WebTV
News
Breves
17/08/2014 :: Après un nouveau match de folie, NiP...
17/08/2014 :: NiP remporte cette demi
17/08/2014 :: NOOOONNNNNN § C'est au tour de NiP de...
17/08/2014 :: 14 partout ! Round énorme de Kqly !
17/08/2014 :: Ca passe ! 14/13 pour NiP
17/08/2014 :: 14/12, avec les Français qui forcent buy !
17/08/2014 :: 12/13, round armé capital pour LDLC
17/08/2014 :: 12 partout, la stratégie à 2 awp des NiP...
17/08/2014 :: Happy qui remporte son 1vs1 contre GR après...
17/08/2014 :: Les rounds sont très contestés, 10 partout
17/08/2014 :: Perfect pour LDLC, 9 partout


ESL One Cologne : Le classement

11872 53

Le troisième événement majeur de l'histoire de CS:GO est désormais derrière nous. L'ESL One Cologne a livré son magnifique vainqueur qui n'est autre que l'équipe phare du jeu : Ninjas in Pyjamas. Deux ans quasiment jour pour jour après avoir effectué son grand retour sur la scène eSport, Ninjas in Pyjamas concrétise enfin son objectif ultime après avoir échoué par deux fois lors des précédents opus. 

C'est la troisième fois en trois éditions que les hommes de Xizt atteignaient la grande finale d'une compétition dotée de 250 000 $. Alors qu'ils semblaient dans une période très difficile, les Suédois ont vécu une phase finale haute en couleur passant plusieurs fois à quelques rounds de se faire éliminer dès les quarts contre Cloud9 puis en demie face aux Franco-Suisses de LDLC. Une qualification au mental pour l'ultime rencontre face aux Fnatic dans une revanche de la grande finale de la DreamHack Winter 2013.

Les deux seules équipes suédoises engagées dans la compétition face à face dans un match qui s'annonçait sublimement intense. Dans un match où tous les records ont été battus, ce sont des Ninjas in Pyjamas emmenés par un génie surnommé GeT_RiGhT qui se sont imposés. La troisième est donc la bonne pour les Rois de CS:GO qui rentrent un peu plus dans l'histoire du jeu, dans l'histoire du sport électronique. L'émotion de HeatoN durant les derniers instants de la finale laisse encore sans voix. 


C'est au creux de la vague qu'ils réalisent leur plus bel exploit. Incroyable.

Fnatic ne réalisera pas son deuxième casse du siècle et se contentera cette fois-ci de la deuxième place et ses 50 000 $. Cette performance reste magnifique étant donné le parcours des hommes de pronax ayant successivement éliminé Natus Vincere et Dignitas. Vainqueur de l'ESL One BF4, finaliste des finales LCS EU LoL et bien sûr finaliste de l'ESL One CS:GO, Fnatic sait comment rentabiliser ses déplacements et cette Gamescom restera sans doute dans les annales de l'organisation. 

Des regrets il y en aura certainement pour Cloud9 et LDLC, respectivement dernier espoir de l'Amérique du Nord et de la France. Ces deux équipes ont entraîné les futurs vainqueurs dans leur derniers retranchements sur Cobblestone. Elles ont craqué au tout dernier round à 15-14 sur la troisième carte dans des matchs à sensations fortes qui ont enflammé les réseaux sociaux.

Globalement, le classement de cet ESL One Cologne semble corresponsdre à une nouvelle hiérarchie mondiale. Nous reviendrons sur les enseignements à tirer dans un prochain article. 

Le classement final : 

  Ninjas in Pyjamas : 100 000 $
  Fnatic : 50 000 $
3/4.  LDLC : 22 000 $
3/4.  Dignitas : 22 000 $
5/8.  Epsilon : 10 000 $
5/8.  Cloud9 : 10 000 $
5/8.  Virtus.Pro : 10 000 $
5/8.  Na`Vi : 10 000 $
9/12.  HellRaisers : 2 000 $
9/12.  iBUYPOWER : 2 000 $
9/12.  Titan : 2 000 $ 
9/12.  CPH Wolves : 2 000 $
13/16.  Wolf : 2 000 $
13/16.  London Conspiracy : 2 000 $
13/16.  dAT Team : 2 000 $
13/16.  Vox Eminor : 2 000 $

Photo : ESL

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles