Finales ESL Pro League S8 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESL Pro League S8 : Relégation Amérique
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESL Pro League S8 : Relégation Europe
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Finales ESL Pro League S8 : Poule B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Finales ESL Pro League S8 : Poule A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESL Pro League saison 8
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
Arbre
WebTV
News
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


ESL Pro League S8 : G2 à Odense

3926 19

La partie en ligne de la huitième saison d'ESL Pro League est terminée et les 16 finalistes sont maintenant connus. Sept viennent d'Europe, six d'Amérique du Nord, un d'Amérique du Sud, un d'Asie et un d'Océanie. Ils se retrouveront à Odense, au Danemark, du 4 au 9 décembre prochain, où 750 000 $ les attendront. Seule équipe française engagée, G2 Esports a réussi à accrocher la septième et dernière place qualificative côté européen et sera donc au rendez-vous.

Sur le Vieux Continent, il y a eu des surprises durant la saison régulière. Si Astralis et Na'Vi ont caracolé en tête assez logiquement, FaZe, fnatic ou encore NiP se sont complètement écroulées et n'ont pas fini dans le top 10, les deux dernières citées ne réussissant même pas à éviter les barrages de relégation. Cela profite à des outsiders comme HellRaisers ou BIG, qui seront bien présents à Odense. mousesports et North, plus attendus, viennent conclure la liste.

Astralis sera la grande favorite à sa propre succession (photo : ESL)

En Amérique, c'est la non-qualification de Cloud9 qui a étonné. La line-up américano-suédoise, qui a fini la saison avec kioShiMa, n'a réussi à gagner que dix matchs sur 22 et a terminé à une décevante huitième place. compLexity a aussi un peu calé et aurait sans doute pu accrocher les finales. Ces contre-performances profitent à Ghost et INTZ qui se hissent au milieu d'habitués de la qualification, à savoir Liquid, NRG, Renegades et MiBR.

Enfin, ailleurs dans le monde, la logique n'a pas été tant bafouée que ça. En Asie, ViCi a pris le meilleur sur CyberZen, mais un résultat inverse n'aurait pas choqué. ORDER a réussi à s'extirper du bourbier australien pour rejoindre le Danemark en battant Grayhound en finale. De l'autre côté de l'Amérique, ce sont les Brésiliens des Sharks qui ont validé leur ticket en sortant les Argentins d'Isurus en finale. La rencontre, en Bo5, a toutefois fait l'objet d'une petite polémique après qu'un round, gagné par Isurus, ait été rejoué suite au crash d'un joueur des Sharks, alors que de nombreux dégâts avaient déjà été faits. Mais les Brésiliens ont toutefois gagné le match 3-1, attestant ainsi d'une certaine supériorité.

Les équipes finalistes

Europe

Astralis
Na'Vi
BIG
North
HellRaisers
mousesports
G2 Esports

Amérique du Nord

Made in Brazil
Ghost
Team Liquid
NRG
Renegades
INTZ

Amérique du Sud

Sharks

Asie

ViCi

Océanie

ORDER

Le palmarès de l'ESL Pro League

Finales ESL Pro League S1 :
Finales ESL Pro League S2 :
Finales ESL Pro League S3 :
Finales ESL Pro League S4 :
Finales ESL Pro League S5 :
Finales ESL Pro League S6 :
Finales ESL Pro League S7 :
fnatic (JW, flusha, pronax, olofmeister, KRiMZ)
fnatic (JW, flusha, olofmeister, KRiMZ, dennis)
Luminosity Gaming (FalleN, fer, coldzera, TACO, fnx)
Cloud9 (n0thing, shroud, Skadoodle, Stewie2k, autimatic)
G2 Esports (shox, bodyy, NBK, apEX, kennyS)
SK Gaming (FalleN, fer, coldzera, TACO, boltz)
Astralis (device, dupreeh, Xyp9x, Kjaerbye, gla1ve)
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles