WebTV
Publicité
Breves
07/11/2012 :: Retrouvez les photos d'Ey3shield sur le...
04/11/2012 :: Rendez-vous ce soir 21h sur la WebTV pour le...
04/11/2012 :: Dommage pour VeryGames qui n'ont pas...
04/11/2012 :: 16-14 c'est fini ! NiP champion du...
04/11/2012 :: 15-14 remontée sensationelle des VeryGames...
04/11/2012 :: Nathan redonne espoir à ses coéquipiers !!...
04/11/2012 :: 1v4 de GeT_RiGhT qui n'arrive pas à se...
04/11/2012 :: 14-9 pour NiP, la victoire se dessine
04/11/2012 :: Double headshot de f0rest !! Mais perd le...
04/11/2012 :: 7-11 ! ça remonte côté français
04/11/2012 :: Joli round de kennyS !! 4-11
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


ESWC.fr : Bilan 1ère journée

2104 9

Quand Valve déplace six membres de leur société pour suivre un évènement, c'est que ce dernier a une certaine importance. Cette édition 2012 de l'Electronic Sport World Cup accueille pour la première fois de son histoire Counter-Strike: Global Offensive. Si le nouvel opus de la firme de Seatle était annoncé comme une discipline mineure, rien au long de cette première journée n'a laissé présager une quelconque différence avec des disciplines majeures comme Shootmania. Il faut dire que les organisateurs de l'ESWC ont été généreux sur un plan financier avec des cashprizes très intéressants, mais au niveau du show et son organisation. CS:GO bénéficie d'une mini-scène dédiée aux FPS où RegnaM, Cnd, Manu et Azuka se sont relayés pour commenter les plus belles rencontres.

Pour cette première journée et après une cérémonie d'ouverture riche en champagne et foie-gras, ce sont les Françaises qui ont ouvert le bal des compétitions sur Global Offensive. Ainsi les cinq meilleures (seules ?) équipes de l'Hexagone se sont données rendez-vous au Paris Games Week pour désigner la formation qui représentera la France dans le tournoi international. Au total, ce sont vingt cinq joueuses issues soit de CS 1.6 soit de Source qui se sont affrontées pour donner lieu au premier rassemblement exclusivement féminin sur ce nouveau jeu.

Difficile d'établir une hiérarchie à la veille de la compétition tant les confrontations directes entre équipes féminines sont rares. Dans ce cas, c'est le palmarès et l'expérience qui devraient faire la différence. C'est donc en toute logique que Millenium qui a dominé la scène 1.6 tricolore de long en large depuis des années et imG Gaming dont la base de joueuses venues de Source a elle aussi écrasé la concurrence en France, se sont retrouvés en position de favoris. 

La zone joueur quelques instants avant le début des hostilités

Quatre match au minimum pour cette seule et unique journée de qualification et le premier tour réserve déjà une belle affiche importante pour la suite : les surprenantes 3DMAX face aux solides Imaginary Gaming. Premier match et première sensation puisque les coéquipières de Gwenaëlle "Gwenn" Perron s'imposent sans trop de soucis sur un score de 16-10. En parallèle, les Quality-Serveur commencent leur journée en galère avec une défaite face aux Crystal-Serv 16-09. Millenium, dispensé de premier tour, entre en jeu au second tour directement face aux diablotines de chez 3DMAX qui semblent très en forme. Bien échauffées, les joueuses de la structure violette vont confirmer leur rang de favorites en imposant complètement leur jeu. Leur capitaine, Alexia "aLx" Mengus montre un excellent niveau sur CS:GO en réussissant de superbes clutchs. De bonne augure me diriez-vous ? Les Quality-Serveur sont déjà au bord de l'élimination quand PrincesS et ses collègues leur infligent un sévère 16-02.

Tout reste possible dans la poule et le niveau est clairement très équilibré. Dans ce troisième tour, imG Gaming dicte sa loi contre Crystal-Serv dont une éventuelle qualification s'éloigne de plus en plus. Millenium enchaîne face aux Quality-Serveur qui sont définitivement éliminées de la course aux deux premières places. Au vu des résultats, chaque round est important pour le round average. Et c'est Millenium qui va s'effronder dans un match piège contre les Crystal-Serv après un choix de side litigieux puisque les Millé décident de débuter en terroriste sur nuke... Au final, c'est un difficile 16-02 qu'encaissent Perrine "Lalità" Allesiardo et ses acolytes... Le dernier tour va être décisif pour la qualification puisque toutes les équipes hormis Quality-Serveur sont encore dans la course à la grande finale. 

Des sourires bien éphémères...


Véritables demi-finales, les deux dernières rencontres définiront les deux équipes prétendantes à la place dans la compétition internationale. Millenium affronte, dans un choc des titans, imG Gaming tandis que 3DMAX afronte Crystal-Serv. Au bout d'un très bon match, 3DMAX s'assure une place en grande finale sur la gigantesque scène de l'ESWC. C'est à quelques tables d'ici que les cris et les encouragements se font entendre. Et pour cause, les coéquipières d'Amandine "AmandiiNee" Hennrich viennent d'accrocher le draw. Elles ne le savent pas encore mais elles sont d'ores et déjà qualifiées. Les filles de Millenium ne le savent pas non plus et remontent peu à peu. Au final, après une remontée de six rounds, Millenium accroche le draw. Pourtant malgré cette belle performance, le tag qui a tout vécu sur 1.6 ne sera pas représenté en finale. Le contraste entre les larmes des joueuses Millenium et les exclamations de joie des Imaginary Gaming est saisissant. 

Quelques heures après ce moment intense
émotionnellement parlant, 3DMAX retrouve imG sur la grande scène. RegnaM et Azuka sont au rendez-vous. Deux cartes pour accéder à la compétition internationale. Deux cartes qui paraissent interminables tant les rounds sont serrés. Néanmoins, les imG maîtrisent leur sujet et au rythme des bras levés d'Amandine, vont finalement s'imposer deux cartes à zéro. 1 500 $ dans les poches, un joli trophée dans les mains et les imG Gaming se qualifient pour le tournoi international doté de 10 000 $.

Leur plus belle victoire ?

Un beau parcours qui pourrait continuer dès ce vendredi mais cette fois-ci, il faudra passer au dessus des plus grandes écuries du globe... En attendant, place aux hommes pour la journée de qualification de demain qui s'annonce explosive.

... Commentaires en cours de chargement ...

Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles