News - Matchs - Brèves - Vidéos
ESWC
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
ESWC Female
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive Female CS:GO F
Phase de poule
ESWC France
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive CS:GO
Phase de poule
ESWC Female France
Equipes inscrites
Jeu
Counter-Strike: Global Offensive Female CS:GO F
Phase de poule
WebTV
Publicité
Breves
07/11/2012 :: Retrouvez les photos d'Ey3shield sur le...
04/11/2012 :: Rendez-vous ce soir 21h sur la WebTV pour le...
04/11/2012 :: Dommage pour VeryGames qui n'ont pas...
04/11/2012 :: 16-14 c'est fini ! NiP champion du...
04/11/2012 :: 15-14 remontée sensationelle des VeryGames...
04/11/2012 :: Nathan redonne espoir à ses coéquipiers !!...
04/11/2012 :: 1v4 de GeT_RiGhT qui n'arrive pas à se...
04/11/2012 :: 14-9 pour NiP, la victoire se dessine
04/11/2012 :: Double headshot de f0rest !! Mais perd le...
04/11/2012 :: 7-11 ! ça remonte côté français
04/11/2012 :: Joli round de kennyS !! 4-11
Vidéos
Pas de vidéo disponible pour le moment


ESWC : Les qualifiés à J-15

2338 29

Les qualifications pour la plupart des pays sont terminées ou en cours de conclusion. Nous guettons également l'annonce prochaine des 3 équipes invitées pour le tournoi final qui aura lieu lors du Paris Games Week, la date limite est le 21 octobre. En attendant nous connaissons déjà une bonne partie du plateau, focalisons nous sur les 6 équipes déja qualifiées pour l'Electronic Sports World Cup.



Etats-Unis Area 51 : DaZeD, sgares, semphis, hiko, tck

La première équipe connue parmi les 10 participants est l'équipe américaine d'Area 51 qui a écarté l'équipe Américano-Canadienne de Dynamic lors de la PAX en septembre dernier. Area 51 a terminé second de la saison régulière ESEA dernière Hold Mouse 1 et s'affirme comme l'une des équipes les plus redoutables d'outre-Atlantique. Leur niveau comparé aux meilleures équipes européennes est une vraie inconnue mais il ne faudra cependant surtout pas les sous-estimer sous peine de sévère déconvenue.

 FM!Toxic : Weber, nEiL, Whindanski, Zed, BARBARR

La qualification anglaise n'a pas atteint les attentes espérées. Avec 64 slots de disponibles, nous espérions voir une compétition longue et disputée mais au final seulement 13 équipes ont répondu à l'appel, ESEA obligeant de posséder un compte premium (et donc payant) pour participer. Les favoris étaient présents : Mousesports, FM!Toxic, 4Kings ou encore CRG et le seul absent notable était Reason.

Le tournoi n'a pas été de tout repos pour mousesports, grandissimes favoris de l'épreuve, qui a dû lutter dès les quarts se faisant accrocher en overtime et en enchainant sur 3 maps très serrées en demie contre CRG. De son côté FM!Toxic se hissait également en finale mais sans grandes difficultés et sans perdre la moindre map. Les 2 finalistes se sont alors affrontés avec des effectifs modifiés et c'est FM!Toxic qui s'en est le mieux sorti, s'imposant 2 maps à rien. L'équipe de notre ami Weber a dominé la compétition de la tête et des épaules et mérite sa place pour la Coupe du Monde. Ils joueront par ailleurs les ESWC aux cotés du suédois BARBARR à la place de keita. L'avenir de Mouz est inconnu actuellement, l'équipe survivra-t-elle à cette désillusion ?

 Team xXx : strux1, stavros, troubley, approx, nex

Encore une surprise ! Et oui, après Mouz au Royaume-Uni, c'est mTw qui s'effondre en Allemagne. Pas de Mortal TeamWork à Paris mais à la place nous verrons un mix de joueur Source et 1.6 qui officie sous le nom de Team xXx et qui semble être à la recherche d'une structure. Les mTw payent donc leur instabilité chronique depuis quelques temps avec des départs et des arrivées régulières. Cette défaite ne laisse pas présager un changement d'attitude mais ils peuvent toujours espérer être repêché par l'ESWC. La finale entre les 2 équipes a été très serrée se terminant sur un overtime remporté par les triples X. L'équipe internationale n'a pas pu compter sur nooky, leur emblématique capitaine pour cette finale et c'est possiblement ce qui a fait la différence. 

Concernant la compétition en elle même, là aussi seulement 10 équipes ont participé à la qualification, le client ESEA étant aussi en cause. Cependant la crème était réunie pour l'affrontement online avec des équipes comme Tt.Dragons, Alternate, n!faculty, loGiX ou encore les très impressionnant gamed!de.

 Ninjas In Pyjamas : Fifflaren, Get_RiGhT, f0rest, Xizt, friberg

Au vu des nombreuses formations scandinaves depuis la sortie de CS:GO, les qualifications nordiques semblaient être les plus intéressantes. Malgré pas moins de six équipes finlandaises, ces derniers ne sont malheureusement pas parvenues à tirer leur épingle du jeu. En effet, la tâche s'annonçait ardue face aux écuries Suédoises et tout particulièrement NiP. Après leur très belle victoire lors de la DreamHack Valencia, ils ont su imposer leur loi tout au long de cette qualification. Une mise en jambe sans encombre face aux finlandais de chez Aftershock, 16-00 16-08.

Vient alors une rencontre plus difficile sur le papier face à leurs compatriotes de chez hiGhrollers mais les hommes de GeT_RiGhT s'imposent logiquement 16-06 16-02. Les voilà donc en demi-finale face aux coéquipiers de l'ancien mTw, rdl. Une première map difficile puisque NiP s'impose dans la douleur 16-12 sur de_dust2. Néanmoins, la deuxième map (mirage_csgo) est à sens unique pour les compères de f0rest, 16-01. Assuré d'avoir un ticket pour l'ESWC, il ne reste plus que la finale face aux Anexis. Une fois de plus, avec un jeu bien en place, les Suédois déroulent et remportent cette qualification haut la main. 

 Anexis : cajun, Pimp, MSL, Nille, ruggah

Pour les habitués de la scène danoise, ces noms vous évoquent forcément quelque chose. Le trinôme composé de Nille, MSL et Pimp évoluent depuis un bon moment sur le circuit. Avec cajun et ruggah qui complète l'équipe, les ex HastaLaVista ont confirmé tout leur potentiel ces derniers mois en enchainant les bonnes performances. Revenons en quelques mots sur leur parcours. Ils ont entamé leur campagne de qualification par deux matchs assez compliqués.

Les finlandais de Afterlife et de chez Winfakt leur ont posé quelques problèmes mais Pimp et ses compères se sont accroché et ont réussi à atteindre les demi-finales. Les norvégiens de goSu, tombeur de 3DMAX, n'auront tenu qu'une seule carte avant de s'incliner sèchement sur mirage. Cette qualification aura permis à HastaLaVista d'intégrer la structure allemande Anexis. Nous les retrouverons du 2 au 4 Novembre à Paris.

 Karont3 : ferrid, chrisJ, gerrah, spinM, Spartacus

Le dernier qualifié connu provient du benelux et c'est l'équipe néerlandaise de Karont3 qui a pris le dessus sur nos amis de fish.l33t. En effet l'équipe franco-belge composée de joueurs bien connus de la scène française a échoué de peu dans un match serré où 3 maps ont été nécessaires pour les départager. La compétition a regroupé 8 équipes reparties dans 2 poules, les 2 premiers s'affrontant dans l'arbre final.

Les hollandais, futurs vainqueurs, ont remporté leur demi-finale face aux CRG.blx de justesse sur le score de 16-14, 13-16, 19-17. Cette équipe n'aura rien à perdre et devra certainement jouer sans pression. L'an dernier sur CSS, ce sont les portugais de Online Kingdom qui occupaient cette position et qui avaient laissé une bonne impression.

Il reste donc 4 places disponibles qui seront attribuées de la sorte :

 Qualification Francaise
Monde Selection sur candidature
Monde Selection sur candidature
Monde Selection sur candidature

Merci à b3Nj pour l'aide sur la partie scandinave.

... Commentaires en cours de chargement ...
Vous devez posséder un compte VaKarM et être connecté pour commenter les articles