Brèves

WebTV

Compétitions



La Tribune - VACcoin, nouveau moyen de lutter contre la triche ?

5664 51
NDLR : Si vous nous lisez depuis quelques temps, vous connaissez déjà certainement les articles intitulés "Blog de la rédac" qui traitent un sujet avec la volonté d'ouvrir au débat dans les commentaires. Les articles "La Tribune" poursuivent un but similaire, en mettant en avant un texte subjectif, écrit cette fois-ci par quelqu'un d'extérieur au staff VaKarM. À l'avenir, si vous avez l'envie de nous faire parvenir une réflexion poussée sur un sujet qui vous tient à coeur, n'hésitez pas à contacter un membre du staff via message privé ou par Twitter.

Article proposé et rédigé par Lipozzz. Un grand merci à lui !

 Ce projet n'est donc qu'une idée imaginée, et non pas une initiative officielle menée par Valve.

Le nombre de cheaters sur CS:GO est important. Il est même en nette augmentation ces dernières années selon SteamDB. Ce projet de lutte contre la triche consiste à créer un jeton, le "VACcoin". Il peut être utilisé pour lancer rapidement une analyse Overwatch sur le suspect d'un match joué spécifique.

VACcoin, qu'est-ce que c'est ?

Au lancement, un VACcoin sera remis à chaque joueur Prime sur CS:GO. Chaque jeton ne peut être utilisé qu'une seule fois (il disparaît ensuite). Le VACcoin sert à lancer une enquête rapide sur un suspect d'un match joué spécifique, en lui donnant la priorité dans son traitement par l'Overwatch et le système VACnet.

Si l'enquête aboutit à un ban, deux nouveaux VACcoins seront offerts en récompense au joueur ayant effectué le report. Si l'enquête ne mène à rien, le VACcoin est perdu. Le VACcoin doit être disponible à l'achat, à la vente et être échangeable. Sa valeur sera déterminée en fonction de l'offre et de la demande sur le marché Steam.

Utilisation concrète

Après avoir joué un match, j'ai un doute sur un suspect. Je vais vérifier la démo du match. D'après mon expérience et mon ressenti, je considère le suspect comme un tricheur. Dans le menu de mes parties récentes dans le jeu, je retrouve le match en question, et j'effectue un clic droit sur le nom du suspect. Je sélectionne ensuite "Utilisez un VACcoin sur ce joueur".

L'affaire est jugée comme une affaire Overwatch classique. Les enquêteurs ne peuvent pas faire la différence entre un cas VACcoin ou un cas de signalement classique. Deux cas de figure sont ensuite possibles :

  • Le suspect passe en Overwatch et il ne reçoit aucun ban. Je ne reçois aucune récompense. Je dois racheter un VACcoin sur le marché Steam afin de reporter, plus tard, un autre suspect par ce biais. L'objectif est d'inciter les joueurs à être "sûrs" de leur report, afin de ne pas encombrer l'Overwatch de cas négatifs.
  • Le suspect passe en Overwatch et il écope d'un ban. Je reçois deux VACcoins en récompense. Je vends l'un des deux VACcoins sur le marché Steam et en garde un pour le prochain suspect.

Quelques règles pour lutter contre une utilisation néfaste / une surexploitation des jetons

  • Le VACcoin ne serait utilisable que pour les joueurs Prime ayant atteint au moins une fois le niveau 30, afin d'éviter les reports de la part des joueurs débutants, qui peuvent avoir du mal à faire la différence entre un bon joueur et un tricheur.
  • Le nombre de VACcoins par compte serait limité à cinq afin d'éviter l'accumulation et le commerce intensif. Le but premier est que les jetons soient utilisés, et non stockés à des fins purement financières ou spéculatives.
  • À partir de cinq reports consécutifs via VACcoin qui se sont avérés négatifs (pas de ban du suspect), aucun jeton ne pourra être utilisé pendant trois mois.
  • Les joueurs bannis ne peuvent pas acheter, vendre et échanger de VACcoin.
  • Il est possible d'utiliser un VACcoin sur un suspect non Prime, mais un seul VACcoin sera alors récupéré en récompense (aucun profit réalisable). Cette règle existe afin d'éviter les "farmers", qui s'arrangeraient par exemple pour report des comptes de tricheurs créés à la pelle, afin de réaliser du profit en récupérant un VACcoin supplémentaire à chaque ban avéré.
  • Le report d'un suspect via VACcoin "bloque" les autres tentatives de report via VACcoin d'un même suspect sur le même match, afin d'éviter le spam de reports sur un suspect unique, et pour ne pas que des jetons soient "gâchés" pour avoir servi à report le même suspect.
  • L'éventuel problème des "report bots" n'en est pas vraiment un puisque ces comptes bots ne jouent pas ; or, il faut avoir joué un match avec un suspect pour ensuite le reporter via VACcoin.
  • Il pourrait arriver que le report d'un suspect ne donne rien, mais que ce même suspect soit finalement banni quelques jours/semaines plus tard, suite à d'autres reports provenant d'autres matchs. Dans ce cas, un VACcoin pourrait être retourné à la première personne l'ayant report.


Le résumé du dispositif en schéma

Pistes d'amélioration et autres méthodes possibles

Le système repose notamment sur la validité de l'Overwatch et sur la qualité des analyses qui y sont menées par les joueurs. L'instauration de rangs dans l'Overwatch pourrait permettre d'identifier les "inspecteurs" les plus fiables, pour leur donner le plus de cas à analyser, ou leur donner les cas les plus indécis. Cela s'avère particulièrement utile pour les reports ayant lieu dans les échelons les plus hauts du jeu (Supreme, Global Elite), où les logiciels de triche utilisés sont généralement plus discrets et difficiles à détecter.

Ces rangs pourraient s'accompagner de badges en jeu afin de motiver un peu plus les joueurs à faire des Overwatchs et à rendre des verdicts les plus précis possibles. On peut aussi imaginer qu'après un certain nombre de verdicts corrects dans l'Overwatch (le suspect triche et est banni ; le suspect ne triche pas et n'est pas banni), un inspecteur pourrait recevoir un VACcoin en récompense.

D'autres méthodes de gestion du VACcoin sont également envisageables :

  • Augmenter le nombre de VACcoins en circulation, en remplaçant par exemple le "1 en stock, 2 obtenus en récompense" par du "10 en stock, 15 en récompense". Il y aurait alors 2 types de jetons VACcoin, un d'une valeur de 10 et un d'une valeur de 5.
  • Au contraire, il est aussi possible de se limiter à du "1 pour 1" : un VACcoin utilisé pour lancer le report d'un suspect ne rapporte qu'un seul autre VACcoin en cas de ban avéré.

Comment fixer le prix et réguler le marché ?

Le VACcoin étant achetable, vendable et échangeable sur le marché Steam, il est nécessaire de réguler (ou non) son prix. Plusieurs solutions sont possibles :

  • La valeur s'autorégule en laissant libre cours à l'offre et à la demande. Si le nombre de tricheurs est élevé, de nombreux jetons seront donnés en récompense ; l'offre augmentera donc naturellement, faisant baisser les prix. À l'inverse, si le nombre de tricheurs est bas, peu de jetons seront en circulation et le prix restera élevé ; mais cela signifiera également qu'il y a de moins en moins de tricheurs sur le jeu.
  • Le prix est fixé par Valve. L'entreprise s'assure que le prix reste abordable afin que le système ne devienne pas inutile. En contrepartie des profits qu'elle récupère via le marché Steam, elle s'engage à investir davantage dans la lutte contre la triche.
  • Le VACcoin reste gratuit, ce qui permet de n'avoir que peu de réglementation. Mais les reports ne rapportent donc aucune récompense aux joueurs les ayant effectués, et ne leur offrent aucune contrepartie pour avoir dû jouer un match entier avec un tricheur.


Un exemple de modélisation de VACcoin

Pourquoi VACcoin pourrait être un système efficace ?

Le système anti-triche actuel est loin d'être optimal. Certains reports semblent ne jamais avoir d'effets, d'autres prennent des semaines ou des mois à déboucher sur un ban. Avec VACcoin, il devient possible de donner la priorité à certains cas suspects flagrants, sans surcharger le système pour autant puisque le nombre de jetons disponibles reste limité.

En monétisant le système (possibilité de revendre ses jetons sur le marché Steam), cela pourrait également pousser les joueurs à s'impliquer davantage, en effectuant des reports plus ciblés et en améliorant l'efficacité globale de l'Overwatch. Le VACcoin offre aussi au joueur qui a effectué le report un certain dédommagement, pour compenser le fait qu'il ait dû jouer un match avec un tricheur.

Cela est également susceptible de motiver Valve à s'impliquer davantage, car la lutte contre la triche pourrait ainsi lui rapporter directement de l'argent (puisque Steam et son marché lui appartiennent aussi). On pourrait imaginer que ces bénéfices soient ensuite réinvestis dans le système anti-triche ou sur CS:GO de manière plus globale, même si avec Valve, il ne faut pas non plus trop espérer.

L'objectif de VACcoin est de redynamiser la lutte anti-triche sur CS:GO, en ayant recours à de nouveaux moyens (monétisation, récompense des joueurs) pour faire avancer une situation qui stagne depuis trop longtemps.

Si vous avez des questions, remarques ou avis,
n'hésitez pas à les laisser en commentaire !

Merci à Elnum pour la bannière.

Lien vers le Guide Steam ayant servi de base à cet article,
qui comporte notamment quelques illustrations supplémentaires.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles