Finales BLAST Premier Fall : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Fall : Showdown
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Fall : Poule C
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Fall : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Fall : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Finales Amérique BLAST Premier Spring : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Finales Europe BLAST Premier Spring : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Showdown Amérique : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Showdown Europe : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Showdown Amérique
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
Arbre
BLAST Premier Showdown Europe
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
Arbre
BLAST Rising 2020
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
BLAST Premier Spring : Poule C
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Spring : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
BLAST Premier Spring : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
WebTV
News
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


Récap' #3 : G2, un match loin d'être s1mple

2392 1

C'est en loser bracket de ces finales BLAST Premier que l'on retrouve G2 Esports et Natus Vincere pour défendre leur place dans la compétition. Affronter les Russo-Ukrainiens aurait pu être une bonne chose en début de tournoi, mais plus en cette fin de semaine. Les Européens n'ont pas mené une seule fois du match, pire, ils leur a fallu dix rounds sur chaque carte pour réussir à en glâner deux. Une domination nette et sans bavure pour les NAVI qui retrouveront, demain, leur bourreau du match d'ouverture, Liquid.

Boombl4 en conducteur de Train

En arrivant sur le pick de NAVI, les statistiques des hommes de Nemenja "nexa" Isakovic ne poussent pas à la confiance et ce n'est pas le premier side qui va nous contredire. Le pistol venant, les cousins bosniens vont défendre haut, très haut, trop haut dans le transfert, offrant ainsi deux kills à Kirill "Boombl4" Mikhailov et mettant à mal leurs coéquipiers qui, malgré une belle bataille, n'arriveront pas à reprendre le site B. Se lance alors une petite guerre économique d'abord remportée par G2 Esports avant que NAVI ne lui rende la pareille, sur les traces d'un leader déjà maître du pop (1-2). Le forcebuy suivant ne passe pas et la galère commence entre éco et achat puisque les G2 n'arrivent pas à rentrer leurs clutchs, tombant à chaque fois sur les deux stars de l'équipe (1-8). Sur les six derniers rounds du side, les AWP de François "AmaNEk" Delaunay et Kenny "kennyS" Schrub vont permettre d'en gagner trois pour sauver un peu la face (4-11).

Quand une action résume à elle seule toute une carte

Le second side démarre de manière balbutiante avec une sortie A absolument loin d'être synchronisée qui permet à Aleksandr "s1mple" Kostyliev de danser sur le BP tout en arrachant trois têtes. Heureusement, G2 possède un Nikola "NiKo" Kovac de talent qui soigne son aim pour sauver le round en 1vs2. Cependant, tout ça n'est qu'illusoire et le 2ème joueur de l'année 2020 fait le show avec un scout dont le viseur est optionnel, remportant ainsi le force achat, et les deux rounds qui suivent. Dos au mur, G2 prend enfin le scalp de Boombl4 dans son pop avant de terminer avec réussite sur le site B (6-14).

Dans cette situation incorfortable, nexa fait le choix de la sécurité en axant son groupe d'attaque sur le B et en laissant le soin à NiKo de contrôler le transfert avant de récupérer la coupe. Une décision payante puisque la bombe est plantée, que les joueurs sont en place et surtout que le Bosnien tient le pop mais... comment est-ce possible ? Boombl4 est déjà dans le dos d'un kennyS défendant depuis la hauteur et loin de s'attendre à sentir le souffle chaud d'une AUG dans son oreille. C'est en trouvant le timing parfait sur le replacement de NiKo que le leader russe a plié le round et la carte, Perfecto n'ayant plus qu'à conclure avec trois kills pour empocher le seizième point.

 

Un BO3 passé tel un Mirage

Une petite pause dans les jambes et les équipes se retrouvent dans les paysages chauds du Maroc, pick des joueurs de Damien "maLeK" Marcel. Pour attaquer cette carte, c'est le B qui est choisi par nexa en passant par les appartements et la corniche mais un Ilya "Perfecto" Zalutskiy placé au niveau de la ladder room fait office de mur avec l'aide de s1mple, c'est un perfect, qui s'en suit d'un second sur l'eco push B. Il faut ensuite s'en remettre au clutch de NiKo en 1vs2 pour rentrer au scoreboard (1-2).

Vous vous souvenez de l'introduction de ce récap' ? Et oui, c'est tout ce que G2 s'est mis sous la dent jusqu'au dixième round, la faute à un Boombl4 toujours maître de l'infiltration qui va rentrer un clutch tout en brain avant d'attendre les dernières secondes pour empêcher le Bosnien de planter (1-5). S'en suivent les habituels rounds compliqués par l'économie avant d'arriver sur un achat où la prise mid par le groupe d'attaque permet à NiKo de se jouer des smokes sur la rampe pour terminer d'ouvrir le BP A et enfermer s1mple dans le palace. Les G2 sont relancés, un peu chanceux sur un désamorçage raté pour 0,13 seconde et ne lâchent qu'un point jusqu'à la pause (6-9). 

Le timer de la bombe avait pourtant donné de sa personne pour relancer le match

De retour sur le serveur, nexa répond parfaitement au push B de NAVI en proposant un setup reprise dans lequel deux joueurs vont chercher les appartements par l'under, mais qui est là pour les cueillir ? Boombl4, évidemment, cet avantage numérique clôturant le round. Ça sent mauvais pour les G2 et sur le dix-neuvième point, en 2vs3, kennyS ne voit pas que la bombe est tombée dans sa ligne d'AWP sur le BP B, la lâchant pour aller retrouver son partenaire avant de partir save. Un moment si crucial rendu si frustrant par le X-Ray.

La fin s'approche et les deux rounds remportés avec une défense parfaite sur A puis un kill en travers smoke du sniper français ne font que la retarder, surtout, s1mple a pris le soin d'en enfiler un entre les deux avec le talent qu'on lui connait (8-15). Comme un symbole, le match se termine sur une infiltration générale. B, under, mid, connector, les NAVI passent partout et les G2 tombent comme des mouches, en vingt secondes le round est tout simplement plié et les deux derniers survivants n'y peuvent plus rien.

 

La fiche technique

 G2 Esports 0-2 Natus Vincere fiche de match

G2 éliminée des Finales BLAST, NAVI continue en loser bracket – L'arbre complet

G2 Esports :

  • NiKo (32-36)
  • kennyS (30-32)
  • nexa (21-38) 
  • huNter (17-32)
  • AmaNEk (20-38).

NAVI :

  • s1mple (41-27)
  • Boombl4 (38-27)
  • Perfecto (34-21)
  • electronic (33-24)
  • flamie (29-22).

Statistiques détaillées sur HLTV

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles