WebTV
En bref...
30/11/2014 :: LDLC CHAMPION !
30/11/2014 :: DRAW ! LDLC a 2 rounds de matchs maintenant...
30/11/2014 :: maikelele qui fait peur à tout le camp...
29/11/2014 :: Enorme fake de NiP qui faiut bouger toute la...
29/11/2014 :: 16 à 15, premier round de l'OT pour...
29/11/2014 :: OVERTIME ILS L'ONT FAIT
29/11/2014 :: 15 à 14 chaque round est monstrueusement...
29/11/2014 :: Prise du BPB sans complexe des NiP, 15 à 13...
29/11/2014 :: 14 à 13, round armé, cette map est folle
29/11/2014 :: Et superbe reprise des Français en B, 14 à...
29/11/2014 :: 14 / 11 avec un perfect, c'est bon pour...
29/11/2014 :: Qui passe, 14 à 10, mais mon dieu que ces...
29/11/2014 :: 14 à 9, nouveau force buy
29/11/2014 :: Malgré 2 frags immondes de GR à travers...
29/11/2014 :: Force buy qui fonctionne, 13 à 8
29/11/2014 :: 13 à 7, et force buy de LDLC
29/11/2014 :: NiP qui plante en A, 12 à 7, LDLC doit...
29/11/2014 :: Perfect a nouveau pour le 3ème round, round...
29/11/2014 :: 2ème round pour LDLC, mais NiP a planté la...
29/11/2014 :: Perfect de LDLC au GR, GOGOGO
29/11/2014 :: 11 à 4 à la fin du side. LDLC, il FAUT...
29/11/2014 :: GetRight too strong qui met son 1vs2
29/11/2014 :: 9 à 4 pour NiP, le BPA est complètement...
29/11/2014 :: GetRight qui prend 3 frags en toilette...
29/11/2014 :: L'eCoZ qui ne passe pas, 6 à 4, round...
29/11/2014 :: Defuse sur le fil des NiP, 5 à 4
29/11/2014 :: Ping, pong, ping, pong. Les deux équipes se...
29/11/2014 :: 3 partout
29/11/2014 :: Belle agression de friberg construction, 3...
29/11/2014 :: 3 / 1 pour LDLC, round armé
29/11/2014 :: L'eCoZ qui passe encore avec une...
29/11/2014 :: 3 one shot à l'USP S de forest qui...
29/11/2014 :: NiP qui commence CT malheuresement, LDLC va...
29/11/2014 :: overpass, c'est parti §
29/11/2014 :: Une map partout, NiP remporte inferno sur un...
29/11/2014 :: 15 à 4, avec LDLC en force buy. Autant dire...
29/11/2014 :: Bon. 14/4. C'est maintenant ou jamais...
29/11/2014 :: Happi en 1vs3 qui ne peut pas faire de...
29/11/2014 :: 11 à 4, il va valloir mettre un mur en CT,...
29/11/2014 :: 9 / 4 pour les Suédois qui ne laissent pas...
29/11/2014 :: A nouveau une éco mise par NiP en B, 6 à...
29/11/2014 :: C'est le BPA par la vodku qui est...
29/11/2014 :: 5 à 3
29/11/2014 :: maikelele on fire a son tour sur le BPA,...
29/11/2014 :: Au tour de GetRight de ferme le T aux T. 4...
29/11/2014 :: forest imba en camion vodka, 4 frags, 3/2...
29/11/2014 :: 1vs1 de shox qui se loupe un peu, 2 partout,...
29/11/2014 :: LDLC s'empale sur les 5 NiP en B, 2/1...
29/11/2014 :: Triple frag de NBK sur ce GR qui ouvre la...
29/11/2014 :: C'est parti pour inferno, LDLC en T
De l'action
Tous - One Actions - Highlights - Winning Moments
Vidéos - Interview et ambiance
 
 


DH Winter : Le sacre pour LDLC !

12848 73

Après trois jours de compétition sous très haute tension, la DreamHack Winter 2014 arrive à son terme avec une grande finale inédite. Tous les éléments sont réunis pour une dernière rencontre de folie : 100 000 $ sur le tapis, une équipe à domicile, une autre ayant reçu un soutien exceptionnel de la communauté, un public sur place plus que bondé, des centaines de milliers de téléspectateurs et bien sûr un magnifique trophée pour conclure une année riche en émotions. 

10
Dust2 Old
16
16
Inferno old
04
16
Overpass
19

D'un côté les Ninjas in Pyjamas dont c'est la première sortie en lan avec leur nouvelle recrue, le sniper Maikelele. Les Suédois ont réalisé l'exploit de se qualifier pour leur quatrième grande finale en autant d'événements majeurs. Une performance incroyable qui n'est pas prête d'être égalée. Pourtant, le parcours de cette équipe qui pour rappel n'a passé les poules ni de la Dreamhack Stockholm ni de l'ESWC, a bien failli s'inscrire dans la lignée de ces mauvais résultats, ici à Jönköping. 

Victorieux des Planetkey-Dynamics puis battus par LDLC, les hommes de Xizt ont effet eu une sueur froide face aux surprenants Polonais d'ESC Gaming. Les invités surprises de la compétition ont joué leur va-tout et sont passés près de l'exploit. C'était sans compter la pause tactique des Suédois qui ont réussi à se remobiliser au meilleur des moments et finalement l'emporter. Opposés aux redoutables HellRaisers en quarts de finale, ils ont montré un visage autrement plus conquérant que la veille et menés par un GeT_RiGhT des grands jours, les ont complètement surpassés. 

Une grosse performance qui a semblé remettre NiP sur de bons rails et en effet, ce samedi, les Ninjas in Pyjamas ont fait preuve d'un mental d'acier face aux Virtus.Pro, dans un rematch de la grande finale des EMS One Katowice. Malmenés, ils ont réussi à remonter sur Nuke et s'imposer au bout d'un second overtime. Sur Cache, les Polonais étaient bien trop supérieurs et l'avantage qu'ils avaient au score au moment de passer en défense était bien trop important pour des Ninjas in Pyjamas déjà concentrés sur la troisième et ultime carte : Inferno. 

Et où Virtus.pro aurait pu continuer sur sa lancée, les Ninjas in Pyjamas ont opposé une véritable muraille en défense ne laissant passer qu'un petit round. Malgré un début de remontée, les Polonais n'ont pu qu'être témoins de ce qui est la véritable rédemption des Ninjas in Pyjamas. 

En face et pour la première fois dans l'histoire des tournois sponsorisés par Valve, une équipe française. Et quelle équipe ! Team-LDLC, seule rescapée tricolore après le scandale ayant précédé l'événement et vu les disqualifications de Titan et Epsilon. La seconde meilleure équipe du monde au début du tournoi peut, en décrochant ce titre, monter au rang supérieur. Le chemin vers cette grande finale a été long, fatiguant d'autant plus quand des polémiques sont venues compliquer le tout. 

Faciles vainqueurs d'ESC au premier tour, shox et ses coéquipiers ont semblé supérieurs aux NiP avant de se faire une petite frayeur. Premiers de poule, ils ont écopé du tirage le plus compliqué avec un quart de finale face à leurs rivaux de Fnatic qui les avaient déjà battus par deux fois lors de grandes finales à l'ESWC puis au Fragbite Masters. Une finale avant l'heure qui a semblé directement bien tourner pour les Français avec une solide prestation sur Dust2. Cache a été plus compliqué et les Fnatic en ont profité pour revenir à une carte partout. Tout s'est ainsi joué sur Overpass. En défense, les hommes de Happy ont fait ce qu'ils avaient à faire en l'emportant 12-03 mais tout a basculé grâce au fameux boost Fnatic qui a permis à l'équipe suédoise de réaliser une remontée extraordinaire et l'emporter sur le papier 16-13.

La réclamation déposée par les LDLC a laissé plané le suspens sur l'issue officielle de ce match durant de nombreuses heures et c'est finalement vers 3h40 du matin que les joueurs ont été avertis du replay intégral d'Overpass. Une décision tellement critiquée par la communauté que Fnatic a déclaré forfait laissant les LDLC passer en demi-finale sans rejouer le moindre round. A une porte d'une première grande finale, les LDLC n'ont jamais été en position de faiblesse face aux Natus Vincere et ont confirmé leur statut de favoris en l'emportant assez aisément. 

- Résultats par carte -

 Ninjas in Pyjamas  LDLC

de_dust2
16-05 vs. HellRaisers

de_inferno
16-06 vs. HellRaisers
16-08 vs. Virtus.Pro

de_nuke
22-20 vs. Virtus.Pro

de_cache
09-16 vs. Virtus.Pro
16-13 vs. ESC Gaming 

de_overpass
16-02 vs. Planetkey
13-16 vs. LDLC

 

de_dust2
16-10 vs. Fnatic
16-11 vs Na`Vi 

de_inferno
16-11 vs. Na`Vi

de_cache
08-16 vs. Fnatic

de_overpass
16-13 vs. NiP
13-02 vs. Fnatic

de_cobblestone
16-04 vs. ESC Gaming

 

 

Chaque équipe devra bannir une carte. LDLC devrait bannir Nuke ou Mirage tandis que le veto de Ninjas in Pyjamas pourrait s'avérer être plus difficile. Ils ont montré des difficultés sur Cache et pourrait ainsi l'écarter. Cobblestone pourrait également être un veto tout à fait possible. Il pourrait être intéressant de revoir ces deux équipes s'affronter sur Overpass compte-tenu de leur précédente confrontation. Inferno devrait être un élément incontournable de cette grande finale et lorsque l'on sait le niveau de chaque sur cette carte, le spectacle s'annonce impressionnant.

- Ratio des dix acteurs -

 Ninjas in Pyjamas

f0rest : 1.24
Friberg
: 1.19
GeT_RiGhT
: 1.27
Maikelele
: 1.18
Xizt
: 0.98

 LDLC

shox : 1.26
Happy :
1.36
Kioshima :
1.27
SmithZz :
0.84
NBK :
1.18

Chez Ninjas in Pyjamas, l'homme fort et le plus régulier du tournoi reste pour le moment f0rest qui retrouve un niveau qui était le sien lors qu'il a été élu 2ème meilleur joueur de l'année en 2013. Décisif sur la grande majorité des rounds, la légende d'1.6 sera l'une des clés de l'éventuelle réussite de son équipe. A ses côtés, Friberg réalise lui aussi une performance de grand niveau et possède de belles statistiques compte-tenu de son rôle d'ouvreur particulièrement difficile à ce niveau-là. GeT_RiGhT a eu des hauts et des bas mais reste une valeur sûre d'autant plus lors des grandes finales. Enfin, le point d'interrogation sur Maikelele s'est envolé grâce à de solides coups de sniper en phase finale. Il ne faudra néanmoins pas succomber à la pression pour sa première grande finale sous ses nouvelles couleurs. 

Côté LDLC, c'est encore une fois le meneur Happy qui démontre tout son talent. Efficace dans son rôle de clutcher, il a été l'un des artilleurs principaux de son équipe jusqu'en grande finale. Shox, NBK et Kioshima sont également réguliers à un très bon niveau mais il faudra peut-être que l'un d'entre eux se transcende véritablement pour remporter le trophée. Enfin la seule inquiétude repose sur la forme de SmithZz, historiquement très fort sur Dust2 mais qui a montré des difficultés à trouver les frags notamment face aux Natus Vincere. Son duel face à Maikelele s'annonce difficile. 

Les LDLC seront-ils la première équipe française à remporter un événement majeur ? Les Ninjas in Pyjamas conserveront-ils leur titre ? 

Les réponses dès le début de cette grande finale programmée à 21h.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles