Brèves

WebTV
Publicité

Actualité de la scène



CS:PlayGObil

11320 178
L'une des conditions de l'existence d'une scène compétitive est la possibilité de jouer online, dans des conditions à peu près correctes et notamment sans trop de suspicions de triche. Si tout le monde connait malheureusement les wallhack, aimbot et autres fléaux du cheat, il y a bien d'autres façons de tricher et notamment le détournement de certaines commandes (comme dans le cas du snd_restart). Dès sa sortie, CS:GO est malheuresement lui aussi touché par ce phénomène et notamment par une pratique maintenant assez ancienne, qui consiste à modifier sa carte graphique.
Ainsi, certains logiciels permettent de modifier très en profondeur le comportement de sa carte graphique et il est ainsi possible de modifier considérablement le rendu graphique du jeu, à un point tel qu'il confère un avantage indéniable au joueur. Certains se souviendront peut-être de l'affaire de l'occlusion ambiante sous nVidia et des smokes sur CS:Source. On est ici dans le même cas de figure, mais de façon bien plus importante.
 
Comme vous le voyez dans les screenshots ou la vidéo de fRoyge ci-dessous, le résultat est... étonnant. 
 
Cliquer pour agrandir. No comment sur la visibilité, les screens parlent d'eux même...

 
Le dépouillement du décor ainsi que la faiblesse des smokes confèrent un avantage indéniable. Il est surprenant que ces astuces, qui fonctionnent aussi sur Source, ne "sortent" que maintenant, alors que d'après nos informations elles sont connues dans les milieux autorisés depuis longtemps. On ne peut que difficilement s'empêcher de penser à d'autres affaire semblables, comme le crouchbug, le netgraph 3, le snd_restart, l'occlusion ambiante... Autant de "bugs" a priori connus depuis bien longtemps à l'époque... Que certains y aient vu un avantage à exploiter online, il n'y a qu'un pas... 

Malheureusement les logiciels à utiliser sont facilement trouvables et ne modifient pas directement le jeu "in game", donc ne tombent pas sous le coup du VAC. A notre connaissance il n'y a que des anticheats externes, comme Wire, qui permettraient de détecter ces modifications, via des screenshots aléatoires, mais ce n'est, d'après nos informations, pas au menu d'ESL pour le moment.
 
Contacté à ce sujet, Valve n'a pour le moment pas donné suite à notre email.

 
 
... Commentaires en cours de chargement ...
Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles