Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



GamerLegion écarte Keoz

8851 7

C'est la fin d'une très belle aventure pour Nicolas "Keoz" Dgus. Arrivé chez GamerLegion en septembre 2022 au sein d'une line-up qui ne faisait rêver personne (Keoz, acoR, siuhy, isak, iM), le Belge a connu une ascension surprise qui lui a permis de jouer les plus grandes compétitions de la scène et, bien sûr, d'atteindre une finale de Major à Paris l'an passé, perdue contre Vitality. Mais l'histoire s'achève là puisque GL vient d'annoncer la mise sur le banc de Keoz.

Il faut dire que l'équipe patinait sérieusement ces derniers temps. Depuis la perte de ses deux pépites, siuhy et iM, débauchées par MOUZ et NAVI, GamerLegion n'arrivait plus vraiment à surprendre. Éliminée lors de la phase de poules de toutes les lans qu'elle a jouées depuis... sa finale à Paris l'an passé, la formation avait même raté la qualification pour le Major de Copenhague. Repêchée à la dernière minute suite au forfait de 9 Pandas, elle n'a pas été ridicule au Danemark mais n'a pas pu passer la première ronde suisse pour autant (deux victoires - trois défaites).


Quel autre Belge peut se vanter d'avoir joué une finale de Major devant un public francophone ?

Mais même sans cette nouvelle contre-performance (largement atténuée par les circonstances), Keoz n'aurait sans doute pas passé le printemps. Le Belge était probablement le joueur le plus pressenti pour être victime d'un changement, ses statistiques régulièrement dans le rouge ne jouant pas en sa faveur, malgré un rôle pas évident à prendre en charge.

Si GamerLegion n'a pas encore annoncé son nouveau cinquième joueur, Keoz s'est lui déjà dit prêt à repartir vers une nouvelle équipe. Le plus probable serait sans doute qu'il reste à l'international. À moins qu'un cinq belge se monte : Nivera vient d'annoncer son retour, il suffit qu'Ex6TenZ et ScreaM fassent de même et on est reparti comme en 2013.

En attendant la suite, GL se retrouve donc à quatre :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles