite depuis bien trop longtemps.

05/04/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale WB   Nuke   10-16
07/04/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale   Inferno   15-19
07/04/2013   Virtus.pro (ANGE1, Dosia, AdreN, Fox, kucher)   Finale   Dust2   14-16

Mais Virtus.pro ne s'arrêtera pas là : les joueurs de l'est remporteront trois autres confrontations lors de ce week-end. Après être restés invaincus pendant huit mois, les NiP enchaînent quatre défaites en trois jours, et ce sur quatre cartes différentes. Cette première semaine d'avril 2013, Virtus.pro était au-dessus et ira cueillir la coupe, mettant fin à une folle série de 87 cartes et 10 lans remportées consécutivement.


Le trentième round sera le bon pour VP sur Mirage, pour le premier revers de NiP sur CS:GO... Huit mois après la sortie du jeu !

Interrogé en 2016 sur cette épopée, GeT_RiGhT était revenu sur les raisons de ce succès :

Est-ce que le 87-0 est la plus grande chose qu'a accompli NiP sur CS:GO ?

Le 87-0 est sûrement ce qui ressort le plus même si la victoire au Major, à Cologne 2014, pourrait rivaliser. À l'époque de cette série, nous avions une alchimie parfaite dans l'équipe, tout allait à merveille. Si les choses se passaient mal pour nous lors d'un match, nous savions comment faire pour retourner la situation.

La réponse n'est pas très intéressante, mais c'est la pourtant la meilleure : nous étions ceux qui nous entrainions le plus. Il n'y a pas de secret pour devenir les meilleurs et gagner 87 cartes de suite. Certaines personnes diront que ça aurait pu être n'importe quelle équipe à notre place, mais je ne pense pas. Si l'on revient en arrière, il y avait beaucoup de joueurs très talentueux à ce moment-là, mais la majorité étaient mal utilisés par leur équipe. Nous étions beaucoup plus relâchés, chacun pouvait faire ce qu'il voulait dans la limite de notre système.

Un tel record donne forcément des statistiques assez intéressantes. En voici quelques-unes pour conclure. 

Un grand merci à Elnum pour la bannière et l'infographie !

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles