Brèves

WebTV
Publicité

Actualité de la scène

Coverage



Vos prédictions pour l'année 2017

13037 52

Cette année, ce sont les élections présidentielles. Alors pour s'entraîner à voter, après les traditionnels Awards, VaKarM fait une nouvelle fois appel à vous. 2017 a commencé depuis un peu plus d'un mois, de nombreuses choses se sont déjà passées, et des tonnes de questions sont apparues concernant les onze autres mois qui reste à venir. Alors, sortez vos boules de cristal et soyez prêts à jouer les Madame Irma. À la fin de l'année, on verra bien si la communauté a un avenir dans la voyance… ou non.

La France peut-elle retrouver le chemin de la victoire ?

Prenez deux équipes qui ne performent plus, ajoutez quelques joueurs extérieurs, mixez le tout : vous obtenez le troisième shuffle français, cette fois-ci hivernal après les deux premières éditions en septembre 2014 et juillet 2015. Tout comme leurs supporters, les meilleurs joueurs de la scène française en ont eu un peu assez de se faire éliminer lors des poules des Majors, et ont pris les choses en main. Le duo shox - kennyS a donc (enfin) pris forme chez G2, tandis qu'nV a décidé de plonger xms dans le grand bain en l'intégrant dans sa line-up.

Au final, sur le papier, les deux équipes ont des arguments et du skill plein la brouette. Mais on connaît maintenant bien le fonctionnement des équipes tricolores, qui sont souvent brillantes juste après leur formation, quand la motivation est au plus haut et que les éventuels conflits ne sont pas encore apparus. Seulement cette fois, des tournois prestigieux qui arrivent, il n'y en a pas vraiment. Enfin si, il y en a, mais les formations françaises n'y seront pas. Pas de DH Las Vegas, pas d'IEM Katowice, il faudra sûrement attendre début avril pour voir les deux équipes dans une grosse compétition, à savoir la SL i-League S3.

Voilà où est donc la grosse interrogation. G2 et EnVy vont devoir travailler en sous-marin, uniquement avec les matchs en ligne sous le coude, pendant environ deux mois. C'est peu, certes. Mais quand on sait qu'il n'y en a eu que trois entre le recrutement d'apEX et kennyS par EnVy et le risque de split de l'équipe, en octobre 2015, on se dit que rien n'est jamais sûr. Ces deux nouvelles lines-up ont du talent et du potentiel, c'est certain. Maintenant, il va falloir travailler et savoir se remettre en question quand il le faut, en bref, tout le contraire de 2016. Les deux premiers shuffles ont produit une équipe vainqueur de Major. Espérons la même chose cette fois-ci.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

Astralis peut-elle régner sur le monde ?

En septembre 2016, un inconnu sorti d'une cabine téléphonique (ou d'une voiture, ou d'un cimetière, choisissez votre référence) vous annonce qu'Astralis va gagner la deuxième saison des ECS avant de remporter le dixième Major, après avoir été mené 0-7 puis 7-13 sur la dernière carte. En bon fan de Counter-Strike, vous le traitez de fou. Et vous auriez eu raison. Qui aurait pu prévoir que l'arrivée de gla1ve dans l'équipe allait totalement la libérer et la faire enfin arriver au sommet ?

On pourrait penser que cette année est déjà réussie pour la bande coachée par zonic, mais elle ne voudra sûrement pas en rester là. En prouvant qu'elle alliait maintenant à la fois la tête et le skill, plus rien ne semble vraiment pouvoir l'arrêter. Parce que Kjaerbye a prouvé qu'il pouvait prendre les choses en main quand device n'était pas au mieux, parce que Xyp9x a confirmé qu'il était d'un sang-froid redoutable, parce que gla1ve a démontré qu'il était un leader capable de coups de folie payants (14-14 sur la dernière map en finale de Major, rush A direct sans stuff ? Vendu), parce que les cinq Danois sont enfin sortis gagnants d'un match à énorme enjeu disputé à couteaux tirés, ils sont maintenant tout en haut : il va falloir se battre pour y rester.

Il faudra contenir les assauts d'une équipe de Virtus.pro revancharde, ceux d'une formation fnatic ressuscitée, et ceux d'une line-up SK Gaming toute fraîche depuis l'arrivée de felps. Ce ne sera certainement pas facile, mais Astralis a les moyens de vaincre, c'est certain. Laissons-lui seulement du temps, et ne nous affolons pas trop vite : l'an passé, deux semaines après sa victoire en Major, Luminosity avait été éliminée dès les poules de la DH Malmö, par TyLoo. On sait ensuite comment s'est passé le reste de sa saison. Une contre-performance d'Astralis à Las Vegas ne serait donc pas forcément un mal, simplement une preuve que l'équipe est encore humaine. Pour l'instant.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

fnatic peut-elle reconquérir les premières places ?

Ils ont tout gagné ensemble. Six lans, six victoires. Ils roulaient sur le monde entier. Et olof s'est blessé. Et le rêve s'est achevé. Preuve de l'importance qu'il avait dans son équipe. Après deux échecs en Major, à Colombus puis à Cologne, la line-up fnatic a décidé d'échanger des joueurs avec GODSENT. Une fausse bonne idée, appliquée dans la précipitation, d'après les joueurs eux-mêmes. En six mois, ni l'une ni l'autre nouvelle équipe formée ainsi ne seront performantes. Il faudra attendre le Major de début d'année pour voir fnatic refaire un résultat encourageant, avec une demi-finale. Et malgré un twist de gala, la structure décide de se rappeler aux bons moments de 2016 et reforme le quintet olofmeister - KRiMZ - dennis - JW - flusha.

Ensemble, ces cinq-là ont donc à peu près tout gagné. Tout, sauf un Major. Voilà sans doute leur objectif à long terme, remporter ce titre que chacun a déjà en double voire en triple exemplaire excepté dennis. Vu comme ça, aucun doute possible, il n'y a guère de raison pour que cette line-up qui a dominé la scène ne le fasse pas de nouveau. Mais en un an les choses ont changé, de nouveaux rivaux sont apparus, et tenter de remonter ainsi le temps peut paraître un peu trop "facile".

C'est le gros piège dans lequel les Suédois ne doivent pas tomber : penser que la première place leur est derechef destinée, juste parce qu'ils sont à nouveau réunis. Il va falloir beaucoup plus que de simples souvenirs pour aller détrôner Astralis, SK ou Virtus.pro. Mais ça, sûrement que les cinq concernés sont les premiers à le savoir.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

Na'Vi trouvera-t-elle la réponse à l'équation s1mple ?

Les deux mois de préparation de Na'Vi d'avant-Major avaient fait de l'équipe de l'Est la grande inconnue du tournoi organisé par TBS : allait-elle enfin réussir à jouer avec s1mple ? La réponse… Eh bien, on ne la connaît toujours pas. En phase de poules, oui, la formation aux trois nationalités a été absolument impériale. Mais dans l'arbre, elle n'a pas réussi à rivaliser avec Astralis, la victoire sur Mirage étant plus due aux fébrilités danoises qu'au talent russo-slovaquo-ukrainien.

Encore une fois, s1mple a été très bon, flamie aussi, Edward et GuardiaN ont un peu plus ramé, et seized a encore été bien malheureux avec son rôle de leader-in-game, à moitié décidé à moitié forcé par la règle de Valve. Na'Vi était une machine dont les engrenages étaient très bien huilés, mais qui fumait souvent un peu trop lors des grandes finales. Depuis l'arrivée de s1mple, tout a été déréglé : parfois cela donne quelque chose de superbe, d'autres fois quelque chose de  complétement cassé. Et starix le mécanicien n'a toujours pas mis la main sur la bonne clé pour ajuster tout ça.

Il va maintenant falloir voir jusqu'à quand Na'Vi sera prête à patienter pour trouver la solution. Avoir l'un des joueurs les plus talentueux du monde dans son équipe est une très bonne chose, mais cela détruit aussi totalement l'équilibre qui avait pu mettre des mois voire des années à se construire auparavant. La structure ukrainienne est en train d'en faire la douloureuse expérience.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

FaZe peut-elle décrocher son premier titre ?

Les fans du F bariolé avaient l'humeur bien maussade d'apprendre le départ d'aizy, force de frappe importante de la line-up. Une déception bien vite oubliée quelques jours plus tard, au moment de l'annonce de celui qui allait le remplacer, NiKo, un monstre de skill enchaîné depuis si longtemps chez mousesports, qui ne demande qu'à pouvoir enfin s'exprimer pleinement. karrigan vient de recevoir un beau cadeau, à une seule condition : qu'il arrive à bien utiliser le Bosnien, c'est-à-dire à trouver le juste milieu entre ne pas trop le brider, et ne pas non plus lui laisser faire tout et n'importe quoi. S'il y arrive, alors FaZe pourra légitimement être favorite à peu près partout où elle se présentera.

Avec son spot de Légende dans la poche, plus besoin de venir s'embêter dans des qualifications au Major et de s'embourber dans des matchs à hauts risques, l'équipe peut se concentrer pleinement sur son objectif : commencer à remplir sa vitrine de trophées, qui doit commencer à prendre la poussière depuis le temps qu'elle attend sa première coupe. Le skill, elle l'a en quantité largement suffisante désormais. La stratégie, karrigan et RobbaN sont dessus. Il faut maintenant qu'elle épaississe son map pool, pour ne plus dépendre que d'une ou deux maps fortes. Si elle réussit, alors il n'y a plus aucune raison pour qu'une équipe internationale et cosmopolite ne s'inscrive pas parmi les meilleures dans la durée.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

Les États-Unis peuvent-ils revenir parmi les grands ?

Le Marquis de La Fayette serait fier d'eux. La France et les États-Unis sont main dans la main à la sortie du Major : aucune équipe légendaire, et tout à refaire pour se tailler une place parmi les grands. Si Cloud9 a encore échoué à se qualifier pour le tournoi à ne pas manquer, OpTic l'a de son côté raté (notamment à cause d'un tirage au sort peu clément), alors que Liquid ne s'en est au final pas si mal tiré, avec deux victoires pour trois défaites. Mais le résultat est le même pour tout le monde, retour à la case départ.

Après une fin d'année 2016 très réussie avec les victoires de C9 aux finales ESL Pro League S4 et d'OpTic à l'ELEAGUE S2, on aurait pu s'attendre à un retour en force des Américains dans le top mondial : il n'en a rien été. Le Green Wall, meilleur espoir, a même perdu son leader-in-game stanislaw, parti chez Liquid. En récupérant (au moins temporairement) Hiko et peacemaker, elle ne perd pas tout, mais va devoir réapprendre à gagner. Tout comme Liquid, qui est dans la même phase d'apprentissage depuis le départ de s1mple, et ce malgré un EliGE tonitruant. De son côté, C9… fait du C9, et attend son heure, qui arrivera peut-être encore un jour, comme elle était venue à Sao Paulo.

Bon, vous l'aurez sans doute remarqué, le ton n'est pas franchement enthousiaste. Mais quand on voit ce que se sont envoyés les Européens et les Brésiliens lors des phases finales de l'ELEAGUE Major, avoir des doutes sur la place des équipes américaines au milieu de tout ça semble légitime.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

Jusqu'où peut grimper LDLC ?

L'arrivée d'Ex6TenZ dans le subtop français a peut-être été douloureuse pour le leader belge, mais extrêmement salutaire pour l'équipe qui en a bénéficié : LDLC. Après l'arrêt des lines-up White et Blue, remarquables d'un point de vue stabilité et qui ont servi de rampes de lancement à des espoirs (DEVIL et bodyy notamment), le nouveau cinq de la structure française composé autour d'Ex6TenZ avait pour ambition de s'imposer comme le numéro 3 français, voire plus si affinités.

Dix mois et deux changements plus tard, l'objectif est bien plus qu'accompli. LDLC s'est fait une place de choix dans le subtop européen, accrochant à son palmarès des places d'honneur remarquables (top 2 à l'ESWC, top 2 à l'ESEA Global Challenge, top 3/4 à la DH Leipzig) et, surtout, se qualifiant pour la Pro League en compagnie des meilleures équipes du monde. Clairement, 2016 a été une année réussie. Mais avec le départ d'xms et des adversaires de plus en plus costauds, est-ce que LDLC peut encore continuer son ascension ?

Des matchs en ligne chaque semaine contre les meilleurs sont autant d'occasions d'engranger de l'expérience, mais aussi autant de chances d'encaisser parfois de lourdes défaites, qui même si elles ne sont pas représentatives pourraient peser sur le moral des troupes. L'arrivée de Maniac dans l'équipe, connu pour être un excellent facteur humain, pourrait apporter des solutions à cet éventuel problème. Reste ensuite la question de la force : le Suisse arrivera-t-il à retrouver son niveau d'antan ? to1nou peut-il devenir un sniper de classe mondiale ? Le lead d'Ex6TenZ, qui avait causé son déclin l'an passé, peut-il le ramener parmi les meilleurs ? Voilà autant de questions auxquelles devrait se heurter LDLC cette année. Et c'est plutôt bon signe, car cela montre encore tous les progrès qu'elle est capable de faire.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

coldzera peut-il être toujours aussi fort ?

MVP de deux Majors, 74 % de cartes terminées avec un rating supérieur à 1, des statistiques affolantes dans à peu près toutes les catégories : rarement, peut-être jamais, un joueur n'avait autant dominé individuellement sur CS:GO que coldzera. Le Brésilien n'a quasiment jamais failli dans les grands rendez-vous et a été la clé de voûte de l'année brillante de son équipe. Logiquement récompensé de la place de numéro 1 au classement HLTV, la question se pose maintenant légitimement : peut-il continuer comme ça encore longtemps ?

Avant lui, GeT_RiGhT avait conquis deux fois la première position avant de ralentir le rythme par la suite. olofmeister, lauréat en 2015, était parti sur les mêmes bases en 2016 avant qu'une blessure au poignet ne gâche les 2/3 de son année. Sans ça, le Suédois aurait peut-être encore pu continuer à semer la terreur partout où il passait. Reste donc à voir ce que va faire coldzera. Au Major, il n'a pas toujours été étincelant, mais a quand même sorti des performances au-dessus de la moyenne. Maintenant que SK a de nouveau un cinq définitif, on peut s'attendre à ce qu'il redevienne la machine qu'il a été.

Ses concurrents les plus sérieux n'ont pas beaucoup bougé depuis l'an passé : Snax et device ont sorti un Major de très haute volée, et peut-être que Kjaerbye peut venir s'ajouter à la liste des prétendants. Il sera très dur pour cold de reproduire son année 2016. Etre constant est déjà une qualité compliquée à acquérir, alors sur deux ans… Le challenge est immense. Mais s'il y en a bien un pour le faire, c'est sans aucun doute lui.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.

 

Qu'est-ce que Valve nous réserve pour 2017 ?

Une nouvelle version de Dust2, ça, on le sait déjà. Une pléthore de nouveaux skins et des caisses en plus, ça, on s'en doute un peu. Mais la communauté a aussi des tonnes d'autres requêtes, depuis le passage des serveurs en 128tick jusqu'à la création d'un matchmaking non-compétitif, en passant par la refonte du système de ranks, désormais presque totalement dépassé.

Évidemment, tout ça ne va pas arriver en une année, voire peut-être n'arrivera jamais. Cependant, après l'énorme mise à jour qui a touché Dota2 en décembre dernier, on peut espérer que Valve s'intéresse cette fois-ci à CS:GO. Alors oui, on aura sûrement droit à des mises à jour totalement inattendues qui ne trouvent pas sens tout de suite, comme celles sur les nouveaux sons l'an passé. Mais on est aussi en droit d'espérer quelques nouveautés qui raviraient tout le monde.

Ce questionnaire sera valide entre le 2017-02-11 16:00:00 et 2017-02-17 22:00:00
L'heure du serveur est: 22:43:35
Le questionnaire/concours est actuellement cloturé.


Où en sera CS:GO dans un an ?

Toujours plus d'argent mis en jeu, toujours plus de stades et d'arènes remplis, toujours plus de structuration de la scène. 2016 a été sacrément remplie de ces points de vue-là. Les Majors sont passés à un million de dollars par édition, les lans se sont déroulées dans des endroits toujours plus prestigieux, la télévision a débarqué, et des associations pour défendre les droits des joueurs ont fleuri un peu partout à travers les continents. Bref, les choses ont beaucoup bougé. Le plus souvent, vers le haut.

Après avoir connu tout ça, on peut se demander ce qui peut encore arriver en 2017. CS:GO va-t-il continuer sur la même voie, l'esport va-t-il continuer sa conquête du monde, Gaben pourra-t-il bientôt se payer ce voyage sur la lune dont il rêve tant ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponses. Plus sérieusement, personne ne semble encore trop pouvoir définir les limites de cette expansion. Tout ce que l'on peut faire, c'est essayer d'être optimiste, et penser que Counter-Strike a encore de beaux jours devant lui.

Pas de sondage pour cette dernière question tant les possibilités semblent nombreuses et sans limites. Pour tout le reste, les résultats seront dévoilés la semaine prochaine, une fois les votes terminés. Et chacun pourra alors voir, tout au long de l'année, entre les résultats et les transferts futurs, si la communauté avait vu juste ou non.

Merci à khobei pour la bannière

Crédits photos : HLTV, ELEAGUE

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles