MLG Columbus : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
MLG Columbus : Groupe D
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
MLG Columbus : Groupe C
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
MLG Columbus : Groupe B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
MLG Columbus : Groupe A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif. Columbus : Groupe A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif. Columbus : Groupe B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif. Columbus : Groupe C
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif. Columbus : Groupe D
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Last Chance EU/CIS : Bracket
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif MLG Colombus : Last Chance NA
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
WebTV
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


MLG Columbus : Preview des quarts

8313 8

La phase de poules s'est achevée il y a quelques heures avec a qualification de Virtus.pro face à G2 Esports. Ainsi, nous connaissons désormais les huit équipes qui participeront au prochain major en tant que "Légendes", mais surtout les quatre affiches pour les quarts de finale qui débuteront aujourd'hui à partir de 16h au sein de la Nationwide Arena de Columbus. Avant d'attaquer cette phase finale, nous vous proposons de regarder de plus près ces confrontations.

16
Inferno old
09
16
Mirage
10

Alors que nous apprenions le forfait de pyth peu de temps avant le début du major suite à des problèmes de visa, nous pensions alors que les Ninjas in Pyjamas seraient en très mauvaise posture pour conserver leur statut de "Légende" ici à Columbus. Avec THREAT, leur coach, comme remplaçant de luxe, les Suédois ont déjoué les pronostics malgré une leçon reçue de la part de Luminosity Gaming en finale du Winner Bracket de leur groupe. Face à mousesports, c'est même THREAT qui s'est révélé comme le facteur X des Ninjas pour leur permettre d'emporter la troisième et dernière carte de leur match décisif. Face à eux, les coéquipiers de GeT_RiGhT retrouveront Natus Vincere. Durant les deux premiers jours, GuardiaN et sa bande n'ont pas eu à forcer leur talent pour rallier les quarts, même s'ils ont eu un peu de mal à mettre la machine en route face à Cloud9 mardi.

Pour en revenir à cette confrontation, les deux équipes se sont affrontées qu'à trois reprises depuis le début de l'année avec un léger avantage pour Natus Vincere puisque seized et ses coéquipiers ont remporté deux des trois rencontres. L'ensemble de ces matchs ont été extrêmement serrés, mais NiP jouait alors avec pyth dans ses rangs. Aujourd'hui, face à un adversaire tel que Na`Vi, il se pourrait que l'ancien Winterfox manque à son équipe et ce même si l'apport de THREAT est évidemment non-négligeable comme nous avons pu l'observer sur Cobblestone face aux souris allemandes hier après-midi. Avec quelques stratégies innovantes de la part de leur coach leader in-game, les Ninjas pourront peut-être remporter une carte, mais sur le papier c'est bien Na`Vi qui est largement favori dans ce quart de finale.

Dernières confrontations
IEM Katowice (2 mars, offline) de_overpass  Na`Vi 16 - 13 NiP 
ESL Pro League Saison 3 (24 février, online) de_mirage  Na`Vi
10 - 16 NiP 
ESL Pro League Saison 3 (24 février, online) de_train  Na`Vi
16 - 13 NiP 

10
Overpass
16
05
Cache
16

A l'instar de ce qu'il s'était passé à Cluj-Napoca lors du dernier major, s'il y a bien une rencontre que nous n'attendions pas à ce stade la compétition, c'est bien celle-ci et Astralis pourra remercier Team Liquid pour cela. En effet, au terme de deux overtimes hier soir sur de_dust2, Hiko et ses coéquipiers ont obtenu leur billet pour la Nationwide Arena avec une victoire plus qu'inattendue face à fnatic, ce qui nous offre par la même occasion un haut de tableau très relevé. Après un premier match facilement négocié face à Splyce, les coéquipiers de flusha se sont donc fait surprendre notamment par un s1mple très discipliné, mais surtout par EliGE qui était infranchissable tout au long du match. Cette défaite les a donc obligé à affronter FaZe pour obtenir conserver leur statut de "Légende" et la logique a été respectée cette fois-ci avec un match à sens unique en faveur des Suédois, FaZe n'étant plus au niveau depuis quelques temps.

De l'autre côté, Astralis a connu une phase de poules tout de même assez tranquille en sachant qu'EnVyUs a été éliminé suite à deux défaites contre CLG et Gambit Gaming. S'ils ont concédé 19 rounds en deux matchs face à Gambit puis CLG, les Danois se sont plutôt pas mal amusés avec quelques stratégies dont ils ont le secret sur Overpass notamment, ce qui nous a permis de les voir évoluer dans une bonne ambiance ponctuée de nombreux éclats de rire. En forme depuis le début de la compétition, device (1.42 de rating) et cajunb (1.30) seront les deux éléments à surveiller du côté d'Astralis si les Danois veulent continuer de rêver à un premier titre majeur, mais surtout aux 500 000 $ promis à l'équipe victorieuse.

Historiquement, Astralis est la kryptonite de fnatic, les Danois ayant battu les Suédois à de nombreuses reprises au cours de l'année 2015. Cependant, depuis le début de l'année 2016, la tendance semble s'être inversée si on jette un oeil aux récents résultats entre les deux équipes. Avec une seule victoire en huit cartes disputées, fnatic sera incontestablement l'équipe favorite de ce quart de finale. Néanmoins, Karrigan et ses hommes semblent cette fois-ci en forme, avec une bonne préparation et le fait d'avoir eu un jour de plus pour étudier le jeu de fnatic est non-négligeable pour eux. Dans tous les cas, peu importe qui l'emporte demain soir, nous devrions assister à un match des plus serrés lors de ce tournoi, mais peut-être pas autant que le désormais célèbre mousesports vs. FlipSid3 Tactics sur Cobblestone disputé hier et qui s'est conclu par une victoire allemande après cinq prolongations.

Dernières confrontations
IEM Katowice (4 mars, offline) de_overpass  fnatic 16 - 06 Astralis 
IEM Katowice (4 mars, offline) de_cache  fnatic 12 - 16 Astralis 
IEM Katowice (4 mars, offline) de_inferno  fnatic 16 - 07 Astralis 
Aftonbladet Fight Night #3 (25 février, online) de_cache  fnatic 16 - 02 Astralis 
Aftonbladet Fight Night #3 (25 février, online) de_overpass  fnatic 16 13
Astralis 
Aftonbladet Fight Night #3 (25 février, online) de_train  fnatic 16 12
Astralis 
ESL Barcelona (21 février, offline) de_inferno  fnatic 16 - 13 Astralis 
ESL Barcelona (21 février, offline) de_dust2  fnatic 16 - 14 Astralis 

13
Cache
16
06
Mirage
16

Nous voilà devant un quart de finals des plus inattendus avec un duel entre Counter Logic Gaming et Team Liquid, deux équipes américaines. Par conséquent, la Nationwide Arena aura un représentant américain en demi-finale samedi, l'ambiance risque d'être au rendez-vous ce week-end donc. Vainqueurs surprises face à fnatic, les coéquipiers d'Hiko évoluent avec adreN dû aux règles mises en place par Valve empêchant koosta de prendre part à ce major avec TL car celui-ci a participé au minor américain avec Enemy avant son transfert. Confronté au problème de devoir un cinquième joueur pour participer à la MLG Columbus, Team Liquid a demandé à adreN si celui-ci était d'accord pour jouer avec eux et bien évidemment il a accepté, mais à une condition : ne plus être le leader in-game. Souvent critiqué pour son niveau de jeu, adreN semble désormais libéré maintenant et c'est notamment grâce à lui que TL en est là aujourd'hui. Face à FaZe, il a même atteint un rating de 1.35 alors qu'il peinait à dépasser 1 il y a encore quelques semaines avec Team SoloMid. A côté de lui, EliGE et s1mple ont été de véritables murs face à fnatic et ce trio pourrait bien être la clé de ce quart de finale face à CLG. 

Facile face à une équipe d'EnVyUs en perdition, Counter Logic Gaming s'est fait quelques frayeurs face à Gambit Gaming lors du match décisif de la poule, mais c'était sans compter sur jdm64. Considéré comme l'un des snipers montants de la scène internationale et connu pour sa position de jeu plutôt atypique, il a été l'une des clés de la victoire des américains face à Dosia et sa bande. Intenable avec son AWP dans les mains, c'est lui qui a sonné la révolte sur Cobblestone avant de dérouler sur Mirage, lors de l'ultime carte. Durant ce quart de finale, il aura à négocier deux duels face à s1mple et adreN qui sont tous les deux capables de se saisir du sniper vert et la performance de son équipe dépendra beaucoup de lui encore une fois, même si tarik s'est également montré à son avantage durant cette phase de poules.

Depuis le début de l'année, Counter Logic Gaming connaît de grosses difficultés pour battre Team Liquid. Les hommes d'hazed n'ont vaincu TL qu'à une seule reprise en trois mois et la plupart du temps, les scores étaient assez fleuves. Autrement dit, la marche est assez haute pour CLG, mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas la même line-up qui a réalisé ces résultats du côté de la structure au cheval puisque koosta ne peut pas participer au major. Pour pouvoir exister face à l'armada Liquid, hazed devra pouvoir compter sur son duo jdm64/tarik, mais aussi sur un Cutler qui est absent depuis sa performance exceptionnelle face à EnVyUs le premier jour.

Dernières confrontations
iBP Spring Invitational (20 mars, online) de_dust2  CLG 08 - 16 Liquid 
iBP Spring Invitational (20 mars, online) de_overpass  CLG
19 - 17 Liquid 
iBP Spring Invitational (20 mars, online) de_train  CLG
07 - 16 Liquid 
FACEIT League Stage 3 (14 octobre, online) de_mirage  CLG
19 - 22 Liquid 
ESL Pro League Saison 3 (21 mars, online) de_cbble  CLG
05 - 16 Liquid 
Qualif. DreamHack Malmö (22 février, online) de_mirage  CLG
01 - 16 Liquid 
Qualif. DreamHack Malmö (22 février, online) de_dust2  CLG
04 - 16 Liquid 

17
Cache
19
16
Cobblestone
10
16
Overpass
11

Au fil des derniers mois, Luminosity Gaming s'est imposé comme une valeur sûre de la scène internationale. Habituée à rallier le dernier carré dès lors qu'elle participe à une compétition, l'équipe manque cependant toujours d'un titre à son actif et nul doute que les Brésiliens ont coché ce major pour peut-être débloquer leur compteur. En tout cas, jusqu'à présent, FalleN et ses coéquipiers ont mis la manière durant la phase de poules malgré une première confrontation a priori serrée face à mousesports si on ne se fit qu'au score final. Ensuite, face aux Ninjas in Pyjamas, Luminosity a complètement déroulé sur une de leurs meilleures cartes. Emmenée par un fnx toujours aussi solide (1.58 de rating), LG possède donc un réel coup à jouer durant cette phase finale.

Avant le début de ce major, Virtus.pro était une vraie énigme. Tristes à voir évoluer depuis le début de l'année, les Polonais semblent aujourd'hui retrouver peu à peu leur niveau et ils ont réussi à conserver leur statut de "Légendes" ici à Columbus alors que l'affaire était tout de même bien mal embarquée. Durant la phase de poules, Snax et ses coéquipiers ont pu profiter d'une erreur de veto de la part de G2 Esports, les Français laissant Train ouvert alors que Virtus.pro est l'une des références sur cette carte. La sanction est sans appel : 16-01 pour les Polonais. Le lendemain, c'est une toute autre histoire pour VP. Débordés par Natus Vincere, les vainqueurs de l'EMS One Katowice en 2014 n'ont pas fait le poids face à l'armada de GuardiaN. Pour se qualifier, ils ont une nouvelle fois dû affronter Ex6TenZ et sa bande et encore une fois, les Polonais ne sont pas fait prier pour choisir Train comme première carte et comme lors de leur première confrontation, cette carte va rapidement tourner à leur avantage. Même si les Français égaliseront sur Inferno, VP a une nouvelle fois démontré de bonnes choses sur Cobblestone, leur permettant ainsi de rallier les quarts face à Luminosity. Pour en arriver là, VP a pu compter sur un Snax qui revient petit à petit à son niveau (1.10 de rating), mais aussi sur un pasha capable de coups d'éclats, tout comme TaZ. S'ils souhaitent exister face aux Brésiliens, les cinq joueurs devront répondre présents au même moment par contre.

Les deux équipes ne se sont jusque-là jamais affrontées, cela sera donc une première et quoi de mieux qu'une Nationwide Arena pleine à craquer pour démarrer. Sur le papier, Luminosity est largement devant et une victoire 2 à 0 ne serait d'ailleurs pas forcément très étonnant, mais Virtus.pro, à l'instar des Ninjas et leur magie, est vraiment capable du meilleur comme du pire.De plus, étant donné que nous sommes dans un major, nous pouvons nous attendre à tout de leur part. Néanmoins, il paraît difficilement concevable de les voir s'imposer face à l'armada brésilienne.

Dernières confrontations
 Aucune confrontation entre les deux équipes n'a eu lieu.
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles