Brèves

WebTV

Compétitions



Coup de jeune chez Virtus.pro

9208 17

Les vétérans de Virtus.pro, ça appartient au passé. L'équipe polonaise vient d'annoncer, en cette veille de Noël, son nouvel effectif, et la moyenne d'âge baisse d'un coup. Filip "NEO" Kubski et Jaroslaw "pasha" Jarzabkowski sont officiellement écartés et deux anciens partants font leur retour, Janusz "Snax" Pogorzelski et Pawel "byali" Bielinski. Une recrue inédite arrive aussi dans l'effectif, l'ex-AGO Mateusz "TOAO" Zawistowski.

Seuls deux membres de l'ancien cinq gardent donc leur place, Michal "MICHU" Müller et Michal "snatchie" Rudzki. Le coach Jakub "kuben" Gurczysnki conserve aussi son rôle. Piotr "morelz" Taterka, qui avait signé son contrat mi-septembre, voit lui son aventure s'arrêter ici.

byali, kuben et Snax se retrouvent... mais sans pasha

Au final, Virtus.pro récupère donc les deux plus jeunes joueurs de sa glorieuse époque, Snax (qui en profite pour quitter mouz) et byali, associés à trois talents émergents de la scène nationale, tous passés chez AGO ou Kinguin à un moment de leur carrière. En moins d'un an, la formation aux trois trentenaires emblématiques n'en compte donc plus aucun dans ses rangs. Si Virtus.pro s'arrête ici avec NEO, l'organisation a annoncé qu'elle dévoilerait ce qu'elle compte faire avec pasha au mois de janvier. Il ne serait pas étonnant de le voir devenir streamer pour la structure, ou de prendre un autre poste médiatique au vu de sa popularité. Pour NEO, l'heure de la retraite semble plus proche que jamais, et c'est la fin d'une ère qui toque à la porte polonaise.

Avec ses changements, Virtus.pro affiche une line-up qui, sur le papier, a l'air bien plus convaincante que la précédente. Maintenant, cela ne change rien au fait qu'elle a déjà tout perdu : elle n'est plus au Major, pas en ESL Pro League, et devra jouer les barrages en ECS. Il va donc falloir cravacher pour rattraper le temps perdu, mais ces cinq-là et kuben en sont peut-être capables :

Source : Virtus.pro

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles