WebTV
En bref...
25/01/2017 :: EnVyUs ne jouera pas avant 23h45.
25/01/2017 :: Les 1/4 auront lieu vendredi.
25/01/2017 :: Pour rappel, il n'y aura pas de match...
25/01/2017 :: C'est fini pour G2.
24/01/2017 :: Virtus.pro et Na'Vi finissent à 3-0 et...
24/01/2017 :: C'est fini pour HR après un match...
24/01/2017 :: On connaîtra bientôt le nom du premier...
23/01/2017 :: Un choc entre FaZe et SK Gaming est à...
23/01/2017 :: Dominé, EnVyUs s'incline logiquement...
23/01/2017 :: HellRaisers est une nouvelle fois en...
23/01/2017 :: La deuxième va démarrer dans quelques...
23/01/2017 :: Les matchs de la deuxième journée viennent...
23/01/2017 :: La réponse est oui ! 16-6, GODSENT crée...
23/01/2017 :: GODSENT propose une défense de fer et mène...
22/01/2017 :: Le septième match arrive avec un duel...
22/01/2017 :: Les Français s'en sortent finalement...
22/01/2017 :: Liquid sauve deux rounds de match et revient...
22/01/2017 :: EnVy s'accroche et recolle à 18...
22/01/2017 :: Liquid passe devant, 17-16, rien n'est...
22/01/2017 :: EliGE clutch un 1vs2 et Liquid remonte de...
22/01/2017 :: jdm sort un 1vs5 de nulle part et Liquid...
22/01/2017 :: Au tour de nV de rentrer en course ! Ce sera...
22/01/2017 :: Na'Vi a détruit mouz sur Cbble, 16-3,...
22/01/2017 :: Porté par un grand Snax, VP s'impose...
22/01/2017 :: Les Polonais remontent et passent devant,...
22/01/2017 :: FalleN a répondu à quelques questions....
22/01/2017 :: 9 rounds pour OpTic en attaque, VP va devoir...
22/01/2017 :: NAF-FLY sort un 1vs3 au pistol round et...
22/01/2017 :: Encore une fois, c'est sur Cbble que se...
22/01/2017 :: Une courte interview de bodyy arrive...
22/01/2017 :: Gros choc à venir avec le match entre...
22/01/2017 :: SK conclut finalement 16-7
22/01/2017 :: 4 petits rounds pour HellRaisers en...
22/01/2017 :: Les Brésiliens déroulent en attaque pour...
22/01/2017 :: Les deux équipes s'affronteront sur...
22/01/2017 :: SK va maintenant entrer en lice, face à...
22/01/2017 :: 16-10 pour G2 ! RpK en grosse forme avec 28...
22/01/2017 :: G2 dans une très bonne dynamique, 14-10 !
22/01/2017 :: Un 1vs2 de KRiMZ amène fnatic à 9-6 à la...
22/01/2017 :: Premier round, 1vs2 pour shox à 8hp, 4...
22/01/2017 :: Ce sera Cache pour ce second match
22/01/2017 :: Les Francophones de G2 vont enchaîner face...
22/01/2017 :: Un side CT maîtrisé donne finalement la...
22/01/2017 :: Un bon setup double AWP fait revenir North...
22/01/2017 :: 7 rounds de suite en terro pour Gambit qui...
22/01/2017 :: Cobblestone sera la première map jouée...
22/01/2017 :: Ce Major est lancé, premier match Gambit vs...
22/01/2017 :: Le premier contenu a été publié ce matin,...
Vidéos - Interview et ambiance
 
 


Astralis - Virtus.pro : Une finale d'anthologie

3912 8

Au terme de huit jours de compétition, le dixième major de l'histoire de Counter-Strike : Global Offensive vient de nous livrer son verdict avec la victoire d'Astralis. Seize équipes étaient présentes dans les studios du groupe Turner Sports dimanche dernier afin de prendre part à ce qui pourrait être considéré comme le tournoi le plus relevé depuis la création de ce jeu, mais il ne restait que Virtus.pro et Astralis encore en lice ce dimanche après-midi au Fox Theatre d'Atlanta. Considérées comme les meilleures équipes du monde à l'heure actuelle, ces deux formations se sont livrées un duel de toute beauté devant plus d'un million de spectateurs.

Cette finale était attendue par la communauté et si Turner Sports ne nous avait pas vraiment vendu du rêve jusque-là avec une production extrêmement sobre et une scène plutôt banale, le groupe audiovisuel a mis les petits plats dans les grands ce dimanche avec une introduction digne de certains matchs NBA. De plus, les deux équipes allaient s'affronter sur Nuke, Overpass et Train, soit un mappool parfait pour que l'on assiste à un match spectaculaire.

Avec autorité, Virtus.pro prend l'avantage...

Choisie par Virtus.pro, Nuke était clairement partie pour tomber dans leur escarcelle, Astralis semblant tout de même un peu en dessous par rapport aux Polonais sur cette map. Néanmoins, les Danois seront les premiers à ouvrir leur compteur dans cette finale grâce à device à l'extérieur. Derrière, Virtus.pro décide de forcer l'achat et attaque le site intérieur à coup de Tec-9, une stratégie qui fonctionne et qui leur permet ensuite d'enchaîner plusieurs rounds au point de mener 5-1. Par la suite, Astralis va réagir grâce aux assauts de device, gla1ve et Kjaerbye notamment qui leur permettent de repasser devant au tableau d'affichage, 6-5. Virtus.pro finira ensuite par remporter ce side 9-6 avec un 1 contre 3 inscrit par Snax lors du treizième round.


Solides sur Nuke, les Polonais démarrent très bien cette finale.

Portés par Xyp9x, Astralis va empocher le second pistol ainsi que les anti-écos derrière, nous voilà donc à 9-9, égalité parfaite entre les deux équipes. La suite des évènements va être extrêmement serrée, les deux formations se neutralisant. En effet, les deux équipes s'échangent les rounds : Virtus.pro inscrit le premier round armé, mais encaisse l'éco derrière avant que TaZ remporte un nouveau 1 versus 1 face à Kjaerbye. A ce moment-là, le score est de 12 partout et Virtus.pro est dans une situation compliquée économiquement parlant avec des CZ-75 notamment et c'est grâce à cette arme que TaZ va enfoncer une bonne fois pour toute les Danois avec un triple kill. Derrière, Virtus.pro déroule et empoche la première carte.

Sur le fil, Astralis égalise...

Passons désormais au choix d'Astralis : Overpass, une carte qui statistiquement parlant réussit plutôt bien à gla1ve et ses coéquipiers. Malgré un pistol round perdu sur le fil, Astralis parvient à revenir directement dans le match en empochant le forcebuy juste derrière ainsi que les anti-écos, 3-1. Virtus.pro réussit pour la première fois à déployer le mur et réagit vite, mais gla1ve n'est pas de cet avis-là, c'est le reset économique côté VP. Astralis inscrit logiquement deux rounds de plus et mène 6-2 avant de voir Snax se réveiller pour inscrire un 1 contre 2 relançant totalement ce premier side, 6-5. Lors du douzième round, Astralis gère parfaitement un 3 contre 3 bombe planté. Virtus.pro terminera avec un retard de trois rounds après avoir inscrit le dernier de ce side : 9-6 pour Astralis. 


Xyp9x, monstrueux sur Overpass.

Dans une ambiance absolument électrique, Astralis inscrit le second pistol round, mais les spectateurs assistent une nouvelle fois au succès d'une contre-éco, ce qui permet à Virtus.pro de revenir à 10-9 dans cette seconde carte. Nous en sommes au vingtième round, les deux équipes sont armées et Virtus.pro parvient à repousser Astralis dans un premier temps avant le fameux clutch de Xyp9x avec son unique HP face à trois Polonais, une action parfaite pour relancer la machine. C'est d'ailleurs ce qu'il va se passer, car les Danois vont ensuite enfiler les rounds comme des perles jusqu'au moment de mener 13 à 9, moment où les Polonais vont enfin trouver la solution face aux assauts venus de Scandinavie. Virtus.pro déroule et arrivé à 14-13 en leur faveur, nous commençons à nous dire que le match est peut-être plié, mais c'était sans compter sur Kjaerbye qui remporte son 1 contre 1 face à Snax au meilleur moment. Malgré la tentative de come-back amorcée par VP, c'est bien Astralis qui égalise dans cette finale, nous partons donc sur Train.

Un finish incroyable

Tendue comme jamais, cette finale allait donc se jouer lors de l'ultime carte, Train, une map que Virtus.pro apprécie particulièrement puisque les Polonais sont connus pour être l'une voire même la meilleure équipe dessus, mais Astralis n'est pas en reste. En effet, les Danois se sont aussi montrés à l'aise sur cette carte ces dernières semaines même s'ils se sont lourdement inclinés contre GODSENT lors de la première journée de ce major. 

Virtus.pro démarre cette dernière carte du côté Terroriste et remporte le pistol round avec autorité, obligeant Kjaerbye et dupreeh à sauver leurs kevlars. Derrière cela, les Polonais déroulent, Snax est toujours aussi incisif et il permet, en compagnie de TaZ et NEO, à son équipe de mener 7-0 avant un premier sursaut des Danois qui semblaient pourtant sans solution jusque-là. Vaincu à nouveau lors du round suivant, Astralis se voit mené 8 à 1 par Virtus.pro et décide alors de forcer l'achat pour peut-être mettre à mal l'économie polonaise, un choix payant puisqu'ils vont ensuite réduire l'écart à 8-6 dans le sillage d'un Kjaerbye monstrueux et qui réussira à désamorcer la bombe avec un dizième de seconde restant au chrono. Néanmoins, c'est Virtus.pro qui terminera ce premier side sur une note positive avec un neuvième round au compteur, parfait pour entamer le dernier side de cette finale (9-6).


La libération, enfin !

Agressifs, les Polonais empochent le deuxième pistol round de cette carte et mettent ensuite Astralis dans une position bien compliquée avec les deux anti-éco dans la poche. A l'approche du premier round armé, Virtus.pro mène 12-6 et c'est à ce moment-là que Kjaerbye rentre une nouvelle fois en scène avec deux frags grâce à des erreurs commises par les Polonais. Avec un achat composé de CZ-75 et MAG-7, Snax et pasha font craquer Astralis, mais les Danois vont ensuite immédiatement répondre avec cinq rounds inscrits de suite et notamment un clutch énorme de Xyp9x, toujours aussi impressionnant. Lancé sur la voie royale, Astralis va cependant une nouvelle fois plié devant la machine Snax qui réalise un double kill à la limite d'une molotov ratée quelques secondes plus tôt, le score est alors de 14 à 12 pour VP. A la merci d'un potentiel reset économique, Virtus.pro va subir une attaque rapide sur le site intérieur qu'ils ne pourront pas contenir à tel point que NEO et byali doivent s'échapper pour conserver leurs armes. Malheureusement, les Danois réussiront à les trouver sur le fil, les forçant ainsi à réaliser une éco sèche derrière. La suite n'est que magie puisque gla1ve réalise un énorme pari en demandant à ses joueurs d'attaquer l'extérieur rapidement, une attaque qui surprend totalement VP et qui offre ensuite le titre à Astralis sur un véritable plateau.

Jamais ces Danois n'auront réussi à passer les demi-finales d'un major et ce à neuf reprises, les voilà désormais vainqueurs de l'ELEAGUE Major au terme de ce qui pourrait être considéré comme la meilleure finale jamais vue lors d'un tel évènement. Par ailleurs, cette finale a battu des records en terme de viewership : le million de viewer a été dépassé sur le stream principal, un chiffre jamais atteint par une quelconque chaîne sur Twitch.

Astralis
Virtus.pro
terminé
29/01/2017 16:00
02:01
6 CT
6 T
12
Nuke
T 9
CT 7
16
9 T
7 CT
16
Overpass
CT 6
T 8
14
6 CT
10 T
16
Train
T 9
CT 5
14

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles