Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



flusha ne soulèvera plus sa souris

7661 12

Il restera sans doute comme l'un des joueurs les plus controversés de l'histoire de CS:GO, le Suédois Robin "flusha" Rönnquist a décidé de raccrocher la souris quelques jours seulement après avoir fêté ses trente ans. Légende vivante de Counter-Strike, il met fin à une carrière au plus haut niveau ayant traversé tout le chapitre Global-Offensive. Sur cet opus, il restera à jamais l'un des joueurs les plus prolifiques avec plus d'une vingtaine de breloques et trois titres en Majors.

Au centre de la terrible chasse aux sorcières ayant suivi la vague de bannissements pour cheat avant la DreamHack Winter 2014, flusha a toujours nié la moindre tricherie et a certainement été l'un des joueurs les plus scrutés de tous les temps. Ses célèbres mouvements de souris parfois déroutants lui ont valu le fameux surnom de "Senor VAC" devenu un véritable meme au sein de la communauté. 

Sa personnalité relativement discrète différait de son comportement dans le jeu où il s'est imposé comme l'un des meilleurs rifles du monde atteignant même, en 2014, le rang de deuxième meilleur joueur de l'année derrière son compatriote GeT_RiGhT. Grand artisan des retentissants succès de Fnatic, il était déjà présent lors de la victoire durant le tout premier Major de l'histoire sur ses terres scandinaves à la DreamHack Winter 2013. Outre ses deux autres victoires en Majors, à Katowice et Cologne 2015, il a remporté toutes les plus grandes compétitions du calendrier : Pro League, ECS, ESL One, IEM, WESG, DreamHack Masters, Gfinity, ESWC, Starladder... Un palmarès tout simplement gargantuesque.


Le coup de souris le plus célèbre de l'histoire

Après cinq ans de joyeux et loyaux services chez Fnatic, flusha s'est laissé tenter par le rêve américain chez Cloud9 à l'été 2018. Un passage oubliable qui se soldera par un départ prématuré quelques mois plus tard et un retour surprise au bercail, chez Fnatic, pour tenter de rebondir dans un cadre familier. Une nouvelle épopée marquée par un joli succès à la DreamHack Masters Malmö, le dernier trophée d'envergure de sa carrière. Ecarté de l'équipe après une période COVID compliquée, flusha tentera de créer ses propres projets avec son compère de toujours, JW. D'abord à l'international avec GORILLAZ puis, à la maison, avec EYEBALLERS. C'est après plus d'un an et demi à avoir enchaîné les tournois en ligne de seconde zone comme s'il avait seize ans, sans grand succès, que flusha a décidé de mettre un terme à sa carrière.

L'un de ses plus beaux succès réside également dans cette anecdote pas si anecdotique quand on voit ce qu'il s'est passé par la suite : début 2015, les numéros un brésiliens de chez KaBuM, menés par FalleN, étaient encore loin des strass et des paillettes. Invités au tournoi qualificatif de leur premier Major, à Katowice, ils demandaient alors de l'aide à la communauté pour financer leur déplacement jusqu'en Pologne. Un appel auquel flusha a répondu avec un don financier conséquent ayant en partie aidé les Brésiliens à réaliser leur rêve. Les hommes de FalleN accèderont aux quarts de finale au sein de la Spodek Arena tandis que flusha y soulèvera son deuxième trophée majeur. Une belle histoire qui lui vaut notamment une très bonne réputation au Brésil.

Il sera difficile d'oublier sa légende, tout comme nos nuits passées sur Teamspeak à regarder des clips en 0.25 pendant des heures. Les adeptes des théories du complot, la parole est à vous.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles