WebTV
Breves
07/04/2013 :: Large victoire des FM 16-03 contre les...
07/04/2013 :: 12-3 pour FM, aux k1ck de mettre le mur en CT
07/04/2013 :: fnatic l'emporte 16-12, demi-finale à...
07/04/2013 :: Après avoir mené 4-0 avant le restart des...
07/04/2013 :: Dans l'autre match les FM sont devant,...
07/04/2013 :: fnatic VS Anexis sur la WebTV !
07/04/2013 :: L'eBot est de nouveau en ligne et...
07/04/2013 :: Des soucis d'internet sur place...
05/04/2013 :: L'eBot est dispo à cette adresse :...
05/04/2013 :: 16-12 pour K1ck ouais ouais
05/04/2013 :: 13-12 pour les K1ck !
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


MadCatz Birmingham : La preview

7239 59

Seulement quelques jours après la Copenhagen Games, les regards se tournent déjà vers ce week-end où deux compétitions majeures vont se dérouler. Les finales de la cinquième saison de la StarladderTV et le troisième opus de l'eSportsHeaven Lan, supporté par MadCatz, organisé cette fois-ci à Birmingham. Terre d'accueil des Combine européennes lors des Championship Gaming Series, la ville anglaise sera une nouvelle fois au coeur des attentions avec, une fois n'est pas coutume, un vainqueur inédit d'une lan internationale. 

En effet, avec l'absence de Ninjas in Pyjamas et ESC Gaming qui sont finalement les deux seules équipes au monde à avoir remporté une compétition internationale, cette MadCatz s'annonce particulièrement intéressante dans le sens où elle est très ouverte. Dix équipes feront le déplacement et ont d'ores et déjà été divisées en deux poules qui se joueront en BO1. La première équipe de chaque passera directement en demi-finale et pourra observer sereinement les deuxièmes et troisièmes s'affronter dans des matchs de barrage. 

10 000 £ seront mis en jeu sur l'immense scène du The Gadget Expo Live qui espérons-le sera pleine à craquer pour une grande finale de qualité. Après une CPH Games très dense au niveau du planning, les participants auront cette fois-ci plus de temps pour se reposer. Salon et horaires précises oblige. Ainsi, la poule A se déroulera le vendredi, la poule B, le samedi et la phase finale, le dimanche. 

 6 000 £
 3 000 £
 1 000 £


Poule A :

 VeryGames : NBK, EX6TenZ, ScreaM, kennyS, SmithZz
 Anexis
: RattlesnK, Mx, Re1ease, Weber, prb
 K1ck
: iNsideR, Fox, emotioN, n3w, mutt
 Infused
: zesty, maarc, fudzx, ShiG, Jack
 CodeRed Gaming
: b3n, reazn, mole, redsNK, spudz

Sortis d'une Copenhagen Games malgré tout encourageante, les VeryGames feront le déplacement à Birmingham pour tenter d'enfin accrocher un premier trophée international sur Global Offensive. Hormis la lourde défaite face aux Western Wolves, les Franco-Belges se sont montrés particulièrement solides sur de_dust2 et de_nuke battant entre autre, Curse, Quantic et Lemondogs. De bons résultats qui contrastent un peu avec leurs faiblesses sur de_mirage qu'ils devraient essayer d'éviter au maximum pour ne pas se faire surprendre. 

Les hommes d'Ex6TenZ continuent leur marathon d'avril et seront plus que jamais motivés à Birmingham. Ils sont les favoris à la première place qui leur procurerait un réel avantage pour observer leurs adversaires jouer. On ne voit pas comment une équipe pourrait les inquiéter dans cette poule d'autant plus que SmithZz parvient de mieux en mieux à mêler son niveau individuel et son rôle de co-capitaine. Ce dernier rôle devient plus important de jour en jour au sein de l'écurie française apportant des solutions additionnelles à celles d'Ex6TenZ. 

Les Britanniques de chez Anexis ont réalisé un résultat assez logique dans la capitale danoise sortant invaincus de leur poule. Pourtant, prb et ses camarades ont montré des difficultés contre des équipes plus solides telles Lemondogs ou Mousesports. Ainsi dans l'arbre final, les Anexis n'ont battu "que" des formations plus modestes comme KILLERFISH et Xapso. Re1ease est le seul joueur à être sorti du lot avec un aim toujours aussi propre. L'ambiance au sein de la formation ne semble pas non plus être formidable avec plusieurs prises de tête entre les deux caractères forts que sont weber et RattlesnK. Tant que l'équipe n'est pas inquiétée alors cela devrait bien se passer mais dès que les choses sérieuses vont commencer, l'ambiance devrait se dégrader rapidement pour laisser place à une communication loin d'être optimale. Néanmoins, à domicile, les Anexis auront à coeur de confirmer leur statut de numéro un en Grande-Bretagne et restent de redoutables concurrents pour le podium. 

Incontestablement meilleure équipe portugaise, K1ck s'est brillament qualifié pour la phase de poules des EMS RaidCall One. Tombés dans la poule de la mort, Fox et ses acolytes ont réussi à battre LDLC avant de s'effondrer contre Absolute Legends. Des performances moyennes qui sèment le doute sur le niveau qu'affichera cette équipe à Birmingham. Son expérience en lan sera un atout majeur pour tenter d'accrocher une dernière place qualificative qui devrait se jouer avec Infused et CRG. 

Les deux derniers noms de cette poule A sont bien connus outre-Manche mais n'en restent pas moins les petits poucets de la compétition. Tout d'abord, l'énième version de Infused composée de joueurs peu connus de la scène européenne et qui ont longtemps été dans l'ombre du subtop anglais. Ne nous le cachons pas, ils seront présents à Birmingham pour une seule et bonne raison, celle de la proximité avec l'évènement. Les Infused n'ont clairement pas le niveau des neuf autres équipes participantes et devraient avoir du temps pour visiter les stands histoire de rentabiliser un minimum le voyage.  

Enfin, CodeRed Gaming dont nous avons pu observer le niveau à la MadCatz de Vienne où les coéquipiers de b3n avaient réussi à surprendre n!faculty pour se qualifier en seconde phase de poules. Deja bien contents de leur résultat, ils avaient ensuite gagné quelques rounds contre eSports Serbia et Nostalgia mais cela n'a pas suffi pour créer la sensation. Ils peuvent s'avérer dangereux pour la troisième place et en cas de qualification qui serait en soi une bonne performance, difficile de les voir passer les barrages. 
Poule B :
 Western Wolves : Nico, Nille, MSL, gla1ve, Pimp
 Fnatic :  Friis, stingeR, MODDII, Xyp9x, Trace
 fm!TOXIC : smF, socN, nEiLZiNHo, Whindanski, kev1n
 Reason Gaming : puls3, Jakem, ZED, keita, kryptix 
Dignitas : hudzG, Steel, PEZ, vertiGo, som

Doubles vice-champions de la MadCatz Vienne et de la Copenhagen Games, les Western Wolves se sont définitivement imposés comme l'une des meilleures équipes du monde. Un excellent parcours sur leurs terres où les hommes de gla1ve ont réalisé une remontée infernale dans le lower bracket. Loin d'avoir reçu un tirage facile, ils ont éliminé successivement Mouseports, Fnatic, VeryGames et Virtus.pro avant de tomber contre des Ninjas in Pyjamas en finale. Toutes les cartes semblent leur convenir et plus particulièrement de_inferno qu'ils ont joué huit fois à Copenhague et l'ont emporté sept fois. 

Armé d'un Nico toujours aussi constant et rapide au sniper, Western Wolves part favori dans cette poule où le niveau semble plus resserré que dans la première. L'équipe qui est attendue en grande finale devra néanmoins se montrer solide et aucune place à un éventuel contre-coup n'est permise. Il ne faut pas oublier que l'ambiance ne sera pas la même qu'au Danemark et nul doute que le nombre impressionnant de supporters derrière les joueurs ont joué leur rôle dans le parcours des Western Wolves. 

Leurs rivaux sur le plan national de chez Fnatic seront également de la partie. Après avoir quitté la rage aux dents la capitale danoise, ne souhaitant serrer la main à leurs adversaires pour certains, les coéquipiers de Trace ont pour objectif la victoire finale. Une première place de groupe très contestée à la CPH Games suivie d'une qualification en demi-finale du winner bracket ont finalement classé l'équipe à la cinquième place. Une très bonne performance qui confirme les bienfaits des récents changements. 

De retour chez Fnatic, MODDII a montré un niveau de jeu spectaculaire alors qu'il a également la tâche de mener ses troupes. Il a sûrement été le joueur le plus important dans le parcours de son équipe et devra réaliser une nouvelle grande lan pour espérer l'emporter. Cette MadCatz Birmingham pourrait être la révélation pour Friis qui a connu quelques difficultés le week-end dernier après avoir excellé sur Internet. Seul stingeR ne parait pas
être parfaitement intégré à l'effectif orange et noir et devra clairement se montrer plus décisif s'il veut garder sa place. 

Troisième équipe majoritairement composée de joueur danois de cette compétition, Fragmasters Toxic sort de deux lans très moyennes. L'Insomnia 48 tout d'abord où les hommes de Whindanski n'ont pas fait mieux qu'une troisième place battus deux fois par les... Dignitas. La revanche est programmée et sera décisive pour l'avenir des deux formations. A Copenhague, les nouveaux coéquipiers de kev1n sont tombés dans une poule relevée où ils se sont fait surprendre par les Temp.no. Directement qualifiés en lower bracket, ils ont été les derniers à quitter la salle le samedi soir après un match marathon face aux myRevenge remporté sur le fil après une extraordinaire remontée. Eliminés au tour suivant par ESC Gaming, ils ont terminé très loin des premières places. Ils semblent loin de Fnatic et Western Wolves mais seront de potentiels candidats à la troisième place qualificative. 

Issus des qualifications, les Reason Gaming sont ensuite passés à côté de leur CPH Games. Malgré de belles choses notamment contre Curse, Jakem et ses acolytes n'ont gagné aucun match dans le tournoi principal. Une déception qu'il faudra vite oublier pour attaquer cette MadCatz locale où ils endosseront le statut de challengers à la dernière place qualificative. Cet objectif sera tout de même difficilement accessible mais nous avons vu qu'avec CS:GO tout était possible. La surprise pourrait bien venir de cette équipe accompagnée du manager le plus bruyant que le sport électronique n'ait jamais connu.

Cinquième et dernière équipe composant cette poule B, Dignitas, bien que non-présent à Copenhague, a prouvé tout le potentiel qu'elle possède à l'occasion de l'Insomnia 48. Les nouveaux compagnons de jeu du Canadien Steel ont réussi à accrocher une belle seconde place à Telford devançant les fm!TOXIC. Ils sont arrivés à leurs limites contre les Anexis mais ont montré que leur jeu était clairement compétitif à haut niveau. Cette MadCatz tombe à pic pour eux où ils tenteront d'accrocher une place en barrage. 


Le planning et le suivi de la compétition est disponible sur cette page

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles