WebTV
Breves
04/02/2013 :: L'interview de n!faculty a été...
04/02/2013 :: Toutes les demos sont dispo :...
03/02/2013 :: Les VeryGames remportent cette Epsilan 10,...
03/02/2013 :: Draw pour VG !
03/02/2013 :: 14-11 ! La victoire se rapproche !
03/02/2013 :: Full team de Uzzziii qui offre le 13-11 à...
03/02/2013 :: Les VeryGames prennent le large, 13-10 !
03/02/2013 :: 12-10 ! Ca risque d'être difficile...
03/02/2013 :: Triple kill de ScreaM qui permet aux VG de...
03/02/2013 :: Les imG se font rejoindre, 10-10 !
03/02/2013 :: ScreaM fait la différence et permet à son...


Epsilan 10 : n!faculty au micro

5806 11

Seule équipe internationale féminine présente à cette Epsilan, Sephi ainsi que l'emblématique disruptor ont accepté de répondre aux quelques questions de notre Nelson Monfort national, Personne. Bon visionnage !


EPSILAN 10 : Interview n!faculty par RedacVaKarM

 

Salut à tous, c'est Personne pour VaKarM.net, je suis avec Sephi et disruptor, tous deux joueurs pour n!faculty. disruptor étant bien sûr dans l'équipe masculine et Sephi dans l'équipe féminine qui vient de remporter le tournoi féminin de l'Epsilan. Premièrement, peux-tu revenir sur cet évènement pour nous ?

C'est une lan à laquelle j'ai l'habitude de participer, j'ai fait toutes les éditions depuis la troisième et nous en sommes à la dixième édition. C'est la première fois qu'il y a un tournoi féminin et je l'ai trouvé très intéressant à jouer. C'est un peu décevant que seulement 5 équipes soient venues, mais le niveau de chaque équipe était très bon et il y a eu des matchs intéressants. Je suis sûr qu'on a montré de beaux matchs aux spectateurs.


Vous êtes la seule équipe internationale présente à cette évènement. On sait qu'Alternate n'est pas venu car elles trouvaient le cashprize trop bas. La scène féminine est en pleine croissance,n'est-ce pas dommage que des équipes comme Alternate ne viennent pas à cet évènement, bien que le cashprize soit un peu bas ?

Je peux comprendre qu'elles ne veulent pas dépenser autant d'argent pour se rendre en France et participer à une lan de quartier, comme j'imagine qu'elles l'appellent. On ne peut pas se permettre d'être aussi exigeantes pour le moment. On a fait un beau tournoi à l'ESWC, on a bien représenté la scène féminine. On doit saisir chaque occasion pour prouver ce dont on est capable, et montrer que notre scène est importante. Le cashprize n'est pas énorme, mais c'est déjà ça et on se doit de venir ici, être sérieuses et professionnelles, et peut-être que la prochaine fois ça sera mieux.


Comme je l'ai dit, vous êtes la seule équipe internationale présente ici. Et tu es la seule joueuse française de cette équipe, comme tu l'as été avec Reason. Pourquoi ce choix ?

Je trouve que c'est vraiment très intéressant de jouer avec 4 personnes de pays différents, j'apprends beaucoup de choses. J'apprends à lamer en allemand et je vous avoue que c'est très intéressant. On a des cultures différentes, et on n'a pas à se limiter aux joueuses françaises. C'est quelque chose de bien.


Comment as-tu choisi ces coéquipières ? Je crois que tu connaissais KiTTy-KaT avant, non ?

 Non. Je connais Jenny et Aliz parce qu'elles ont déjà joué pour n!faculty. Elles ont fait beaucoup de cups ESL, et je les ai trouvées très bonnes. Je me suis rapprochée de Jenny qui est devenue une bonne amie, et elle m'a dit vouloir jouer avec Aliz qui est aussi son amie. C'est comme cela qu'on a commencé à construire l'équipe. On a fait des pickups avec plein de filles,et on a remarqué que Antonia, qui vient d'1.6, et KiTTy-KaT étaient de bonnes joueuses alors on a essayé. Ca a bien marché, même si on a des personnalités très différentes. Je suis très heureuse de jouer avec elles aujourd'hui.


Quels sont les prochains évènements offline auxquels vous allez participer ?

 Notre prochaine lan sera la Copenhagen Games, on va faire un bootcamp à Koln, en Allemagne pour nous y préparer. On va voir à quels autres évènements féminins on va participer, autant que possible.


Une dernière question à propos de la scène féminine : comme je l'ai dit, tu es la seule française à jouer pour une équipe étrangère. Penses-tu que ça t'aide à faire des performances comme ça, car tu as fini 3ème à l'ESWC avec Reason par exemple, et maintenant tu gagnes l'Epsilan. Penses-tu qu'être en dehors de la communauté française te rend meilleure ?

 Je pense que ça ne change rien, on a vu des matchs très intéressants et la plupart d'entre eux étaient serrés. Je pourrai très bien jouer avec une équipe française et faire les mêmes résultats, je pense qu'elles ont du potentiel. Tant qu'elles travaillent elles peuvent faire de bons résultats. C'est juste un choix personnel d'être dans une équipe internationale, mais je pourrai jouer avec des équipes françaises. C'est juste un choix.


Disruptor, tu es le coach de l'équipe féminine. Est-ce juste pour cet évènement ou vas-tu être leur coach permanent ?

 Non, c'était juste pour cet évènement. Ces dernières semaines je les ai regardé jouer, et j'ai appris à les connaître un peu. C'est leur première lan, et j'ai essayé de les aider, je ne sais pas si c'était bien (Sephi : c'était bien). C'était très intéressant pour moi, car c'était la première fois que je coachait une équipe, que j'allais à un évènement sans jouer, que j'essayais d'aider sans utiliser mes mains, juste en parlant. C'était très intéressant et amusant, et ça a marché car elles ont gagné, mais tout le mérite leur revient. Elles ont très bien joué. Elles ont eu quelques mauvais moments, mais aussi de très bons moments, elles ont très bien joué.


Vas-tu le refaire pour leur prochaine lan ?

Si j'en ai la possibilité je le ferai (Sephi : s'il-te-plait !), pourquoi pas.

 

Je t'ai vu faire quelque chose d'intéressant : tu étais assis derrière les filles, et tu étais sur mumble avec ton casque et ton micro. Tu leur parlait sur mumble, et tu voyais tous leurs écrans. Est-ce que ça a aidé, as-tu pris le lead par moments ?

Non, je ne connais pas leurs noms de positions, leurs strats et leurs stuffs. Le lead principal est géré par les filles, mais quand je vois quelque chose, je leur donne des conseils sur ce qu'elles n'ont pas bien fait, ou ce qu'elles ont réussi, pour les motiver. Je les assiste juste de ma place.


Penses-tu qu'il serait possible pour une équipe de ne pas avoir de leader mais juste un bon manager qui serait derrière eux, avec les 5 écrans à vue et qui les dirigerait ?
Totalement ! Je pense que ça pourrait marcher, mais il faudrait quand même un leader ingame, et que chaque joueur puisse donner son avis. C'est un peu comme au football américain, le SuperBowl arrive et j'essaye de le suivre. Le quaterback qui correspond au leader ingame, est relié via un écouteur à son entraineur qui est sur le bord du terrain. Je pense que c'est une possibilité pour le futur, et que ça pourrait vraiment aider.


On va maintenant parler de l'équipe n!faculty masculine. Vous avez battu VeryGames sur internet. Quelques personnes disent que sans la mise à jour vous n'auriez pas gagné.
On a d'abord pensé à décaler le match à cause de la mise à jour, puis on s'est dit qu'on allait jouer car VeryGames a joué ses matchs. On a utilisé le deagle. Le truc, c'est qu'on a toujours été bons sur les rounds éco, avec le nouveau deagle c'était encore plus facile pour nous de mettre ces rounds. Même quand seulement deux ou trois gars pouvaient acheter des armes, les autres pouvaient rester au deagle et faire leurs kills. Mon équipe a très bien joué, je ne pense pas que ça soit juste grâce au deagle.


Que penses-tu de la scène masculine, et des grosses équipes 1.6 comme ESC, Ninjas In Pyjamas ? VeryGames sont très bons également. Quels sont vos objectifs au niveau européen ?
Mon objectif personnel est de faire un top3 à chaque évènement. Bien sûr qu'on veut gagner chaque évènement, sinon on n'irait pas. Les équipes jouent depuis plus longtemps que nous, car on avait une saison EPS et de gros évènements offline en Angleterre sur Counter-Strike : Source. On a dû jouer à Source 2 mois de plus, sans toucher à CS:GO. On a ensuite fait le switch, et on a perdu du temps, mais on est maintenant revenu au niveau. C'est intéressant de regarder, et de jouer les équipes 1.6 comme ESC par exemple. C'est intéressant de voir comment ils jouent et s'améliorent par rapport à nous. Ca nous motive à devenir encore meilleurs. Ce qui est bien, c'est que la compétition est bien plus élevée que sur Source, avec VeryGames. Les compositions, uniquement source, uniquement 1.6, ou les deux mélangés sont aussi intéressantes à voir.


Vous allez vous rendre à l'Esport Heaven LAN à Vienne, quel est votre objectif pour cet évènement, top 3 ?
(Sephi : "top1 ou n'y vas pas") On veut le gagner, bien sûr, mais ça sera difficile. On ne peut pas espérer faire un top3 à cette lan mais on va essayer. On va y aller, donner tout ce qu'on a, et on verra le résultat à la fin.


Un dernier mot ?

 Sephi : Merci à n!faculty, qui ont de supers managers et qui nous soutiennent énormément. Merci bien sûr à disruptor de nous avoir aidé ingame. C'était une super lan, et on l'a apprécié avec l'équipe. On voudrait aussi remercier CMSTORM

Disruptor : Et Gamed!DE, et biensûr Christian (un manager) qui fait un travail énorme, ainsi que toutes les personnes qui travaillent dans l'ombre pour n!faculty.


Merci à vous, et félicitations pour votre victoire. Je vous souhaite tous les deux bonne chance pour le prochain évènement.

 

Interview par Personne

Traduction par sickness

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles