Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions


Clap de fin pour Grayhound
1870 2

Pas de Major, pas de stickers. Pas de stickers, pas d'argent. Pas d'argent... pas d'argent. C'est donc ainsi que se termine l'aventure de Grayhound. L'organisation australienne, qui n'a pas réussi à se qualifier pour le PGL Major Copenhague en échouant à la troisième place du RMR Asie-Pacifique, doit cesser ses activités.

Selon SPUNJ, le fonctionnement de Grayhound reposait surtout sur un investisseur riche qui permettait à l'équipe de vivre en piochant dans ses finances et dans les revenus générés par les sticks précédemment obtenus, mais le modèle n'était pas tellement viable sur le long terme. L'échec au RMR a sonné la fin de la récréation, et porte mine de rien un nouveau coup dur à une scène australienne qui avait déjà perdu ORDER en 2022.

Cette ultime déception du RMR résume assez bien l'histoire de Grayhound, éternel petit poucet australien qui n'a jamais réussi à aller plus haut, trop isolé sur son île natale. Les multiples participations à des Majors et autres gros tournois s'expliquent surtout par la faiblesse de la concurrence lors des qualifications locales, mais Grayhound n'est ensuite jamais véritablement parvenue à bousculer les formations européennes.

La line-up actuelle va continuer ensemble pour les événements à venir où elle était toujours parvenue à rafler la place qualificative réservée à l'Australie, à savoir les IEM Chengdu, l'ESL Pro League S19 et les IEM Dallas :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles