Brèves

WebTV

Statut serveurs MatchMaking CS:GO

MEDIUM - En ligne

Europe Ouest

HIGH - En ligne

Europe Est

LOW - En ligne

Europe Nord

En ligne

MatchMaking

57 secs

Temps de recherche

1477

Joueurs en recherche

Publicité

Actualité de la scène

Coverage



redLine, une sacrée aventure !

13185 30
Page 1: Les premiers pas avant l'accident

Association de location de serveurs de jeux créée en 2007, RedLine-Production a très vite compris qu'être représenté par une équipe lui amènerait une visibilité importante sur le marché. C'est ainsi que ce "Games Servers Provider" a été le premier sur CS:Source en France à engager une équipe pour porter les couleurs de la marque. Cinq ans plus tard, RedLine-Production, devenu redLine Hosting ferme ses portes après avoir marqué de son empreinte l'histoire de Counter-Strike:Source. Revenons ensemble sur les péripéties des joueurs de la célèbre Ligne Rouge.

Récents quart de finalistes de la diGitalsace 2007, les Paris.Bitchies sont les premiers à taper dans l'oeil du gestionnaire de RedLine-Production, Julien "deStrO" Pardons qui arborait fièrement à cette époque le pseudo de Destroyeur. Ce dernier étant proche de Julien "Santa" Riquelme, manager de la formation en question, c'est tout naturellement en novembre 2007 que les Paris.Bitchies deviennent les premiers joueurs à porter le tag RedLine. Emmenée par l'ancien aAa, Kévin "L0rdZz" Pascal, l'équipe affiche un effectif alléchant mélengeant expérience et talent. Laurent "AsP" Gautier endosse le rôle de leader in game et dirige Sebastien "krL" Perez, Boris "flex0r" Latry et le Belge Maxence "NwK" Lezaack. 



L'homme à la casquette rouge ne va nénmoins pas résister aux avances de la dreamteam du moment, à savoir WebOne. Il quitte RedLine, une semaine seulement après la recrue de la formation. Pour le remplacer, AsP et ses hommes font appel à l'un des meilleurs joueurs de l'époque et ancien Eternal Playerz, Stephane "NikitA" Marillier. Présent sur la scène Source depuis ses premiers balbutiements, ce dernier arrive au moment où le jeu n'est plus sa priorité et c'est seulement un mois après et quelques matchs qu'il décide de prendre sa retraite. Nous sommes fin 2007 et RedLine est déjà victime d'instabilité chronique. Pour pallier ce retrait, c'est l'ancien WebOne, Matthieu "mateOo" Dal Maso qui revient sur le devant de la scène. Et ce n'est pas tout pour RedLine qui dès le début de l'année 2008 enregistre encore deux départs. krL et NwK s'en vont et laissent leur place à Loïc "RegnaM" Peron et Richard "shox" Papillon.

Ce nouveau cinq majeur va avoir l'occasion de se montrer pour le premier tournoi labélisé RedLine-Production Tournoi Invite. Réunissant quelques équipes européennes ainsi que la crème de la scène française, ce tournoi d'un soir est une belle chance pour les nouveaux compagnons de shox de montrer ce qu'ils valent. Malgré une frayeur au premier tour face à Cortex-Gaming, ils vont réussir à se qualifier pour la grande finale sans trop de problèmes. Ils rejoignent leurs compatriotes de H2k en grande finale. RedLine n'est pas favori dans ce match mais va quand même accrocher ses adversaires et les pousser dans leurs derniers retranchements. L'équipe H2k finira par s'imposer sur le plus serré des scores mais l'important n'est pas là, la Ligne Rouge a montré qu'il fallait compter sur elle dans le futur. 

Pourtant, les joueurs vont décider de s'éloigner de redLine. RegnaM, récemment arrivé dans la formation, parle à ses nouveaux coéquipiers de l'organisation dirigée par Lapach, Creativ dans laquelle il a joué quelques jours avant. Cette dernière engage la formation à la fin du mois de janvier 2008. Redline se retrouve sans équipe après avoir tellement galéré à former un effectif compétitif... C'est un coup dur pour le GSP français. Et ce n'est que deux mois plus tard, à la sortie de la Gamers Assembly 2008 que redLine revient en recrutant les Zback dont deux joueurs ont déjà officié sous les couleurs de RedLine par le passé, shox et krL. Passé par ePz, WebOne ou encore Creativ, Julien "Alexiel" Hée fait aussi partie de l'aventure. krL peut compter sur son camarade de toujours, Arthur "k1s" Soler ainsi que sur un jeune talent, Michaël "mK" Zaidi. 



L'objectif est fixé à la Lan79 avec l'idée de former l'équipe parfaite pour participer à la The eXperience 2008 au Danemark. L'évènement de Bressuires est l'une des rares voire la seule lan tricolore à pouvoir se vanter d'accueillir les grosses écuries européennes. Les hommes de krL passent la première phase de poules sans problème mais écopent d'une deuxième poule très relevée avec Logitech.fi. La confrontation pour la première place du groupe entre ces deux équipes tourne à l'avantage des Finlandais. redLine devra affronter les monstrueux H2k directement dans l'arbre, autant dire que c'est un premier tour difficile. Très vite, les hard2kill prennent le large et l'emportent logiquement deux cartes à zéro. La Ligne Rouge ne dépasse pas les huitièmes de finale laissant un petit goût amer dans la bouche de certains. 

Cette performance plus que moyenne va entraîner un changement dans l'effectif puisque Richard "shox" Papillon décide de quitter ses coéquipiers pour rejoindre la structure revenante, emuLate. Un départ difficile à encaisser mais qui va être comblé assez efficacement par la recrue d'un joueur belge, Anthony "Day" Tysen. Joueur expérimenté et ex-H2K, il va dès son arrivée permettre à redLine d'atteindre la demi-finale du tournoi en ligne MySites avec des victoires sur Magnitude et H2k. Désormais, toutes les têtes sont tournées vers le Danemark et la future TeX 2008. Day, malgré de bons résultats, ne parvient pas à retrouver le taux de motivation nécessaire pour continuer à jouer à haut niveau et prend sa retraite seulement quinze jours après son intégration. Son remplaçant est bien connu de la structure puisqu'il s'agit de Kévin "L0rdZz" Pascal qui effectue son retour chez redLine après son passage chez WebOne. Un retour éphémère puisque le capitaine des H2k, Damien "maLeK" Marcel rejoint les rangs de redLine. Michaël "mK" Zaidi est également écarté de l'équipe au profit d'un ancien Epsilon, William "Sharigan" Lestoille. Pfiiiiou ... Cette fois-ci, la formation restera intacte jusqu'à la TeX de juillet. 

Deux équipes françaises sont inscrites et redLine est attendu au tournant. Un bootcamp est organisé pour finaliser les détails et l'équipe semble prête à en découdre. Pourtant, c'est un problème extra-esportif qui va empêcher les hommes de krL de participer à l'évènement danois. Un accident de voiture ! Un crash sur l'autoroute en Belgique immobilise complètement les joueurs qui sont alors contraints de retourner en France et de faire une croix sur la compétition de l'année. Un traumatisme qui va être fatal à l'équipe qui voit Sébastien "krL" Perez partir pour Nameless. Sharigan, k1s et Alexiel, quant à eux, prennent de la distance avec le jeu. 



Néanmoins, redLine n'a pas dit son dernier mot. En fait, elle ne le sait pas encore, mais la structure n'a pas vécu la moitié de son aventure. La rentrée approche et une bonne nouvelle attend les grandes écuries françaises. Les ESL Pro Series intègrent officiellement CS:Source dans ses compétitions majeures. Nous sommes en septembre 2008 et il faut que redLine se positionne avant le début des EPS V. Ce sera chose faite avec la recrue d'une toute nouvelle formation qui a des airs de déjà vue puisque trois anciens inSain la composent, Alexandre "RpC" Bombar, Kévin "L0rdZz" Pascal et Laurent "AsP" Gautier. Les deux derniers joueurs sont déjà passés par redLine puisqu'il s'agit de Michael "mK" Zaidi et Maxence "NwK" Lezaack. 


Page 2 : Des EPS V à la TeX 2009

Page 1: Les premiers pas avant l'accident
... Commentaires en cours de chargement ...
Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles