Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



NBK de retour avec OG

14311 70

C'était l'un des secrets les moins bien gardés de l'année mais l'officialisation fait tout de même son petit effet. OG passe enfin le cap en entrant dans le monde enchanté de CS:GO. Déjà dotée de la meilleure équipe de Dota 2 de tous les temps bâtie autour du Français Sébastien "Ceb" Debs, l'organisation co-dirigée par un autre Français du nom de Xavier Oswald a décidé de reproduire le schéma de son équipe phare pour réussir ses challenges sur le FPS de Valve. 

OG a en effet toujours misé sur une composition très cosmopolite. Ses deux incroyables triomphes consécutifs à The International (l'un des plus grands exploits de l'histoire de l'esport) ont été réalisés par une formation avec quatre nationalités différentes. C'est donc presque naturel de voir leur première équipe CS:GO réunir autant de joueurs que de contrées. Avec, en premier lieu, un Français méconnu et au modeste palmarès : Nathan "NBK" Schmitt. 

Trois mois après sa mise à l'écart de Vitality, une équipe qu'il avait contribuée à fonder, c'est le grand retour du tricolore avec la vitrine à trophées la plus garnie de l'histoire du jeu. A 25 ans, il fait face, avec ce nouveau projet, au plus grand défi de sa carrière. C'est la première fois dans son parcours qu'il s'exporte à l'international, lui que l'on sait pourtant parfaitement bilingue depuis ses lointains débuts. 


Après dix ans de service en France, NBK portera le drapeau tricolore hors des frontières hexagonales

A ses côtés, une formation originale composée de trois joueurs déjà bien expérimentés dont le Finlandais et ancien ENCE Aleksi "Aleksib" Virolainen, l'un des meilleurs Danois en dehors d'Astralis, Valdemar "valde" Bjørn Vangså, et le Jordanien et ex-Hellraisers Issa "ISSAA" Murad. Un quatuor solide avec trois joueurs ayant montré qu'ils étaient capables de diriger une équipe de niveau T1. 

C'est la dernière place dans l'équipe qui a longtemps été indécise. Faute d'abord à un vieux bannissement VAC sur un compte précédent qui a coûté sa place à Jamppi, sniper finlandais de SJ Gaming, puis du choix de l'espoir bulgare poizon de tenter l'aventure compLexity. A la recherche d'un jeune sniper, leurs yeux se sont finalement tournés vers un joueur de 22 ans, méconnu du grand public mais dont les capacités au fusil vert semblent prometteuses. Il s'agit d'un Polonais répondant au nom de Mateusz "mantuu" Wilczewski, évoluant jusqu'alors sous les couleurs d'Alternate aTTaX.

Cinq joueurs pour une équipe totalement inédite mais qui travaille en sous-marin depuis plusieurs semaines déjà. Le principal challenge dans ce genre de cas est l'absence totale de slot dans les différentes ligues majeures mais surtout dans le circuit Major. Après avoir connu l'enfer des qualifications ouvertes l'an dernier avec Vitality, NBK va devoir s'y frotter une nouvelle fois avec une pression monstre. Nul doute, à part ça, que certains tournois les inviteront directement sans trop sourciller. 

En attendant de la voir une première fois en match officiel, la composition d'OG est la suivante :

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles