Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions


HUNDEN dans la tourmente
2362 4

Décidément, il n'aurait pas dû arrêter de jouer. Loué pour son talent de formateur et de dénicheur de talents lorsqu'il était encore leader sur le serveur, Nicolai "HUNDEN" Petersen cumule les problèmes depuis qu'il est devenu coach. Alors qu'il était l'un des principaux noms impliqués dans l'affaire du coaching bug l'an passé, le voilà à nouveau sur la sellette depuis qu'Heroic, la structure dans laquelle il officiait jusqu'alors, l'accuse d'avoir dévoilé des informations stratégiques à des adversaires.

En clair, Heroic explique avoir eu des doutes sur l'intégrité d'HUNDEN avant les IEM Cologne, raison pour laquelle le coach n'était pas présent à l'événement avec la line-up. En réponse, HUNDEN aurait bloqué l'accès des autres membres de l'équipe aux dossiers numériques contenant des informations sur le jeu de la formation. Pis encore, il aurait communiqué ces données à un concurrent également présent aux IEM One Cologne.


Ambiance pas ouf pour HUNDEN en ce moment

HUNDEN se défend d'avoir réalisé une telle manoeuvre, arguant qu'il avait simplement partagé avec des collègues certaines anti-strat' élaborées vis-à-vis d'autres équipes, mais rien qui concernait directement Heroic. Une défense pas assez convaincante aux yeux de son employeur, qui a mis fin au contrat de son désormais ex-coach.

L'organisation a même saisi ESL et l'ESIC pour que le cas d'HUNDEN soit examiné. ESL a déjà répondu, expliquant que de son côté, aucun accès illégal aux informations d'Heroic n'avait été donné à une autre personne. L'ESIC a elle expliqué qu'une enquête était en cours et que d'éventuelles sanctions seraient prononcées au besoin.

Le bon (ou peut-être pas tant que ça) HUNDEN se retrouve donc sans travail et avec une réputation encore un peu plus entamée. Pas forcément idéal, alors que les rumeurs en font un prétendant sérieux chez Astralis pour prendre la place du mythique zonic, qui serait sur le départ.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles