Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions


CPH Flames et Tricked mettent la clé sous la porte
2943 1

Grande dépression au Danemark : CPH Flames et Tricked, deux structures actives de longue date dans le subtop national et plus si affinités, ont annoncé à deux semaines d'intervalle l'arrêt de leurs activités pour des raisons financières.

Tricked avait signalé la mise en pause de ses activités dans l'esport en février, avant de se déclarer en faillite mi-avril. L'organisation a expliqué que dans la conjoncture économique actuelle, son modèle était trop difficile à exploiter, et que ses ambitions ne pouvaient pas s'établir de la manière voulue. Tricked laisse derrière elle une line-up où l'on retrouvait notamment Lucky, l'ancien Astralis, et quatre autres jeunes Danois (Nodios, IceBerg, kwezz, PR1mE). La structure avait débarqué sur CS:GO en 2014, en recrutant une équipe où figuraient cadiaN et HUNDEN.

Ce lundi 1er mai, c'était au tour de CPH Flames d'officialiser sa banqueroute. Connue pour revendre de jeunes espoirs à d'autres organisations plus grosses depuis 2020, l'entreprise paraissait avoir trouvé un fonctionnement économique plutôt viable. Dans le communiqué officiel relatant la fin de l'aventure, le CEO Steffen Thomsen précise même que la société se portait fort convenablement à l'été 2022, bien aidée par sa participation aux deux Majors précédents.


Le top 8 des Flames (jabbi, Zyphon, HooXi, nicoodoz, roeJ) au PGL Major Antwerp,
l'une des meilleures performances internationales de la structure

Mais tout a déraillé ensuite : dans le climat économique actuel, les sponsors réduisent leur budget marketing et les structures esportives, qui se reposent (très) largement sur ces revenus de sponsoring, souffrent. CPH Flames n'a pas réussi à trouver d'autres sources financières et doit donc dire au revoir au sport électronique. Sa formation actuelle comportait Farlig, b0RUP, birdfromsky, raalz et TMB. L'organisation possédait également une équipe féminine, Flames Shieldmaidens, où évoluait la Française Emerald.

La perte de Tricked et CPH Flames est un sacré coup dur pour le Danemark. Le pays avait pris l'habitude de sortir régulièrement des pépites grâce, notamment, à ces structures intermédiaires qui permettaient aux jeunes de prendre de l'expérience et de côtoyer le très haut niveau. Sans elles, c'est un échelon qui saute, et toute une scène qui pourrait être pénalisée.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles