Brèves

WebTV

Statut serveurs MatchMaking CS:GO

MEDIUM - En ligne

Europe Ouest

HIGH - En ligne

Europe Est

LOW - En ligne

Europe Nord

En ligne

MatchMaking

57 secs

Temps de recherche

1477

Joueurs en recherche

Publicité

Actualité de la scène



Zoom sur Petitskel des MAXISAUCISSE

9657 94

L'été s'annonce pour une fois animé. Avec quelques matchs d'ECS, l'i46 et les régulières Go4CSGO, ceux qui n'ont pas la chance de partir en vadrouille ensoleillée auront de quoi s'occuper chez eux. La première Go4CSGO s'étant déroulée dimanche dernier, on a pu y repérer une équipe française qui a su percer, écartant même les grands favoris Suédois de chez ROCKSTAR.

Nous parlons bien sûr des MAXISAUCISSE, tag que l'on a désormais pris l'habitude de voir sur CS:S mais aussi sur CSGO, puisqu'ils tenteront de recréer un nouvel exploit en battant les mTw lors de la finale de cette Go4CSGO, première du nom.

Cela méritait d'en savoir un peu plus sur les joueurs qui composent la line-up CS:GO puisque ce ne sont pas les mêmes qui officient dans la line-up CS:S. Nous sommes donc partis à la rencontre de Julien "Petitskel" Marcantoni afin de lui poser quelques questions :

Salut Petitskel. Tu n’es pas très connu de la scène, peux tu donc te présenter ?

Salut. Bah moi c'est PetitSkel, je m'appelle Julien Marcantoni. Ca va faire à peu près 11 ans que je touche aux FPS, dès la sortie de la beta de CS en gros. J'ai joué pour le fun à tous les FPS de Steam : j'ai bien sûr joué jusqu'à la version 1.6 sans vraiment m'intéresser à la compétition, et c'est en jouant à Day Of Defeat:Source que j'ai fait mon petit chemin vers la compétition. J'ai fait des équipes comme dRu, Nitrose, a4n sur DODS et fait mes premières lans sur ce jeu. Après quelques années, le jeu commençait à mourir, et j'ai donc décidé de rejoindre une autre communauté beaucoup plus grande, celle de CS:S.

Mon départ sur CS:Source était assez lassant : je tournais qu'aux gathers et aux mixs. J'ai fait mes premières lans, notamment la Spirit-Lan et la Maxlan début 2011 avec GoY et ELSKER qui sont venus nous aider : de bons souvenirs, mais sans réelle compétition. C'est vers septembre 2011 que j'ai décidé de chercher une vraie team, et de progresser sur la scène française. J'ai fait plein de petites teams, et j'ai enfin trouver un noyau avec des personnes avec qui je m'entends bien et avec qui je progresse énormément.

Tu étais joueur Source et tu as apparemment décidé de switcher sur CS:GO. Pourquoi ?

En ce qui concerne CS:GO, j'ai décidé d'aller dessus, car pour moi CS:S ne va faire que mourir petit à petit : je pense qu'il durera encore quelques années mais seulement quelques lans motiveront les joueurs. Grâce à DOD:S, je connais l'effet que ça fera, et je sais que la compétition sera beaucoup plus intéressante sur CS:GO... le plus dur reste à faire le pas et d'y aller.

Es-tu de ceux qui croient que CS:GO va complétement submerger CS:S à la rentrée ?

Je ne pense pas que ça se fera dès la rentrée, il lui faudra du temps. Il reste la finale des Masters en septembre, et ça m'étonnerait pas qu'il y ait une nouvelle saison qui recommence. On a pu voir aussi les diverses leagues qui sont apparues récemment comme la GameShadowBattle, qui durera un peu. Après je pense que la motivation générale de la communauté CSS restera les lans, qui, au fur et à mesure des années, diminueront leurs slots. CS:GO va avoir un départ assez lent, avec tous les gens qui n'aiment pas ce jeu ou qui préfèrent rester sur leur jeu, mais la compétition sera très présente, et le nombre de joueurs ne fera qu'augmenter. Donc si on veut continuer dans le monde de Counter-Strike, je pense qu'il faut switch vers CS:GO. Le plus tôt sera le mieux.


fAbzz, chaze, PetitSkel, Denzer et Hugh à la NeXeN

Revenons un peu sur la Go4CSGO #1. Vous avez réussi à battre les Suédois de ROCKSTAR. Comment avez-vous réussi cet exploit ?

Pour la Go4CSGO #1, on s'est décidé de la faire le matin même, à l'arrache, nous nous étions pas vraiment entrainés sur CS:GO en team, on jouait tous de notre côté. Pour les premiers matchs, on s'est servi de notre jeu créé sur CSS, un style de jeu très agressif, qui fonctionne plutôt bien sur CS:GO. Concernant le match contre ROCKSTAR, nous n'étions pas stressés de les jouer, si on perdait, c'était pas grave vu qu'à la base on ne devait même pas faire la cup.

Mais ce n'était pas une raison pour ne pas se donner à fond, on a eu de la chance de tomber sur nuke_se, une map que nous maitrisions assez bien. On commence terro, on prend un petit coup dans le moral car, connaissant nos adversaires, démarrer en terro n'est pas simple. Néanmoins, on a utilisé notre style de jeu agressif, et on a pris à notre avantage la rapidité du jeu pour essayer de surprendre notre adversaire. On a réussi à mettre 8-7 pour ce premier side. Un match très serré, beaucoup d'erreurs de comm de notre part , des rounds bêtes que l'on perd, mais on garde l'avantage pour le 2ème side.

Pour le side CT, on a plus galéré, ils arrivent à obtenir le draw 15-12 pour eux , et le pire arrive pour nous : un plantage. Aucune pause n'est possible, mais on arrive à reprendre le draw à 4 contre 5 . Notre moral remonte à bloc, on fait les overtimes en 5 contre 5, et on arrive à mettre 19-15. Tout ça pour dire que c'était un match vraiment serré, on a fait ce que chacun avait à faire , et le moral a payé !

Plus tard, vous mettrez une raclée aux CRG, impressionants lors de l'Opening Cup. Là aussi, comment avez-vous fait la différence ?

Concernant la team CRG, on sortait d'un très gros match, on était tous on-fire, le moral à bloc, on connaissait nos adversaires. On savait qu'on devait la win mais qu'il ne fallait pas s'emporter pour autant. On a donc gardé notre concentration et notre sérieux, nous sommes allés loin dans cette cup, pourquoi ne pas continuer ?

On a donc joué notre jeu, style très agressif, contrairement aux CRG qui avaient un jeu très structuré. On a réussi à percer leur défense et à contrer leurs attaques. On s'en sort avec un 16-3, vraiment satisfait de ce résultat, mais on voit que l'on fait encore pleins d'erreurs, et que notre style de jeu contient encore des failles. On va donc tout faire pour éviter ces erreurs.

Vous voilà donc en finale contre les mTw, vainqueurs solides de VeryGames. Comment tu le sens ?

La finale, je ne vous le cache pas, je l'attends avec impatience. Les mTw ont l'air hyper-chauds, ils ont beaucoup d'heures de jeu sur CS:GO contrairement à nous, ils ont fait des gros matchs. Personnellement, je n'ai pas encore joué contre eux, je ne peux donc pas me prononcer sur ce match. Tout ce que je sais, c'est qu'on va se donner à 200% pour cette finale, qu'on va jouer notre jeu et on verra ce que cela donnera.

Pour le match entre mTw et VeryGames, je ne pense pas que le score doit nous effrayer. VeryGames a un style de jeu très solide sur CSS mais, apparemment il fonctionne moins bien sur CSGO. Les mTw ont joué très agressif et ont fait la différence, chose qui changera sûrement dans les temps à venir. Notre style de jeu, étant différent de celui des VeryGames, j'espère pouvoir surprendre les mTw et leur mettre le doute dès les premiers rounds et jouer sur le mental tout le reste du match.

Un mot de la fin ?


Avec plaisir. Déjà, merci à toi pour l'interview. Un grand merci aussi au staff VaKarM pour tout ce qu'ils font afin de faire vivre la communauté. Je fais ma petite dédicace au p'tit gros (il se reconnaitra :D), à Hugh, fAbzz et chaze, mes partenaires de jeu depuis janvier (et de très bons potes) et aussi à Storen et m4xie, les 2 petits nouveaux (si on peut dire ça). Sinon j'en profite aussi pour dire que notre line-up CSGO recherche une structure ! :)
 

Pour finir, voici la line-up qui affrontera les monstrueux mTw en finale :

Julien "Petitskel" Marcantoni
Fabien "fAbzz" Roch
Brandon "Storen" Valembois
Frédéric "Hugh" Beyrand
Max "m4xie" Topal
... Commentaires en cours de chargement ...
Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles