Brèves

WebTV

Compétitions


Vague de bans en Australie
2493 8

C'est une vague force 35 qui s'est abattue sur la scène australienne ce vendredi 22 janvier. 35 joueurs du subtop national ont été bannis, non pas pour tricherie mais pour paris non autorisés. La sanction a été prise par l'ESIC, Esports Integrity Commission, qui avait également géré l'affaire du bug du coach en septembre dernier.


Grosse purge en MDL australienne

Les joueurs sont accusés d'avoir parié sur les matchs d'une compétition qu'ils disputaient également, d'avoir parié sur leur propre équipe, et même dans les pires cas contre leur propre équipe. Les peines vont de un à cinq ans de suspension, selon la gravité de l'acte commis. La liste englobe 29 Australiens, trois Néo-Zélandais, deux Indonésiens et un Portugais (?), qui jouaient tous dans la Mountain Dew League nationale, lieu du crime. Aucun nom réellement connu ne ressort (pas de joueurs Renegades, Chiefs ou ORDER).

En plus de ce ban, qui rappelle que l'ESIC ne rigole pas vraiment (à quand la même investigation en Asie ou en Europe de l'Est, où un nombre incroyable de petites ligues et compétitions répertoriées sur les sites de paris ont lieu dans une quasi indifférence générale), les inculpés risquent aussi gros au niveau juridique. Ce genre d'acte peut être en effet être considéré comme criminel en Australie, ce qui a poussé l'ESIC à prévenir les autorités nationales. La vague a frappé une première fois, attention au ressac.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles