ELeague Premier : Groupe C
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ELeague Premier : Groupe D
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ELeague Premier : Groupe B
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ELeague Premier : Groupe A
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
ELeague Premier : L'arbre
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Qualif ELeague Premier 2017
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
WebTV
Publicité
News
Breves
Pas de brève pour le moment dans ce coverage !


ELEAGUE Premier 2017 : Les invités

5724 29

L'ELEAGUE s'est imposé comme un acteur majeur du circuit CS:GO grâce à ses deux premières saisons couronnées de succès remportées successivement par Virtus.pro puis OpTic. Les grandes pontes de chez Valve ne s'y sont pas trompés en leur confiant l'organisation du deuxième Major en terres nord-américaines. C'était en janvier dernier et les Danois d'Astralis s'étaient imposés à Atlanta au terme d'une grande finale épique. 

La grande particularité amenée par ELEAGUE reste sa diffusion sur TBS, chaîne du câble aux Etats-Unis. Et qui dit émission de télévision et USA dans la même phrase, dit forcément un show que seuls les Américains sont capables de produire. Alors Turner, groupe propriétaire de TBS et de l'ELEAGUE (mais aussi de CNN, NBA TV etc...), a mis les petits plats dans les grands : studio de télévision ultra-équipé et une équipe de production composée de plusieurs dizaines de personnes. Un budget énorme à l'échelle du sport électronique mais riquiqui pour un tel mastodonte audiovisuel. 

Quand on aime, on ne compte pas et visiblement les gars de chez ELEAGUE adorent Counter-Strike. Après avoir mis 250 000 $ sur la table pour un simple showmatch entre Virtus.pro et Astralis, ils organiseront une prochaine saison complète sur le FPS de Valve. Si le prize pool reste inconnu pour le moment, il serait surprenant qu'il soit inférieur aux 1 400 000 $ que l'organisation offrait aux meilleures équipes à chacune de ses précédentes saisons. Le rendez-vous hebdomadaire en direct sur TBS est également reconduit avec un match retransmis chaque vendredi soir. 


Le G Fuel Arena à Atlanta dans les studios de Turner une nouvelle fois mis à disposition

Le format devrait rester assez similaire à l'an passé avec seize équipes réparties dans quatre groupes. Pour le moment, ELEAGUE  a révélé douze équipes invitées. Pour préserver l'intérêt autour de la compétition, ni Gambit, ni Immortals, les deux derniers finalistes du PGL Major n'ont reçu d'invitation. Sûrement jugés trop forts. Plus sérieusement, les arbitres se sont uniquement basés sur les résultats de leurs précédents championnats. Quoi qu'il en soit, on retrouvera au minimum les Français de G2 eSports qui entreront en lice contre Natus Vincere dans le groupe A où FaZe sera également de la partie. Astralis et SK Gaming, considérés comme les deux meilleures équipes de la planète s'affronteront dans un groupe D où OpTic aura décidemment fort à faire pour rééditer son exploit de décembre dernier. 

Un slot dans chaque poule sera accessible via deux tournois préliminaires ouverts à tous (un en Europe et un aux USA). Ils se dérouleront lors du dernier week-end d'août

Groupe A (8-9 Sept.)   Groupe B (15-16 Sept.)
 FaZe
 Na`Vi
 G2 eSports
Qualifié
 

 North
 Mousesports
 Fnatic
Qualifié

     
Groupe C (22-23 Sept.)   Groupe D (29-30 Sept.)
 Virtus.pro
 Ninjas in Pyjamas
 Cloud9
Qualifié
   SK Gaming
 Astralis
 OpTic
Qualifié

Plus d'informations sur le format exact et le montant des dotations viendront dans les semaines à venir. Le calendrier de la rentrée se fixe peu à peu et avec l'ESL Pro League de retour, on n'en a pas fini de parler de saturation. 

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles