IEM Summer : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Summer : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Summer : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
DH Masters Spring : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Summer : Qualification fermée
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
DreamHack Masters Spring : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
DreamHack Masters Spring : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESL Pro League S13 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESL Pro League S13 : Phase de poules
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
Arbre
DH Masters Spring : Qualif' fermée
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Katowice : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Katowice : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Katowice : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
IEM Katowice : Qualification fermée
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
WebTV
News
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


Récap' #1 : G2 surprise par Spirit

1573 1

Après un début de saison plutôt décevant au travers des deux évènements organisés par la BLAST, G2 Esport fait son entrée dans ces IEM Katowice en affrontant Spirit, une équipe russe très en forme qui s'est qualifié grâce au Play-In sans y lâcher une seule carte de ses deux matchs. Malheureusement, les joueurs n'ont pas réussi à offrir une victoire à maLeK pour son anniversaire puisqu'ils se sont finalement inclinés une map à deux. 

La magixx des clutchs

Pour cette première carte, le rendez-vous est fixé sur Train par les Russes, voyant donc logiquement nexa opter pour le side CT pour commencer. Audacieux, le leader serbe va envoyer trois joueurs traverser l'ivy où ils rencontrent magixx et degster pour un échange de bons procédés, un kill partout. Cependant, cela annonce clairement que le B est faible et les trois autres terroristes en profitent pour planter la bombe avant que magixx ne conclue le point sur un 3 kills au P250. Heureusement, un joueur dans l'équipe s'appelle NiKo et il se montre sur le force qui suit en retirant deux joueurs sur le push B avant de remettre une pastille pour confirmer le point (1-1). Après deux rounds facilement récupérés, Spirit peut enfin acheter mais se fait sanctionner par l'AWP d'AmaNEk positionné sur l'ivy. Derrière, les cousins s'amusent autour du petit achat de leurs adversaires et se partagent tous les kills en défendant le A (5-1). 

C'est à partir de ce septième round que la tendance va changer. Sur une exécution B, magixx exécute ses deux opposants et les G2 font l'erreur de jouer plutôt que d'instantanément partir save, perdant ainsi deux AWP et une M4A4. Heureusement, ils peuvent racheter et vont même se mettre en très bonne posture pour directement reprendre la main, degster et magixx faisant face à trois d'entre eux avec seulement 11 et 4 HP. Et pourtant, il ne suffit que d'un point de vie quand on a une AWP en main, ce que l'ancien Espada va confirmer avec deux kills... Là où G2 aurait pu se relancer après une bonne défense du site B (6-4), le duo va se charger de clutcher à nouveau pour couper court à tout espoir, l'équipe enchainant sur les deux points suivants (6-7). Sur un petit achat, les partenaires de kennyS vont chacun y aller de leur kill pour égaliser (7-7). Le dernier round est à l'image du side, frustrant, G2 a fait ce qu'il fallait pour s'assurer la supérioté numérique et est parfaitement placée sur les deux sites, le A étant défendu par deux AWP. Les trois survivants de Spirit s'y engouffrent mais les premiers tirs normalement létaux sont ratés, et magixx est encore en vie... et qui va prendre trois kills pour passer en tête à la pause ? Lui, forcément (7-8). 

Quand le jeu lent n'est pas fait pour vous, ne reste qu'une solution... courir !

Les G2 passent du côté terroriste et on ne s'attend pas vraiment à un miracle tant on sait que leur jeu d'attaque sur Train est vraiment faible. C'est d'ailleurs ce qui profite aux Russes qui vont prendre trop de leurs adversaires pour que les derniers en vie puissent profiter de l'amorçage de la bombe. Pour le force, nexa va tenter d'ouvrir le passage B en prenant l'ivy avec kennyS mais ils n'y prennent qu'un joueur et un carnage se profile à l'opposé. Le jeu est tout simplement trop lent, trop timide et les Spirit investissent toutes les zones neutres à l'image de mir qui a passé son side CT placé dans le main, y punissant une première fois nexa avant de venir épauler ses coéquipiers pour reprendre le B (7-12). 

La seule solution que les Franco-Serbes vont trouver va être d'opter pour des prises rapides et qui de mieux pour ça qu'AmaNEk ? C'est lui qui va permettre à G2 d'empocher ses deux premiers points en attaque grâce à deux agressions du B, la première étant poussée jusqu'au connector ! kennyS permettra lui aussi d'en passer une mais sur A cette fois. A côté, l'équipe retourne à sa létargie et lâche trois rounds, deux dans le main et un face à un setup sur la hauteur B (10-15). Dos au mur, le sniper français va rentrer un clutch manifié par un flick dont il a le secret ! L'économie CT permettant à G2 de recoller au score (13-15). Pour continuer à nous faire espérer, nexa demande à ses hommes de faire une activité sur A avant de revenir B où chopper, seul, ne peut rien faire si ce n'est accrocher AmaNEk. Moment clef, Spirit est bien plus rigoureuse à ce moment et décide de partir sauvegarder ses quatre armes pour jouer la gagne sur le dernier point. Choix payant puisque la prise A qui suit part à l'avantage des Russes malgré quelques trades de NiKo (14-16). On peut logiquement se demander si G2 n'aurait pas pu mieux faire avec une meilleure gestion de son side CT... 

 

Mirage pour se rassurer 

C'est sur sa meilleure carte des six derniers mois et dans ses paysages chauds que nexa et ses partenaires vont se remettre dans le droit chemin. Déjà, ils remportent le pistol round après avoir bien géré un setup reprise B de leurs adversaires, et en remerciant un magixx encore trop confiant de sa précédente map. Ensuite, Spirit va forcer et save par deux fois en optant pour une défense regroupée du mauvais BP (3-0). Pour le premier round d'achat, la bataille est équilibrée du côté du mid puis du B, le 2vs2 tournant à l'avantage de Spirit. Les trois rounds qui suivent sont ceux d'huNter- avec cinq kills dont une superbe infiltration dans le connector pour ouvrir le BP A à ses coéquipiers bloqués dans le palace (6-1). C'est d'ailleurs en sortant bien trop tardivement de cette position, 14 secondes, que G2 lâche le round qui suit, sdy faisant tomber la bombe au parfait moment. 

La fin du side est une place d'échanges où chaque équipe prend, tour à tour, un ou deux rounds maximum. D'un côté, Spirit passe des points avec de la réussite comme sur un force où mir, qui ne brûle pas en haut de son échelle, surprend kennyS corniche et conclue à l'AWP. De même lorsqu'elle agresse la rampe A et se retrouve finalement dans une position totalement inattendue pour G2. De l'autre côté, les rounds riment plutôt avec de belles prises du site A à l'exception d'une rapide B dans laquelle magixx et degster se ratent totalement (10-5). 


Quoi de mieux qu'un 4K de NiKo pour se remettre en marche vers la victoire ?

Passés en attaque, les Russes vont rapidement investir le site A en gardant l'avantage numérique pour ne plus le perdre jusqu'à la fin du round. Sur le force qui suit, tout se passe bien sur la prise B jusqu'à ce que NiKo fasse monter la pression avec deux kills pour se retrouver en 1vs2, mir arrivant à le faire tomber avant qu'il ne soit trop tard. Avec un petit achat facilement maîtrisé, Spirit recolle (10-8).

C'est sans compter sur l'homme de ce side qui, sur une flash parfaite de kennyS, nettoie le connector pour reprendre la main, G2 ne la lâchera plus. Sans kit, le round suivant se joue à quelques centièmes de secondes mais AmaNEk arrive tout de même à désamorcer la bombe (12-8). Outre les deux petits achats qui sont maîtrisés, NiKo est le joueur des deux rounds clefs de cette fin de carte. D'abord, il traverse une smoke dans le haut du connector pour profiter d'une one way et surprendre degster avant de reculer et d'aller en prendre un second par la fenêtre mid, l'avantage suffisant à conclure sur la prise A. Ensuite, il va garder la maîtrise de cette position clef suite à la mort de kennyS avant de totalement changer de zone pour faire une surprise à magixx dans le palace. Invisible, il sème le doute sur ses adversaires qui mettent trop de temps à se diriger sur le site quand lui est tout simplement en train de les contourner, arrivant au parfait timing dans la rampe pour sanctionner chopper, bombe en main, dans les toutes dernières secondes du round (16-8). 

 

somediebanana

Pour se départager, les équipes se retrouvent sur Inferno et c'est G2 qui remporte le knife, choisissant de démarrer en défense. Le point central de cette carte est la banane dans laquelle le pistol se joue déjà et tourne à l'avantage de NiKo, nexa concluant face à magixx en restant bien caché sur le BP A. Pour le second round, mir y retourne sans faire de bruit et surprend le Bosnien, naïf, en train de se replacer sur le BP, heureusement kennyS y va de son triple kill pour l'emporter. Avec quatre armes tombées, les Russes forcent de nouveau et c'est encore le grand Kovac qui se fait avoir et ouvre le site B, cette fois par l'arche et le CT spawn (2-1). La guerre économique faisant rage, c'est avec un Deagle en main que nexa retourne le round suivant seul face à quatre adversaires ! Très intelligemment, mir joue encore la banane à base de tirs dans la smoke posée par les CT avant de se mettre à l'abri derrière le muret et de sagement attendre de punir la reprise de NiKo puis d'ouvrir le site, faisant de même le round suivant (3-3). Sans solution, G2 fait appelle à la réussite en accrochant quelques kills sur A au point de faire douter Spirit et de l'empêcher de planter la bombe dans les temps (4-3). 

Après cette première phase très accrochée, les Russes déroulent ensuite jusqu'à la pause. Ils égalisent d'abord sur un round où tout le monde a échangé les positions sans que NiKo et kennyS n'arrive à en tirer avantage. Peu inquiétée par les petits achats qui suivent, Spirit se fait avoir à son propre jeu quand elle décide de peu jouer la banane pour s'orienter dans le T, ce que G2 comprend avec une belle défense des joueurs du A (5-6). Plutôt que de retourner vers le B, elle enchaîne sur le A cette fois avec une sortie sans stuff par l'appartement ce à quoi AmaNEk et huNter- ne sont pas prêts. Surtout, elle retombe bien sur ses pattes quand elle se fait surprendre par une agression mid et que degster doit faire le ménage autour de la bombe. Puis que sdy doit y aller de son triple kills pour sauver un round où NiKo a fait de l'apnée dans une smoke pour contourner deux des trois derniers terroristes en vie. C'est d'ailleurs lui qui va conclure le side avec un second triplet (5-10). 

Qui dit guerre économique dit nexa présent pour aller mettre des pralines

A l'instar du premier pistol round, NiKo va débuter ce side d'attaque tout en puissance avec trois kills sur cette magnifique prise A aidée par un fake B de nexa qui incite les quatre défenseurs du T à agresser le mid. C'est d'ailleurs sur ce BP que nexa décide d'appuyer pour faire face aux deux petits rounds de Spirit, NiKo en profitant même pour recueillir trois joueurs en coupe sur la banane. Pour le premier round d'achat des Russes, degster fait tomber kennyS sur une agression "voiture" quand NiKo flash la sortie des appartements pour ses coéquipiers. Entièrement blanc, magixx en prend un avant de mourir, sdy tentant de gagner du temps grâce à une smoke. Les G2 n'étant guère pressés, ils font preuve de patience pour récupérer le site, faisant tomber les CT un par un. Le round deagle qui suit est remporté et c'est l'égalisation (10-10) ! 

Spirit n'ayant été que peu équipée jusqu'ici en défense et les samourails ayant plutôt joué le A, il y a encore une inconnue autour de la bataille banane sur ce side, après qu'elle soit partie à l'avantage des Russes sur le premier. Encore une fois, c'est eux qui y montrent une réelle maîtrise notamment en la contrôlant totalement grâce à des smokes avancées. Le leader serbe ne sait que faire pour y reprendre l'information et sauter à travers le fumigène ne lui apporte que la mort comme réponse, mais aussi celle de ses coéquipiers totalement attendus dans le T. Un rush sur B raté, G2 délaisse encore une fois cette banane protégée d'un mur gris pour récupérer le T puis simuler une prise A avant de retourner B. Le call est bon puisque seul chopper y est en défense quand ils arrivent mais le leader sort un superbe spray qui ne laisse que nexa et huNter- en vie, degster les éliminant sans respecter une molotov (10-13). Rien ne va plus pour les G2... Les trois derniers rounds sont largement à l'avantage de Spirit avec un mir qui surprend ses adversaires en défendant au niveau du bois puis en reprenant le T à contretemps sur le round suivant. Oui, les G2 plantent la bombe sur le 26ème round mais ils n'arrivent pas à la défendre et lâchent la carte et donc le match (10-16). 

La fiche technique

 G2 Esports 1-2 Spirit fiche de match

Tombée en loser bracket, G2 jouera sa place demain face à BIG – Les poules complètes

G2 Esports :

  • huNter (60-54)
  • nexa (51-55)
  • NiKo (59-60) 
  • AmaNEk (41-53)
  • kennyS (38-53).

Spirit :

  • mir (57-53)
  • sdy (62-47)
  • degster (57-47)
  • magixx (52-47)
  • chopper (45-56).

Statistiques détaillées sur HLTV

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles