Scoreboard

Pas de match pour le moment
WebTV
Breves
25/11/2009 :: Ajout d'une galerie de photos prises...
23/11/2009 :: Notre cher MsTsN est en train de monter les...
22/11/2009 :: Ajout de photos !
22/11/2009 :: Le coverage de la compétition...
22/11/2009 :: Victoire de nameless 22-18 !
22/11/2009 :: Gros gros clutch 1vs3 de RPK ! 21-18 pour...
22/11/2009 :: 20-18 pour Nameless (T)
22/11/2009 :: 19-18 pour Nameless (T)
22/11/2009 :: 18-18 !
22/11/2009 :: Full team de Mateo ! 18-15 pour Nameless qui...
22/11/2009 :: 17-15 pour Nameless.
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


MaxLan : Le bilan

9477 48
Après un week-end passé à Epinal, que retenir de l'événement majeur de la saison automne-hiver en France ? Une grande satisfaction pour ma part, d'avoir assisté à une compétition de haut niveau tenue par une organisation au poil, permettant ainsi d'assister à une des lans les plus réussies cette année 2009. Retour sur deux jours riches en émotions.
 
Comme je l'ai expliqué dans mes premières impressions, la taille de la salle donnait un aspect assez "majestueux" à la compétition. Pas mal de monde présent, mais pas mal de place pour bouger, et la sensation de pouvoir respirer qui n'était pas déplaisante. Globalement, le cadre, sans être extraordinaire, était vraiment bien choisi et de nombreux joueurs nous ont confié l'apprécier.

La présence des quelques équipes européennes donnait un semblant de lan inter, nous en avons d'ailleurs profité pour améliorer nos contacts avec les joueurs d'équipes non-francophones, ou bien des membres des staffs de coverage étrangers. Cela nous a permis de découvrir certaines équipes comme les Autrichiens de CKRAS Gaming, qui grimpent petit à petit, ou d'assister à la confirmation de la bonne forme d'Alternate Attax, suffisamment dangereux pour avoir fait frémir VeryGames en demi-finale, lors d'un match assez tendu.
 
 

Ex6tenZ vs krL - Le combat était annoncé bien avant la finale !
 
 
Un élément assez nouveau dans l'organisation des lans était la présence de BattleFrance pour le circuit des Masters Français du Jeu Vidéo. On les a déjà vus lors de quelques compétitions durant les dernières semaines bien sûr, mais c'était ici un pari sur l'avenir puisqu'il s'agit du premier gros événement qu'ils ont eu à gérer. Un arbitrage éclairé des matches, un petit groupe d'admin toujours alerte, et globalement une équipe motivée dans l'intérêt de l'eSport et du bon déroulement des lans, c'est l'image qui sera ressortie de leur gestion de la compétition. Bien sûr tout le monde n'aura pas vu d'un bon oeil leur présence et leurs agissements, donnant lieu à des débats entre joueurs plus ou moins mécontents et admins à l'écoute, mais fermes. Ceci dit ces cas seront restés rares et ne remettent pas en cause l'importance de leur action. Un bon point pour BattleFrance, mais qui aura sans doute beaucoup plus de soucis à se faire pour la PxL-Lan, bien connue pour son ambiance alliée aux "lames" légendaires entres joueurs.
 
L'ambiance justement, était ici palpable par le côté décontracté de l'événement. En effet, une organisation rodée et bien gérée, n'accumulant aucun retard et, une fois n'est pas coutume, se payant le luxe d'avoir de l'avance sur le planning, aura permis le samedi de commencer les matches à une heure raisonnable et de les finir tôt dans la soirée. S'en était presque déroutant, tant on a l'habitude de voir les compétitions en lans s'éterniser jusqu'à pas d'heure. Ici tout le monde a pu avoir sa soirée de libre, afin de permettre aux joueurs qui le souhaitaient d'en profiter pour se reposer correctement et attaquer les phases finales d'aplomb le lendemain.
 
 

Chacun se repose comme il le souhaite !
 
 
Que dire de la compétition elle-même ? Les seeds ayant été tirés vendredi soir, se basant sur le classement actuel des Masters (expliquant pourquoi D4Gaming était tiré en premier), les poules se sont révélées, comme habituellement en lan, sans trop de surprise.

La plupart des équipes attendues ont été au rendez-vous, dans le bain directement, et même si l'on regrette le manque de SourceTVs pour les deux phases de poules (ici et ici), l'intérêt de suivre ces matches n'était pas forcément important. Au mieux, vous auriez pu assister à la victoire des GIGABYTE.Ladies contre l'équipe suisse d'Instinct, qui aura fait son petit effet, mais rapidement retombé suite au draw contre les garçons d'orKs Gaming, puis leur élimination en deuxième phase de poule.

Non, la véritable compétition à mon sens a commencé dés les phases finales, jouées par huit équipes en quarts de finale simple bracket, je vous le rappelle. Des quarts qui auront été expéditifs pour la plupart des rencontres, mais qui auront donné lieu à un duel intense entre D4Gaming et CKRAS. En effet, joué en BO3, la tendance aurait pu laisser croire que D4 allait plier le match rapidement dés dust2. Gagner 16 à 2 sur cette map laisse généralement peu de doute sur la suite. Et pourtant, les 5 joueurs autrichiens ne se sont pas démontés et ont profité de l'opportunité de pouvoir jouer sur leur map favorite, de_tuscan. Enchainant les rounds les uns après les autres, les hommes de Bistoufly se sont laissés surprendre par ce regain d'énergie, et ont laissé l'équipe adverse l'emporter 16 à 9.
 
 

Les D4 auront fait une bonne lan dans l'ensemble
 
 
Un point partout, une troisième carte est donc jouée, il s'agira de de_inferno. Terrain connu des deux équipes, on sent alors les joueurs remontés à bloc des deux côtés. Aucun cadeau ne sera fait, l'enjeu est trop important. D4 commence en CT et fini le side avec un avantage de 10 à 5. Le changement de side effectué, D4 gagne le GR, un deuxième round ... puis la tendance s'inverse. CKRAS remporte six rounds de suite et une forte tension se fait sentir dans la salle. Le match continuera jusqu'au bout avec une remontée des scores au coude à coude, jusqu'à ce que D4 finisse par atteindre le draw, ce qui aura eu un effet rassurant et leur permettra de remporter la map 16 à 14 au round suivant.

Les surprises et les frayeurs ne se sont pas arrêtées là, la compétition devenant de plus en plus prenante et stressante à chaque nouvelle rencontre. En effet, alors que D4Gaming surprend tout le monde, et en premier krL et ses hommes, en remportant la première map des demi-finales 16 à 5 face à Nameless,  du coté de VeryGames on découvre qu'Alternate Attax n'est vraiment pas venu là pour faire de la figuration ! Ainsi, alors que VeryGames remporte difficilement la première map de_tuscan 16 à 14, ils seront mis en déroute par Hossa et ses compagnons sur de_inferno, affichant un score déroutant de 16 à 9 pour l'équipe teutonne.

Le duel au sommet des deux meilleures équipes françaises aura pourtant eu lieu, Nameless remportant finalement son match contre D4, et VeryGames finissant avec le score de 16 à 13 contre Attax, non sans difficulté sur dust2. Une finale particulièrement attendue donc, et qui aura été à la hauteur de ses prétendants.
 
Les confrontations entre les hommes de krL et ceux d'Ex6tenZ sont effet toujours propices à leur éternelle rivalité. Ici l'enjeu était double, puisque VeryGames avait pour but de remporter le premier gros événement de la saison, mais aussi de réussir enfin à gagner contre leurs rivaux. Pour Nameless, il s'agissait d'affirmer leur statut de meilleure équipe européenne, et ce, sans l'appui de leur structure précédente. L'intérêt du match était donc énorme, ajoutant à cela le fait que RegnaM, acolyte des hommes de krL pendant une partie de la saison passée, est désormais au côté des anciens de la ligne rouge. Connaissant a priori par coeur son adversaire, le regain de difficulté s'en retrouvait terriblement excitant.
 
 

SliderZz et moi-même aux commentaires NerdVibes pour la finale
 
 
Une finale extrêmement serrée et riche en skill s'est donc déroulée devant nos yeux à cette MaxLan. Ayant participé aux commentaires du match pour NerdVibes avec SliderZz, à plusieurs reprises il m'est arrivé de dire qu'une tendance se dégageait, qu'un écart se creusait dans le score, mais les équipes me faisaient mentir en réajustant le tableau. Une finale qui se sera déroulée en trois maps, avec overtime sur la dernière, ce qui témoigne clairement de la tension qui régnait entre les deux équipes, mais aussi au sein même des spectateurs, grâce au spectacle qui nous a été offert. Ex6tenZ et RegnaM, RpK et shox, dans les deux équipes se sont dégagés des hommes forts qui ont eu leur heure de gloire, alignant parfois jusqu'à 4 frags digne des meilleurs fragmovies. Gageons d'ailleurs que ceux-ci se retrouveront bientôt dans les prochaines productions.
 
 

Remise des lots
 
 
On me dit dans l'oreillette que je dois terminer cet article exagérément long, hélas j'aurais sans doute d'autre choses à raconter. Mais je conclurais en avouant avoir participé à un des meilleurs événements, avoir passé un excellent week-end au contact des joueurs, des membres du staff de LanaFrance et de BattleFrance, des collègues de coverage de NerdVibes et CKRAS. Je suis obligé de finir par le seul point noir que l'on aura ressenti durant ce week-end, concernant la bande passante alloué au coverage. Il s'agissait d'un problème technique certes, et les équipes sur place ont fait leur possible pour améliorer la connexion. Hélas c'est ce soucis qui nous a rendu impossible la mise à jour des photos sur le site en temps réel, mais également de ne pouvoir publier les interviews vidéos qu'en début de semaine. Un souci qui laissera un goût amer pour toute l'équipe du coverage, et qui, espérons-le, ne se reproduira plus.

Rappellons le classement final :



Tournoi Principal
Nameless (krL, RpK, SmithZz, MateoO, Shoxie) - 1 500 € + lots
VeryGames (RegnaM, Ex6tenZ, crZ, emstqd, shokk) - 750 € + lots
Alternate Attax (GreX, Hossa, JLN, KRAEUTERHUMPEN, BlAcKG7) - 250 € + lots


Tournoi amateur
Give1self (FoxyO, djaK, 1stance, boaAa, sephi)
Enhance (Hrn, jrn, titom, Kvvv, paddy)
SLOWMOTION (thundeR, dL, LmZ, hySté, Raised)



Merci à Gauthier et le staff LanaFrance, à Zitoune, à deStrO et Virp de redLine, ainsi qu'à toute l'équipe VaKarM en ligne qui a su nous épauler confortablement lors de cet événement. Merci aussi à l'équipe de NerdVibes pour leur collaboration, et à qui je souhaite bon rétablissement aprés l'épidémie qui s'est abattue sur eux ; à l'équipe de coverage CKRAS pour leur sympathie, et à l'équipe GIGABYTE.Ladies pour ces grands moments de philosophie. Merci à plouplou pour le petit coup de main. Merci à Sephi pour son sourire.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles