WebTV
Breves
07/04/2013 :: Large victoire des FM 16-03 contre les...
07/04/2013 :: 12-3 pour FM, aux k1ck de mettre le mur en CT
07/04/2013 :: fnatic l'emporte 16-12, demi-finale à...
07/04/2013 :: Après avoir mené 4-0 avant le restart des...
07/04/2013 :: Dans l'autre match les FM sont devant,...
07/04/2013 :: fnatic VS Anexis sur la WebTV !
07/04/2013 :: L'eBot est de nouveau en ligne et...
07/04/2013 :: Des soucis d'internet sur place...
05/04/2013 :: L'eBot est dispo à cette adresse :...
05/04/2013 :: 16-12 pour K1ck ouais ouais
05/04/2013 :: 13-12 pour les K1ck !
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


Mad Catz Birmingham : Le classement

4623 22

Une fin de semaine de folie vient de se terminer. Si les finales de la cinquième saison de la Starladder V et la performance de Virtus.Pro ont un peu fait de l'ombre à la MadCatz Birmingham, le troisième opus de l'eSportsHeaven a tenu toutes ses promesses. Les cinq meilleures équipes anglaises étaient présentes pour tenter de sauver l'honneur du royaume face aux envahisseurs venus du reste de l'Europe. Trois équipes sont descendues du Danemark dont les deux plus performantes du moment, Western Wolves et Fnatic. K1ck s'est également enfin déplacé en événement international tandis que les VeryGames étaient à la conquête d'un premier trophée à l'étranger. 

Tombés dans une poule A plus accessible, les coéquipiers de kennyS ont réalisé une entrée de tournoi parfaite en prenant logiquement le dessus sur Infused, K1ck et Codered Gaming. C'est durant la finale de la poule contre les britanniques de chez Anexis que VeryGames s'est montré fébrile sur une carte que l'équipe apprécie pourtant plutôt bien, de_dust2. RattlesnK accompagné d'un Re1ease très en forme, a mené ses hommes à une belle victoire avec notamment un très beau side défensif. Cette bonne performance a remis à niveau les Anglais après une défaite contre K1ck. Dans cette situation d'égalité à trois, le round average particulier a placé VeryGames en tête de poule devançant Anexis et K1ck. Un classement finalement logique malgré des résultats intéressants. 


De l'autre côté, les équipes scandinaves ont fait parler la poudre. Ce n'est pas nouveau, les pays nordiques ont toujours proposé de très grandes équipes sur Counter-Strike et ce théorème s'est vérifié tout au long de cette compétition. Fnatic et Western Wolves étaient attendus en tête de cette poule B et le scénario ne s'est pas réellement passé comme prévu. Les récents vice-champions de la Copenhagen Games ont déroulé contre Dignitas, Reason Gaming et fm!TOXIC. Ce sont justement les hommes de Jakem de chez fm!TOXIC qui ont créé la sensation en battant les Fnatic. Ce mauvais résultat de la part des protégés de cArn ne les a pas empêché de prendre leur revanche contre leurs grands rivaux et compatriotes de chez Western Wolves. Un match attendu qui a vite tourné court en faveur de Friis et compagnie. Au final, les loups de l'Ouest se sont directement qualifiés pour les demi-finales tandis que les fm!TOXIC ont accroché une belle seconde place. Les Fnatic, quant à eux, sont repartis de la lan inquiets à l'idée de jouer Anexis, le lendemain en quarts de finale. 

Fort de leurs résultats précédents, socN et ses acolytes ont affronté les K1ck pour une place en demie contre VeryGames. Pourtant bien engagés, ils n'ont pas réussi à conclure sur de_nuke encaissant quatre rounds d'affilée alors qu'ils menaient 14-12. La perte de la première carte ne les a pas démoralisé pour autant puisque les fm!TOXIC ont empoché les deux autres cartes assez aisément. Dans l'autre rencontre de barrage, les Anexis étaient les derniers espoirs de toute une nation. Une pression visiblement trop forte à tenir puisque les compagnons d'un jour de m0le ont cédé sur la troisième et ultime carte, de_nuke. Les Fnatic se sont fait peur mais ont bel et bien réussi à s'offrir une qualification en demi-finales. 


Dans le dernier carré, les Franco-Belges se sont montrés impériaux sur la première carte avant de rencontrer quelques difficultés sur de_nuke. Les fm!TOXIC ont effectué une remontée spectaculaire enchaînant round sur round alors que les VeryGames n'étaient qu'à deux points de la victoire. C'est durant un overtime en MR5 que Ex6TenZ et ses coéquipiers ont fait parler l'expérience en le survolant complètement. Ils ont tranquillement pu observer la seconde rencontre opposant encore une fois les Fnatic aux Western Wolves. Ces derniers, bien parties, se sont imposés sur la première carte avant de craquer complètement sur les suivantes. Fnatic est sorti une nouvelle fois vainqueur de ce choc renvoyant leurs adversaires au pays. 

La grande finale s'annonçait intéressante mais le nombre de spectateurs a sensiblement été influencé négativement par le chevauchement avec l'ultime BO5 entre Virtus.Pro et Ninjas in Pyjamas se déroulant au même moment à l'autre bout du continent. Il faut dire que VeryGames n'a pas laissé beaucoup de place au hasard en dominant la première carte avant d'assurer le titre sur la seconde.


Les Fnatic terminent sur la deuxième marche du podium pendant que les Western Wolves se sont réconfortés avec une troisième place glanée en petite finale. Les VeryGames remportent leur premier titre international sur CS:GO ainsi qu'un beau chèque de 6 000 £. Sans se montrer plus forts que cela, ils ont réussi à confirmer leur statut de favoris face à de beaux challengers. De bon augure à cinq jours de la phase finale des EMS RaidCall One. 

Le classement final : 

  VeryGames : 6 000 £
  Fnatic : 3 000 £
  Western Wolves : 1 000 £

4.  fm!TOXIC
5/6.  
K1ck
5/6.  Anexis
7/8.  
Infused
7/8.  Reason Gaming 
7/10.  CodeRed Gaming
7/10.  
Dignitas

Statistiques : 

Meilleurs ratio k/d :

 VeryGames|kennyS : 1.61 (9 maps)
 Western Wolves|Pimp : 1.37 (10 maps)
 VeryGames|SmithZz : 1.34 (9 maps)

Meilleurs fraggeurs : 

fm!TOXIC|socN :
237 kills (13 maps)
 Fnatic|Xyp9x :
220 kills (12 maps)
 Fnatic|Trace :
212 kills (12 maps)

Meilleurs % de headshots (>100 kills) :

 VeryGames|ScreaM :
88.19 % (9 maps)
 Anexis|weber :
66.13 % (7 maps)
 VeryGames|NBK :
64.52 % (9 maps)

 
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles