ESEA Main S41 : Play-offs
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Adv. S37 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Main S37 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Adv. S38 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Main S38 : Arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Main S39 : Arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Open S40 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ESEA Inter' S40 : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
WebTV
News
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


ESEA S41 : Les Français à suivre en play-offs

2508 1
 
 
 

La saison régulière passée, place maintenant aux play-offs de cette 41ème saison ESEA. De l'Open à l'Advanced, plusieurs équipes francophones feront tout leur possible pour remporter le nombre de matchs suffisant pour être promues. Au travers de cette preview, nous nous sommes donc penchés sur douze équipes en passant par leur dynamique, leurs joueurs mais aussi un petit mot interne.

Remerciements à JunuhSeven pour l'aide apportée dans les visuels utilisés ainsi qu'aux membres de VaKarM ayant participé à la réalisation de cette preview.

 
 
(Pour accéder à la partie d'une équipe, cliquez sur son logo)
 
         
LDLC OL    Royals   Ambush
         
Make Your Destiny    TheDice   ADEPTS
         
Somnus    Les Dragons Niortais   EnnemiGG
         
  Prodigies    webSPELL    GenOne
         

       

Krav lors du discours précédant la finale de La Coupe #1


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Advanced
  6ème, 11v-3d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  wolsung
  27ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  8
  Comme le nombre de victoires que LDLC OL a enchaînées après les six premiers matchs (3v-3d), dont six avec un score minimum de 16-13.

Des renards prêts à bondir


La dynamique : Une saison déjà réussie ?

Si la saison peut déjà être vue comme une réussite avec cette qualification en play-offs, c'est que le maintien sur la précédente n'a pas été si facile à obtenir pour LDLC OL. Entre la découverte du niveau, celle de la structure et l'intégration d'un sixième joueur, les neo-foxes ont eu énormément à apprendre en assez peu de temps. Avec la pause entre les deux saisons et les différents bootcamp, on s'attendait donc à suivre une équipe de LDLC en progression avec un maintien plus vite acquis.

Finalement, la victoire lors de La Coupe #1 a été une première occasion de voir le cap passé par le six. Sûr de ses forces, calme, avec une bonne entente et un gros travail de chacun, le groupe a ainsi su tracer les contours de ce qui allait lui permettre d'accéder aux play-offs : une série de victoires sur les huit derniers matchs de la saison.

Dans cet enchaînement aussi basé sur un tirage plus favorable que si l'équipe n'avait pas rapidement compté trois défaites, il faut noter que LDLC OL a remporté six matchs avec des scores très serrés (maximum +3 rounds). Si ces victoires mettent en avant une réelle force de caractère, cette analyse permet aussi de relativiser le classement final de l'équipe, peut-être un peu en avance sur son niveau. Place-t-on LDLC OL comme l'une des 6 meilleures équipes de la ligue ? Non, pas encore, mais cette avance est une aubaine pour, déjà, goûter à cette phase décisive, où le niveau va s'élever.

Avec seulement 4 équipes récompensées à la fin de ces play-offs, difficile donc d'imaginer LDLC OL passer devant des forZe, SKADE, Anonymo ou encore Apeks. Pourtant, on ne serait pas si étonné que ça de la voir bousculer quelques noms et s'offrir un petit parcours, parfait pour accroître la confiance en vue des prochaines échéances et saisons.

Pour ma part, on a un groupe qui passe des étapes, nous avançons petit à petit. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer pour pouvoir franchir des étapes. Nous attaquons la phase de play-offs comme des matchs de saison, sans pression particulière. L'objectif restera toujours la montée en Challenger League, cela va dépendre de nous, comment nous allons attaquer les matchs et la communication qu'il y aura dans l'équipe.

Julien "Krav" Hernandez"

 

On a fait une bonne saison régulière en termes de résultats, par contre la manière aurait pu être meilleure?! On est dans un bon mood en ce moment, notre communication est déterminante dans nos matchs en ce moment, on a besoin de donner tout le focus et l'énergie nécessaire pour pouvoir accrocher notre objectif.

Lambert "Lambert" Prigent

Le joueur à suivre : Graviti, le caractère des grands

Quand on regarde LDLC OL, on se rend vite compte qu'il y a quelque chose de particulier chez Graviti. Déjà chez GenOne, à une époque où le lead était dans les mains de Saax, on apercevait cette capacité à taper du poing sur la table et à élever son niveau de jeu dans les moments clefs, comme sur le passage en Main après plusieurs prolongations. Une sorte de capitaine qui a ensuite pris les clefs du jeu sans pour autant perdre de sa puissance de feu, en attestent ses 89,12 de dommages moyens par round.

Travailleur, Graviti se rend très régulièrement dans les locaux de la structure pour être dans les meilleures conditions pour progresser, seul, en binôme ou en équipe. Un investissement qui paie et se ressent sur le serveur où le leader arrive à profiter des espaces laissés par ses adversaires pour mettre son équipe dans l'avancée, bien aidé également par l'impact de Brooxsy et Diviiii et le travail proposé par Neityu, unshaark et ElectuS.

Si certains lui voient un trop plein d'ego, et avaient sûrement raison il y a quelques mois, l'apport de Lambert et Krav a permis à Graviti de ne pas s'envoler plus vite que sa carrière. Certes, le jeune franco-serbe n'a peur de personne, mais cela ne l'empêche pas d'estimer ses adversaires et de les respecter en mettant en oeuvre le sérieux nécessaire pour les affronter. Et c'est justement cette froideur qui le rend dangereux aujourd'hui et pourrait compter au moment où LDLC OL voudra écrire une petite histoire dans ces play-offs.

Ils jouent toutes les cartes

Ils tournent entre Ancient, Vertigo, Overpass et Nuke

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

Nono2k soutenu par son frère à l'UTT 2021, remportée avec MESSI2012


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Advanced
  23ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  Nemiga
  10ème, 11v-3d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  60
  Comme le nombre de rounds joués par Royals dans deux de ses matchs de saison régulière, remportés 31-29 contre Lilmix et Marskalk.

Des joyaux sans structure


La dynamique :  Des défaites pour un meilleur tirage

En débutant la saison avec quatre défaites de rang, Royals s'est tout autant mise dans une position délicate qu'elle s'est ouverte la porte des play-offs. Sur les dix rencontres qui ont suivi, elle n'a tout simplement affronté qu'une seule équipe aujourd'hui qualifiée pour cette phase finale, wolsung, l'adversaire de LDLC OL. Sa seule défaite, d'ailleurs.

Avec l'apport de sa dernière recrue, PALM1, et malgré les très faibles heures d'entraînement, l'équipe s'est relancée avec un premier match gagné contre PACT avant de passer près de l'indigestion contre Lilmix et Marskalk (31-29 sur les deux matchs). Quelques victoires plus tard et cette fameuse rencontre perdue face aux Lettons, Royals n'avait plus le droit à l'erreur pour espérer passer en play-offs. Sur l'avant-dernier match, en l'absence de jeyN, c'est Nono2k qui a pris ses responsabilités pour permettre à l'équipe de s'en sortir par le plus petit des écarts. Ce qui sera aussi le score du dernier match.

Et pourtant, le cinq de Royals reste un cinq sans structure, se partageant entre les serveurs, les études et le travail. Privilégiant d'ailleurs sûrement les deux derniers et regardant avec joie que les résultats restent positifs malgré ça. En jouant Nemiga dès le premier tour, on doute que l'équipe puisse faire plus que ce qu'elle vient de faire en se qualifiant en play-offs. Un jeyN pourra toujours sortir une game monstrueuse, et ses coéquipiers le suivre de plus ou moins près, mais arrivera un moment où leurs armes ne suffiront pas dans un arbre au niveau très élevé et au nombre très faible de récompenses.

L’ambiance est géniale étant donné qu’on vient tous d’horizons différents. On apprend tous les jours à mieux se connaître et à créer des liens, au fil du temps on est devenu très proches.

On vise le plus haut possible avec les joueurs actuels et je pense qu’on peut vraiment aller loin. On a une bonne synergie et une bonne entente entre les joueurs. Cependant, le fait que l’on soit tous en études ou salariés ne nous laisse pas beaucoup de temps pour nous entraîner, mais on arrive tout de même à allier les deux.

Actuellement on va jouer les play-offs Advanced et j’espère qu’on fera de bons résultats même si atteindre les play-offs était déjà un de nos principaux objectifs. Maintenant, plus qu’à trouver une structure qui pourrait nous représenter, continuer à travailler et nous améliorer !

Noah "Nono2k" Padovan

Le joueur à suivre : jeyN à l'étroit en Advanced

Forcément, avec un joueur qui termine la saison avec 91,71 de dommages moyens par round (9ème de la ligue), difficile de regarder ailleurs pour trouver le facteur X de l'équipe. S'ajoutent à ça ses 352 kills (2nd de la ligue), ses 92 multi-kills et ses 9 clutchs le tout en treize matchs.

S'il est bien accompagné par PALM1 et Nono2k, jeyN reste un joueur à part pour Royals et les victoires sont notamment arrivées depuis qu'il a retrouvé le niveau déjà affiché la saison passée (92,28 d'ADR). Si l'équipe veut exister lors de ces play-offs, cela passera donc d'abord par un jeyN de ce niveau sur le serveur, ce jeyN qui nous fait regretter le communiqué de Heretics qui l'a éloigné du subtop francophone.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

SIXER, une plus-value certaine dans l'avenir d'Ambush


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Main
  3ème, 11v-3d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  BLVKHVND
  30ème, 9v-5d
                 ou
  EC Kingz
  38ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  4
  En montant en Advanced, Ambush retrouverait ce niveau 4 saisons après l'avoir quitté.

Ambush pour reprendre sa place


La dynamique : Prête pour l'Advanced

Dès son retour en zone tricolore, Ambush était faite pour remonter en Advanced. Ok ok ok, ce n'est pas encore fait, mais quand même. SIXER et devoduvek avec un trio qui était en play-offs d'Advanced il y a quelques saisons, on ne pouvait pas viser moins haut.

Et même s'ils n'ont pas réussi à remporter l'Open comme TheDice avant eux, on n'avait pas prévu de suivre trop longtemps wasiNk et ses partenaires en Main.

Avec onze victoires et trois défaites accrochées - dont une avec DrqkoN -, Ambush a tout simplement déroulé son jeu et en a profité pour jouer un peu Vertigo et Ancient, mais surtout pour s'essayer à Mirage, tout en confirmant ses facilités sur Inferno et Dust2.

N'oublions pas qu'aucun joueur n'a terminé la saison en dessous des 74 d'ADR et qu'un certain Sone semble retrouver le niveau qui l'avait approché de LDLC OL à l'époque où Maka et Lambert y étaient encore joueurs. Avec ça, on n'attend rien d'autre que deux victoires de suite pour Ambush afin qu'elle valide son retour en Advanced.

On est plutôt satisfait de notre saison en ESEA. Pour une fois, on a pu approfondir notre mappool, on essaye d'avoir 6 maps pour les play-offs. Déçu de ces 3 défaites (2 sur mirage/1 sur inf avec un last) mais je suis ultra pragmatique, comme toujours, toutes mes équipes n'ont jamais été du genre à mettre beaucoup de 16-2, on recherche uniquement la qualif en Advanced !

Après SIXER continue d'apporter son expérience, c'est un top player, pareil pour Gringo, il s'est vite adapté.

Damien "wasiNk" Dufour

Le joueur à suivre : Le retour de Sone

Justement, en parlant de Sone, fermons les yeux un instant et rappelons-nous de ce joueur début 2021 qui était capable de tuer n'importe qui, n'importe quand et dans n'importe quelle position. Un simple Deagle sans avoir à s'alourdir d'un kevlar lui suffisait à faire la différence et à ouvrir la voie à ses partenaires.

Quelques mois ont passé, mais le talent ne s'est pas éteint chez Sone, au contraire, il est bien présent et sera un réel atout pour Ambush dans ces play-offs où, au-delà de la promotion, l'équipe a une chance de réaliser une belle performance. Et pourquoi pas les remporter ?

N'oublions pas que nous aurions pu, ici, citer SIXER pour toute l'expérience et la sérénité qu'il apporte sur le serveur, Gringo pour les différences qu'il peut faire ou même wasiNk pour son lead accompagné d'une belle puissance de feu. Et pourtant, nous avons choisi de parler de Sone, dont l'impact nous paraît encore plus fort, c'est aussi dire comme ce cinq d'Ambush peut être un vrai prétendant au titre.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

Razzmo et RayZer ont fait le plein de confiance en remportant l'AFTI 22.1 avec b0tkillers. Crédit : AFTI-LAN


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Main
  24ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  KNTC
  41ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  14
 

Comme le nombre de clutchs de Razzmo cette saison, se plaçant ainsi, avec meijoo, comme le meilleur clutcher en Main.

Dans le détail, cela donne 8 1v1, 3 1v2 et 3 1v3.

A la recherche de la confirmation


La dynamique : Jamais sereine

Ne vous fiez pas trop vite à la démarche de Razzmo et au regard perçant de RayZer sur cette photo prise à la fin de l'AFTI-LAN 22.1. Non, cette confiance affichée par le duo après avoir dominé la lan avec b0tkillers ne reflette en rien la saison qu'il vient de passer avec Make Your Destiny.

La plus grande difficulté du groupe a été de se fixer sur la personne qui aurait la charge du lead. Razn, xReal et Jas_x se sont tout simplement passés la patate chaude avant qu'elle ne refroidisse dans les mains du Suisse. AZIDOT ayant d'ailleurs pris la place de Razn au milieu de la saison, sur les derniers matchs et maintenant pour les play-offs. 

Jusqu'au 8ème match de la saison, ces questions n'ont pourtant pas empêché le cinq de remporter quasi tous ses matchs (7v-1d). C'est la série de quatre défaites, ensuite, qui a commencé à éloigner MYD de ses objectifs et qui a ajouté un peu plus de doutes au groupe, assez fragile sur le serveur. Sur les deux derniers matchs de la saison, l'équipe a mené 12-7 sur l'un, 14-9 sur l'autre avant de se faire un peu peur pour conclure.

La qualification aux play-offs étant finalement validée, la saison de MYD n'est peut-être pas encore réussie mais, au moins, elle n'est pour le moment pas ratée. Il est certain qu'il va falloir retrouver un peu plus de confiance et de solidité sur le serveur pour atteindre le Top 16, mais avec trois joueurs à plus de 80 d'ADR, avec l'expérience de Jas_X, xReal et RayZer et l'apport mental de Flopsss, l'équipe a de quoi espérer, enfin, rejoindre l'Advanced.

On ne s'attendait pas à avoir une saison aussi compliquée, on a eu des hauts et des bas qu'on a essayé de gérer du mieux qu'on pouvait. Faire face à des problèmes en interne ce n'est jamais facile mais l'équipe a su rester forte mentalement tout en restant professionnelle durant les derniers matchs pour nous assurer la qualification en play-offs.

Maintenant on va prendre les matchs un par un et garder la même attitude et le même état d'esprit que sur les deux derniers matchs. On a la chance d'avoir notre leader, xReal, qui travaille d'arrache-pied et qui pousse chacun des joueurs vers son maximum. On est conscient de nos forces et nos faiblesses, on va jouer notre jeu, bien préparer nos matchs et essayer de se mettre dans les meilleures conditions pour aller le plus loin possible dans ces phases finales.

Chacun sait l'importance d'un passage en Advanced. Peu importe l'issue des play-offs, on veut montrer le meilleur visage de notre équipe.

Flopsss
Coach Make Your Destiny

Le joueur à suivre : AZIDOT, un précieux last

Testé en cours de saison, officialisé à tort par la structure puis rappelé pour les derniers matchs et les play-offs, AZIDOT aura un rôle très important dans les résultats de Make Your Destiny. En peu de temps, il va lui falloir trouver sa place et réussir à compenser la puissance de feu de Razn, qu'il n'a pas, par une activité dans le jeu qui débloquera les situations compliquées.

On le sait, AZIDOT est un joueur qui apprécie donner de la voix dans le jeu d'une équipe et qui n'hésite pas à prendre des initiatives, ce dont MYD a besoin après une saison où elle a souvent semblé sans réponses. Avec Razzmo, xReal et Jas_x qui donnent déjà dans la puissance de feu et RayZer qui devra retrouver de l'impact à l'AWP, on ne demandera pas à l'ancien GenOne de terminer en tête de scoreboard et d'enchaîner les multi-kills. Non, ce qui manque à MYD ce sont ces mouvements, ce kill clef dans un round qui permettra de le débloquer, et ça, un AZIDOT en forme sait le faire. A lui de saisir cette nouvelle chance.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

DEVIL et TheDice, une histoire enflammée.


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Main
  25ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  CloudRunners
  40ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  70,13
  Comme l'ADR minimum du cinq de TheDice, qui compte trois joueurs à plus de 80.

Un air d'avant COVID


La dynamique : Un cinq très compact

Après une saison à mettre le drapeau belge à l'honneur, TheDice est revenue à ses premiers amours tricolores : XpG et DEVIL. Déjà présent la saison passée avec gAUTHIERLELE et tonzah, celui que beaucoup surnomment "Guigui" réalise tout simplement sa meilleure saison avec le maillot aux dés (82,27 d'ADR).

Derrière lui, on retrouve un joueur aux différentes nationalité. Albanais sur Liquipedia, Macédonien sur HLTV et enfin Belge sur ESEA et VaKarM, tonzah ne cesse de faire profiter à l'équipe de son impact au rifle (82,28). Pour les accompagner, DEVIL (81,12), gAUTHIERLELE (77,35) et SBT (70,13) ne sont pas en reste, de quoi profiter d'un cinq très fort individuellement mais peut-être un poil limité dans les cartes qu'il peut jouer.

Sur la saison, seules trois cartes ont été jouées plus d'une fois : Ancient, Inferno et Nuke. Une petite Dust2, gagnée, se glisse à côté d'elles mais pas de Mirage, Overpass ou Vertigo. Dans des play-offs au niveau généralement élevé et aux nombreux Bo3 à remporter pour atteindre le Top 16, ce manque de profondeur pourrait être suffir à contrebalancer avec la puissance de feu de l'équipe. Au point de la priver d'une montée en Advanced ? On ne le souhaite pas, mais il faudra tout de même bien gérer les vetos. 

J'ai passé quelques années assez compliquées qui ont pas mal touché mon envie de jouer et l'envie globalement, mais je suis heureux de relever la tête et chaque jour me bouger le cul. Le fait de jouer avec cette structure qu'est TheDice et avec les joueurs présents dans la line-up m'aide aussi énormément car ce sont tous des mecs en or avec qui je me sens bien.

Les play-offs se feront en bootcamp, nous n'avons pas forcément l'objectif de faire Top 1 car notre jeu n'est pas encore au point, mais on va try hard, prendre du plaisir et progresser tout au long de ces play-offs pour, pourquoi pas, faire quelques choses de cool !

Timothée "DEVIL" Demolon

Le joueur à suivre : Quel DEVIL pour ces play-offs ?

A l'époque où TheDice était encore en Advanced et en haut du subtop, un joueur était capable de tout dans l'équipe : DEVIL. En prenant le jeu à son compte, celui qui évoluait alors en tant que leader pouvait sans soucis rappeler quel gâchis a été son passage chez EnVyUs.

Aujourd'hui, la question n'est finalement peut-être pas de savoir si DEVIL saurait réaliser pareille performance. Evidemment, toute équipe serait enjouée à l'idée de pouvoir compter sur un joueur prêt à se retrouver avec plus de 20 kills au changement de side, mais à quel prix ? N'oublions pas que cette période rimait aussi avec des difficultés dans le groupe quant à la façon dont pouvait être DEVIL avec ses partenaires. N'oublions pas non plus que la bonne entente dans un groupe est tout aussi importante, parfois plus, que quelques frags.

Alors, n'est-il pas là, dans ce mix bon esprit et impact, le DEVIL dont TheDice aura besoin pour réussir ses play-offs ?

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

maeowoo aux côtés de Neityu lors de l'UTT 2021


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  5ème, 11v-3d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  DumbTrades
  60ème, 8v-6d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  352
 

Comme le nombre de kills de Neeros sur la saison régulière, seulement dépassé par passinhas avec 357.

Toutes ligues confondues, il se classe 4ème à égalité avec jeyN.

ADEPTS grandit bien


La dynamique : Un groupe complet

La saison passée, le nouveau cinq d'ADEPTS ne se connaissait pas encore assez, avec en plus un maeowo qui découvrait alors le rôle de leader. Avec quelques mois dans les doigts et dou_waaps à la place d'Acelele, le groupe semble maintenant plus équilibré et sa saison le montre.

En plus de Neeros, qui casse clairement des bouches à l'AWP, Luckyy et Seeka sont des valeurs sûres au rifle quand dou_waaps ne se contente pas d'apporter sa puissance de feu au groupe. Leader chez GOLF LE FLEUR (sa précédente équipe), il a su trouver sa place en partageant son énergie à ses coéquipiers sans gêner maeowo dans l'exercice du lead.

Dans cette belle saison pour ADEPTS avec 11 victoires pour 3 défaites, il est drôle de voir que ce sont les derbies francophones qui ont causé du tort à l'équipe avec une défaite en ouverture contre DayHope puis contre MTP un peu plus tard dans la saison.

Côté scores, jamais l'équipe de Dreux n'a perdu avec moins de 11 rounds marqués. A l'inverse, elle n'a gagné qu'à deux reprises en encaissant moins de 11 rounds, une bonne manière de se rappeler que tout peut vite se jouer sur CS:GO, qui plus est avec des play-offs à élimination directe. Forte d'un mappool assez varié, ADEPTS reste favorite contre DumbTrades pour retrouver l'ESEA Main. 

Pour résumer la saison, j'ai senti l'équipe confiante et bourrée de skill. Je les ai sentis plus réfléchis que la dernière saison, ils ont pris le reflexe de call des pauses tactiques dans les moments de moins bien, chose qu'ils ne faisaient pas du tout avant.

L'apport de dou_waaps a, selon moi, pas mal joué sur le côté mental de l'équipe. Il a toujours le mot pour remotiver les troupes et c'est un bon complément au lead de maeowo. Il sait donner de la voix lorsqu'il y en a besoin, on a pu le voir à La Coupe #1 contre Somnus.

Scopa est venu faire quelques piges en tant que coach à la mi-saison et ça leur a beaucoup apporté. On tient à le remercier chaleureusement pour le temps qu'il a accordé aux gars.

Vu le seed qu'on a, je les vois mal ne pas passer ce premier tour de play-offs. Ils sont plus préparés que la saison dernière et le cinq est plus solide. Cependant c'est un Bo3 et il ne faut pas se louper, on l'a bien vu la dernière fois où on s'est retrouvé à jouer un decider sur Mirage, map que les gars ne jouent pas du tout.

Florian "illy" Meignan,
Directeur de l'Esport chez ADEPTS

Le joueur à suivre : Neeros prêt pour découvrir le Main

N'ayant jamais dépassé l'Intermediate, Neeros semble aujourd'hui un poil à l'étroit à ce niveau et ne demande qu'à goûter aux joutes du Main.

Principal atout d'ADEPTS en termes de puissance de feu avec 75 kills de plus que Luckyy sur la saison, le sniper sera essentiel dans ce match décisif. S'il est en forme, ses coéquipiers n'auront qu'à se mettre dans ses traces pour que le match ne soit qu'une formalité.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

Efox, rouage du groupe depuis sept saisons maintenant.


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  8ème, 11v-3d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  Young Glorians
  57ème, 8v-6d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  2
  Comme le nombre de secondes places obtenues cette saison par Somnus en lan, à la Gamers Assembly et le week-end dernier à l'AFTI-LAN 22.1.

Le déclic de Somnus


La dynamique : Un Top 2 si important 

En arrivant à Poitiers pour jouer cette Gamers Assembly, Efox, leader inamovible de Somnus, n'avait pas idée comme cette lan changerait sa saison.

Arrivée en Grande Finale après avoir remporté le winner bracket, Somnus n'est passée qu'à une carte (2 maps à 3) de l'emporter. Un déclic et un plein de confiance associés à une incompréhension entre les équipes finalistes qui permettront de finalement garder un Thorooth sur le départ et d'attaquer une seconde saison de suite avec le même cinq.

Forte de ce résultat, Somnus a remporté ses six premiers matchs avant de connaître ses premières défaites sans pour autant qu'elles ne s'enchaînent. Après cinq saisons à ne jamais totalement confirmer le potentiel qui sommeillait en elle, l'équipe a trouvé la bonne formule au travers d'un Thorooth toujours aussi libre et impactant, d'un Psikx et d'un S-K-N-S prenant de plus en plus de place et d'un jeune AsI0K assurant sur son rôle.

Clôturant la fin de sa saison régulière par une nouvelle seconde place en lan, cette fois à l'AFTI, encore une fois en ayant fait preuve de caractère, Somnus a pris rendez-vous avec l'ESEA Main. A eux, maintenant, de valider ce déclic de la meilleure manière qui soit.

On ne va pas se mentir, à l’aube de la dernière Gamers Assembly, l’équipe était au plus mal. Sans être le coach de Somnus durant cette période, j’ai toujours été dans l’entourage de l’équipe, et à ce moment-là, l’équipe était partie pour une “Last Dance”. Mais contre toute attente, les joueurs ont trouvé un nouveau souffle au travers de cette lan. Le groupe en est ressorti plus soudé que jamais, et forts d’une saison en commun, nous avons très vite senti qu’un cap était passé.

Sur le plan mental, une limite a été repoussée, le fait de faire un bon résultat sur une lan a donné une nouvelle confiance à l’équipe. Sur le plan collectif, le groupe ne s’était jamais aussi bien porté et nous sommes repartis sur les meilleures bases possible.

Tout cela nous a permis de bien entamer la saison et de rester sur une bonne lancée, propice à notre progression. Nous avons déjà beaucoup avancé mais je suis sûr que nous pouvons faire encore mieux. Avec le temps, la stabilité et le travail nécessaire, cette équipe a le talent et la détermination pour aller loin.

Aujourd’hui nous abordons les play-offs sur la même dynamique que durant la saison : nous voulons gagner. Avec cette confiance accumulée, nous nous devons de remporter le premier match pour remplir nos objectifs.

Leonardo "SLLLL" Sleiman,
Coach Somnus

Le joueur à suivre : S-K-N-S pour accompagner Thorooth

Si Thorooth est évidemment un joueur majeur pour Somnus, il est aujourd'hui aussi accompagné de Psikx au rifle mais surtout de S-K-N-S à l'AWP. Impactant une fois le sniper en main, il fait preuve de mobilité pour apporter de la variété au jeu de son équipe, notamment sur la défense.

Au-delà même de ses performances individuelles, S-K-N-S est un joueur qui donne de la voix, beaucoup de voix, ce qui pouvait manquer dans cette équipe encore un peu jeune. On l'a vu en lan, il n'hésite pas à accompagner Efox mais aussi à donner de la vie sur le vocal en criant sur ses adversaires. Baissant encore parfois la tête dans les moments compliqués sans parvenir à garder cette vie pour redonner de l'allant à ses coéquipiers, la difficulté sur ces matchs en ligne sera de savoir garder le bon mood sans pour autant pouvoir crier sur ses adversaires pour se relancer.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

Faute de photos en lan des LDN, on a mis le joueur préféré de KaSAAK


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  20ème, 10v-4d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  HejjaOss
  45ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  2
  Montée en Intermediate cette saison, Les Dragons Niortais pourraient connaître leur deuxième promotion de suite s'ils remportaient ce premier match de play-offs.

Un temps d'avance


La dynamique : Des Dragons au souffle chaud

En montant en Intermediate cette saison, OmiDeZz et KaSAAK n'ont pas dû se dire de suite qu'ils seraient sur le point de jouer leur promotion en Main une fois les quatorze matchs passés.

Et pourtant, avec une série de cinq victoires après une défaite en prolongations sur le match d'ouverture, Les Dragons Niortais ont rapidement assuré le maintien et ont donc laissé place au plaisir, au bonus. Et heureusement ! En ayant dû remplacer m1ghe par muSh, l'équipe a connu une petite période d'adaptation ponctuée de trois défaites de suite.

Comptant alors 5 victoires et 4 défaites, LDN avait encore besoin de quatre victoires pour assurer les play-offs, ce qui n'avait rien d'évident. Mais voilà, quand une saison est belle, elle le reste, et ce ne sont pas ces quatre équipes qui ont terminé près des play-offs ou même en play-offs qui ont su y mettre un terme.

Entre kayZ qui a déjà connu l'ESEA Main, muSh qui a récemment remporté la Swisscom Hero League Spring et le duo OmiDeZz-KaSAAK qui se connait par coeur, Les Dragons Niortais ont de quoi nourrir de gros espoirs quant à ce match décisif contre les Suédois de HejjaOss. Une occasion aussi de découvrir un jeune joueur, ShIlNYx, tout juste âgé de 18 ans.

On entame la saison sur un début assez convaincant avec très peu de préparation. Malheureusement, en milieu de saison mighe1, notre AWP, a dû arrêter pour se consacrer à ses projets IRL. muSh nous a rejoint, ce qui nous a obligé à restructurer le jeu car il n'occupe pas les mêmes rôles.

Avec quelques praccs dans les jambes, on repart de plus belle pour finir cette saison sur une bonne note. Concernant les play-offs on aborde ça de la même manière que tous les autres match c’est-à-dire à 200% !

Julien "kayZ" Mornettas

Le joueur à suivre : kayZ en souvenir de l'ESEA Main

Nous sommes sur la 37ème saison d'ESEA Main, mYinsanity vient de descendre d'Advanced quand Jas_x et xReal pensent à VKLL, sabAAA et kayZ pour combler les différents départs.

A l'époque, kayZ n'a qu'une très faible expérience en équipe et n'a jamais vraiment dépassé l'Open (4 matchs en Intermediate) mais cela ne freine pas le binôme. Fort de belles statistiques sur ses deux saisons en Open, le jeune joueur répond présent individuellement à un niveau qu'il n'a jamais connu, sans que cela ne lui permettre d'y rester une fois la fiche vendue. Avec des performances toujours aussi intéressantes en Intermediate la saison d'après avec l'équipe de neirdA ou encore aujourd'hui avec Les Dragons Niortais, aucun doutes pour dire que kayZ a le niveau pour évoluer en ESEA Main et, d'abord, pour aider son équipe à passer le cap de ce match décisif.



Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

LostingeR (en blanc) au milieu de ses potes sur l'UTT 2021


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  33ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  VOLNA
  32ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  14,31
  Comme le RWS de LKS, 5ème de la catégorie (minimum 100 rounds joués), montrant ainsi l'influence positive de l'ancien Exalty.

L'éveil d'ENNEMI


La dynamique : Un changement décisif

Jusqu'à la saison passée, le groupe d'ENNEMI sous ses différents noms était un groupe prometteur mais très voire trop jeune pour réussir à performer. Au contraire, c'était plutôt le maintien qui était joué de saison en saison et non sans lâcher quelques gouttes de sueur à l'approche des derniers matchs.

S'il a aujourd'hui changé de partie de tableau, le cinq d'ENNEMI le doit à une arrivée : celle de LKS. Si vous suivez la scène subtop, vous reconnaîtrez ce pseudo pour avoir passé plusieurs saisons aux côtés de P0WELS que ce soit chez Make Your Destiny ou Voltage (puis Exalty). Surtout, le rifle était performant en Advanced et n'a quitté l'équipe que pour des raisons personnelles.

Avec l'apport d'un tel joueur, ENNEMI a d'abord commencé par se maintenir en Intermediate avant de débuter cette saison par cinq victoires puis d'enchaîner par une double série de deux défaites-deux victoires.

Maintenant en play-offs, l'équipe pourra aussi s'appuyer sur S6LK et LostingeR et sur un mappool assez large, suffisant pour passer ce premier tour ? VOLNA étant une équipe très jeune seulement créée la saison passée avec des joueurs qui découvrivraient les ligues ESEA, il y a la place pour ENNEMI de valider son ticket pour le Main sur ce Bo3.

Notre saison a plutôt bien débuté, on a su enchaîner les victoires en se faisant peur à certains moments. Malgré quelques défaites, les joueurs ont su garder un bon mental et continuer à travailler.

Notre objectif principal est de monter en Main et que ce 5 continue dans une bonne dynamique. Nous avons une très bonne cohésion d'équipe, que ce soit en dehors ou dans le jeu, ce qui nous permet d'aborder sereinement les games. Et nous sommes très bien soutenus par notre organisation, ENNEMI. En esperant que tous ces éléments réunis nous permettent d'atteindre notre objectif.

Valentin "Movu" Abit,
Coach ENNEMI

Le joueur à suivre : LKS, l'Advanced au service de l'Intermediate

On ne va pas se mentir, sans LKS, ENNEMI ne serait pas en play-offs aujourd'hui. Il n'y a qu'à faire un tour dans les statistiques pour s'en rendre compte. Parmi les meilleurs de la ligue en termes de kills, d'ADR, de multi-kills et pas trop mal placé sur les clutchs en 1v1, LKS termine sa ligne par un RWS (sorte de rating HLTV) de 14,31, soit le 5ème plus haut en Intermediate.

Au-delà de ses simples statistiques personnelles, l'apport de LKS se trouve aussi dans l'expérience et la confiance partagée avec ses coéquipiers. Une aubaine pour ces jeunes joueurs qui ont un bel exemple à suivre tout en ayant le plaisir de partager la fiche, et une potentielle montée en Main avec lui.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

NaToSaphiX, un nom connu de tous aux côtés des jeunes de jEROMEC. Crédit : Helena Kristiansson


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  35ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  PGE Turow AR
  30ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  10
  Comme le nombre de joueurs qui ont joué pour Prodigies cette saison, le cinq actuel étant celui qui compte le plus de rounds joués.

Un projet pour monter


La dynamique : Une jeunesse encore fragile

Projet à la fois créé par Jérôme Coupez pour retrouver le plaisir de jouer et pour offrir à de jeunes joueurs de petits pays de la scène CS:GO l'occasion de se montrer, Prodigies and a boomer dans son nom intégral ne devrait pas s'attarder en Intermediate.

Entre une jeunesse aux dents longues, l'apport de NaToSaphiX et la rigueur de jEROMEC, l'équipe bénéficie d'un bon mélange pour viser le Main et pourquoi pas un peu plus en play-offs. Malgré tout, la saison nous a montré que cette expérience n'est parfois pas suffisante pour compenser les erreurs de jeunesse tant sur le serveur qu'en-dehors. On pense notamment à ces deux matchs perdus en prolongations alors que le cinq a eu l'occasion de les conclure à plusieurs reprises. 

Cela reste tout de même une très belle saison pour un groupe qui a vu passer 10 joueurs différents et dû laisser filer une défaite par forfait. Surtout, les jeunes répondent présents au niveau des statistiques et accompagnent sans soucis l'ancien Heroic.

Pour ces play-offs, on n'attend rien d'autre qu'une équipe préparée et concentrée pour ne pas rater son objectif et si les jeunes arrivent à suivre cet état d'esprit, on voit mal les Polonais de PGE Turow réussir à leurs tenir tête.

Étant donné la nature du projet et le fait que des joueurs signent régulièrement dans des équipes (Dementor chez OG Academy récemment), nous sommes forcés de changer de joueurs régulièrement. C'était donc compliqué d'être constant mais nous avons maintenant un roster fixe qui a joué la fin de saison et jouera les playoffs.

Je pense sincèrement que nous aurions pu terminer beaucoup plus haut avec notamment un forfait et deux défaites en prolongations en ayant dû trouver un joueur juste avant les matchs.

Nous visons la qualification en Main au minimum et qui sait...  remporter les play-offs et se qualifier en Advanced serait un excellent résultat pour la pérennité du projet et son développement pour la saison prochaine !

Jérôme "jEROMEC" Coupez

Le joueur à suivre : NaToSaphiX, une aide pas comme les autres

On parlait, au-dessus, de l'apport de LKS avec son niveau Advanced ? Autant dire que ce n'est rien en comparaison à NaToSaphiX et ses multiples passages au niveau professionnel. Rappelons-nous qu'il a remporté le cs_summit 5 en tant que stand-in, avec mousesports et son coach... le tout au détriment d'une G2 qui était encore en majorité française. 

Avec sa volontée de lead et d'accompagner des jeunes, le Danois a donc trouvé le parfait projet pour se faire la main tout en y apportant ses qualités naturelles de joueur. Il est ainsi logiquement le meilleur élément du cinq actuel sur la saison et sera un moteur pour son équipe dans ces play-offs. Sur le serveur, d'abord, mais aussi dans toute la préparation qui précèdera le match. En clair, on ne voit pas vraiment comment, dans un Bo3, Prodigies pourrait rater la montée avec NaTo dans ses rangs.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

ZeyRow et vARKA seront les atouts de webSPELL sur ces play-offs.


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Intermediate
  42ème, 9v-5d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  EGN
  23ème, 10v-4d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  3
  Comme le nombre de fois où vARKA s'est retrouvé en play-offs d'Inter', accrochant la promotion les deux premières avec TGJ Esports et Fragbox.

A la recherche du bon cinq


La dynamique : Un manque d'initiatives

Depuis que webSPELL s'est tournée vers lui et son projet, madc devait se sentir bien seul avec des joueurs plutôt inexpérimentés. Ce qui a d'ailleurs amené le cinq a descendre de Main à Intermediate au bout de la seconde saison.

Pour ne pas rester trop longtemps à ce niveau, la structure a cherché à se renforcer et madc a accepté de laisser le lead à vARKA, accompagné de ZeyRow au sniper. Une bien belle opération poussant à, déjà, penser à la saison suivante.

Pourtant, après une première partie de saison réussie (6v-1d), le tirage a mis deux grosses équipes sur la route de webSPELL et vARKA a commencé à se sentir bien seul pour diriger le groupe une fois sur le serveur. Avec Maxu4C et MECHANT en qualité de soldats, on s'attendait à trouver quelques initiatives dans le jeu de madc. Et s'il ne fait pas vraiment d'erreurs et reste solide sur les appuis, il n'est pas du genre à aller faire bouger les lignes adverses de lui-même. Encore un peu jeune face aux responsabilités et à la pression qui les accompagne, ZeyRow a tout de même participé à soulager vARKA à plusieurs moments de la saison.

Sur ce match décisif, difficile de se défaire de ces difficultés et donc pas évident de poser un pronostic. D'un côté, si ZeyRow et madc répondent présent dans le jeu, webSPELL est une équipe compliquée à jouer pour tout le monde en Intermediate - sauf peut-être C est la Vie. De l'autre, si l'investissement ne bouge pas, ce Bo3 pourrait faire naître bien des regrets...

La saison a été assez compliquée à gérer, ZeyRow et moi avons rejoint la line-up le jour même du début de saison ESEA. Cela signifie que nous n'avions aucune préparation au moment d’aborder nos matchs officiels. La suite n’a pas été plus simple avec de multiples absences nous limitant à une quinzaine de jours de pracc en 2 mois.

J’essaye maintenant de rattraper ce retard cumulé en formant le 5 à mon lead, en accéléré. C’est loin d’être idéal, heureusement les gars ont une super attitude qui nous permet d’envisager une montée en Main à condition de passer un cap collectivement et individuellement dans cette dernière semaine de préparation.

Thomas "vARKA" Roudaut

Le joueur à suivre : ZeyRow, une pression à maîtriser

Si l'on pense à Razzmo, DasSher et ZeyRow, on se rappelle logiquement de cette longue période où le jeune trio a évolué chez WanteD, NidhoGG et TGJ Esports avec vARKA et ciaraN. En leur confiant des responsabilités, le leader et le coach ont toujours cherché à faire évoluer la capacité de réflexion de ces jeunes, une approche qui se ressent aujourd'hui chez chacun d'entre eux.

Quand vARKA rejoint donc webSPELL, il s'accompagne d'un ZeyRow dont il aura besoin sur toute la saison avec un rôle qui dépasse l'importance même du simple AWP. Dans le jeu global comme dans ses choix individuels, le sniper doit être celui qui donne le ton à l'équipe, celui qui donne de la confiance et entraîne ses coéquipiers plus réservés avec lui. Or, cette saison a aussi montré que ZeyRow a encore du mal à gérer cette pression qui lui incombe et on l'a donc parfois vu en deçà de son niveau. Pour ces play-offs, il sera donc important pour lui de travailler sur sa façon de voir son rôle et de l'appréhender afin d'apparaître sur le serveur en pleine possession de ses moyens. Si, derrière, vARKA continue à frag comme il le fait, webSPELL sera sur de bons rails pour la montée. 

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

Aymeinstein attentif à ses joueurs lors de La Coupe #1


Retour à l'accueil                                                                                                                 Suivre les play-offs

     
  ESEA Open
  5ème, 13v-1d
     
  Notre cote
 
     
  L'adversaire
  Munich Retired
  124ème, 9v-5d
                 ou
  ENERGYULTRA
  133ème, 9v-5d
   
  Les cartes jouées
 
     
  La stat'
  32
  Comme la saison d'ESEA Open durant laquelle nonick, avec TheDice, a remporté la ligue pour directement monter en Advanced.

GenOne, prête à monter


La dynamique : Un cinq en construction

Lancée à un mois du début de la saison actuelle, la nouvelle version de GenOne s'appuie sur un corps de joueurs qui a déjà l'expérience du subtop francophone et même européen pour nonick.

En repartant depuis l'ESEA Open avec des joueurs comme NeOo et Kursy dans ses rangs, il ne faisait plus ou moins aucun doute que l'équipe serait en play-offs à ce moment de l'année. La difficulté pour Aymeinstein n'était donc pas dans le résultat de cette saison régulière mais dans la capacité à construire un groupe, à construire son jeu face à des adversaires, pour beaucoup, très inférieurs à celui de ses joueurs. Certes, vous nous direz qu'il y a les praccs pour ça, mais cela ne vaut pas un officiel, voire même une lan. Et justement, La Coupe #1 a montré quelques défaillances et ouvert quelques axes de travail pour le cinq en vue des matchs décisifs de cette fin de saison.

Au milieu de ces 13 victoires, on note par exemple que GenOne a battu NAVI Junior et Atlantic, deux équipes qui ont bien figuré sur la saison. Evidemment, la question n'est pas de savoir si GenOne sera en Intermediate la saison prochaine mais plutôt si elle réussira à rejoindre le Top 8 synonyme de Main voire le Top 1 pour l'Advanced. En étant sur la branche de Tokyo Revengers (l'équipe de MSL, suNny et oskar), la première place sera tout de même difficile à jouer.

Pour être honnête et transparent, on a pris du retard sur ce qui aurait dû être fait. Là ça fait bientôt 3 semaines qu’on a remis un coup de collier et j’espère que ça va le faire pour les play-offs.

Avec GenOne on vise toujours les sommets et on a toujours des objectifs clairs : passer en Advanced. Le minimum syndical serait le Main après une finale [Open] perdue contre des mecs expérimentés, mais avec les performances contre NAVI Junior et Atlantic on pense pouvoir battre tout le monde dans la ligue. Les cartes sont dans nos mains et c’est à nous de jouer notre jeu.

Aymein "Aymeinstein" Bencheikh,
Coach GenOne

Le joueur à suivre : Kursy, prêt pour les play-offs

Comme à l'époque où il évoluait en Main, Kursy est particulièrement impactant à l'AWP (88,15 d'ADR). Si tous ses coéquipiers, NeOo en tête, seront capables de surnager sur les premières games, il deviendra de plus en plus important au fil que les tours passeront.

On le sait, le rôle d'AWP est un rôle décisif et il est important de pouvoir compter sur un sniper capable de prendre le dessus sur ses adversaires tout autant pour punir quelques prises de zones que pour évoluer dans un système plus proactif. Avec le tirage qui attend GenOne, autant dire qu'on espère voir un duel entre Kursy et oskar d'ici quelques semaines.

Équipe précédente Retour à l'accueil Équipe suivante

 

On ne s'attendait pas à avoir une saison aussi compliquée, mais on a eu des hauts et des bas qu'on a essayé de gérer du mieux qu'on pouvait. Faire face à des problèmes en interne ce n'est jamais facile mais l'équipe a su rester fort mentalement tout en restant professionnel durant les derniers matchs pour nous assurer la qualification playoff. Maintenant on va prendre le match un par un garder la même attitude et le même état d'esprit que sur les deux derniers matchs. On a la chance d'avoir notre leader xReal qui travaille d'arrache-pied et qui pousse chacun des joueurs vers son maximum. On est conscient de nos forces et nos faiblesses, on va jouer notre jeu, bien préparé nos matchs et essayer de se mettre dans les meilleures conditions pour aller plus loin possible dans c'est phase finale. Chacun sait l'importance d'un passage en advenced, peut importe l'issue des play off, on veut montrer le meilleur visage de notre équipe.
... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles