WebTV
Breves
24/11/2012 :: After annulé, nous nous excusons...
24/11/2012 :: Les Ninjas in Pyjamas sont sacrés champions...
24/11/2012 :: OH MON DIEU ?! VeryGames s'incline...
24/11/2012 :: Gros retournement de situation dans ce...
24/11/2012 :: 14-01 pour NiP dans ce premier side....
24/11/2012 :: C'est live pour la deuxième sur...
24/11/2012 :: Malgré un premier side plutôt bon 8-7 en...
24/11/2012 :: 4 minutes d'ambiance et d'actions...
24/11/2012 :: C'est terminé pour les Verygames. 16-5...
24/11/2012 :: Le Draw pour VG. Plus qu'un round pour...
24/11/2012 :: 13-9 pour les Verygames. Les Francais...


DH Winter : Bilan de la dernière journée

5425 22

C'est samedi que s'est achevée la DreamHack Winter. Comme pour tous les autres jours, nous vous avons concocté une news bilan de la journée afin de permettre aux absents de rattraper leur retard. Au programme du samedi, toutes les phases finales, à commencer par les deux quarts n'ayant pas été joués la veille : VeryGames vs Team Dynamic et Absolute Legends vs Lemondogs.

Quarts de finale

Chauvinisme oblige, intéressons-nous tout d'abord au duel des français face à leurs cousins d'outre Atlantique. Les hommes d'Ex6TenZ ne se feront pas piéger par l'heure matinale et sauront rentrer directement dans leur match en surprenant les nord-américains dès le gunround sur inferno par un rush massif middle en CT, prenant les coéquipiers de AZK totalement au dépourvu, et obtenant ainsi un bon ascendant sur la rencontre. Emmenés par un Nathan et un RpK survoltés, les VeryGames enchainent les rounds sur cette première map, avant de subir un petit coup de mou permettant aux Dynamic de remonter. Néanmoins, les VG se ressaisissent et arrivent à conclure cette première map : 16-11.


Une différence de style au niveau de la coiffure, mais également au niveau du jeu

Direction de_train pour la suite de la rencontre, c'est désormais le quitte ou double pour les nord-américains. La map commence plutôt bien pour VG qui gagne le cut round et s'offre le luxe de débuter CT, ce qui sur train est toujours un avantage. Le gunround est remporté par les VeryGame ainsi que le second round, sur un magnifique fullteam de NBK à base de 4 kills famas et 1 kill HE. Les VeryGames prennent alors la décision d'acheter des armes dès le troisième round, qu'ils ne parviennent malheureusement pas à remporter. Ils se ressaisiront toutefois et finiront sur un score de 9 à 6 à la fin du side. Changement de côté, et les Américains effectuent un bon début de side puisqu'ils enchaînent les 4 premiers rounds. Remotivés, les compères de PEX (P-O pour les intimes), finiront par tomber sous les balles des VeryGames. Score final : 16 à 11. Le parcours des Dynamic s'arrête donc en quart de finale de cette compétition, nous espérons bien sûr les revoir le plus tôt possible sur le vieux continent.


Dreamhack - VeryGames vs Dynamic par RedacVaKarM

La rencontre aura été l'occasion de beaux duels de snipers de part et d'autre (souvent à l'autonoob d'ailleurs, qui semble revenir à la mode auprès des top players), mais l'affrontement tournera au final à l'avantage de VeryGames, qui s'offre ainsi une place en demi-finale. Détail amusant, Sp4rt qui les accompagnait pour filmer un peu de contenu vidéo leur avait montré la veille en avant première sa movie sur la DSRACK 3 où ils avaient également battu Team Dynamic, mais en finale cette fois. De quoi motiver les troupes, sans aucun doute !

 


pita des Absolute Legends, qualifiés par le tournoi BYOC

Restait maintenant à savoir qui des Lemondogs ou des Absolute Legends, les deux outsiders du tournoi, allaient les affronter en demi-finale. Le quart opposant les Lemondogs aux aL a débuté sur inferno et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Lemondogs ont montré les crocs lors du premier side qui s'est terminé sur un score de 11 à 4 en leur faveur. Les Absolute Legends sont ensuite remontés jusqu'à 11-8, avant que les Lemondogs ne mettent le draw. Le score est alors de 15-8 mais les aL n'ont vraiment pas envie de laisser cette première map à leurs adversaires et luttent jusqu'au bout. Les rounds s'enchaînent donc pour eux, mais les Lemondogs finissent par remporter cette première map sur un score de 16 à 13.

Après une petite interruption pour permettre à chaque leader de parler à son équipe, le match reprend sur dust2. Cette fois, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, le match aura été bien moins serré que le précédent avec un score final de 16 à 7. Les Lemondogs auront mené cette seconde map d'une main de maitre, ne laissant les Absolute Legends ne mettre au maximum que deux rounds d'affilée. Ils affronteront les VeryGames en demi-finale, chose que personne n'aurait pu prédire avant l'évènement.

 

Demi-finales

La première demi-finale a vu s'opposer les Suédois de chez Ninjas In Pyjamas aux Anglais de Mousesports. Les hostitilés ont démarré sur dust2, map orientée terro. C'est d'ailleurs sur ce side que les hommes de Rattlesnk commencent. Les Anglais sont alors vraiment chauds et tiennent à décrocher leur place en finale, comme le démontre leur très bonne entame de match. En effet, ce n'est pas moins de 9 rounds d'affilée qu'ils vont infliger aux NiP. Les Suédois auront mis du temps à trouver la solution mais ils réussissent à mettre les 6 derniers rounds du side. Les cris d'encouragement de HeatoN ont résonné dans toute la salle, ainsi que ceux des joueurs locaux venus supporter leur équipe favorite. S'en suit alors un second side assez serré, durant lequel chaque équipe remporte altrenativement quelques rounds. C'est toutefois les Ninjas in Pyjamas qui remportent cette première map, sur un score de 16 à 14. Sur cette map, les NiP ne sont pas passés loin de la catastrophe et ont même failli perdre leur première map depuis leurs débuts en lan sur CS:GO. C'est la deuxième fois à la DreamHack que les NiP sont à deux doigts de concéder une map, puisqu'ils ont également fait un 16-14 contre les Mousesports en phase de poule, cette fois-ci sur mirage.


xizt et RattleSnK, deux leaders qui n'oublient pas de fragger pour autant

La suite de cette rencontre s'est déroulée sur nuke_ve, qui est une map fermée à l'avantage des CT, side par lequel les coéquipiers de Fifflaren vont commencer. Suite à leur frayeur de la map précédente, ils sont bien décidés à prouver qu'ils méritent leur titre de champion du monde et vont effectuer un side CT proche de la perfection, ne laissant aux Mousesports que 2 rounds. Autant dire qu'après ce no side, Rattlesnk était bien plus silencieux que lors de la première map. Loin de s'avouer vaincus, les mouz mettent le gunround et décident de partir sur un achat partiel pour le deuxième round, afin de faire pencher la balance en leur faveur. A ce moment, on a pu sentir une vraie motivation et une énergie qui émanait de cette équipe. Ca n'a malheureusement pas été suffisant puisque les NiP bien qu'ayant encaissé 3 rounds d'affilée vont mettre le premier round armé, ainsi que les deux derniers qui leur manquait afin de remporter cette demi-finale. Bilan des courses : 16 à 5 en faveur des Suédois. Les NiP sont donc les premiers qualifiés pour la grande finale et s'assurent déjà un cashprize minimum de 10 000 €.

 

La seconde demi-finale, qui a en fait eu lieu en parallèle, opposait nos frenchies de chez VeryGames aux Suédois de chez Lemondogs. Cette équipe, dont nous n'avions pas entendu parler avant cet évènement a su afficher un niveau solide et a réalisé de beaux matchs contre Anexis et n!faculty, bien que s'étant tout deux soldés par des draw. Si cette équipe continue à prendre part à des compétitions d'envergure, il faudra probablement la surveiller car elle affiche un bon niveau de jeu.

Sur la première map, il n’y a pas grand-chose à dire. Les VeryGames n’ayant laissé que 4 rounds aux Lemondogs, ils leur ont fait mordre la poussière sur dust2. A noter que les hommes d’Ex6TenZ ont fait un bon nombre de 3/4 kills sur cette map. On passe ensuite sur inferno et le premier side suit la logique de la map précédente, les VeryGames sortent un jeu solide en CT et ne laissent que 3 rounds aux Lemondogs. Le début du second side est un peu plus difficile pour nos amis français, puisque pendant 6 rounds ils ne parviendront pas à percer la défense des Lemondogs qui montent la garde des BPs. Les deux équipes sont alors au coude à coude, puisque le score est de 11-9. C’est à ce moment que les VeryGames semblent avoir trouvé une faille dans la défense des Lemondogs puisqu’ils enchaînent les 5 rounds qu’il leur manquait pour remporter cette demi-finale. Le score sur cette map a été de 16 à 9.

 

La finale

Voilà, c’est fait, les deux finalistes sont maintenant connus et nous avons encore une fois le droit à une confrontation VeryGames-NiP, comme beaucoup l’espéraient et le pronostiquaient. Ça sera la troisième rencontre offline entre ces deux équipes, après la DreamHack Valencia et l’ESWC. Comme Ex6TenZ nous l’avait dit plus tôt dans la journée, ils sont venus pour battre NiP devant leur public. A l’heure où vous lisez cette news bilan, vous savez d’ores et déjà qu’il en a été tout autre et que ce sont les Suédois qui ont remporté la première place. Retour sur cette rencontre qui en a surpris plus d’un.

Ca y est, le véto est fait, et les maps sont dust2 qui sera jouée dans le carré joueurs, puis inferno qui aura lieu dans l'amphi de la Dreamhack. Etant prévoyants, nous sommes allés en repérage de la salle où se trouve la scène quelques heures avant que n’ait lieu la finale. 1100 sièges remplis de supporters de NiP, imaginez l'effet !


La DreamArena quelques heures avant la finale CS:GO

Une fois le public installé, bien que des personnes continuent d’arriver constamment, les deux commentateurs CS:GO de l’évènement font une brève présentation des deux équipes et c’est au tour des joueurs d’entrer en scène. Autant vous dire que dès que le premier joueur des NiP a fait son apparition, c’est un tonnerre d’applaudissements et de cris que l’on a pu entendre retentir dans la salle. La Suède est vraiment fière de son équipe et la supporte comme il se doit. En bons spectateurs, ils ont également accueilli les VeryGames correctement.

Passée l’installation des joueurs, le cutround est lancé et ce sont les Suédois qui l’emportent. Ils décident bien évidemment de commencer par l’easy side de cette map, en CT. Ils mettent le gunround, récoltant immédiatement les applaudissements de l’ensemble de la salle. Les VeryGames perdent également les deux éco, et une fois le round armé arrivé, ne parviennent pas à le remporter. Les NiP, conscients d’avoir un ascendant psychologique sur leurs adversaires, du fait de leur passif ainsi que de la première map qu’ils ont remporté, décident de faire un side CT agressif, qui empêchera Ex6TenZ de mettre en place ses stratégies à base de tempo et de stuff bien placé. Au premier round remporté par les VeryGames, il a été plutôt drôle de constater que nous étions peu de français présents dans la salle puisque les seuls encouragements et cris que l’on a pu entendre émanaient de la zone réservée à la presse. Nous voulions croire que c’était le début d’une remontée pour les VeryGames mais il en a été tout autrement puisque les NiP ont continué dans leur lancée et ont conclu le side sur un score de 14 à 1. Autant vous dire qu’après cela, personne ne donnait cher de la peau des français.

Avant le changement de side, c’est au tour de l’habituelle pause qui permet aux joueurs de se rassembler autour de leur leader afin qu’il leur annonce la marche à suivre. Etant trop loin, nous n’avons pas pu entendre ce qui se disait du côté VeryGames, mais connaissant Ex6TenZ, il a probablement tout fait pour remotiver ses troupes avant ce side qui s’annonçait perdu d’avance. La partie reprend, et les VeryGames perdent malheureusement le gunround, ce qui donne le draw aux NiP. La foule est déjà prête à acclamer ses futurs champions, même si un round les sépare de la victoire. Les Suédois, ayant un considérable avantage au scoreboard, décident d’acheter des armes dès le second round. Ils font tomber 4 VeryGames et RpK se trouve en situation de clutch avec la bombe posée. Il fait tomber un de ses adversaires mais n'aura pas le temps de désamorcer la bombe. Il en est donc fini des VeryGames pour cette grande finale, sur un sévère 16-1 qui n'a rien à voir avec la première map qui était plus serrée. HeatoN fonce dans les bras de GeT_RiGhT et savoure cette victoire avec ses joueurs. Sur ce match, seul RpK a réussi à tenir tête aux Suédois en effectuant quelques actions impressionnantes dont lui seul a le secret.

Les Ninjas In Pyjamas, grands vainqueurs de cette première DreamHack sur CS:GO

Les VeryGames et les Ninjas In Pyjamas devraient probablement se confronter une nouvelle fois lors de l'Esports Heaven Lan qui aura lieu à Prague ce week-end.

Classement :

Ninjas in Pyjamas - 17 424 €
Team VeryGames - 9 252 €
mousesports - 4 086 €
Lemondogs - 4 086 €
5/8. ProGaming.TD
5/8. Dynamic
5/8. Copenhagen Wolves
5/8. Absolute Legends

Une news dédiée aux statistiques de la lan arrive d'ici peu. Merci à tous de nous avoir suivi pendant ces 3 jours de compétition intense.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles