Brèves

WebTV

Actualité de la scène

Compétitions



Avis de recherche : où sont-ils passés ces derniers mois ?

6369 17

Appel à la population : les joueurs qui suivent n'ont plus montré signe d'activité depuis plusieurs mois. Encore présents au sein de la scène compétitive et de ses plus gros tournois fin 2018, voire même en début d'année, ils ont disparu des radars durant le premier semestre de 2019, et ce malgré une réputation parfois toujours flatteuse. Réapparaîtront-ils après le prochain Major ? La période de transferts qui s'ouvrira après Berlin leur permettra-t-elle de ressurgir ? Rien n'est moins sûr.

Miikka "suNny" Kempi

Dernière apparition officielle : 17 janvier 2019, Katowice, Minor Europe

Mais où est le 16ème meilleur joueur du monde de l'année 2018 ? suNny s'est volatilisé après l'échec de mouz au Minor européen de Katowice, en janvier. L'équipe ne s'était pas qualifiée pour le Major et avait entamé un important processus de changement, marqué par les mises à l'écart de chrisJ et STYKO dans un premier temps, puis suNny et oskar ensuite. Si le Néerlandais avait finalement été rappelé, suNny n'a pas eu ce privilège, mais tout le monde pensait le voir rebondir ailleurs rapidement tant il avait été solide sur le serveur précédemment.

Il n'en a rien été. Les rumeurs l'ont envoyé à l'autre bout du globe, chez Cloud9, niet. D'autres le faisaient revenir dans son pays natal, du côté d'ENCE, nada. Du coup, l'un des meilleurs rifles de l'exercice précédent n'a pas joué de match officiel depuis six mois. Il lui en reste cinq autres pour retrouver un projet et faire en sorte que 2019 ne soit pas synonyme de néant total dans sa carrière. Peut-être avec ENCE, si la meilleure formation finlandaise rate son Major. Ou bien toujours à l'international, si une autre line-up cosmopolite émerge sous l'impulsion de joueurs dans la même situation que lui.

 


 

Robin "flusha" Rönnquist

Dernière apparition officielle : 24 février 2019, Katowice, Katowice Major

"J'ai décidé de prendre une pause et de m'éloigner de la scène jusqu'à ce que je me sente prêt pour revenir." Au moins, flusha a tenu sa promesse. Le Suédois a vécu un mois de février très compliqué sur le plan esportif, avec une élimination lors du Legends Stage du Katowice Major, et sur le plan personnel, puisqu'il a appris le décès de sa mère en plein tournoi.

Sa prise de recul et son départ de C9 étaient donc largement compréhensibles, et flusha n'a plus été vu en compétition officielle depuis. Il est par contre toujours assez actif sur les réseaux sociaux, soutenant qu'il reviendrait probablement après le Major, et a réalisé quelques actions en souvenir du bon vieux temps en FPL. L'échec de fnatic lors du Minor Europe berlinois semble lui ouvrir une porte pour effectuer son retour. L'éventuelle retraite de GeT_RiGhT chez NiP pourrait en être une autre. Son passage chez Cloud9 a également prouvé ses capacités à jouer, et même à leader, une formation anglophone. Beaucoup de possibilités s'offrent donc à flusha, qui a de fortes chances de revenir aux affaires pour la seconde partie de saison.

 


 

Fabien "kioShiMa" Fiey

Dernière apparition officielle : 24 février 2019, Katowice, Katowice Major

Le plus célèbre des exilés de la scène française a lui aussi quitté un navire C9 en perdition après le dernier Major, un peu moins de six mois après l'avoir rejoint. Dans une interview donnée à HLTV quelques temps plus tard, il expliquait que son passage n'avait pas été évident à gérer puisque Cloud9 était dans une période compliquée, testant sans arrêt de nouvelles recrues sans trouver de stabilité.

Le temps a passé depuis, et kioShiMa n'a pas retrouvé d'équipe. S'il admet avoir eu plusieurs propositions, aucune ne l'a convaincu. Certaines opportunités se sont également dérobées en raison de sa réputation pas toujours flatteuse qui le suit depuis un moment. Le patron d'HellRaisers admettait ainsi avoir pensé à le recruter, avant de se raviser suite aux retours négatifs de certains joueurs sur kioShiMa et son attitude.

Du coup, l'un des trois seuls français double vainqueur de Major est toujours sur le banc des sans-équipes. Les portes de la scène française semblent fermées tant Vitality et G2 se concentrent sur leur projet actuel. L'international apparaît une nouvelle fois comme la solution refuge pour kioShiMa. Encore faudra-t-il trouver la bonne line-up, celle prête à jouer avec lui et qu'il sera enclin à rejoindre.

 


 

Bence "DeadFox" Böröcz

Dernière apparition officielle : 21 avril 2019, Vàc, Infinity Colosseum LAN 50

La Hongrie avait un joueur dans le top mondial. Mais 2019 lui a été fatal. Membre d'HellRaisers pendant deux ans et demi, DeadFox a payé le Major raté des siens, éliminés à Katowice après trois défaites durant le Legends Stage. Mis sur le banc en mars, il n'a toujours pas été rappelé depuis et ne semble pas vraiment en bonne position pour réapparaître sur le devant de la scène. Il a bien pris part (et gagné) à l'Infinity Colosseum LAN 50 en avril, une petite compétition hongroise disputée dans la ville de Vàc (un bien joli nom pour accueillir un tournoi CS), et c'est à peu près tout.

HellRaisers aurait pu le rappeler pour le prochain Major, puisque la line-up actuelle ne compte que deux joueurs de l'ancien cinq qui avait obtenu le statut de Challenger – alors qu'il en faut trois minimum pour conserver le slot. Mais une petite manipulation (inscrire en tant que coach un joueur de l'équipe, puis se servir de la possibilité de remplacer n'importe quel membre de la formation par le coach en cas de problème de dernière minute pour avoir la line-up voulue)  a permis à l'organisation de ne pas avoir recours à lui. Se relancer au plus haut niveau risque maintenant d'être complexe pour le joueur de 24 ans, qui n'éblouissait pas par ses performances lors de son éviction. Le retour dans une équipe hongroise, à un niveau bien moins élevé, semble être sa principale issue, à moins qu'il ne préfère rejoindre un quelconque mix international similaire à NoChance ou cats.

 


 

Abay "Hobbit" Khasenov

Dernière apparition officielle : 10 avril 2019, sur Internet, WePlay Forge of Masters

Alors que la descente aux enfers de Gambit continuait sans jamais prendre fin, Hobbit avait réussi à trouver une porte de sortie en filant chez HellRaisers à l'automne 2018. Problème, il y restera à peine six mois avant d'être placé sur la liste des transferts, remplacé par le Lituanien nukkye, sans jamais avoir véritablement réussi à s'intégrer. Révélé en 2016, définitivement adoubé en 2017 en terminant 11ème du Top 20 HLTV et en remportant un Major, excusez du peu, Hobbit semble maintenant un peu perdu dans l'immensité de la scène.

il avait lui-même annoncé en mai dernier que plusieurs propositions émanant d'Amérique lui étaient parvenues, mais aucune ne s'est concrétisée. Où pourrait-il aller désormais ? Son ancien coéquipier AdreN a fait le choix d'AVANGAR, peut-être est-ce une possibilité si cette équipe souhaite effectuer un autre changement à l'avenir. La reconstruction de Gambit pourrait également lui permettre de repartir si la structure revient le voir avec un plan sérieux. Autrement, il faudra sûrement redémarrer de plus bas et batailler à nouveau pour se hisser parmi les meilleurs et (re)prouver sa valeur.

 


 

Rustem "mou" Telepov

Dernière apparition officielle : 24 février 2019, sur Internet, ECS S7 Challenger Cup

 
Mihail "Dosia" Stolyarov

Dernière apparition officielle : 23 mars 2019, Chongqing, Finales WESG

Contrairement à Hobbit, mou et Dosia sont restés fidèles à Gambit. Ce n'était peut-être pas la meilleure idée du monde. La gueule de bois post-victoire en Major a duré un an et demi, et pas sûr que toute l'aspirine du monde ne suffirait à soulager le duo kazakho-russe. L'équipe n'a plus joué un match depuis février, et l'organisation a officialisé l'arrêt de la line-up trois mois plus tard, en mai, arguant qu'elle rouvrirait peut-être le dossier en fin d'année si les circonstances s'y prêtaient.

Depuis, mou et Dosia sont sur la liste des transferts. Et ils y figurent toujours, les offres n'ayant apparemment pas été foisonnantes pour ces pourtant vainqueurs de Major. Les dix-huit mois chaotiques qui ont suivi ont toutefois pu ternir cette réputation. Que faire maintenant ? Est-ce qu'une équipe du subtop russophone voudra d'un rifle de 31 ans (oui, Dosia est aussi vieux que f0rest) à la forme déclinante ? Ou d'un sniper de 27 ans dont les derniers coups d'éclat commencent maintenant à bien remonter ? Pas sûr. Mais ces deux-là mériteraient sans doute un peu mieux qu'une fin dans un anonymat quasi total après le naufrage Gambit. Au moins un dernier beau baroud d'honneur, voilà ce qu'on peut leur souhaiter pour les prochains mois.

 



Évidemment, plein d'autres joueurs pourraient rejoindre cette liste. Le légendaire markeloff, dont la dernière rencontre officielle remonte à plus d'un an, semble avoir définitivement sombré en même temps que FlipSid3. Parfois éblouissant avec BIG, smooya n'a pas fait mieux que dépanner Renegades et rejouer en lan dans son Royaume-Uni natal depuis son départ de la structure allemande début février. De son côté, mir, grand espoir de la scène russe, a connu le même sort que Dosia et mou chez Gambit et a quelque peu disparu. De retour chez Virtus.pro pour tenter de relancer la machine au printemps, byali s'est finalement rapidement résigné, quittant l'équipe et le haut niveau après seulement quatre mois. WorldEdit et wayLander, valeurs sûres en Russie, n'ont été réaperçus que récemment avec pro100, après plusieurs mois de traversée du désert pour eux suite à la fin de Winstrike.

Qui rejoindra ce club pendant la seconde partie de saison ? Où vont pouvoir rebondir cajunb et RUSH, ex-Cloud9 ? jdm64, ancien finaliste de Major tout de même, pourra-t-il se relever d'un énième évincement, cette fois-ci de la part d'Envy ? Et Snappi, que va-t-il faire maintenant qu'OpTic l'a congédié ? Les anciens Ghost que sont steel, WARDELL, neptune ou freakazoid, leur futur existe-t-il réellement ? Autant de questions sans réponse pour l'instant. Il faut laisser le temps et la scène faire leur office, et guettez les disparitions futures de ces nouveaux orphelins.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles