Brèves

WebTV
HyperX Pulsefire FPS

Actualité de la scène

Compétitions



Nez à nez #4 : Vivien "GoY" Goyon

3412 9

Il a longtemps été la voix de VaKarM et de CS:GO en France. Désormais reconverti à la surprise générale en manager, Vivien "GoY" Goyon exerce ses nouvelles fonctions depuis un an maintenant. Il est l'un des grands artisans de l'aventure MAXISAUCISSE passée chez ARES. Suite aux différents problèmes rencontrés que ce soit avec la structure ARES ou avec différents joueurs, la rédaction a décidé de donner la parole à celui qui accompagnera son équipe aux finales ECN ce week-end. 

Nous revenons ainsi sur cette dernière année du côté de l'équipe menée par Matthieu "matHEND" Rocquigny, avec les hauts et surtout les bas. Notez également que GoY a une surprise pour la communauté, à retrouver dans le sommaire. 

Cette entrevue met en cause un certain nombre de personnes physiques et morales. Si ces dernières souhaitent réagir, un droit de réponse pourra leur être accordé. 

Pour les personnes désirant écouter cette entrevue avec uniquement le son, nous vous proposons également un lecteur sur Mixcloud : 

00:00 : La prise de contact avec ARES
07:40 : Le ratio de réponses négatives pour une réponse positive
10:30 : Les contrats avec ARES, signature, légalité et buy-outs 
25:30 : Les problèmes avec ARES
36:55 : Séparation avec Fuks et YOUYOU, arrivée de RobiNasty, SmyLi et Keoz
51:26 : Le rôle du manager lors des kicks difficiles
55:40 : Le cas Keoz
1:10:20 : L'arrivée de JaCkz
1:15:00 : Le choix de ne pas aller en lans françaises
1:22:30 : Les open qualifers
1:25:40 : L'état d'esprit avant les finales ECN
1:31:10 : SURPRISE
01:38:00 : Qu'est-ce que le management lui a apporté personnellement ?
01:46:15 : Apprendre le rôle de manager
01:52:30 : Ne plus caster
01:55:15 : Le rôle qu'il rêverait d'occuper dans l'esport
02:03:00 : Déclaration finale


Grand merci à GoY pour sa disponibilité 

Merci à CERO pour l'habillage de la vidéo et Samcro pour le rendu

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles