Brèves

WebTV
HyperX Pulsefire FPS

Actualité de la scène

Compétitions


#TBT : Le cauchemar de la CPH Games 2012
2215 10

Alors que CS:GO faisait de plus en plus parler de lui, Counter-Strike: Source vivait ses dernières heures de gloire en avril 2012, à l'occasion de la Copenhagen Games. Le rendez-vous danois est considéré, encore aujourd'hui, comme la dernière lan d'envergure de l'histoire de CS:S. Après plusieurs années de domination européenne et même mondiale, la scène française voulait finir sur une bonne note. Ce ne sera malheureusement pas du tout le cas, et la CPH Games 2012 demeure l'un des pires tournois disputés par les équipes tricolores, tant dans le cadre des résultats purs que de l'extrasportif.

Deux formations font le trajet France-Danemark : VeryGames (Ex6TenZ, apEX, mK, NBK, RpK) et TT.Dragons (maLeK, ScreaM, shox, SmithZz, Uzzziii). VG est l'une des grandes favorites de la compétition, tandis que TT.Dragons arrive avec un statut d'outsider inévitable au vu des membres qui composent sa line-up. Classées high-seed pour la phase de poules, elles vont terminer premières de leur groupe sans trop de problème, même si les hommes d'Ex6TenZ lâchent déjà une carte contre les modestes Norvégiens de 969, tout juste sortis du BYOC (Bring Your Own Computer, le tournoi de qualification ouvert à tous). Première alerte.

L'arbre va confirmer que cette compétition ne sera pas pour les Français. VeryGames a toutes les difficultés du monde à se débarrasser des Danois de Gamehoppers (Hatten, Inzta, lucann, tabac0, zipenn) et s'en sort en trois cartes après qu'Ex6TenZ ait fait trembler le décibelmètre sur la dernière. Côté TT.Dragons, le loser bracket arrive très vite après une surprenante défaite dès les huitièmes de finale contre les Allemands de logiX (DavoN, enkay, fl0w, r0b, TuGuX). On notera la présence d'enkay J, futur analyste de G2 Esports aux côtés de shox et SmithZz cinq ans plus tard.


Ex6TenZ qui motive ses troupes, ça donne ça. C'est aussi lors de ce tournoi que naîtront le fameux "S'ils mettent 20 rounds, on les remonte" et l'incontournable "On leur crache dessus"

La suite sera épouvantable pour VeryGames : un quart de finale raté contre mTw (cajun, hudzG, nooky, weber, wilzOOO) qui se conclut en 0-2 et une défaite dès son premier match de loser bracket face aux Américains de Fully Torqued (frozt, mOE, neiL, steel, tck). Top 9/12, pour le dernier grand rendez-vous international sur le jeu qu'elle a tant dominé, "Végé" réalise le pire résultat de son histoire. TT.Dragons tombera au tour suivant contre ces mêmes Américains après avoir précédemment remporté trois rencontres en loser bracket, finissant ainsi sur un top 7/8 tout sauf satisfaisant. La CPH Games 2012 sera remportée par les Anglais de mousesports (Hughsy, Mx, RattlesnK, Re1ease, pete), qui viendront à bout des Allemands d'ALTERNATE (fel1x, kRYSTAL, mnL, Rak, SolEk) lors d'une finale intense, terminée 25-22 sur la dernière carte.

Tout aurait pu s'arrêter là et la compétition serait simplement restée une lan ratée, mais mK aura la mauvaise idée de voler l'ordinateur d'un joueur portugais de fm!Sapphire. Un acte très grave dont se rendra compte VeryGames, qui décidera tout simplement de l'exclure de l'organisation en plein tournoi (l'équipe étant déjà éliminée). Le cap de "l'événement pourri" est passé, on peut désormais parler de lan cauchemardesque. Pour finir en beauté sur Source, il y avait mieux à faire.

Kézaco "#TBT" ? Il s'agit de l'abréviation de "Throwback Thursday" qui pourrait se traduire par "Déballage du jeudi". Un hashtag utilisé sur les réseaux sociaux pour faire remonter à la surface des trésors et souvenirs enfouis loin dans ses placards et ses disques durs. Et qui peuvent être plus ou moins compromettants...

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles