DreamHack Valencia 2012
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
WebTV
Publicité
Breves
23/09/2012 :: Les Ninjas In Pyjama remportent donc cette...
23/09/2012 :: C'est fini, NIP l'emporte 16-12.
23/09/2012 :: NIP décroche le draw, les Suédois ont...
23/09/2012 :: 14-12 pour NIP, les Français arriveront-ils...
23/09/2012 :: Ex6tenz parvient à battre Get_right en...
23/09/2012 :: 14-9, le match semble perdu pour VG.
23/09/2012 :: 12-9 NIP, Verygames est bien mal embarquée.
23/09/2012 :: 10-8 pour NIP.
23/09/2012 :: Gun round mis par NIP, ça s'annonce...
23/09/2012 :: Merveilleux clutch 1vs3 de Kenny qui permet...
23/09/2012 :: NIp reprend l'avantage après un...


DH Valencia : Bilan à chaud

3137 23

Malheureusement pour nos yeux, cette Dreamhack Valence est belle et bien terminée. Premier évènement d’envergure internationale, le tournoi aura gardé toutes ses promesses et aura réalisé le souhait de toute une communauté : voir s’affronter deux titans de la scène européenne, VeryGames et NiP. Retour sur ce tournoi.

L'organisation

L'évènement était initialement supposé se dérouler sur CS 1.6 et ce n'est qu'il y a seulement quelques semaines que les organisateurs ont finalement décidé de faire confiance au dernier bébé de Valve. Ce changement tardif, les admins ne l'ont pas véritablement anticipé, les retards de vendredi en témoignent. La LAN étant non-BYOC, les joueurs (VeryGames notamment) se sont plaints de ne pas être dans les meilleures conditions matérielles : écran 75Hz et ordinateurs pas vraiment performants.

Le tournoi et les équipes présentes

Huit équipes étaient de la partie, dont trois avec un niveau supérieur au reste. NiP et VG bien sûr, mais également les solides k1ck-eSports qui ont clairement joué leur carte à fond : celle de l'outsider qui n'a absolument rien à perdre. Avec un Mario "Fyx" Rodriguez des grands jours, les Portugais n'ont rien à regretter de leur tournoi. Cette équipe a montré du potentiel, elle ne trustera certainement pas les premières places des grands évènements internationaux mais attention à ne surtout pas les sous-estimer à l'avenir !

 

Deux performances notables également : celle des ASES contre VeryGames qui ont dominé les Français avant de se faire rejoindre pour finalement concéder un draw. La deuxième palme revient à x6tence, qui en intégrant l'arbre final obtient par la même occasion le statut de "meilleur des autres".

La grande finale

Et quelle grande finale on a eu la chance de voir ! La confrontation que tout le monde attendait a belle et bien eu lieu, et a rassasié bon nombre d'entre nous en manque de gros matchs. VeryGames peut avoir des regrets quant à la première map, nuke_se : beaucoup de situations de clutch ont été perdues et des rounds en 1v1 ou 2v2 ont été marqués par des Suédois plus sereins ou plus en réussite, c'est selon. A la fin du premier side, le score est sans appel : 12-03. On commence déjà à se projeter sur la deuxième map, a fortiori quand NiP remporte le gun round du deuxième side. Mais les VG ne sont pas du genre à baisser les bras et commenceront par la suite à enchaîner les rounds. Au final, ils s'inclineront sur un score de 16-10. Décevant, lorsqu'on sait qu'ils avaient choisi cette carte.


Quelques minutes plus tard, le match redémarre sur train_se. Le match sera là plus disputé mais une nouvelle fois les Suédois s'en sortiront mieux, car certainement mieux préparés. Puisqu'ils faut souvent sortir des noms, reconnaissons que Christopher "GeT_RiGhT" Alesund a été une des clés de la victoire. Côté français, Kenny "kennyS" Schrub en aura mis plein la vue aux spectateurs lors du dernier round du 1er side sur train_se. Kévin "Ex6TenZ" Droolans aura aussi été présent au scoreboard, comme souvent lors des gros matchs.

Au final, la défaite est logique et permet aux joueurs VeryGames de mesurer l'écart qui les sépare de -sans doute- la meilleure équipe actuelle sur le jeu. Rattraper le retard accumulé sera certainement dur en vue de l'ESWC mais il est certain qu'ils mettront les boucher doubles durant le laps de temps qui nous sépare du championnat du monde. N'oublions pas tout de même qu'il faudra au préalable remporter les qualifications françaises au Paris Games Week.


Pour conclure, peu importe le nom du vainqueur, les 10 joueurs présents sur le serveur cette après-midi peuvent se vanter d'avoir pris partie au premier match mémorable de l'histoire de CSGO !

Classement final :

Ninjas in Pyjamas - 2 500 € + slot DreamHack Winter 2012
VeryGames - 1 250 €
k1ck 650 €
x6tence 650 €

 

 

Crédits photos : HLTV

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles