Scoreboard

Pas de match pour le moment
WebTV
Breves
25/04/2011 :: Le coverage s'arrête ici, merci à...
25/04/2011 :: Sypher met le round et remporte la GA 2011...
25/04/2011 :: Le match reprend !!!
25/04/2011 :: MAS a un problème de PC...Changement en...
25/04/2011 :: 03-00 pour Sypher en Overtime !! Aucun droit...
25/04/2011 :: Reprise du Match et 01-00 pour Sypher lors...
25/04/2011 :: Le PC de janssen est en train d'être...
25/04/2011 :: Bug un par un des joueurs !! L'overtime...
25/04/2011 :: Overtime à 16000$ mr3 entre LDLC et Sypher...
25/04/2011 :: DRAW obtenu par Sypher : 15-15 !!!
25/04/2011 :: Bon match de Soulm8 qui permet à son...
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


GA : Le bilan

7375 21

Voici maintenant quelques jours que la 11ème édition de la Gamers Assembly est terminée et alors que nous vous partagions les demos ce matin, il est maintenant temps de revenir sur l'évènement dans sa globalité pour en faire un bilan.

Sur un point de vue personnel, déjà ma 6ème Gamers Assembly et j'ai toujours autant de plaisir à m'y rendre. Année après année, elle attire autant les équipes que le public. La GA est bien la Mecque du sport électronique en France. Et ce rendez-vous n'est pas qu'une lan, c'est une sorte de petit salon du jeu vidéo, qui attire autant les joueurs "pro" que des "casuals" ou de simples visiteurs.

 

La cérémonie d'ouverture

Véritable lancement de la Gamers Assembly, la traditionnelle cérémonie d'ouverture dans le grand amphithéâtre est la rencontre entre les différents acteurs de l'évènement. Jusqu'à maintenant ce moment avait su être attractif et distrayant avec des sketchs ou des montages vidéos qui savaient tenir le public éveillé. Cela n'a malheureusement pas été le cas cette année.

En plus de commencer en retard, la cérémonie a été extrêmement longue. Les organisateurs avaient décidé de se tourner vers leurs partenaires et ces derniers ont vraiment eu la part belle. Tandis que la plupart des sponsors se succédaient sur scène autour d'une sorte de plateau télé dressé pour l'occasion, le public lui commençait à s'impatienter.

Une certaine dynamique aurait pu être donnée et les quelques vidéos de présentation n'auront pas suffi. On regrettera notamment l'excellente idée du SAV de la Gamers Assembly de l'an passé mais également la plus que succincte présentation du tournoi Source lors de cette cérémonie, qui aura duré 5 petites secondes, alors que c'est l'un des tournois principaux de la lan.

Le bon point sera venu de la présence de Fred Moulin en fin de cérémonie, présentateur du Journal des jeux vidéo sur Canal+, qui aura su remuer tout ça pour faire montrer un peu la température à travers une chorégraphie sur du Michael Jackson.

 

 

 

L'organisation

Une lan avec de l'avance, impossible ? Et bien non. La Gamers Assembly avec un planning de 3 jours permet aux organisateurs des tournois de pouvoir prévoir large. Mais jusqu'à maintenant, il y avait toujours un grain de sable pour tout faire retarder. Cette année cela n'a pas été le cas. Les quelques problèmes avec OpenSteam ont rapidement été réglés. Mais ce succès de l'organisation est aussi à mettre aux crédits des admins du tournoi DraGon et KeNoB. Présents sur chacune des étapes majeures des Masters, ils savent gérer les équipes mêmes si certaines y mettent de la mauvaise volonté. Leur disponibilité et leur écoute leur permettent de pouvoir réagir au mieux. Si nous pouvons maintenant profiter d'une bonne qualité d'organisation des tournois Source sur le circuit des Masters, ce sont grâce à eux.

 

 
DraGon                                                             KeNoB

 

La compétition

En l'absence de VeryGames et 3DMAX, à la Copenhagen Games, et Nitrose, on savait que la victoire allait se partager entre Sypher, LDLC et eLogic. Ce Top 3 a tenu ses promesses mais ce n'a pas été si facile que prévu. De nouveaux noms de la scène ont montré qu'il faudrait compter sur eux maintenant. Leur secret : la stabilité et le travail. Et cela paye au regard des résultats. Egalité entre Pyrogen et eLogic, défaite 14-16 de SourceTalent contre LDLC, victoire de Phenix 16-13 sur Pyrogen. Espérons maintenant que ces équipes continueront sur leur lancée, car c'est une bonne chose pour le renouveau de la scène francaise.

 

SourceTalent                                                             phenix

 

A part ces quelques exploits, les matchs les plus intéressants se sont bien évidemment déroulés lors des demi-finales.

Le choc entre Sypher et eLogic s'est révélé un match tendu comme on les aime. 16-14 16-14. L'arrivée de Shokk chez Sypher et sa prise du lead in game a apporté un plus à l'équipe, c'est indéniable. Celui qui se voulait discret mais efficace dans sa communication avec VeryGames semble aujourd'hui retranscrire tout ce qu'il a appris aux côtés d'Ex6TenZ et sait donner de la voix quand il le faut. Sypher rentre mieux dans les matchs, mais surtout les joueurs remportent enfin les rounds clés.

 

 

Dans l'autre rencontre LDLC après avoir lutté contre SourceTalent sur dust2, remporte la seconde map plus facilement. krL et bistoufly pour leur dernière lan rêvaient d'une victoire, ils en étaient aux portes. Mais hélas pour eux, l'équipe n'est pas rentrée dans le match. Les matins de compétitions ne leur réussissent définitivement pas. Pas assez de jeu en équipe, un excès de tentatives individuelles et leurs deux meilleurs joueurs mK et HysokA en dessous de leur niveau habituel auront couté la défaite sur le fil, 14-16 15-19. Une victoire finale donc pour Sypher qui a dorénavant le potentiel pour défier VeryGames. Future rencontre alléchante.

 
 
Les plus de cette Gamers Assembly
 

La Gamers Assembly c'est aussi la rencontre entre les entreprises qui travaillent pour le Gaming et ses acteurs. De nombreux stands avec des produits, la possibilité de les tester, cela attire les gamers. Sans oublier la présentation en avant-première des nouvelles sorties, les entreprises ont décidé de se rapprocher et d'être à l'écoute de ses clients.

A côté de ces stands, les visiteurs sont venus en masse pour découvrir les consoles nouvelle génération. Les nombreuses bornes en libre service, jeux en 3D et concours ont permis au grand public d'approcher le monde du gaming. Une rencontre obligatoire pour que l'eSport gagne en reconnaissance et s'ouvre au grand public.

 

 
 
Dernier point à souligner, la sécurité. Après les nombreux vols de l'an passé, le staff Futurolan a cette fois fait de la sécurité une priorité. Listing du matériel pour les joueurs à l'entrée et à la sortie, certes cela a provoqué quelques embouteillages le vendredi soir et samedi matin, mais l'initiative est plus qu'excellente et appréciable pour tous. Seul bémol rapporté, le vol d'un casque ... en salle presse !
 
En conclusion, la Gamers Assembly sait année après année ne pas se reposer sur ses lauriers et cherche toujours à innover avec plus ou moins de réussite. Sachez enfin comme l'an passé, qu'une vidéo bêtisier est en cours de réalisation. Merci à tous d'avoir suivi la compétition en notre compagnie.
 
 
"La GA c'est bon, mangez-en !!!"
 
 
Classement final :
Elite
Sypher - 2 000 € + dotations
LDLC - 1 000 € + dotations
eLogic - 500 € + dotations

4. SourceTalent
5. HIGHFIVE
6. SFF
7. Phenix
8. Flashback
9. Pyrgogen
10. Mitraillette
11. 1pure
12. Virus
13. eXosted
14. Gigabyte
15. Apero
16. MDMA
 
Amateur
Bukkake
Sodalis
4Saisons

4. Elimin8
 
 
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles