Brèves

WebTV

Compétitions


ESL veut éduquer le public
4195 38

Comment éviter que les cris du public n'influent sur le déroulement d'un match ? Un joueur qui se retourne subitement sans raison parce qu'il a entendu les spectateurs s'agiter, une vérification insistante et impromptue d'un coin ou d'une ligne parce que le brouhaha se lève, c'est déjà arrivé, parfois dans des matchs cruciaux, et c'est vrai que pour l'intégrité compétitive, ce n'est pas l'idéal. Alors, que faire ? La question est loin d'être nouvelle, mais aucune évolution n'a réellement été observée ces dernières années.

ESL s'est penchée sur la question à l'occasion des IEM Katowice qui auront lieu la semaine prochaine. Dans un post reddit, Carmac, l'une des têtes pensantes de l'organisation, a expliqué ce qui allait être mis en place pour réduire au maximum l'influence du public sur les matchs. Les booths insonorisés ne seront pas utilisés, d'abord parce qu'ils coûtent chers, mais aussi parce qu'ils sont "trop" efficaces, dans le sens où ils séparent complètement les joueurs du public. Or, "on veut que les joueurs ressentent ce que Messi ressent quand il marque un but, et les booths empêchent ça", explique Carmac. Donc, pas de booths, pour privilégier les émotions et le contact.


ESL veut que ce genre de situation disparaisse

Pour résoudre, ou au moins atténuer le problème, ESL mise sur... le public lui-même. Son intelligence, et sa coopération. En clair, seront diffusés dans la salle des messages vidéo incitant les spectateurs à ne pas réagir dans des situations où ils pourraient, en criant ou en faisant du bruit, donner des informations aux joueurs. L'host de l'événement rappellera également régulièrement ces principes lors de ses apparitions sur scène. "Au golf, au snooker et au tennis, la foule sait se comporter, quand applaudir et ne pas applaudir. Nous voulons la même chose sur CS:GO", défend Carmac.

Si le public ne joue pas le jeu, le x-ray pourrait être désactivé sur les écrans pendant plusieurs minutes. Une sorte de "punition collective", sûrement très efficace mais qui paraît aussi un peu improbable étant donné qu'on s'adresse à des personnes ayant payé leur place pour un événement esportif, et non pas à des élèves qui s'en contrecarrent plus ou moins d'être là. ESL se réserve aussi le droit d'exclure individuellement certaines personnes qui continueraient de crier pour avertir les joueurs de choses qu'ils ne sont pas censés voir.

Bref, c'est une solution assez étonnante et probablement un peu optimiste que propose ESL. Mais qui, si elle venait à marcher, serait sans aucun doute la plus confortable pour tout le monde. Premiers éléments de réponse le week-end prochain !

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles